Dans le Parc National du Simien Château fortifié de Gondar Trek dans le parc national du Simien

Des plateaux du Simien aux montagnes du Balé

Des plateaux du Simien aux montagnes du Balé

Ce voyage vous propose un trek dans les 2 principaux massifs montagneux et Parcs nationaux d'Ethiopie: le Simien au Nord et le Balé au Sud.

Ce trek Atalante est idéal pour découvrir les principales zones de haute-montagne d'Ethiopie. Pour vous acclimater, vous débutez par la visite des sites historiques. Vous découvrez Lalibela la Jérusalem noire, site incontournable du pays avec ses églises rupestres. Vous explorez ensuite Gondar et ses châteaux forts. Puis vous rejoignez les hauts-plateaux d'Abyssinie pour 4 jours de trek dans les montagnes du Simien. Au Sud les montagnes du Balé, à peine moins hautes sont plus sauvages, vous les arpentez lors d'une seconde itinérance. Vous gravissez leurs sommets principaux et partez à la découverte des espèces endémiques de chacun de ces massifs. Un trek exclusif Atalante hors des sentiers battus d'Ethiopie.!

Votre Expert

Stéphanie LaurainConseiller spécialiste

Fiche technique Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • La découverte des 2 grands massifs montagneux d'Ethiopie
  • un trek exclusif Atalante
  • la visite des sites historiques d'Abyssinie : Gondar et Lalibela

La carte

Itinéraire du voyage Des plateaux du Simien aux montagnes du Balé


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :17/02/2018
Retour :05/03/2018
Prix :2995€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :17/03/2018
Retour :02/04/2018
Prix :2795€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :14/04/2018
Retour :30/04/2018
Prix :2895€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :05/05/2018
Retour :21/05/2018
Prix :2795€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :20/10/2018
Retour :05/11/2018
Prix :2845€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :10/11/2018
Retour :26/11/2018
Prix :2845€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :22/12/2018
Retour :07/01/2019
Prix :3095€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 4 à 12 personnes maximum.

Le prix du voyage présenté ci-dessus est au départ de Paris. Les départs de province ou d'autres villes sont possibles. Veuillez nous consulter pour en faire la demande. Les prix indiqués sont valables pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes desservant cette destination. Ils sont donc évolutifs en fonction de la disponibilité au moment de la réservation.
Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.

Ce voyage a été construit en collaboration avec notre partenaire Huwans, afin de vous proposer un plus grand nombre de départs garantis, tout en alliant notre savoir-faire et notre expérience du voyage. Vous rencontrerez donc sans doute des voyageurs Huwans dans votre groupe.

Notre prix comprend

- Les vols internationaux et les taxes aériennes
- L'encadrement par un guide-accompagnateur Atalante
- Les transports terrestres
- Les excursions détaillées dans le programme
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète sauf les repas mentionnés comme « libre » dans le fil des jours
- Les droits d'entrée dans les sites et parcs d'un montant de 125 € par personne.
- L'accès à un service médical spécialisé sur l'altitude 24h/24 et 7j/7 (en cas d'urgence uniquement)

Notre prix ne comprend pas

- L’assurance voyage
- Les frais d’inscription
- Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe

A régler sur place

- Les frais de visa. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Formalités’
- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme ‘libres’ dans le fil des jours. Comptez 5 à 10 € environ par repas.
- Les pourboires aux équipes locales. A titre indicatif 40 à 50$ par participant pour l'ensemble du voyage. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Pourboires’

Options

- Le supplément départ de province (à partir de 120 €), de Genève ou Bruxelles (nous consulter), départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (25 € par personne)
- La nuit supplémentaire à Addis Abeba (90 € en chambre individuelle, 55 € en chambre double, par personne, avec petit déjeuner)
- Le supplément chambre et tente individuelles (230 €)

Jour 1 :

PARIS - ADDIS ABEBA

Vol de nuit pour Addis Abeba, arrivée tôt le matin

  • Hébergement Avion
Jour 2 :

ADDIS ABEBA : VISITE DE LA CAPITALE

Vous êtes accueilli à l'aéroport par votre guide éthiopien et débutez ce voyage par la découverte d'Addis Abeba, "la nouvelle fleur" en Amharique, capitale située 2500 m d'altitude et ville agréable avec ses grandes avenues bordées de Jacarandas. Première approche de la diversité culturelle du pays. Vous visitez le musée national et ethnologique avant de déambuler dans le Mercato, connu comme le plus grand marché ouvert d'Afrique. En fin d'après-midi, vous vous rendez sur la colline d'Entoto pour un point de vue sur la ville et les montagnes alentours.

  • Hébergement Hôtel
Jour 3 :

ADDIS ABEBA - LALIBELA, LA JERUSALEM NOIRE

Envol tôt le matin pour Lalibela. La journée est ensuite consacrée à la visite de la ville sainte pour les populations chrétiennes d'Ethiopie. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, Lalibela est un lieu de pèlerinage où les nombreux monuments sont répartis de part et d'autre du canal Yordanos (Jourdain). Ils sont reliés par un complexe de souterrains. Vous découvrez aujourd’hui les églises du "premier groupe". Il comprend 6 églises monolithiques au style architectural unique, construites au 12e siècle et taillées à même le granit rose.

  • Hébergement Hôtel
Jour 4 :

LALIBELA - ASHETEN MARYAM

3 à 4 heures de marche

Les églises troglodytes ne se trouvent pas qu'à Lalibela même. Une vingtaine d'entre elles ont été bâties dans les montagnes alentours. Ce matin, vous partez découvrir l'église de Asheten Maryam par une belle randonnée d'une demie-journée vous permettant d'apprécier également les paysages. L’après-midi, vous regagnez Lalibela et visitez les églises rupestres du deuxième groupe.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -400 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 5 :

LALIBELA - CHATEAUX DE GONDAR - SIMIEN (3200 m)

1 à 2 heures de marche

Après un vol matinal pour Gondar, vous visitez cette ancienne capitale du royaume d'Éthiopie entre le 17ème et le 19ème siècle. La ville compte de multiples châteaux construits par les différents empereurs durant plus de 2 siècles. Cette cité médiévale fortifiée est d'une grande richesse archéologique et culturelle et demeura, jusqu'à la fin du 19ème siècle, le grand centre du commerce éthiopien, carrefour de grande ampleur. Vous y visitez le Palais de Fassilidas, le plus impressionnant et le plus vieux de tous les châteaux puis les bains royaux et l’église de Debre Berhan Selassie. Dans l'après-midi, vous poursuivez la route vers le Parc national de Simien, site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco qui abrite le Ras Dashen, point culminant du pays à 4620 m d'altitude. En arrivant au camp de Sankaber une randonnée de mise en jambes vous permet d'admirer le panorama des hauts plateaux avant d'installer votre bivouac au cœur du Parc, à 3200 m d'altitude, lieu de résidence de différentes espèces endémiques.

  • Temps de transport 3 h
  • Hébergement Campement
Jour 6 :

SIMIEN : SANKABER - GEECH (3600 m)

6 à 7 heures de marche

Vous retrouvez l'équipe de muletiers qui s'occupe du transport de vos bagages ainsi que le guide et le ranger du Parc qui vous accompagnent. Cette première vraie journée de trek débute à travers une forêt de bruyères arborescentes. Vous atteignez un point de vue et la cascade de Jinbar. De là, vous atteignez la vallée homonyme parcourue par une rivière auprès de laquelle vous pique-niquez. Après un bref repos, vous remontez une piste jusqu’au village de Geech, habité par une communauté locale. Vous faites un passage par le village pour la fameuse cérémonie du café. Pendant la journée, vous pouvez apercevoir quelques animaux sauvages: Babouins Gelada, Vautours égyptiens et gypaètes barbues. A Geech, vous installez le camp pour deux nuits, ce qui permet de profiter du cadre magnifique et de s'acclimater progressivement.

  • Dénivelé positif +900 mètres
  • Dénivelé négatif -525 mètres
  • Hébergement Campement
Jour 7 :

SIMIEN : GEECH - IMET GOGO (3926 m) - GEECH

5 à 6 heures de marche

Vous partez aujourd’hui sur l’un des sentiers les plus pittoresques et spectaculaires du Parc du Simien. La première partie vous amène au sommet de Imet Gogo à 3926 m d'altitude, le plus beau point de vue de la région. Avec un peu de chance, vous pouvez apercevoir le loup éthiopien. La deuxième partie de la randonnée vous amène au coeur de la "vallée des Lobélies", qui abrite des milliers de ces plantes géantes, puis à Saha second point de vue qui domine d'impressionnantes gorges rocheuses. C'est un lieu idéal pour le pique-nique. En début d'après-midi, vous atteignez le troisième point de vue au sommet de Kedadit (3760 m). Puis une courte descente vous amène au camp de Geech où vous retrouvez vos tentes.

  • Dénivelé positif +450 mètres
  • Dénivelé négatif -450 mètres
  • Hébergement Campement
Jour 8 :

SIMIEN : GEECH - INNATYE (4070 m) - CHENEK (3650 m)

6 à 7 heures de marche

Vous quittez Geech par une montée progressive à travers la végétation afroalpine puis descendez jusqu'à jouir d'une vue imprenable sur une gorge entrecoupant ces hauts-plateaux. Le sentier qui serpente vous amène enfin au point le plus haut à Innatye (4070 m) qui signifie "mère bien-aimée" en amharique. Cette zone est un endroit exceptionnel pour l'ornithologie, en particulier pour l'observation des rapaces. Vous pouvez notamment observer l'aigle et le gypaète. Vous pique-niquez sur ce sommet où la vue est splendide sur les montagnes environnantes. En début d'après-midi, vous descendez jusqu’au camp de Chenek, qui vous offre des vues imprenables sur l'escarpement. Autour de ce camp, vous pouvez également apercevoir les bouquetins d'Abyssinie, endémiques de cette région.

  • Dénivelé positif +500 mètres
  • Dénivelé négatif -450 mètres
  • Hébergement Campement
Jour 9 :

CHENEK - BAWIT (4435 m) - GONDAR

5 à 6 heures de marche

Vous partez pour l’ascension du sommet de Bawit à 4435 m d'altitude. Il s'agit du deuxième plus haut sommet d'Ethiopie et offre une vue à 360°. L’ascension demeure facultative et ceux qui ne veulent pas monter jusqu’au sommet peuvent randonner aux alentours de Chenek. L'après-midi, les véhicules vous retrouvent sur la piste et vous rejoignez Gondar.

  • Dénivelé positif +800 mètres
  • Dénivelé négatif -800 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 10 :

GONDAR - ADDIS ABEBA - AWASA

Journée de liaison entre les deux grands massifs montagneux de l'Ethiopie. Le matin, vous prenez un vol pour Addis Abeba puis direction le sud. La vallée du rift est émaillée de sept grands lacs qui sont alimentés par les nombreux cours d'eau s'écoulant des hauts plateaux. Vous faites une halte au lac Ziway pour observer les nombreux oiseaux tels que les cygnes, les ombrettes du Sénégal, les aigles pécheurs, etc... En fin d'après-midi, vous atteignez la ville d'Awasa capitale de la province "Nations et peuples du sud" et son petit lac, véritables havre de paix et lieu idéal pour une étape avant de continuer vers le Parc national du Balé.

  • Temps de transport 5 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 11 :

AWASA - PARC NATIONAL DES MONTAGNES DU BALE - DINSHO

4 à 5 heures de marche

Le matin, vous découvrez Awasa et faites une balade vers le traditionnel marché aux poissons littéralement "squatté" par les pélicans et les marabouts. Après une balade autour du lac, vous prenez la route du Parc national de Balé. Vous arrivez à Dinsho et vous vous installez dans un gîte en pleine forêt. Dans l'après-midi, vous partez pour une belle randonnée à travers la forêt jusqu'au plateau de Gaysay. Vous aurez peut être la chance d'observer les Nyalas et phacochères, espèces peuplant la région. Vus regagnez le gîte où vous passez la nuit.

  • Hébergement Gîte
Jour 12 :

PN DU BALE : DINSHO - SODOTA

6 à 7 heures de marche

Après le petit déjeuner, vous reprenez votre itinérance à travers la végétation luxuriante de la vallée du Web. Vous passez par la cascade de Fincha Habera ("l'urine de la femme" dans la langue locale), lieu idéal pour un arrêt pique-nique. Pendant le trek, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir quelques loups d’Abyssinie. Chemin faisant, vous arrivez à Sodota où vous campez.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -100 mètres
  • Hébergement Campement
Jour 13 :

PN DU BALE : SODOTA - KEYRENSA (3700 m)

5 à 6 heures de marche

Vous poursuivez le trek progressivement au milieu des coulées de lave qui divisent la vallée. Vous traversez régulièrement de petits villages Oromo. Continuant votre traversée du Parc du Balé, vous arrivez ainsi à Keyrensa où vous campez.

  • Dénivelé positif +300 mètres
  • Dénivelé négatif -100 mètres
  • Hébergement Campement
Jour 14 :

PN DU BALE : KEYRENSA - RAFU (3900 m)

6 à 7 heures de marche

Apres le petit déjeuner, vous quittez le camp pour continuer à travers ces montagnes du Balé pour rejoindre le camp de Rafu. Il est situé à près de 4000 m d'altitude sur l’escarpement de l'immense plateau de Sanetti, territoire du loup d'Abyssinie. Vous y installez votre dernier campement dans ces montagnes.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -200 mètres
  • Hébergement Campement
Jour 15 :

PN DU BALE : RAFU - TULLU DEEMTU (4377 m)- GOBA

6 à 7 heures de marche

Vous profitez de cette dernière journée de trek pour explorer le vaste plateau de Sanetti à travers cette végétation typiquement afro-alpine notamment composée de Lobélies géantes. Vous faites l’ascension de Tullu Deemtu (4377 m), sommet du massif du Balé pour terminer le trek. De là le véhicule vous amène au lac de Langano et à Goba où vous passez la nuit en hôtel

  • Dénivelé positif +550 mètres
  • Dénivelé négatif -250 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 16 :

GOBA - ADDIS ABEBA - VOL RETOUR

Vous profitez de la matinée pour un brin de détente méritée au bord du lac avant de rejoindre la capitale Addis Abeba. Vous prenez un dernier repas traditionnel avant de rejoindre l'aéroport pour le vol retour vers la France.

  • Hébergement Avion
Jour 17 :

PARIS

Arrivée à Paris dans la journée

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

4 jours de trek dans le Simien puis 5 jours dans les montagnes du Balé
Ce voyage demande une bonne condition physique, d'autant plus que les randonnées se déroulent en altitude.
Il est préférable de pratiquer régulièrement un sport de fond ou d'avoir une bonne habitude du trek itinérant.

Connaître son niveau

Hébergement

En hôtel 3*** normes locales en ville. Base chambre double (individuelle sur demande).
En gîte: confort simple, couchage collectif et sanitaires partagés.
En bivouac: tentes 3 places pour 2 personnes, matelas en mousse fourni. Tente mess, chaises et table pliantes pour les dîners et les petits déjeuners.

Déplacement et portage

Transport en Minibus 12 places ou 23 places à partir de 8 personnes.
Portage des bagages par les mules pendant les treks dans les montagnes du Simien et du Balé.

Les vols intérieurs sont assurés par la compagnie Ethiopian Airlines.

Pourboire

Le pourboire n’est en rien une obligation et doit être laissé à l’appréciation de chacun. Son montant dépend de l’appréciation du service rendu et doit tenir compte de l’économie locale. Les pourboires trop importants, compte tenu du niveau de vie général du pays visité, déstabilisent les équilibres économiques locaux. Bien que très peu répandue en France, sa pratique l’est dans le monde entier.

Voici une idée du pourboire à verser par poste :
- Guide : 55 birrs par jour et par participant (2,5€)
- Chauffeur : 28 birrs par jour et par personne (1,25€)
- Cuisinier : 28 birrs par jour et par personne (1,25€)

De plus, donner quelques Birrs à chaque personne qui vous aide (personnel hôtelier, restaurant...) est une coutume en Ethiopie. Comptez environ 15 € par personne sur tout le voyage.

Des petits cadeaux en bon état comme vêtements , chaussures et autres sont très appréciés. Si vous avez chez vous des vêtements et chaussures dont vous ne vous servez plus, emmenez les pour les donner, mais uniquement aux personnes qui vous ont rendu des services (parents, professeurs...), sous peine d’entraîner des modifications à long terme dans les mentalités et comportements des populations locales. Donner des stylos ou des bouteilles vides est à éviter. Votre accompagnateur saura vous conseiller.

Encadrement

- 1 guide accompagnateur éthiopien francophone tout au long du voyage
- 1 guide local spécialiste du site à Lalibela
- 1 guide local et une équipe de muletiers et cuisiniers pendant les treks du Simien et du Balé. Un Ranger du Parc accompagne également le groupe dans le Simien et Balé

Alimentation

Repas

Repas dans des restaurants locaux qui proposent des plats traditionnels : injera, tips, wat, ketfo...
Pique-nique durant les treks et les étapes en véhicules. Repas préparés par un cuisinier pour les nuits sous tentes.

L'eau

Pendant le trekking, de l'eau (bouillie, filtrée ou du robinet) est à disposition chaque jour pour remplir vos gourdes. Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels, ou dans les jerricans disposés à cet effet, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone).
Evitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance (5 litres par ex) et remplir vos gourdes au fur et à mesure. Si vous souhaitez acheter des bouteilles, vous pouvez en avertir votre guide en début de circuit afin de prévoir une halte à cet effet. Vous trouvez des bouteilles de 2 litres au prix de 12 Birr.

Budget et change

La monnaie officielle est le Birr Ethiopien (ETB).
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com

L’Euro est bien accepté comme monnaie de change. Vous pouvez aussi vous munir de dollars (non déchirés, coupures de 20 ou 50 USD) avant de partir si vous ne voulez pas tout changer dès le début du voyage.

Equipement Indispensable

Cette liste d'équipement se veut exhaustive et adaptée à un climat éthiopien à la fois en basse et en haute altitude.

Nous vous conseillons de prendre avec vous dans l'avion les vêtements importants pour le début du séjour : chaussures de marche, veste, polaire, sac de couchage...etc en cas de retard de votre bagage.

- Casquette ou chapeau
- 1 bonnet, écharpe et gants
- Bandeau oreilles
- Lunettes de soleil indice élevé
- 1 veste chaude et imperméable
- 1 polaire épaisse
- 1 polaire plus fine type Carline
- 1/2 pull
- 3/6 tee-shirts
- 2 chemises ou polos à manches longues
- 2 pantalons de voyage
- 1 short ou bermuda
- 4/5 paires de chaussettes en mélange coton/synthétique (dont 1 paire de chaussettes chaudes)
- 1 paire de chaussures de trekking à tige basse
- 1 paire de chaussures légères
- 1 paire de sandales

Le choix de vos chaussures doit s’effectuer avec beaucoup de soin, il faut absolument éviter que le pied ne vienne buter sur l’avant de la chaussure.
N’hésitez pas à acheter une chaussure de marche d’une demi pointure de plus que votre taille habituelle. Sinon il est conseillé de choisir une chaussure dans laquelle il est possible de passer un doigt derrière le talon lorsque l’avant du pied touche la chaussure.

Matériel

- 1 très bon sac de couchage (température de confort -5 à –10°C) car les nuits sont froides en montagne
- 1 sac-drap en coton, pour rajouter dans le duvet ou dans certains hôtels
- Des sacs plastiques pour isoler tous les vêtements de l’humidité et de la poussière
- 1 lampe frontale ou lampe torche, des piles et ampoules de rechange
- 1 couteau suisse ou équivalent (en soute!)
- 1 gourde d'un litre et demi au minimum
- 1 nécessaire de toilette avec lingettes
- 1 serviette de toilette
- Crème solaire + produit pour les brûlures dues au soleil
- Du papier hygiénique biodégradable et un petit sac pour le stocker après usage
- 1 paire de bâtons de randonnée (facultatif), dimensions maximales de 56 cm x 45 cm x 25 cm

- Prenez de quoi rassembler vos déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de pommade, emballage de pellicules photo...) afin de les ramener en France où le tri est bien fait et efficace. Un conseil : évitez au maximum d'emmener les emballages du matériel ou équipement que vous auriez acheté avant de partir… Toujours cela en moins à ramener en France.

Bagages

- 1 sac de voyage solide 80-100 litres ne craignant pas la poussière (pas de valises)
- 1 petit sac à dos 35 litres pour la journée

Franchise bagages sur vol international: Classe économique 46 Kg (soit 2 sacs de 23 Kg chacun). Chaque sac ne doit pas dépasser le poids maximum de 32 Kg !
Sur les vols intérieurs le poids est limité à 20 Kg.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

- Médicaments personnels
- Anti douleur type Aspirine ou doliprane
- Antidiarrhéiques type Tiorfan
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal type Smecta
- Vitamine C
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre et crème antibiotique pour les yeux
- Crème hydratante type Biafine
- Une bande élastique adhésive type Elastoplast de 10 cm de large
- Une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes (Micropur forte, Aquatabs) ou Hydroclorazone pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique (type Insect Ecran zone infestées)
- Double peau type Compeed pour les ampoules.
- Pour le Nord: produit contre les puces, mais visiblement aucun n’est efficace pour les puces éthiopiennes, plutôt motivées et athlétiques !
- Pour le Sud et le Dallol : traitement anti-malarique
Par précaution, indiquez vos allergies aux médicaments dans votre pharmacie.

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour, avec trois pages vierges dont au moins face à face.

Nous vous conseillons également de voyager avec des photocopies de vos papiers d'identité en permanence sur vous (en cas de perte ou de vol des originaux).
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Carte identité

Non autorisée

Visa

Oui, il s'agit d'un visa individuel et son obtention est sous votre responsabilité.

Il est possible d'obtenir votre visa sur place pour 50 $ USD ou 50 ¤ (à payer en liquide uniquement) à l'aéroport d'Addis-Abeba. Il n'y a aucun document à fournir hormis le passeport bien-sûr.

Depuis 2017, une solution de visa électronique existe.
Le visa coûte 52 USD pour un séjour de 30 jours et 72 USD pour un séjour de 90 jours.
le délai de la procédure de demande de E-visa est de 3 jours maximum. En cas de problème avec le E-Visa, vous avez toujours la possibilité d'obtenir le visa à l'arrivée dans l'aéroport d'Addis Abeba.
Le lien pour l'obtention du e-visa est : www.evisa.gov.et
Une fois que la demande en ligne est approuvée, les candidats recevront un courrier électronique les autorisant à voyager en Ethiopie et le visa sera dûment tamponné sur leur passeport à l? arrivée à Addis-Abeba.

Si vous préférez solliciter un visa auprès de l'ambassade ou du consulat éthiopien avant votre départ :

Le délai d'obtention est au minimum de 3 jours. Le coût du visa est d'environ 36 euros
Veuillez vérifier directement auprès de l'Ambassade le détail des documents nécessaires. Site Web : www.ethiopianembassy.fr. Le formulaire de demande de visa est à télécharger sur ce site et l'attestation de voyage vous sera fournie par Atalante.

Infos Vaccins

La vaccination contre la fièvre jaune peut être exigée à l'entrée du pays pour les voyageurs en provenance de pays où elle est endémique.

Climat

La géographie du pays explique l'existence de 4 zones climatiques bien distinctes. Il existe une grande différence climatique selon l'altitude et l’influence de la mousson. En général, les journées sont ensoleillées et tempérées par l'altitude (2.200 mètres en moyenne). Les températures diurnes ne dépassent pas 30°C tandis que la nuit, elles peuvent avoisiner 10°C.
Il faut noter cependant qu'en début de saison (mois de septembre, octobre voire novembre correspondant au « printemps » éthiopien), les températures peuvent descendre jusqu'à 0°C au petit matin, notamment dans les régions du Tigré et du Simien.
Températures :
- En montagne (Simien et Bale), grâce à l’altitude, elle ne dépasse que rarement les 25°C et ne descend guère en dessous de 5°C, dans la journée. La nuit, le thermomètre chute en-dessous de 0°C.
- Dans la région de l’Omo, donc à des altitudes bien plus faibles, la température peut monter à 35 / 40°C dans la journée.

Pluviométrie :la saison des pluies en Ethiopie commence mi-juin et se termine mi-septembre. Les pluies peuvent créer, par leur abondance, des inondations et endommagent les routes. Dans le massif du Bale, cette saison des pluies s’étend de fin mars à fin octobre.

Géographie

GEOGRAPHIE :
Située à la pointe orientale du continent, la corne de l'Afrique, l'Éthiopie est enclavée entre le Soudan à l'ouest, l'Érythrée au nord, la minuscule république de Djibouti et la Somalie à l'est, et le Kenya au sud. D'une superficie de 1 127 000 km2, elle est dominée par un haut plateau central, coupé de profondes gorges dont la vallée du Rift. Les terres agricoles, concentrées autour des plaines fluviales du Nil Bleu, dans l'ouest du pays, ne représentent que 12% du territoire et sont essentiellement consacrées à la subsistance du pays.


FAUNE ET FLORE :
Entre 1980 et 2005, près de 77% des forêts éthiopiennes ont été décimées pour répondre aux besoins en combustible et en bois de construction. A la fin du XIXe siècle, des eucalyptus d'Australie furent introduits pour lutter contre la déforestation, mais ces arbres au développement très rapide ont eu un effet dévastateur sur l'environnement : la faune endémique ne les apprécie guère et rien ne pousse autour de leurs racines, si bien que les forêts d'eucalyptus ne font que précipiter l'érosion du sol.

La variété des climats pouvant être observés en Ethiopie et les altitudes extrêmes sont propices au développement d'espèces endémiques.
Ce pays dispose d'une végétation extrêmement diversifiée du fait de la grande variété de climats et de reliefs au sein du pays. Dans les régions de très hautes altitudes (au-dessus de 3 800 m), seule subsiste une végétation alpine (lichen, bruyère). Plusieurs plantes sont caractéristiques de ces régions, notamment la lobélie géante.
Dans les régions des hauts plateaux (2 400 m-3 800 m), le climat est plus tempéré, et le sol plus riche. C'est dans ses régions, qui constituent le cœur historique de l'Éthiopie, que l'on trouve encore aujourd'hui la majeure partie de l'exploitation agricole (teff, sorgho, maïs). Le long de la frontière soudanaise à l'ouest, le climat tropical et les précipitations abondantes conduisent à une végétation luxuriante, particulièrement le long des fleuves. Dans les régions de plus basses altitudes au sud-ouest, le climat plus sec contribue à développer un environnement de type savane (herbes hautes, arbustes) ainsi que des plantes résistant à des conditions climatiques plus extrêmes (plantes succulentes). Enfin dans les régions désertiques périphériques, le climat aride et les précipitations quasi-inexistantes contribuent à développer une végétation xérophytique ou à la vie très courte, avec une végétation plus faible (acacias, palmiers) autour des quelques cours d'eau.

On dénombre en Éthiopie un nombre important d'espèces endémiques tout aussi bien chez les mammifères que chez les oiseaux notamment le bouquetin walia (Capra walie), le loup d'Abyssinie (Canis simensis), le nyala de montagne (Tragelaphus buxtoni), le corbeau corbivau (Corvus crassirostris), le babouin gelada.
On peut admirer cette faune dans les parc nationaux éthiopiens: lions, girafes, éléphants, crocodiles, hippopotames, bouquetins éthiopiens («Ibex walia», espèce menacée), ânes sauvages, zèbres...

PARCS NATIONAUX

Créés sous le règne de Haïlé Sélassié, les parcs nationaux ont beaucoup souffert des méfaits collatéraux de la guerre civile et des années d’inaction qui ont suivi. Aujourd’hui l’Ethiopie semble prendre conscience de la richesse de sa biodiversité et tente de restructurer ses espaces protégés par des mesures de protection plus strictes, la réintroduction d’espèces, le développement d’infrastructures touristiques et l’implication de sociétés étrangères, notamment sud-africaines, pour une meilleure gestion des parcs. Il existe actuellement dans le pays neuf parcs nationaux, trois sanctuaires, huit réserves sauvages et 18 zones de chasses contrôlées, ce qui représente environ 194 000 km², soit presque 14 % de la superficie de l'Ethiopie.

Exemple : le Parc national des montagnes du Simien abrite 3 espèces phares de la faune éthiopienne : l’ibex Wallia, le loup du Simien et le babouin Gélada. Le ciel est dominé par les grands rapaces dont l’impressionnant gypaète barbu.

Le tourisme fournit d’importants revenus utilisés pour soutenir le travail de protection des Parcs Nationaux. Il est ainsi un facteur de développement qui permet l’éducation et le bien être des communautés locales, vivant dans ces parcs.

Au cours de votre voyage, nous vous rappelons qu'il est interdit de ramasser quoi que ce soit (os, restes d'animaux, cueillir des fleurs, plantes,...). Les feux ne sont autorisés que dans les lieux de campement, et doivent être éteints avec grand soin avant votre départ. Et nous vous demandons de veiller attentivement à ne rien laisser derrière vous après votre départ (mégots de cigarettes, déchets divers, restes du pique nique...).

Electricité

- Prises électriques : nous vous invitons à consulter le site internet http://www.levoyageur.net/prises.php?paysfr=Ethiopie

- Au cours du voyage, vous aurez la possibilité de recharger vos appareils électriques dans les hôtels, ou parfois dans les véhicules (12V).

Heure Locale

Il existe un décalage horaire de + 2 heures en hiver, et + 1 heure en été avec la France.
Indicatif téléphonique : + 251

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables :
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes.
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation à des travaux de recherche des institutions internationales et nationales pour le développement de l'écotourisme.
- Participation à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

CARTES SUR TABLE PAR RAPPORT AUX VOYAGES DANS LE SUD :

- Un code de conduite à observer : la fréquentation touristique du Sud éthiopien a entraîné un ensemble de comportements assez déplorables avec les populations, où l’échange ne se fait que sous forme de photo contre pièces. Si vous voulez rencontrer et échanger avec ces populations, il faut savoir ranger l’appareil photo, et ce n’est qu’après de longs contacts, dans un village ou avec vos guides locaux, que vous pouvez faire quelques portraits. Il est indispensable d’écouter les conseils de votre guide.

• Nous avons fait le choix de ne pas nous rendre chez les Mursi, où vivent les célèbres femmes à plateaux. De par cette renommée, ce peuple est fréquenté par de nombreux groupes de touristes voyeurs, qui, appareils photos au poing, viennent leur tirer le portrait. Les possibilités de vrais contacts sont à l’heure actuelle absolument impossibles. Des Mursi vivent loin de ces lieux autorisés à la visite, et ce commerce de l’image n’est pour tout ce peuple qu’une source supplémentaire de revenus dont ils auraient tort de se priver. Nous ne pouvons que nous blâmer d’avoir faussé les rapports humains.

• Nos voyages sont conçus pour dormir à proximité des villages dans le sud du pays, et prendre le temps de la rencontre. Cette proximité favorise le contact tout en respectant le rythme souhaité par chacun. Atalante invite les voyageurs à laisser leur appareil photo rangé afin de privilégier un rapport différent, respectueux et de revenir à l'essentiel de la rencontre entre deux êtres humains, pas si différents au final...

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Voyages qui pourraient vous intéresser