Photo d'une cascade dans un parc au Costa Rica Photo du volcan Arenal avec un chapeau nuageux au Coasta Rica

Des cimes aux forêts tropicales

Des cimes aux forêts tropicales

Vous découvrez le Costa Rica hors sentiers battus de la cordillère de Guanacaste à la péninsule de Nicoya !

Ce voyage rythmé par un trek en itinérance vous emmène à la découverte du pays de l’or vert regroupant plus de 5% de la biodiversité mondiale. Vous découvrez la réserve privée de Monteverde et sa forêt nuageuse grâce à un parcours de ponts suspendus dans la canopée. L’incontournable région luxuriante du volcan Arenal s’offre à vous avant de rejoindre le parc Rincon de la Vieja. Après l’exploration des bains bouillonnants du secteur de Las Pailas, c’est un tout autre décor qui vous attend dans la péninsule de Nicoya. Vous êtes immergé dans la végétation luxuriante de la réserve Karen Mogensen avant de profiter des plages de Montezuma.

Votre Expert

Matthieu LibeerResponsable de la destination

Note du voyage

Fiche technique Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • La diversité des paysages : volcans et forêts luxuriantes
  • Un trek 100% nature
  • Les observations de la faune et de la flore avec des guides locaux spécialistes

La carte

Itinéraire du voyage Des cimes aux forêts tropicales


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :25/11/2017
Retour :09/12/2017
Prix :2990€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :13/01/2018
Retour :27/01/2018
Prix :2890€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :10/02/2018
Retour :24/02/2018
Prix :2990€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :24/02/2018
Retour :10/03/2018
Prix :2890€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :10/03/2018
Retour :24/03/2018
Prix :2990€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :24/03/2018
Retour :07/04/2018
Prix :2890€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :14/04/2018
Retour :28/04/2018
Prix :2790€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :05/05/2018
Retour :19/05/2018
Prix :2990€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 5 à 12 personnes maximum.

Le prix du voyage présenté ci-dessus est au départ de Paris. Les départs de province ou d'autres villes sont possibles. Veuillez nous consulter pour en faire la demande. Les prix indiqués sont valables pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes desservant cette destination. Ils sont donc évolutifs en fonction de la disponibilité au moment de la réservation.
Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.

- Le Costa Rica présente de nombreuses espèces d'animaux. Néanmoins nous ne pouvons vous garantir l'observation de ceux-ci étant donné qu'ils sont sauvages et ce malgré les efforts du guide.

Notre prix comprend

- Les vols internationaux aller/retour y compris les taxes aériennes
- L'encadrement par un guide-accompagnateur Atalante francophone à l’exception des journées libres
- Les guides locaux hispanophones dans les parcs
- Les transports terrestres
- Les excursions détaillées dans le programme
- les entrées dans les parcs
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète sauf les repas mentionnés comme "libre" dans le fil des jours

Notre prix ne comprend pas

- L'assurance voyage
- Les frais d’inscription
- Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

A régler sur place

- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme "libres" dans le fil des jours. Comptez 10 à 15 USD environ par personne, par repas.
- Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique "Pourboires".
- La taxe de sortie du territoire (29 USD).

Options

- Le supplément départ de province (à partir de 120 €), de Genève ou Bruxelles (nous consulter), départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (37 € sur une base de 2 personnes)
- Le supplément chambre individuelle (284 €)
- La nuit supplémentaire à San José (55 € par personne en chambre double, 105 € en chambre individuelle)

Jour 1 :

PARIS - SAN JOSE

Vous vous envolez de Paris à destination de San José, la capitale du Costa Rica. Vous êtes accueilli à l’aéroport par votre guide francophone qui vous emmène à votre hôtel en mini bus privé et vous explique le déroulement de votre voyage.

Dîner libre.

  • Temps de transport 40 mn
  • Hébergement Hôtel
Jour 2 :

SAN JOSE - MONTEVERDE

2 à 3 heures de marche

Depuis San José, vous partez explorer la réserve privée de Monteverde située entre 800 et 1800 m d’altitude. Au milieu de cette forêt tropicale nuageuse, vous parcourez à votre rythme ses ponts suspendus pour contempler sa faune et sa flore d'une rare richesse. Accessibles à tous, ces ponts suspendus ont une structure qui se fond parfaitement dans ces paysages fabuleux.

  • Temps de transport 4 h
  • Hébergement Auberge
Jour 3 :

MONTEVERDE

5 heures de marche

Vous profitez pleinement de la forêt tropicale nuageuse de Monteverde qui a contribué à promouvoir la réputation du Costa Rica dans l’écotourisme. Véritable paradis du botaniste, de l'amateur de mammifères ou encore de l'ornithologue, la biodiversité de cette zone humide s'offre à vous au coeur d'une abondante végétation.

  • Hébergement Auberge
Jour 4 :

MONTEVERDE - ARENAL

2 à 3 heures de marche

Votre journée est consacrée à la visite du parc national entourant le volcan Arenal qui domine majestueusement la région toute entière. Ce site abrite une biodiversité regroupant plus de la moitié des espèces de mammifères, de reptiles et d’oiseaux pouvant être observées au Costa Rica. Le volcan est en sommeil depuis 2010 mais son éruption peut surgir à tout moment comme en témoignent les fumerolles qui se dégagent de son cratère.

  • Hébergement Lodge
Jour 5 :

ARENAL

6 à 7 heures de marche

L'exploration à pied du Cerro Chato vous attend après le petit déjeuner, un volcan en sommeil qui longe le côté sud-est du volcan Arenal. Votre randonnée commence près de l'entrée du parc national Arenal pour se terminer à proximité de la réserve Catarata Rio Fortuna. Vous traversez une forêt tropicale nuageuse pour culminer à 1140 m et profitez d'un beau point de vue sur le lac aux eaux cristallines du Cerro Chato.

Dîner libre.

NOTE : relaxation dans les eaux thermales possible le soir à la Fortuna.

  • Temps de transport 2 h
  • Dénivelé positif +500 mètres
  • Dénivelé négatif -500 mètres
  • Hébergement Lodge
Jour 6 :

ARENAL - KATIRA

2 heures de marche

Avant de rejoindre la petite ville de Katira, vous visitez la réserve du Rio Fortuna. Après avoir descendu les marches d’un beau sentier en forêt, vous arrivez au pied de la cascade de 60m de haut. Ceux qui le souhaitent peuvent se baigner dans les piscines naturelles au pied.

  • Temps de transport 3 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 7 :

KATIRA - RINCON DE LA VIEJA

3 heures de marche

Vous découvrez aujourd'hui le parc national du Rio Celeste dans lequel se trouve le volcan Tenorio. Parcourez ce sentier en pleine foret tropicale humide, qui vous permet d'apprécier non seulement cette végétation dense mais aussi sa rivière bleu turquoise, cette couleur surprenante provient de la combinaison de minéraux volcaniques. Vous continuez ensuite vers le Nord, en direction du Rincon de la Vieja. Arrivée et installation à l'hôtel.

  • Temps de transport 4 h
  • Hébergement Lodge
Jour 8 :

RINCON DE LA VIEJA - SENTIER LAS PAILAS

6 à 7 heures de marche

Visite du parc national du volcan Rincon de la Vieja. Tous ces sites naturels ne représentent pas seulement une merveille écologique, ils ont aussi leur place dans l'histoire et le folklore costaricien. Le Rincon de la Vieja, parle d'une princesse indigène amoureuse du prince de la tribu ennemie... Plusieurs sentiers aménagés permettent de le visiter et d'explorer ses écosystèmes variés grâce aux influences climatiques des Caraïbes et du Pacifique. Si le climat est favorable vous pouvez vous détendre dans le bassin naturellement chauffé par le volcan.

  • Hébergement Lodge
Jour 9 :

RINCON DE LA VIEJA - JICARAL

2 à 3 heures de marche

Aujourd'hui, vous changez de décor ! Après le petit déjeuner, vous mettez le cap sur la péninsule colorée de Nicoya où des forêts tropicales sèches et la savane vous attend. Vous déjeunez dans un ranch à Jicaral avant d'emprunter un sentier forestier pour rejoindre votre lodge. C'est l'occasion de faire une halte pour vous baigner dans une piscine naturelle près d'une chute appelée "Le voile de la fiancée". Vous passez la nuit au coeur de la réserve Karen Mogensen où vous êtes chaleureusement accueilli par vos hôtes.

  • Temps de transport 3 h
  • Dénivelé positif +150 mètres
  • Dénivelé négatif -150 mètres
  • Hébergement Lodge
Jour 10 :

RESERVE KAREN MOGENSEN

3 heures de marche

Vous partez à la découverte de la réserve Karen Mogensen. Un des sentiers de la réserve vous mène à un promontoire qui vous offre une vue imprenable sur toute la peninsule de Nicoya. Ce panorama vous permet de mieux comprendre l'effort consenti à la conservation de ce site. Votre après-midi libre vous donne la possibilité de retourner à la chute "le voile de la fiancée" ou de vous prélasser dans un hamac tout en guettant le prochain repas des singes hurleurs.

  • Hébergement Lodge
Jour 11 :

RESERVE KAREN MOGENSEN - MONTEZUMA

7 heures de marche

Vous traversez la réserve naturelle de Karen Mogensen en passant par los Corales de Rio Grande pour rejoindre votre chauffeur qui se trouve au village de Paquera. Il vous conduit à Montezuma. Cette réserve est gérée par l’association écologique de Paquera, Lepanto et Cobano (ASEPALECO) fondée en 1991 dont l'objectif est d'assurer la protection de l’environnement. Leurs actions sont fondamentales car elles permettent de préserver les ressources en eau et limiter le risque d'incendie.

  • Temps de transport 3 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 12 :

MONTEZUMA - CABO BLANCO

4 heures de marche

Vous randonnez dans la réserve naturelle de Cabo Blanco, un paradis terrestre et maritime où vous pourrez observer une faune très variée. Cette réserve est aussi un succès de conservation initié en 1963 par un citoyen suédois Nicolas Wessberg et sa femme Karen Mogensen, un couple visonnaire. Vous explorez Montezuma, un village authentique, éclectique bordé d’une magnifique plage de sable blanc.

Dîner libre.


  • Temps de transport 2 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 13 :

GOLFE DE NICOYA - TARCOLES - SAN JOSE

Vous traversez le golfe de Nicoya en ferry pour rejoindre la capitale, San José. Ce moyen de transport vous permet d'accéder plus rapidement à la vallée centrale et admirer de beaux panoramas depuis le golfe. Une halte est prévue sur le pont du fleuve Tarcoles où l'on observe généralement le gigantesque crocodile d'Amérique.
A votre arrivée à San José, vous profitez de votre temps libre pour vous immerger dans la vie culturelle de la ville dans une ambiance citadine.

Dîner libre.


  • Temps de transport 6 h
  • Dénivelé positif +150 mètres
  • Dénivelé négatif -350 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 14 :

SAN JOSE - PARIS

Vous disposez de votre matinée libre pour visiter le centre ville de la capitale : musée de l’Or Précolombien, du Jade, musée National, cathédrale et église de la Merced, théâtre National, marché central et de l’artisanat. Vous profitez de votre déjeuner libre avant de rejoindre l’aéroport Juan Santamaria en début d'après midi pour prendre votre vol retour à destination de Paris.

Déjeuner libre.

  • Hébergement Avion
Jour 15 :

ARRIVEE A PARIS

Fin de séjour.

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

Un trek en itinérance pendant lequel vous empruntez des sentiers parfois abrupts. En cas de pluies, la progression peut s'avérer difficile en forêt à cause de la boue.
Randonnées soutenues, s’adressant à des randonneurs avertis.
Une bonne condition physique et une expérience de randonnée sur plusieurs jours sont nécessaires.
Pratiquer une activité d’endurance (marche ou vélo) 1 à 2 fois par semaine 2 mois avant le départ.

Connaître son niveau

Hébergement

- Hôtels ou bungalows: simples et confortables. Il s'agit souvent de petits bungalows (parfois appelés lodges) dans un cadre agréable et fleuri, avec douche (et moustiquaire si nécessaire). Vous serez logés en chambre double, exceptionnellement triple, selon la répartition du groupe. Les salles de bain sont privées sauf certains jours où une salle de bain peut être commune à plusieurs chambres. Cela est compensé par le charme du lieux isolé en pleine forêt à côté d'une rivière.

Déplacement et portage

Minibus privatif.

Pourboire

Les pourboires sont à la discrétion du voyageur, et ce qui suit ne doit être utilisé que comme ligne directrice, même si ce pourboire n'est pas un salaire et doit rester votre décision.Une équipe locale qui a bien travaillé s'attend naturellement à toucher une certaine somme. Tout notre personnel est cependant rémunéré selon les standards du pays (voire mieux) et ne vit donc pas dans l'attente de votre pourboire, même s'il est toujours le bienvenu !

Pour calculer les montants généralement pratiqués, il s'agit de multiplier le montant journalier donné à chaque poste (cf. ci-dessous) par le nombre de jours de travail et diviser ce montant total par le nombre de voyageurs.
* Montant journalier par poste :
- 15/20 $ usd / accompagnateur francophone
- 5 $ usd/ chauffeur
* Exemple pour un accompagnateur (15 $*12 jours = 180 $ à diviser par le nombre de participants)
* Vous pouvez préparer 2 enveloppes et les remettre à chacun à la fin du voyage

Encadrement

- Guide-accompagnateur local francophone.
- Guides locaux hispanophones naturalistes pour la visite des parcs.
- Chauffeur hispanophone. Pour les groupes de 6 personnes et moins, le guide conduit le minibus.

Alimentation

Repas

Cuisine costaricienne bonne et copieuse :
Les petits déjeuners sont copieux : choix de fruits frais (papaye, ananas, melon, pastèque, orange), pain ou tortillas de maïs, céréales, gallo pinto, accompagnement de tous les repas (riz moyennement épicé avec haricots noirs).
Boissons : beaucoup de jus de fruits naturels, café léger savoureux.
Pique-nique à la mi-journée : Sandwichs, légumes, fruits.

L'eau

Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels. Il est préférable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone). Evitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler.

Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de 10 litres (ou 5 litres) pour remplir vos gourdes au fur et à mesure. Si vous souhaitez acheter ces bouteilles, vous pouvez en avertir votre guide en début de circuit afin de prévoir une halte au supermarché.

Budget et change

La monnaie locale est le Colon.

Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com

Equipement Sur place

Se reporter au tableau budget du Carnet de Voyage.

Equipement Indispensable

Avertissement important : Merci de limiter vos affaires à un sac principal ne dépassant pas 15 kg. Ce pays ne nécessite pas d’être suréquipé contre le froid, il vous suffit de disposer d’une ou deux polaires pour le soir et d’une bonne veste pour la pluie et/ou cape de pluie. Pour les voyageurs arrivant avec trop de matériel, votre accompagnateur pourra vous demander de laisser quelques affaires à l'hôtel de San Jose. Prenez de quoi rassembler vos déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de pommade, emballage de pellicules photo...) afin de les ramener en France où le tri est bien fait et efficace. Un conseil : évitez au maximum d'emmener les emballages du matériel ou équipement que vous auriez acheté avant de partir… Toujours cela en moins à ramener en France.
- 1 casquette ou 1 chapeau pour le soleil
- 1 bandana, foulard pour protéger le cou
- 1 paire de lunettes de soleil
- 1 ou 2 sous-vêtements thermiques (T-shirts manches courtes ou longues)
- T-shirts en coton (manches courtes et longues) ou équivalent (chemisettes, tee-shirts en matières techniques à séchage rapide...)
- 1 polaire légère ou équivalent
- 1 veste coupe-vent imperméable respirante à capuche
- 1 cape de pluie (facultatif), 1 ou 2 shorts longs
- 1 pantalon de marche confortable (idéalement avec jambes détachables)
- 1 pantalon de rechange
- 1 maillot de bain
- 1 paire de chaussures de “trekking” imperméables, confortables, avec tige montante, antidérapantes et idéalement imperméables.
- 1 paire de baskets ou chaussures légères équivalentes pour les étapes faciles et le soir
- 1 paire de sandales de marche

Pour la randonnée, la chaussure à tige montante devient recommandée afin de protéger la cheville et la malléole et éviter ainsi tout vrillage du pied ou entorse. La semelle doit être crantée et légèrement rigide. L’avant du pied bénéficie d’une protection contre les chocs et les cailloux.

Equipement Utile

- Sac à viande ou drap soie/polaire pour les nuits chez l'habitant. Des couvertures vous sont fournies si besoin.

Note : des couvertures sont disponibles chez l'habitant. Un drap suffit mais si vous le souhaitez vous pouvez prévoir un petit sac de couchage

Matériel

- 1 gourde de 1,5 litres ou 2 équivalentes (camel bag ou gourdes rigides)
- 1 Lampe frontale, piles et ampoules de rechange
- 1 nécessaire de toilette (micropur...)
- 1 couteau suisse ou équivalent (EN SOUTE)
- 1 paire de bâtons de randonnée
- 1 sac étanche

Bagages

- Sac de voyage en toile 60-80 litres ou sac à dos (pas de valise)
- Sac à dos de 40/50 litres pour les affaires de la journée.

Vous faites 1 trek en itinérance pendant lequel vous devez porter vos affaires. Le gros des bagages est pris en charge par l'organisation et vous est restitué à la fin du trek. Il faut prévoir un sac à dos de 40/50 litres avec vos affaires pour 3/4 jours de marche : gourde d'eau, chapeau, crème solaire et lunettes de soleil, chaussures de trek, chaussettes de marche, pantalon de randonnée, tee-shirts, veste polaire, cape de pluie, lampe électrique, sous-vêtements de rechange, mini trousse de toilette et peut être ajouté: appareil de photo, sac à viande...

Vous randonnez dans un climat tropical chaud, pour votre confort nous vous conseillons un sac de 7/8 kg maximum.

Pharmacie

Par précaution, indiquez vos allergies aux médicaments dans votre pharmacie.

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :
- médicaments personnels
- anti douleur type Paracétamol
- anti diarrhéiques
- traitement antibiotique à large spectre
- pansement intestinal
- crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- collyre pour les yeux
- crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- 1 bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- 1 répulsif anti-moustique
- 1 double peau pour les ampoules

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour. Dès votre inscription, merci de nous communiquer vos coordonnées de passeport (Nom - Prénom - Date de naissance - N° de passeport - Date d'émission et date d'expiration.). Nous en avons besoin pour réserver vos vols intérieurs ou faire les demandes pour les entrées dans certains sites.

ATTENTION :
- vous devez impérativement NOUS COMMUNIQUER LES INFORMATIONS DU PASSEPORT valide que vous emmènerez avec vous. Si vous devez faire renouveler votre passeport, attendez d'avoir le nouveau pour nous en communiquer les informations, faute de quoi vous risquez d'être refusé dans certains sites.
- dans certains cas, peu fréquents, nous pouvons utiliser des compagnies américaines. Celles-ci font escale aux États-Unis et vous devez donc ÊTRE EN CONFORMITÉ AVEC LA RÈGLEMENTATION EN VIGUEUR EN CAS DE TRANSIT SUR UN AÉROPORT DES ÉTATS-UNIS.
- TOUS LES ENFANTS, quel que soit leur âge, doivent disposer d'un passeport individuel. Les enfants inscrits sur le passeport de leurs parents (même si le passeport est à lecture biométrique) devront obtenir un visa.

COMMENT SAVOIR SI VOTRE PASSEPORT EST VALABLE POUR UN TRANSIT VIA LES ETATS-UNIS :
- Passeport ancien modèle (lecture verticale de la page contenant la photo) : Non valable.
- Passeport à lecture optique (lecture à l'horizontale de la page contenant la photo et 2 lignes de codes sous la photo) : Valable si émis avant le 25 octobre 2005.
- Passeport délivré entre le 26/10/2005 et le 26/10/2006, valable s'il est à lecture optique avec photo numérique imprimée sur la page d'identification (la photo ne doit pas être collée).
- Passeport électronique ou biométrique (lecture à l'horizontale de la page contenant la photo ET SYMBOLE de PUCE ÉLECTRONIQUE sur la couverture en dessous du mot « PASSEPORT ») : Valable.

D'autre part :
- depuis janvier 2009, tous passager se rendant ou faisant escale aux Etats-Unis d'Amérique doivent avoir préalablement rempli le formulaire ESTA sur le site web suivant : https://esta.cbp.dhs.gov/ afin de recevoir une autorisation de voyage dans le cadre du programme d'Exemption de Visa. Cette autorisation est valable 2 ans jusqu'à expiration du passeport. Adultes et enfants (quel que soit leur âge) sont soumis à cette procédure. Le formulaire peut être rempli au plus tard 72 heures avant le départ mais il est recommandé de le faire aussitôt le voyage planifié.
Ce service est désormais payant : env. 14 USD. Tapez bien l'adresse https://esta.cbp.dhs.gov/ car d'autres sites non officiels existent sur la toile et font payer ce service plus cher.
Veuillez noter que le programme informatique mis en place par le système ESTA ne permet pas de déterminer si les passeports sont valides pour se rendre aux Etats Unis dans le cadre du Programme d'Exemption de Visa.
Le système ESTA enregistre simplement les données du passeport fournies par le voyageur. Il relève de la seule responsabilité du voyageur de vérifier si le passeport répond aux caractéristiques requises (source : Ambassade des Etats Unis en France).

Le nom que vous renseignez sur le formulaire ESTA doit être LE MÊME QUE CELUI FIGURANT SUR VOS BILLETS D'AVION et doit (bien sûr) apparaître sur votre passeport. Si le nom utilisé sur le formulaire ESTA est différent de celui de votre billet d'avion, votre embarquement sera refusé par la compagnie aérienne.

Notez que l'agence utilisera le nom que vous nous aurez communiqué le jour de votre réservation. Et qu'en cas de changement de nom après cette réservation, des frais pourront vous être appliqués (allant jusqu'à 100% du prix du billet si celui-ci a déjà été émis).

ARRIVEE AUX USA OU TRANSIT PAR LES USA :
A l'arrivée, les services de l'immigration prendront une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Il faudra patienter derrière la ligne jaune et ne pas la franchir si vous n'y êtes pas invité, cela peut durer un certain temps.
Les contrôles de douane se feront au premier point d'entrée sur le territoire (en cas de transit par un aéroport canadien, celui-ci sera considéré comme point d?entrée aux Etats-Unis et la procédure suivante devra être respectée). Un fois l'immigration passée, vous récupèrerez vos bagages sur les tapis roulants et vous devrez vous rendre à la douane.
En cas de continuation aérioenne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront alors acheminés vers votre destination finale.

A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr
Pour tout complément d'information, cliquez ici

Carte identité

Non

Visa

Pas de visa, sauf si vous passez par les Etats Unis et que votre passeport ne vous le permet pas (Voir paragraphe ci-dessus)

Infos Vaccins

Même si aucun vaccin n'est obligatoire, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.

Climat

Climat tropical sur l'ensemble du pays, humide et chaud. Des températures moyennes comprises entre 20 et 30°C. En montagne il fait plus frais, entre 5 et 20°C. La saison idéale pour visiter le pays est la saison sèche de novembre à avril. La saison humide se déroule de mai à octobre. L'air est chaud, on peut se baigner mais il peut pleuvoir de façon fréquente (pluies fortes mais brèves). La saison humide est propice à l'observation animalière, notamment les tortues et baleines, et à l’ascension des volcans qui sont souvent bien dégagés le matin.

Géographie

** Les Parcs nationaux représentent presque 20% du territoire - Tortuguero : Au nord est du Costa Rica, dans la province de Limon, un site de 19.000 hectares fait le bonheur des amateurs d’écotourisme: le Parc National de Tortuguero. Le Parc est nommé ainsi parce qu’il est le lieu de ponte des tortues marines, des tortues vertes et des tortues luths. C’est entre les mois de mai et d’octobre que des milliers de tortues se donnent rendez-vous la nuit sur les plages de Tortuguero pour y pondre leurs œufs. Si les tortues étaient auparavant chassées pour leur chair raffinée, les habitants de la région ont pris conscience dans les années 60 qu’il fallait les préserver. Des excursions sont organisées en petit bateau à moteur sur le canal de Tortuguero, navigant entre la mangrove et les palétuviers à la découverte des tortues. Au cours de la visite, vous pourrez observer une faune très riche, le parc comptant de nombreuses espèces de batraciens, de reptiles, de merveilleux oiseaux et autres espèces animales évoluant dans une forêt luxuriante. Durant les quelques heures de voyage au cœur de la jungle, vous n’aurez d’yeux que pour apercevoir les singes hurlants, les magnifiques perroquets et toucans, les mouvements imperceptibles du paresseux ou les caïmans et crocodiles qui semblent somnoler à quelques mètres de l’embarcation. C’est dans le village de Tortuguero que la plupart des touristes viennent séjourner. En suivant le guide vous vous dirigerez vers la plage sans bruit. Une fois accoutumé à l’obscurité il n’y a plus qu’à attendre et observer. Enfin, vous verrez les tortues enterrer leurs œufs dans le sable avant de les abandonner pour retourner vers la mer.

- Cahuita : C’est une attraction naturelle de la côte caraïbe du Costa Rica très appréciée des visiteurs. Les plages de sable blanc, le récif corallien, les kilomètres de cocotiers, la mer tranquille et la forêt tropicale humide font de Cahuita l'un des plus beaux parcs du pays, abritant une faune extrêmement riche. Fondé en 1978, Cahuita est très représentatif de toute la côte. Le parc protège un récif corallien, située à la hauteur de Cahuita Point, une pointe rocheuse séparant le littoral nord du parc du sud. Le récif s'étale sur plus de 240 hectares c'est le seul récif corallien mature de la côte Caraïbe. La vie sauvage s'observe facilement, spécialement les singes hurleurs, les singes capucin, les iguanes, les ratons-laveur, les pacas, les paresseux et les coatis à museau blanc. Les observateurs d'oiseaux pourront admirer des Callistes, des ibis verts et différentes sortes d'hérons. Il est également possible de voir des caïmans dans les rivières d'eau douce et les estuaires. La section marine du Parc National de Cahuita fait 22.400 hectares maritimes. Quelque 35 espèces de corail ont été recensées dans ce récif, ainsi que 140 espèces de mollusques (escargots, chitons, coquillages et poulpes), 44 espèces de crustacés (homards, crabes, crevettes et anatifes), 128 espèces d’algues et 123 espèces de poissons. Les oursons rouges de mer, les anges de mer, les poissons perroquets bleus, les tortues vertes, et les éponges font aussi partie de cette excitante vie sous-marine.

- Monteverde et Santa Elena : La région de Monteverde se compose de vastes forêts, de grands vallons et de luxuriantes montagnes dont l’altitude se situe entre 800 et 1 800 mètres. Y accéder constitue déjà un exploit. En effet, afin de préserver ces terres, aucune route n’a été goudronnée et le trajet reste épique. Les pierres et les nids-de-poules ont créé une certaine ambiance autour d’un univers naturel sacré dans lequel les hommes apprennent à vivre grâce à la forêt de nuages. Cette jungle, presque mystique en raison de la lumière voilée d’humidité (100 %), abrite 400 espèces d’oiseaux, plus d’une centaine de mammifères et environs 120 espèces de reptiles. Les arbres sont festonnés d’orchidées et de bromélies, de la mousse, des fougères et toutes sortes de plantes grimpantes poussent de partout grâce au haut taux d’humidité que contient l’air. Au total, près de 2500 espèces de plantes ont été identifiées dans la région de Monteverde.

- Manuel Antonio : Certains jours, à certaines heures, l’endroit a tout d’un paradis planté de cocotiers. Les sentiers clairement balisés serpentent à travers les plages et les promontoires rocailleux bordés par la forêt tropicale, et les vues qui embrassent les baies et les îles vierges au large sont inoubliables. A ce cadre idyllique s’ajoute en outre une faune abondante d’iguanes, de singes hurleurs, de capucins, de paresseux et de singes-écureuils. Avec 683 hectares et bien qu’il couvre 55.000 hectares de superficie maritime, Manuel Antonio est le deuxième plus petit parc national du pays. Le parc compte également douze îles pratiquement sans végétation mais qui représentent des lieux de migration importants pour de nombreux oiseaux maritimes. La végétation du parc richement diversifiée se compose entre autres de cocotiers et d’arbres manzanillo (ces derniers sont toxiques et ne doivent pas être touchés). Enfin, le Parc compte quatre magnifiques plages : Playa Espadilla, Playa Espadilla Sur, Playa Manuel Antonio, et Playa Escondido. Certaines sont particulièrement propices à la baignade, d’autres à l’exploration des fonds marins avec masques et tubas, et d’autres à de belles ballades sur le sable blanc. De la plage, un sentier conduit à la pointe Catedral où se dresse une formation géomorphique unique au monde : le Tombolo. Ce dernier constitue une bande de terre qui s’est peu à peu formée au cours des millénaires, entre ce qui était l’île Catedral et le continent.

- Corcovado: est situé dans la péninsule d'Osa, au sud-ouest du Costa Rica, sur la côte pacifique. C'est certainement la région la plus sauvage du Costa Rica. La péninsule est difficile d'accès et aujourd'hui, une grande partie est protégée (parc national et réserves privées). Puerto Jiménez (moins de 10.000 habitants) est la ville la plus importante et c'est à partir de là que vous pourrez coordonner vos déplacements si vous décidez d'organiser seul votre voyage et de partir à l'aventure. Corcovado est un véritable paradis pour la vie animale : près de 400 espèces d'oiseaux, 140 espèces de mammifères, plus de 100 espèces de reptiles et amphibiens...

- Réserve Biologique de l’Île du Caño : Située sur le bel Océan Pacifique, à 12 milles nautiques de la Péninsule d’Osa et de Baie Drake, l’île du Caño ou Isla del Caño est une réserve biologique marine du Costa Rica. Elle fait partie de la province de Puntarenas, et juste au nord-est du Parc National Corcovado, Caño est une île d’une grande importance géographique et archéologique. Cette partie de terre de 300 hectares a été un cimetière de l’ère Pré-colombienne. Une évidence de l’histoire de cette île sont les sphères de pierre qui ont été trouvées ici, faites à la main et parfaitement rondes. L’Isla del Caño est souvent utilisée comme un passage de migration par les oiseaux qui volent vers des climats plus chauds de l’hémisphère nord pendant l’hiver. À part la forêt toujours verte qu’on peut rencontrer ici, les seuls autres arbres qui poussent ici incluent l’hévéa, l’arbre de cacao sauvage et quelques buissons et arbustes. En dehors des oiseaux comme le balbuzard pêcheur, le faucon noir, l’héron garde-bœufs, les phalaropes, on peut observer quelques animaux communs et reptiles comme les chauves-souris, boa constrictors, opossums, grenouilles d’arbres, papillons de nuit, coléoptères, moustiques et lézards. D’après les recherches, l’Île a été formée il y a plus de 50 million d’années, quand les plaques tectoniques de la terre ont bougé, provoquant l’émergence de l’île. La véritable beauté de l’île del Caño n’est pas située dans ses terres, mais sous l’eau. Ces eaux cristallines sont parmi les plus bleues du pays et abritent une spectaculaire variété de flore et faune marine, de même que pour quelques récifs de corail. C’est sans nul doute le meilleur site de plongée sous-marine du Costa Rica après l’Île Coco. L’Isla del Caño est aussi connue pour la grande quantité de poissons, baleines, dauphins et requins. Avec une visibilité sous-marine fantastique, on peut voir n’importe quel jour des tortues marines, dauphins, raies manta, raies, murènes, barracudas, thons, mérous. Depuis que l’île est une réserve, la plongée sous-marine et le snorkeling sont régulés et les visiteurs ne peuvent rien emporter de ce lieu magique.

** Les Volcans

- Poas (2708 m) : Premiers rapports d'activité historique en 1828. Occasionnellement, il se vérifie une activité explosive du type strombolien comme en 1953-1955 où s’est formé un cône de scorie impressionnant. L'activité éruptive la plus récente s’est déroulée pendant le mois d’août 1995. Une activité phréatique importante est caractérisée par des explosions et un panache de gaz acide et de cendres s’élevant à plus de 800 mètres d’altitude. Actuellement, un lac d’acide occupe le fond du cratère. Son volume est de 1.500 millions m3 et mesure 400 m de diamètre avec une profondeur de 42 m environ. L'acidité du lac atteint des valeurs extrêmes en 2005... 90°C avec un Ph de 0,1.

- Arenal (1670 m) : C’est le plus jeune volcan du Costa Rica, il a environ 6000 ans et a eu 11 périodes actives. Son activité a commencé le 29 juillet 1968 par une terrible éruption qui a dévasté 3 villages qui se trouvaient à ses pieds.
1968 - 1973 : Très explosif avec de nombreuses nuées ardentes
1974 - 1984 : Coulées de lave et activité strombolienne.
1984 - présent : Coulées de lave importantes avec activité strombolienne et nuées ardentes en 1985, 1989, 1993, 1996, 1998 et 2000. L'Arenal est inactif depuis 3 ans.

- Rincon de la Vieja (1805 m) : Premier rapports d'activité historique en 1851. Situé dans la cordillère volcanique de Guanacaste, activité historique fumerollienne, phréatique et occasionnellement strombolienne. Son cratère actif contient un lac d’eau chaude d’une température moyenne de 42°C. Il a été en éruption en 1863, 1912, 1922, 1966, 1967, 1969, 1983, 1987, 1991, 1995. Activité strombolienne peu fréquente dans les dernières décennies. L’éruption du 6 au 13 novembre 1995 a produit des explosions phréatiques de tailles considérables. Actuellement, l’institut costaricien d’électricité effectue des sondages pour l’installation d’une usine géothermique.

- Tenorio (1916 m) : Situé dans la cordillère de Guanacaste, il n’est pas considéré comme un volcan actif. Il est composé de deux cratères jumeaux, le Tenorio et le Montezuma. La rivière Rio Celeste y prend sa source doit son nom à une légende : lorsque Dieu termina de peindre le ciel, il nettoya son pinceau dans le Rio Céleste, d’où sa couleur. La réalité est hélas différente, sa couleur provient de la combinaison d’éléments tels que le soufre et le carbonate de calcium qui lui donne cette teinte turquoise.

- Irazú (3342 m) : C’est le volcan le plus haut du Costa Rica. En activité fumerollienne, il possède un lac d’acide vert turquoise. Période active récente: 1963-1965, il détruisit une grande partie de la ville de Cartago située dans la vallée centrale. L'activité éruptive la plus récente s’est déroulée pendant la nuit du 7 décembre 1994. Un glissement de terrain d’un volume considérable a provoqué la libération soudaine de gaz et de
cendres qui sont arrivés jusqu'à San José. De grandes avalanches ont couru le long du Rio Sucio et ont dévasté plusieurs hectares de cultures et pâturages.

- Turrialba (3330 m) : Premier rapports d'activité historique en 1723. Il possède 3 cratères installés dans le fond d’une caldeira ouverte: l’Oriental, totalement inactif, le Central, avec un solfatare actif, et l’Occidental, très profond, considéré comme actif. Ce dernier cratère a été très actif en 1847, 1853, 1855, 1864 -1866. Considéré en réveil par les scientifiques depuis 1997, après une forte activité sismique qui dure toujours...

Electricité

Le courant est de 120 volts. Les fiches sont de type américain. Prévoir un adaptateur si vous emportez un appareil électrique. Nous vous invitons à consulter le site ci-dessous afin d’obtenir toutes les informations sur les prises électriques : http://www.levoyageur.net/prises.php?paysfr=Costa+Rica

Heure Locale

Enlever 7 heures en hiver et 8 heures en été, à l'heure française.
Pour connaitre l’heure locale en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site http://24timezones.com/

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes
Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation sur certains de nos voyages à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

Notre engagement pour un tourisme responsable justifient que nos groupes soient généralement limités à 15 participants, dans le but de réduire l'empreinte écologique et sociale de notre passage.

Pour des raisons écologiques évidentes, Atalante a décidé de ne plus proposer d'eau en bouteille plastique sur ces circuits. Atalante invite ses voyageurs à traiter l'eau avec des pastilles purifiantes et à éviter, autant que possible, l'achat de bouteilles plastiques dans les pays où elles ne sont pas recyclées.

2 notes
2avis

le Costa Rica c'est la garantie d'une destination authentique. un retour à la nature avec lequel nous avons déclaré la paix comme le disait un ancien président du pays. une vie pure, le temps d'un voyage fait d'une saine dépense physique dans un cadre préservé où flore et faune abondent.

FRANCK
Départ du 16/02/2013

Voyage très sportif avec longues marches dans la jungle

nathalie
Départ du 07/07/2012

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Voyages qui pourraient vous intéresser