Photo d'un trek en Tanzanie sur le Kilimandjaro

Kili par la Machame en individuel

Kili par la Machame en individuel

Atalante vous propose l'ascension du sommet de l'Afrique en individuel, par la mythique voie Machame, avec une logistique adaptée pour vous offrir les meilleures chances de succès.

La voie Machame est reconnue pour être la plus belle route pour l'ascension du Kilimandjaro (5895 m), en offrant des points de vue grandioses et impressionnants sur les glaciers du Kibo. Votre trek débute dans la forêt équatoriale, avant de traverser des décors de hautes bruyères et de séneçons géants. Le plateau de Shira, ancien cratère dominé par le Kibo, vous permet de rejoindre la vallée de Barranco. L'ascension finale s'effectue depuis le camp Barafu pour atteindre le prestigieux toit de l'Afrique !
Pionnier sur la voie Machame, Atalante emmène depuis 30 ans des marcheurs sur le sommet du Kilimanjaro. Cette expérience vous donne toutes les chances de réussir cette ascension et d'en faire un moment inoubliable !

Votre Expert

Matthieu LibeerResponsable de la destination

Fiche technique Demandez un devis

Les points forts

  • Un itinéraire varié : montée par la voie Machame et la descente par la Mweka
  • Une expertise de notre équipe et un niveau de sécurité maximal sur le Kili
  • Un taux de réussite au sommet supérieur à 90%

La carte

Itinéraire du voyage Kili par la Machame en individuel


Dates & Prix

Base 2 personnes (en chambre double) : à partir de 2445€  par personne

NB : tarif à affiner en fonction des dates précises de votre voyage

Nous consulter pour les tarifs à partir de 3 personnes.

Demandez un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Notre prix comprend

- Les vols internationaux au départ de Paris (avec la compagnie Ethiopian) et les taxes aériennes
- L'encadrement par un guide-accompagnateur Atalante anglophone, un assistant guide francophone à partir de 3 participants
- Les transports terrestres
- Les excursions détaillées dans le programme
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète sauf les repas mentionnés comme « libre » dans le fil des jours
- Un caisson hyperbare et des bouteilles d'oxygène par mesure de sécurité
- L'accès à un service médical spécialisé sur l'altitude 24h/24 et 7j/7 (en cas d'urgence uniquement)

Notre prix ne comprend pas

- Les frais de visa (environ 50 USD)
- Les taxes d'entrée dans le parc du Kilimandjaro pour les 6 jours d'ascension : à partir de 857 € par adulte. Ces montants vous sont facturés par Atalante lors de votre inscription. Ils peuvent être réajustés jusqu'à 30 jours avant le départ.
- Les frais d’inscription

A régler sur place

- Les frais de visa. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Formalités’
- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme ‘libres’ dans le fil des jours. Comptez 15 € environ par repas.
- L'assurance voyage
- Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Pourboires’

Options

- Chambre et tente individuelle pour tout le voyage : 90 €
(obligatoire si le nombre de participant est impair)

Jour 1 :

VOL AU DEPART DE PARIS

Départ de Paris en vol de nuit.

Jour 2 :

ARRIVEE A ARUSHA

Arrivée en début d'après-midi. Accueil par votre chauffeur. Vous êtes ensuite conduit à votre hôtel à Moshi , au pied du Kili. Briefing pour le lendemain et dîner libre.

  • Hébergement Lodge
Jour 3 :

MOSHI - MACHAME GATE - MACHAME CAMP

4 à 5 heures de marche

Route (environ 1h) vers la porte Machame (1500m). Rendez-vous à Machame Gate avec toute l'équipe. Guides et porteurs sont là avec tout le matériel et la nourriture. Après les formalités, nous commençons l'ascension. Etape à travers la forêt. Des marches sont taillées dans les racines des arbres. Fougères géantes, lichens et parfois des singes font partie du décor. Le site de Machame Hut est situé en pleine forêt. Il y a plusieurs sites de camping. Une petite rivière coule non loin, permettant une toilette sommaire. Dîner sous les étoiles.

  • Temps de transport 2 h 30
  • Dénivelé positif +1200 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 4 :

MACHAME - SHIRA

4 à 5 heures de marche

Réveil avec un thé bien chaud et une jolie vue sur le volcan Kibo. Un chemin escarpé à travers les magnifiques bruyères et leur barbe de lichen vous emmène à travers la lande d’altitude où poussent séneçons, lobélies, immortelles... Vous arrivez sur le plateau de Shira qui s’étend en pente douce devant vous. Au loin, les vestiges de son ancien cratère forment aiguilles et cathédrales de basalte. Après-midi de repos et/ou petite marche autour du camps pour parfaire votre acclimatation. Nuit à Shira Camp situé à 3840 m.

  • Dénivelé positif +850 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 5 :

SHIRA - LAVA TOWER - BARRANCO

6 heures de marche

Direction le Kibo. Petit à petit, vous arrivez dans le désert alpin. Montée régulière jusqu'au col de Lava Tower à 4600 m, puis descente vers Barranco, l'une des rares vallées du volcan formée par un effondrement. Les séneçons, arrosés par d'innombrables petites cascades et à l'abri relatif du vent, poussent nombreux et hauts comme des totems. Avec un peu de chance, vous apercevez des colibris qui butinent dans les lobélies. Nuit à Barranco Camp situé à 3950 m.

  • Dénivelé positif +800 mètres
  • Dénivelé négatif -700 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 6 :

BARRANCO - BARAFU

7 heures de marche

Montée de la muraille du Barranco : impressionante mais sans grosse difficulté. Longue traversée constituée de montées et de descentes sur les flancs du Kilimanjaro. Vous longez une crête jusqu'à Barafu. A l’Est se présente le majestueux Mawenzi et au-dessus de vous, votre objectif, le Kibo. Vous arrivez au Barafu Camp situé à 4600 m où l'on ne trouve pas d'eau. Elle vous est amenée par les porteurs, veuillez l'utiliser avec parcimonie. Courte nuit avant le jour J.

  • Dénivelé positif +1100 mètres
  • Dénivelé négatif -420 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 7 :

BARAFU - SOMMET DE L'UHURU PEAK - MWEKA CAMP

12 à 15 heures de marche

Réveil à 23 h pour boire un thé chaud et partir de votre camp vers minuit. Vous serpentez jusqu'aux glaciers Ratzel et Rebman, entre lesquels vous vous engagez pour déboucher à l'aube sur le bord du cratère, Stella Point, situé à 5700 m. Encore 1 h sur la crête douce du volcan pour atteindre Uhuru Peak, 5895 m, sommet du Kilimanjaro et toit de l'Afrique. Retour sur Barafu en 3 h où votre tente et votre duvet vous accueillent pour un petit sommeil réparateur. Vous poursuivez avec les 1500 m de descente (en 4 h) jusqu'à Mweka Camp, à 3100 m.
Distance pour l'ascension : 6 km
Redescente au Mweka camp : environ 25 km

  • Dénivelé positif +1300 mètres
  • Dénivelé négatif -2800 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 8 :

MWEKA CAMP - MOSHI - VOL RETOUR

3 à 4 heures de marche

Descente régulière à travers la forêt humide jusqu’à la sortie du parc. Vous déjeunez et recevez votre diplôme avant de dire au revoir à votre équipe. Un véhicule tout terrain vous conduit à Moshi à un hôtel proche de l'aéroport afin de pouvoir apprécier une bonne douche. Vous êtes ensuite conduit à l'aéroport pour votre vol retour vers la France.

  • Temps de transport 2 h
  • Dénivelé négatif -1600 mètres
  • Hébergement Avion
Jour 9 :

ARRIVEE A PARIS

Arrivée à Paris dans la matinée.

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

L'ascension du Kilimandjaro par la voie Machame s'effectue en 6 jours de trek du J3 au J8.
Temps de marche : entre 5 et 7 heures de trek par jour, et 12 à 15 heures environ le jour de l'ascension finale jusqu'au sommet.
Dénivelé : environ + 1000 m par jour. Se référer au jour par jour.
L'engagement physique et psychologique est important pour réussir le sommet. Vous atteignez les 5 895 m en 4 jours 1/2, ce qui est difficile en terme d'acclimatation. D'expérience 90 % des personnes arrivent au moins à Stella Point, au bord du cratère, mais pour certaines au prix de gros efforts physiques et psychologiques.

Pour votre sécurité, il est prévu un caisson hyperbare et une trousse de secours de montagne sur l’ensemble de l’ascension, quel que soit le nombre de participants. Tous nos guides et accompagnateurs savent s’en servir.

L’ascension du Kilimandjaro n'est pas une ascension technique. Il est toutefois recommandé d'avoir une très bonne condition physique ainsi qu'un minimum d'expérience "montagne" pour optimiser ses chances de réussite du sommet.
Nous vous conseillons de pratiquer une activité physique de fond (course à pied, vélo, natation), 2 fois par semaine minimum, et de cesser toute activité intense la semaine précédant le départ pour arriver en forme.

Nos itinéraires respectent au mieux les paliers d'acclimatation en fonction des contraintes géographiques et/ou de la durée du voyage. Nos équipes sont également régulièrement formées à la sécurité en altitude.
Un caisson hyperbare est fourni sur ce voyage pour un traitement en cas de mal aigu des montagnes (MAM).


INFORMATION SUR LA SÉCURITÉ DURANT VOTRE VOYAGE ET LE MAL AIGU DES MONTAGNES

Informations sur le Mal Aigu des Montagnes (MAM)

Durant votre voyage vous allez être amenés à évoluer plusieurs jours à plus de 3500 mètres. Le Mal Aigu des Montagnes est le signe d’une acclimatation incomplète à l’altitude et il apparaît le plus souvent à partir de 3500m. A partir de cette altitude 50% des personnes sont atteintes du MAM bénin. Maux de tête, insomnies, perte d’appétit et nausées sont les troubles les plus fréquents. Ces effets disparaissent souvent après quelques jours passés en altitude. Le MAM est causé par une une diminution de la pression atmosphérique entraînant une raréfaction de l'oxygène. La meilleure et la seule prévention est l’acclimatation : ne pas monter trop vite, éviter les efforts intenses en début de séjour et boire en abondance.

Pour plus d'informations sur le MAM : www.ifremmont.com/documentation

Organisation locale

Nos itinéraires respectent au mieux les paliers d'acclimatation en fonction des contraintes géographiques et/ou de la durée du voyage. Nos équipes sont également régulièrement formées à la sécurité en altitude. Nos guides savent au mieux organiser cette acclimatation. Un caisson hyperbare est également présent sur ce voyage pour une intervention immédiate en cas de mal aigu des montagnes (MAM).

Assistance médicale 24h/24 et 7j/7

En cas de besoin, et avec l'aide de votre guide, un médecin de notre plateau d’assistance médicale (Mutuaide) spécialisé dans les pathologies liées au froid et à l’altitude peut être contacté par téléphone pendant votre voyage, 24H/24 et 7j/7, pour vous aider en cas de problème (l'accès à ce service est possible que si une communication GSM où satellite peut être établie).

Prévention

Avant le voyage, nous vous conseillons d'effectuer une téléconsultation par un des médecins spécialistes de l’Ifremmont, l'institut de formation et de recherche médicale en montagne, particulièrement si vous êtes sédentaire, si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude et si vous avez plus de 50 ans sans expérience préalable de l’altitude. Ce service est optionnel et les frais de consultations sont à votre charge (50€). Pour plus d'informations consulter : http://www.ifremmont.com/consultation.php

N’hésitez pas à consulter votre médecin qui saura vous conseiller, et le cas échéant, vous prescrire un traitement spécifique (Diamox notamment).

IMPORTANT : rappel concernant l'assurance rapatriement

Nous vous recommandons vivement une assurance rapatriement ou multirisques Atalante. Cette assurance prend notamment en charge financièrement les frais de recherche et de secours en milieu isolé. Les assurances liées à l'usage des cartes bancaires offrent des plafonds et des couvertures moindres que nos assurances qui sont spécialement étudiées pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.

Connaître son niveau

Hébergement

Hôtel pour la 1ère nuit à Moshi Machame et bivouacs avec des tentes deux places + matelas mousse (type Karimat)
pour le Kili. Pour plus de confort équipez-vous d'un matelas autogonflant supplémentaire (conseillé). Une tente Mess,
imperméable et protégeant des intempéries, est également installée pour les dîners.

Déplacement et portage

Des porteurs se chargent des bagages et du matériel. Merci de limiter votre sac à 9 kgs pour respecter la charge
maximale de 20 kgs autorisés.
Les porteurs sont équipés de vestes et pantalons et de ponchos épais en cas d'intempéries.
Les étapes sont de 5 à 7 heures de marche par jour et exceptionnellement de 10 à 12 h pour le jour du sommet au
Kilimandjaro. L'altitude est le plus gros obstacle. Il faut néanmoins être bon marcheur et avoir une bonne condition
physique car l'ascension est éprouvante.
Transfert au Kili à bord d'1 véhicule tout terrain avec chauffeur pour 5 personnes

Pourboire

L’usage veut que l’on donne un pourboire aux guides et porteurs. Cela reste à votre discrétion et doit être fourni en fin de prestation. Nous recommandons d'emporter avec vous plusieurs enveloppes pour répartir les pourboires à la fin de votre voyage (ascension et safari).

Même si le pourboire n'est pas un salaire et doit rester votre décision, sachez néanmoins qu'en Afrique de l'Est ils sont culturellement élevés par rapport à d'autres pays, et sans lien avec le coût de la vie sur place. Tout notre personnel est bien-sûr rémunéré selon les standards tanzaniens (voire mieux) et ne vit donc pas dans l'attente de votre pourboire, même s'il est toujours le bienvenu !


Concernant les pourboires de votre équipe, il est recommandé de suivre notre grille ci-dessous, afin d’assurer un montant équitable pour tous.


- Apporter de la monnaie et des petites coupures si possible en dollars ($1, $5, $10) pour le pourboire des porteurs. Les plus larges coupures sont adaptées pour les guides, cuisiniers et serveurs.
- Si vous avez un porteur personnel, veillez à lui remettre son pourboire en mains propres car celui-ci n'est pas inclus dans l'enveloppe destinée aux pourboires que vous remettez en fin de séjour.
- Veillez s'il-vous-plaît à ne pas donner de pourboires supplémentaires aux porteurs qui portent votre sac ou montent votre tente. En effet, tous les porteurs portent les mêmes charges et méritent donc de recevoir un pourboire équivalent
- Regrouper tous les pourboires destinés aux porteurs et les mettre dans une seule et même enveloppe en notant dessus le montant total et par porteur. Ne mélangez pas les pourboires des guides, cuisinier ou serveurs, qui sont donnés en enveloppes individuelles
- La remise des pourboires s'effectue lors de la cérémonie d'au revoir avec l'équipe en fin de trek.

Pour l'ascension du Kilimandjaro, le coût des pourboires par personne se situe, selon votre satisfaction :

Entre 160 et 180 USD sur la base de 10 à 12 participants
Entre 170 et 190 USD sur la base de 7 à 9 participants
Entre 210 et 240 USD sur la base de 6 participants
Entre 240 et 270 USD sur la base de 5 participants
Entre 260 et 290 USD sur la base de 4 participants

PS / nous avons une moyenne de 9 participants par groupe

Une fois sur place, avant la cérémonie, le montant par enveloppe se calcule ainsi:

KILI :
- 20 à 25 USD / guide chef fois 6 jours
- 15 à 20 USD / accompagnateur francophone fois 6 jours
- 10 à 15 USD / assistant guide fois 6 jours
- 5 USD / porteur fois 6 jour fois nombre de porteurs
- 10 à 15 USD / cuisinier fois 6 jours
- 5 à 10 USD / serveur fois 6 jours



Pour le conducteur du véhicule qui vous dépose/vient vous chercher à votre hôtel, vous pouvez décider de lui remettre un pourboire de 5 à 10 dollars (par véhicule).

Parfois dans les hôtels/lodges, il y a une « tipping box » (caisse aux pourboires) à la réception, où vous pouvez déposer la totalité des pourboires que vous avez prévus. Ainsi ce montant sera équitablement distribué parmi tout le personnel du lodge.

En général dans le pays :
- Porteur dans les hôtels: 500 TZS par valise.
- Serveur dans les restaurants: 500 à 1000 TZS par personne.

Vous pouvez également exprimer votre reconnaissance en donnant à l’équipe du matériel et/ou des vêtements de randonnée.

Encadrement

Accompagnateurs :
- Un assistant guide local francophone ayant déjà réalisé l'ascension de nombreuses fois, dès 3 participants.
- Un guide Atalante anglophone pour le groupe.
- Une équipe d'assistants guides anglophones sur la base d'1 encadrant pour 2 à 3 participants.
Equipe logistique :
- 2 cuisiniers dès 6 personnes
- 1 ou 2 aide(s) cuisiniers, selon la taille du groupe
- En moyenne 3 porteurs par participant

Alimentation

Repas

Variés et abondants, les repas sont préparés par un chef cuisinier et composés de produits frais locaux complétés par
des conserves apportées de France.
Vous mangerez de façon équilibrée pendant toute la durée de votre trek: soupe, légumes, pâtes, oeufs, poulet, pommes
de terre, sandwich, poisson, riz, boeuf, chou, champignon.
N'hésitez pas à apporter avec vous des spécialités de votre région, elles sont toujours appréciées !
Apportez des vivres de courses de votre choix, du type barres énergétiques ou fruits secs.

L'eau

Durant les 6 jours de trek : l'équipe vous fournira de l'eau de rivière de montagne filtrée et purifiée
(les bouteilles d'eau minérale sont interdites par le parc national).

Le reste du séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone).

Prix indicatif de la bouteille de 1,5L : 1 200 à 1 600 Tsh.
Nous vous proposons ces bouteilles au prix du marché. Nous récupérons ensuite les bouteilles vides pour traitement.

Budget et change

La monnaie officielle est le shilling Tanzanien.
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com.

A votre arrivée à l'aéroport, vous pouvez changer vos Euros en Dollars ou en Shillings pour vos dépenses personnelles. Les pourboires sont payés en dollars.
La carte bancaire est très peu acceptée ou à des taux exorbitants et les banques sont souvent fermées, sauf à Arusha. Commission d'environ 5% pour tout les retraits ou paiements avec carte.
En ce qui concerne les dollars : la Tanzanie n'accepte plus les billets USD émis avant 2006. Veuillez vous assurer d'apporter uniquement des billets émis après 2006.

Equipement Sur place

- Tentes
- Matelas
- Caisson hyperbare et pharmacie collective

Equipement Indispensable

Cette liste d'équipement se veut exhaustive et adaptée à l'ascension d'un haut sommet où il peut faire très froid.

Sur l'ascension, le poids de votre sac de voyage est limité à 9 kg car il sera porté par les porteurs. Sur place, lors de la préparation à Arusha, notre équipe vous aide à refaire votre sac afin ne pas dépasser ces 9 kg. *
Prévoyez un sac de type "duffle bag" permettant de compacter et transporter ces affaires. Les autres affaires (de rechange utilisées pour l’avion ou pour le safari sont laissées en sécurité à notre bureau à Arusha).

Attention, le jour de l'ascension finale et la nuit qui la précède, les températures peuvent être largement négatives. Il est primordial de prévoir un équipement adapté pour ces températures parfois proches de -20°C. C'est un point clé de votre réussite.

Nous vous conseillons de prendre sur vous ou en bagage cabine dans l'avion les vêtements importants pour le début de l’ascension : chaussures, veste, polaire, pantalon etc... et sac de couchage en cas de retard de votre bagage.

- 1 casquette ou chapeau pour le soleil
- 1 foulard pour protéger le cou type "buff"
- 1 bonnet en molleton ou en laine couvrant les oreilles
- 1 passe-montagne recouvrant le visage
- 2 ou 3 sous-vêtements thermiques (T-shirts manches courtes ou longues)
- 2 T-shirts (manches courtes et longues), de préférence en matière technique
- 1 polaire légère ou équivalent
- 1 polaire chaude ou équivalent
- 1 veste imperméable respirante à capuche de type Gore-Tex
- 1 doudoune en duvet ou matériau synthétique équivalent
- 1/2 shorts ou bermudas
- 1 pantalon de randonnée confortable
- 1 pantalon de rechange
- 1 collant chaud
- 1 sur-pantalon en nylon ou Goretex
- 1 paire de chaussures de trekking chaudes, imperméables, confortables, à tige montante et semelle type Vibram
- 1 paire de baskets ou chaussures légères pour le soir
- Plusieurs paires de chaussettes de marche avec au moins 2 paires en synthétique et 3 en grosse laine
- 1 paire de gants chauds ou de moufles
- 1 paire de gants légers ou sous-gants
- 1 paire de guêtres ou de stop-tout

Matériel

- 1 sac de couchage (température confort -20°)
- 1 Drap de sac
- Nécessaire de toilette (privilégiez les produits biodégradables et 1 savon de Marseille
- 1 serviette de toilette à séchage rapide
- 2 gourdes isothermes, camel back ou thermos (pas de bouteilles en plastique, elles ne sont pas acceptées dans le Parc du Kili)
- 1 paire de lunettes de soleil, indice de protection élevé
- 1 Lampe frontale (piles et ampoules de rechange)
- 1 Couteau suisse ou équivalent (en soute !!)
- 1 paire de bâtons de randonnée télescopiques (fortement recommandés)
- Crème solaire haute protection
- Papier toilette
- Une cape de pluie ou un poncho pour protéger vous et votre sac à dos
- Appareil photo avec câble de recharge et carte mémoire supplémentaire si besoin

Bagages

La réglementation aérienne limite le poids des bagages en soute à 20 kg par passager. Prenez garde à ne pas dépasser ce poids, car vous pourriez avoir à régler à l'enregistrement les kg excédentaires.

- Un sac de voyage souple et solide (80 à 100 litres).
- un sac à dos de 30-35 litres pour porter vos affaires de la journée.

Pharmacie

Vos guides disposent d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

- Médicaments personnels
- Anti douleur type Paracétamol
- Anti diarrhéiques
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre pour les yeux
- Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique
- Double peau pour les ampoules

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour, avec au moins 2 pages vierges.

Nous vous conseillons de voyager avec des photocopies de vos papiers d'identité en permanence sur vous (en cas de perte ou de vol des papiers).

Attention : les enfants doivent posséder un passeport (ou une CNI) individuel, et ne peuvent plus être inscrits sur le passeport de leurs parents. Toutefois, les passeports délivrés antérieurement au 12 juin 2006, qui font apparaître des enfants mineurs de moins de 15 ans, demeurent valables jusqu'au terme de leur validité normale.
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Carte identité

Non autorisée

Visa

Obligatoire, il s'agit d'un visa individuel et son obtention est sous votre responsabilité.

Vous pouvez obtenir votre visa à votre arrivée en Tanzanie, aux aéroports internationaux de Dar-Es-Salaam, Zanzibar et Kilimandjaro. Coût du visa : 50 USD ou 50 euros en espèces.

Autre option, une demande de visa peut être formulée auprès de l'Ambassade de Tanzanie de votre pays de résidence. Le délai d'obtention est d'environ 5 jours. Son prix est d'environ 50EUR.
Pour son obtention vous devez fournir à l'ambassade de Tanzanie: 1 formulaire de demande de visa, 1 photo d'identité, votre passeport, et votre confirmation d'inscription Atalante.

Note pour les séjours terminant à Zanzibar : une taxe de sortie de 42 USD est à payer à l'aéroport de Zanzibar.

Infos Vaccins

Factuellement, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire si vous avez séjourné ou effectué un transit de plus de 12 h dans l'une des destinations suivantes : Angola, Argentine, Benin, Bolivie, Burkina Faso, Brésil, Burundi, Colombie, Cameroun, Equateur, Central Africa Republic, Guyane et Guyane Française, Tchad, Congo, Panama, Côte d?Ivoire, Paraguay, RD Congo, Perou, Surinam, Ethiopie, Trinité et Tobago, Gabon, Venezuela, Gambie, Ghana, Guinée et Guinée Bissau, Kenya.
Nous la recommandons dans tous les cas très vivement. Votre carnet de vaccination vous sera demandé par les douaniers à l'entrée en Tanzanie ainsi qu'à Zanzibar.

Même si les autres vaccins ne sont pas obligatoires, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.

Le paludisme sévit dans le pays en dessous de 1500 m d'altitude. Un traitement antipaludéen est recommandé. Consulter votre médecin traitant.
Prévoir en complément à titre préventif une protection individuelle contre les piqûres de moustiques (répulsif, vêtements amples et couvrants).

Climat

Deux saisons sèches : notre hiver (décembre à mi-mars) et notre été (juin à mi-octobre). La saison d’été est plus fraîche que celle d’hiver : cela ne change rien pour le Kili, mais cela signifie qu'il peut faire assez froid au petit matin lors d’un safari.

SUR LE KILI :
Nuits froides avec des températures autour de 0/5°C humides à 3000 m d’altitude, et entre –5 et –15°C la nuit de l’ascension finale
Journées tempérées (vous randonnez en t-shirt ou petite polaire), généralement sèches, sauf parfois en dessous de 3000 m.
Des chutes de neige sont possibles la nuit en janvier et février. Les nuits sont très froides sur les mois de juillet et août.

Géographie

GENERAL :
Pays de plaines, de lacs et de montagnes bordé d'une étroite bande côtière, la Tanzanie est le plus grand pays d'Afrique orientale. Elle est formée d'un plateau montagneux semi-désertique, en partie couvert de savane et de bush clairsemé. Ses plus hautes montagnes, le Meru (4 556 m) et le Kilimandjaro (le plus haut sommet d'Afrique, culminant à 5 895 m) se dressent au nord-est, à la frontière avec le Kenya.

FAUNE ET FLORE :
Dotée de quelques-unes des plus grandes réserves naturelles du monde, la Tanzanie regroupe en outre de très importantes populations d'éléphants, de buffles, de crocodiles, d'hippopotames, de chacals et de chimpanzés. Nulle part ailleurs qu'en Tanzanie on ne voit de si importants troupeaux de gnous, de gazelles, de zèbres et d'antilopes.

Les Parcs nationaux ont été mis en place pour préserver ce riche héritage naturel du pays, et pour conserver intacts des territoires où la faune et la flore peuvent prospérer, protégés d’une population humaine toujours croissante.
L’accès à ces parcs est réglementé et payant. Les sommes ainsi collectées permettent la conservation et la protection de la nature, ainsi que le financement de travaux de recherche sur la faune et la flore.

Le tourisme fournit d’importants revenus utilisés pour soutenir le travail de protection des Parcs Nationaux. Il permet aussi l’éducation et le bien être des communautés locales. En outre, le tourisme permet une prise de conscience internationale des problèmes de protection, et la présence physique des touristes décourage les activités illégales de braconnage, aidant ainsi les guides des Parcs dans leur travail de gestion de la nature.

Au cours de votre visite dans ces parcs, nous vous rappelons qu'il est interdit de ramasser quoi que ce soit (os, restes d'animaux, cueillir des fleurs, plantes,...). Les feux ne sont autorisés que dans les lieux de campement, et doivent être éteints avec grand soin avant votre départ. Et nous vous demandons de veiller attentivement à ne rien laisser derrière vous après votre départ (mégots de cigarettes, déchets divers, restes du pique-nique...).


PARCS ET LIEUX VISITES :

• LE SERENGETI : immense sanctuaire de 15 000 km2, il a été érigé en Parc National en 1951. Son nom provient du maasaï " Siringet " qui signifie " aire étendue ". Situé entre les montagnes du N’Gorongoro et le Parc kenyan du Maasaï Mara, à une altitude entre 1 000 et 2 000 mètres, il présente une incroyable diversité d’espèces animales. La savane herbeuse du Serengeti permet une observation facile des interactions entre les différentes espèces : ordres de préséance, chaînes alimentaires sont des évènements quotidiennement observés.
Notre cheminement à travers ce parc dépendra véritablement de la saison, car le Serengeti est le théâtre de la Grande Migration : entre fin mai et juin, lorsque la grande saison des pluies se termine, 1 250 000 gnous et plus de 250 000 zèbres réunis dans le Serengeti, prennent la direction du Nord vers le Maasai Mara côté kenyan, région qu’ils quitteront fin novembre - début décembre, afin de rejoindre le secteur du Lac N’Dutu et des hautes plaines de N’Gorongoro. Fin février – début mars, 80 % des naissances de ces herbivores ont lieu sur une période de 15 jours, dans les plaines du Serengeti, entre l’entrée du Parc et Seronera. C’est donc un spectacle incroyable qui se déroule en permanence sous vos yeux.
Donc en fonction de la période de voyage nous irons au Nord, à l’Ouest ou au Sud du parc, sachant que quelle que soit la saison, les forêts-galeries qui longent les rivières de Mara, Grumeti, Sand... permettent une observation de qualité : élans du Cap, topis, bubales, buffles et éléphants ne migrent pas, ainsi que les prédateurs dominants. Même les lions dépassent le chiffre exceptionnel de 2000 unités au Serengeti. Quant aux oiseaux, ils y sont représentés par plus de 350 espèces.

• NGORONGORO est une immense zone de conservation, qui ne se résume pas seulement au cratère. Elle a été créee en 1974 dans le but de protéger les écosystèmes ainsi que tous ses habitants, les animaux donc, mais aussi les populations Maasaï, qui participent pleinement au maintien de ces écosystèmes sauvages. Par ailleurs, ce parc abrite les sites préhistoriques d’Olduvaï et de Laetoli, témoins des origines de l’humanité.
Ce parc protège plus de 30 000 animaux d'une incroyable diversité. La zone la plus connue et fréquentée est le cratère du Ngorongoro. Lorsque l'on descend au fond de ce vieux volcan, on éprouve toujours le sentiment de pénétrer dans la coque d'une Arche de Noé naturelle. Aujourd’hui, quasiment tous les carnivores et herbivores de plaine ou de savane boisée y ont élu domicile. On trouve également un lac sodique où vivent des flamants roses, ainsi qu’un lac d’eau douce avec ses hippopotames. Les rhinocéros noirs sont bien protégés et il n’est pas rare de pouvoir les observer.
Depuis janvier 2006, les autorités du parc limitent à 6 heures le temps passé par véhicule dans le cratère, nous respectons donc ces règles.

• TARANGIRE : situé au coeur de la Rift Valley, le Tarangire, créé en 1970, est un parc national méconnu et pourtant fabuleux... Situé à basse altitude en comparaison de Ngorongoro et Serengeti, son écosystème est particulier, composé de savane arbustive sur un terrain très vallonné, et ponctué de nombreux baobabs. L’atmosphère très africaine qui y règne vous séduira à coup sûr. Le parc doit son nom à la rivière Tarangire qui la traverse, et qui pour les animaux à la recherche d'eau et de pâturage, est un lieu de prédilection. Les éléphants sont particulièrement nombreux. Durant la grande saison sèche, de juillet à octobre, toute la faune des grandes steppes maasaï vient élire domicile dans le parc, et les herbivores, contraints de venir boire à la rivière, sont attendus par les prédateurs ! Vous y trouverez aussi des rhinos, impalas, girafes, quelques rares koudous, les dikdiks, lions, guépards, hyènes...

• MANYARA NP : créé en 1960, ce petit parc national couvre 325 km2 et présente une grande variété de milieux écologiques, donc de nombreuses espèces d’animaux. “Emanyara” est un mot maasaï qui désigne une variété d’euphorbe utilisée pour fabriquer des enclos pour le bétail. Le lac Manyara est situé au pied de l’escarpement du bras oriental de la Rift Valley, grande faille tectonique d’Afrique, qui s’étend (pour sa partie orientale) de Djibouti à la Tanzanie. Situées à 945 mètres d’altitude, les attractions majeures du Parc sont les lions et les éléphants, mais aussi les sources chaudes et les montagnes du Rift.
En raison de la variété de ses habitats (lac, forêt humide, bush à acacias), ce parc offre une diversité incroyable : en témoigne le nombre d’espèces d’oiseaux que l’on peut y observer, 380. La forêt mixte qui couvre 2300 hectares est le milieu de prédilection de l’éléphant, la girafe, le zèbre et l’impala. Les plaines alcalines qui bordent le lac fournissent un pâturage excellent aux gnous, aux buffles et aux zèbres. Enfin, le bush et les contreforts du Rift qui comptent de splendides baobabs sont fréquentés par les éléphants, les babouins et d’immenses vautours toujours à l’affût d’une charogne à nettoyer. Quant à la plage aux hippos, c’est surtout la gent ailée qui retiendra notre attention... outre les hippopotames.

• LA MIGRATION DES GNOUS EN TANZANIE ET AU KENYA représente un trek de 1000 km tous les ans !

Constituée de 1 à 2 millions de gnous, et de quelques centaines de milliers de zèbres et d’antilopes, la migration se déplace en colonnes de 30 ou 40 km de long qui peuvent couvrir jusqu'à 80 km / jour. Ils parcourent une boucle qui les amène selon la saison des pluies entre le sud du Serengeti et l'aire de conservation du Ngorongoro en hiver et les plaines du nord du Serengeti et le parc de Masai Mara au Kenya en été.
- De janvier à mars, la migration est concentrée dans le sud-est du parc du Serengeti, région des grandes plaines et des kopjes (sur lesquels aiment se prélasser les grands fauves).
En avril, les gnous avancent vers le nord et ils approchent la Grumeti river qu'ils traversent en juillet.
- La grande migration quitte entre mai et juin les plaines du sud du Serengeti pour rejoindre les zones plus humides du nord-ouest et atteindre le Masaï Mara en été.
- Juillet est la saison sèche, l'eau et l'herbe verte se font plus rares. Les gnous continuent leur progression vers le nord et passent la Grumeti River. C'est l'occasion de photographier ou de filmer les fameux "crossings" où les gnous sont en prise avec les gigantesques crocodiles du Nil. Une autre partie des troupes part directement en direction du Masai Mara en passant par la région de Lobo.
- Août et Septembre : la majeur partie de la migration est maintenant passée au Kenya pour redescendre vers le sud-est du Serengeti à partir de fin octobre, à l’approche de la nouvelle saison des pluies, à la recherche de l’herbe verte et tendre.
- Octobre et Novembre constituent la migration descendante. En privilégiant les régions de Lobo et de Natron, vous pourrez assister à son passage dans de très beaux paysages.

• ZANZIBAR - L’ILE ET LA VIEILLE VILLE : La vieille ville de Zanzibar, appelée Stone Town, est située sur la côte Ouest de l’île. Les Portugais y érigèrent un fort imposant, pour protéger leur mainmise sur la route des Indes. Plus tard, ce sont les commerçants de la Péninsule Arabique qui vinrent y commercer, protégés du continent par l’insularité. Ils ouvrent ainsi la voie à une installation plus importante, notamment du Sultanat d’Oman, qui y bâtit des palais somptueux. Stone Town est depuis cette époque une « médina » dans l’Océan Indien, et Zanzibar est de ce fait devenue le berceau de la culture et de la langue swahilie, mélange d’Afrique et d’Arabie. Par ailleurs, c’est d’ici que partirent les grandes expéditions d’exploration du continent. À l’abolition de l’esclavage, ce commerce devenant prohibé par les Britanniques, l’île devint une zone de production agricole, notamment d’épices, commerce toujours florissant qui lui vaut ce surnom d’île aux épices.

• ZANZIBAR - CÔTE EST : Ici ce sont les longues plages d’un sable blanc et doux, ourlées de cocotiers, dont vous profitez. Pour autant, les hôtels sont de taille modeste et les villages nombreux, ce qui anime agréablement la région. À marée basse, les femmes vont chercher les algues et les coquillages. Des vaches ruminent nonchalamment sur la plage. Des hommes passent en vélo sur le sable durci par l’eau, pour on ne sait quelle destination. Outre le repos et les bains de mers bien mérités, et que vous appréciez à la fin d'un voyage, les centres d’intérêt et les sources d’étonnement sont toujours présents, car c’est une plage habitée et vivante ! Nombreuses possibilités d’excursions, en mer ou dans les terres, organisées par votre hôtel.

• L'ILE DE MAFIA : Composée d’une île principale, de nombreux atolls coralliens et de langues de sables inhabités, Mafia est avant tout réputée pour ses superbes fonds coralliens, abritant une faune extraordinaire. La réserve marine couvre une superficie de 821 km2, qui en fait la plus grande d’Afrique de l’Est ! On y trouve parmi les meilleurs sites de plongée en apnée et en bouteille. Une myriade de petits poissons multicolores essaie de ravir la vedette aux tortues marines ou aux plus gros poissons (barracudas, mulets rouges ou autres poissons-perroquets...). Les infrastructures hôtelières sont peu nombreuses, et de ce fait l’île est relativement peu fréquentée en comparaison des autres sites côtiers plus connus sur ces côtes de l’Océan Indien.

Electricité

Prises électriques : nous vous invitons à consulter le site internet ci-dessous afin d’obtenir toutes les informations sur les prises électriques de la destination de votre voyage. http://www.levoyageur.net/prises.php?paysfr=Tanzanie

Heure Locale

Il existe un décalage horaire de + 2 heures en hiver + 1 heure en été.
Indicatif téléphonique : +255

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables :
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des
retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes.
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80