La Gomera au son du Silbo

La Gomera au son du Silbo

Un séjour 100% Gomera qui vous permet d'appréhender toutes les nuances de cette île contrastée !

Deuxième plus petite île de l'archipel, la Gomera n'en recèle pas moins de nombreux trésors naturels et culturels. L'île, restée verte et sauvage, vous dévoile ses paysages grandioses et sa flore exubérante à travers des randonnées diverses. Depuis Hermigua, vous partez à la découverte du petit village colonial d'Agulo et à l'assaut de la Montagne rouge, d'où la vue vous coupe le souffle. Vous pénétrez dans la forêt de laurisilva du Parc National du Garajonay, classé à l'UNESCO, où règne une ambiance particulière. Le nord sauvage et agricole n'a plus de secret pour vous grâce à une randonnée dans la vallée de Vallehermoso. Vous mettez le cap au sud pour votre hébergement en bord de mer à Playa Santiago, où le climat est toujours doux. Les sentiers du Barranco de Chinguarime, où la végétation est plus rase, vous mènent à une petite plage isolée, où vous profitez d'une baignade privilégiée. Une journée (optionnelle) en mer à la rencontre des dauphins et des globicéphales vous permet de voir l'île de La Gomera d'un autre oeil. Ce voyage Atalante se termine par une randonnée au départ d'Imada, qui vous transporte hors du temps.

Votre Expert

Stéphanie LaurainConseiller spécialiste

Note du voyage

Fiche technique

Les points forts

  • La découverte des régions contrastées à travers les plus belles randonnées de l'île
  • La journée en bateau à la découverte des dauphins et baleines
  • Hébergement confortable

La carte

Itinéraire du voyage La Gomera au son du Silbo


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :06/05/2017
Retour :13/05/2017
Prix :1245€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :20/05/2017
Retour :27/05/2017
Prix :1245€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :03/06/2017
Retour :10/06/2017
Prix :1195€
Statut :Initié
 
Départ :17/06/2017
Retour :24/06/2017
Prix :1195€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :01/07/2017
Retour :08/07/2017
Prix :1195€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :15/07/2017
Retour :22/07/2017
Prix :1345€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :29/07/2017
Retour :05/08/2017
Prix :1345€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :05/08/2017
Retour :12/08/2017
Prix :Avant-première 1395 € 1345 € Reste 2 places en résatôt
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :12/08/2017
Retour :19/08/2017
Prix :Avant-première 1395 € 1345 € Reste 2 places en résatôt
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :02/09/2017
Retour :09/09/2017
Prix :Avant-première 1295 € 1245 € Reste 2 places en résatôt
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :16/09/2017
Retour :23/09/2017
Prix :Avant-première 1295 € 1245 € Reste 2 places en résatôt
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 4 à 15 personnes maximum.

Le prix du voyage présenté ci-dessus est au départ de Paris. Les départs de province ou d'autres villes sont possibles. Veuillez nous consulter pour en faire la demande. Les prix indiqués sont valables pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes desservant cette destination. Ils sont donc évolutifs en fonction de la disponibilité au moment de la réservation.
Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.

- Ce voyage a été construit en collaboration avec notre partenaire Huwans, afin de vous proposer un plus grand nombre de départs garantis, tout en alliant notre savoir faire et notre expérience du voyage. Vous rencontrerez donc sans doute des voyageurs Huwans dans votre groupe.

Notre prix comprend

- Le vols Paris / Tenerife aller retour.
- Les taxes aériennes.
- Les transferts.
- L'hébergement.
- Tous les repas sauf indiqués.
- L'encadrement par un accompagnateur Atalante.

Notre prix ne comprend pas

- Les frais de dossier

A régler sur place

- Les boissons et dépenses personnelles
- Le déjeuner et dîner du J1 et déjeuner et dîner du J8
- Le diner du J1 et J7 (~15€)
- Les éventuelles entrées personnelles dans les sites et musées (peu de sites payants sur Tenerife et la Gomera)
- Les pourboires aux équipes locales (à votre discrétion), consultez la rubrique spécifique des Renseignements Complémentaires pour de plus amples informations.

Options

- Le supplément départ de province, Genève et Bruxelles, Départ anticipé ou Retour différé (minimum 90 €, nous consulter)

- Le supplément chambre individuelle : 235 €

Jour 1 : PARIS - TENERIFE - LA GOMERA

Vol pour Tenerife où vous êtes pris en charge à l’aéroport. Transfert jusqu’au port de los Cristianos pour prendre le ferry pour La Gomera. Sur l'île, vous êtes transféré à votre hôtel à Hermigua avant de dîner et passer la soirée libre. Repas libres.

  • Hébergement Appartement

Jour 2 : LA GOMERA - AGULO 3 à 4 heures de marche

Vous visitez aujourd'hui la petite ville d'Agulo. La randonnée suit un chemin de pierre jusqu'à la montagne Rouge, ce qui permet une petit mise en jambe. Au centre de visiteurs, vous en apprenez plus sur le volcanisme, la flore, la faune et le Parc National de l'île. Retour à Hermigua, où vous attend une baignade dans la piscine naturelle si la météo le permet.

  • Dénivelé positif +550 mètres
  • Hébergement Appartement

Jour 3 : LA GOMERA - PARC NATIONAL DU GARAJONAY 6 heures de marche

Vous pénétrez dans le Parc National de Garajonay, bois millénaire classé au patrimoine de l'UNESCO. Ce type de forêt subtropicale humide, aussi appelé Laurisilva, recouvre une grande partie de l'île (près de 4000 hectares). Sa fraîcheur permanente ainsi que la richesse de sa faune en font le paradis des randonneurs. La randonnée suit un cours d'eau qui irrigue tout le long de l'année la vallée cultivée et fertile d'Hermigua et vous conduit au pied de la cascade d'el Cedro. Vous faites une halte à la petite chapelle de Lourdes avant de prendre le chemin du retour, entre lauriers et bruyères arborescentes.

  • Dénivelé positif +880 mètres
  • Dénivelé négatif -880 mètres
  • Hébergement Appartement

Jour 4 : LA GOMERA - VALLEHERMOSO 5 heures de marche

Vous allez à Vallehermoso, la plus grande commune de l'île, à la découverte du nord sauvage et agricole. De là, vous partez pour une randonnée circulaire à travers des paysages envoûtants ou la flore vous surprend. Au bout du chemin, vous pouvez profitez de la piscine et d'un petit verre en terrasse. Retour à Hermigua pour le dîner.

  • Dénivelé positif +600 mètres
  • Dénivelé négatif -600 mètres
  • Hébergement Appartement

Jour 5 : LA GOMERA : LE BARRANCO DE CHINGUARIME 5 à 6 heures de marche

Vous quittez la vallée verdoyante d'Hermigua pour aller dans le sud plus aride de l'île. Vous marchez jusqu'à votre hébergement en bord de mer par un chemin escarpé bordé d'euphorbes. Vous pouvez profiter d'une baignade sur une plage déserte avant de rejoindre le petit port de pêcheur de Playa Santiago.

  • Dénivelé positif +235 mètres
  • Dénivelé négatif -1150 mètres
  • Hébergement Appartement

Jour 6 : LA GOMERA - SORTIE EN MER 4 heures de marche

Depuis Playa Santiago, vous embarquez vers le large de la côte sud de l'île. Les rencontres avec les dauphins et globicéphales, mais aussi les baleines si c'est la période, ne sont pas rares. Vous jetez l'ancre dans une baie isolée où une baignade et un excellent repas bio vous attendent. Au menu : Thon de la Gomera à la plancha, papas y mojos et salade du potager biologique de Valle Gran Rey. Retour sur Playa Santiago en fin de journée.

  • Hébergement Appartement

Jour 7 : LA GOMERA - IMADA 2 à 3 heures de marche

Faites un retour en arrière lors d'une randonnée qui vous transporte au 19ème siècle, lorsque l'explorateur René Verneau découvrit Imada. Il qualifia ce hameau de "petit paradis". Vous traversez ses cultures en terrasse structurées et visitez ses petits hameaux de maisons en pierre, entourés de végétation endémique peuplée par des troupeaux de chèvres. L'endroit est resté inchangé et vous êtes à votre tour émerveillé par la beauté du village. Transfert pour San Sebastian de la Gomera ou vous passez la nuit (en cas de vol matinal le lendemain, transfert sur Tenerife et nuit sur place). Dîner libre.

  • Hébergement Appartement

Jour 8 : LA GOMERA - TENERIFE - PARIS

Retour en ferry sur Tenerife puis, en fonction de l'horaire de votre vol, transfert jusqu'à l'aéroport pour prendre votre vol retour vers la France. Repas libres.

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

4 demi-journées consécutives de randonnée du J2 au J5.
Dénivelé positif maximum : +880m
Dénivelé négatif maximum : -1150m
Randonnée facile se déroulant sur de bons sentiers, accessible à toute personne en bonne condition physique.
Pas d’expérience spécifique, marcher régulièrement et avoir le plaisir de l’effort.
Pratiquer une activité d’endurance (marche ou vélo) 1 à 2 fois par semaine 2 mois avant le départ.

Connaître son niveau

Hébergement

Couchage : chambre double avec literie confortable.
Sanitaire : salle de bain privative, eau chaude.
Logistique : électricité, téléphone et services hoteliers classiques (restauration, etc…). Piscine possible.

Déplacement et portage

Vos transports terrestres sont assurés en véhicules privés ou taxis.

Les transports publics dans le pays :
- A l’intérieur d’une île : Chaque île possède son système de bus, qui dessert les principales destinations. Mais leur fréquence est souvent décevante, surtout dans les petites îles moins peuplées, où la plupart des habitants ont leur propre moyen de transport. Tous les grands loueurs de voitures ont des agences dans les Canaries. Enfin des taxis vous conduiront où vous voulez, mais vous y mettrez le prix.
- D’une île à l’autre : La communauté autonome des îles Canaries dispose d'un excellent réseau de communication maritime et aérienne, plus développé que le réseau routier en raison du relief particulier des îles. La compagnie aérienne locale, Binter, dessert les sept îles de l'archipel. Plusieurs compagnies maritimes assurent une liaison régulière et quotidienne entre les îles principales telles que Trasmediterranea, Naviera Armas et Fred Olsen.

Pourboire

Le pourboire n'est en rien une obligation et doit être laissé à l'appréciation de chacun. Son montant dépend de l'appréciation du service rendu et doit tenir compte de l'économie locale. Les pourboires trop importants, compte tenu du niveau de vie général du pays visité, déstabilisent les équilibres économiques locaux. Bien que très peu répandue en France, sa pratique l'est dans le monde entier.

1 €/jour/personne pour le guide local durant le trek
1 €/jour/personne pour le cuisinier durant le trek
1 €/jour/personne pour le chauffeur
2 € 3 €/jour pour le guide francophone

Dans les restaurants, les prix indiqués sur le menu incluent le service, et les pourboires sont donc une question d'appréciation personnelle. Il est courant de laisser environ 5% de la note en monnaie.
Il est toujours bien perçu de donner des pourboires quand vous êtes satisfait du service offert par les guides locaux. Que ceux-ci restent tout de même en cohérence avec le niveau de vie du pays.

Encadrement

Encadrement par un guide local Atalante francophone, passionné par les richesses de son pays et fin connaisseur des populations, de la faune et de la flore locales.

Alimentation

Repas

Le poisson occupe une place de choix dans les cartes des restaurants de l'archipel. Toutefois, vous trouverez de nombreux plats à base de cabri et de lapin, ainsi que de très bons fruits tropicaux. Vous trouverez aisément des "Tascas", petits bars servant des assiettes de tapas, pinchos (brochettes), raciones (plats cuisinés variés), bocadillos (sandwiches) pour accompagner bières ou vins locaux.
Les petits-déjeuners et repas du soir sont généralement préparés par vos hôtes et se prennent à votre hôtel, dans des restaurants typiques ou avec la famille qui vous accueille. Les repas de midi quant eux se font le plus souvent dans des restaurants ou sous forme de pique-niques préparés par vos hôtes.

L'eau

Pendant le trekking, de l'eau du robinet est à disposition chaque jour pour remplir vos gourdes. Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels, ou dans les jerricans disposés à cet effet. Evitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance et (5 litres par exemple) et remplir vos gourdes au fur et à mesure. Si vous souhaitez acheter des bouteilles, vous pouvez en avertir votre guide en début de circuit afin de prévoir une halte à cet effet.

Budget et change

Devise : Euro (EUR)
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com

Vous pourrez payer de multiples achats avec une carte bancaire. Si vous venez d'un pays hors de la zone euro, préférez les travellers chèques.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) se dit IVA ("i-ba"), laquelle, dans les hôtels et restaurants, s'élève à 8% et est généralement comprise dans le prix affiché. L'IVA sur les biens de consommation est de 18%, celle portant sur les locations de voitures, de 8 à 18%. Vérifiez au préalable si le prix demandé inclut bien l'IVA, ou gare aux mauvaises surprises.
Le marchandage ne se pratique guère en dehors des marchés et des hôtels bon marché.

Equipement Sur place

Trousse à pharmacie collective.

Equipement Indispensable

Cette liste est indicative et se veut la plus complète possible. Prévoir des vêtements légers, mais également des vâtements chauds, car le soir, dans les hauteurs des îles, les températures peuvent être fraiches.
- 1 chapeau de soleil
- De bonnes lunettes de soleil avec attache-lunettes
- Un bonnet (lors de l’ascension du Teide prévoir un équipement chaud).
- 1 pull de laine ou une polaire pour le soir et pour l'ascension du Teide (équipement chaud à prévoir)
- 1 veste légère type coupe-vent
- 1 sweat-shirt ou pull léger
- Tee-shirt, si possible de matière synthétique dite respirante, excellente isolation et séchage rapide permettant de n'en prendre que quelques-uns.
- 1 ou 2 chemises ou polo à manches longues
- 1 cape de pluie ou une veste imperméable
- Des sous-vêtements et tee-shirt respirants pour les conditions chaudes (type Dry-fast)
- 1 ou 2 pantalons légers (idéalement avec jambes détachables)
- 1 ou 2 bermudas ou shorts
- Plusieurs paires de chaussettes en coton (non synthétique)
- 1 paire de tennis ou de chaussures légères type sandales pour le soir
- 1 paire de chaussures de marche (déjà portées), solides, respirantes et imperméables.Pour la randonnée, la chaussure à tige montante devient recommandée afin de protéger la cheville et la malléole et éviter ainsi tout vrillage du pied ou entorse. La semelle doit être crantée et légèrement rigide. L’avant du pied bénéficie d’une protection contre les chocs et les cailloux.

Equipement Utile

Les draps et les couvertures sont fournis dans tous les hôtels et les appartements, ainsi que les serviettes de toilettes.

Matériel

Cette destination ne nécessite aucun matériel spécifique.

Bagages

- 1 lampe frontale ou lampe torche, des piles et ampoules de rechange
- 1 couteau suisse ou équivalent (en soute!)
- 1 gourde d'un litre et demi avec housse isotherme éventuellement
- 1 ceinture porte-billets
- 1 maillot de bain
- 1 nécéssaire de toilette
- Des sacs type sac poubelle (étanches) sont toujours utiles pour protéger le linge de l'humidité ou isoler du linge sale.- Pas besoin de duvet pour la nuit au refuge durant l'ascension du Teide: le refuge fournit des couvertures.
- 1 petit sac à dos pour vos affaires de la journée qui pourra servir de bagage à main dans l'avion.

Pharmacie

Par précaution, indiquez vos allergies aux médicaments dans votre pharmacie.
- Médicaments personnels
- Anti douleur type Aspirine ou doliprane
- Antidiarrhéiques type Tiorfan
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal type Smecta
- Vitamine C
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre et crème antibiotique pour les yeux
- Crème hydratante type Biafine
- Une bande élastique adhésive type Elastoplast de 10 cm de large
- Une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes (Micropur forte, Aquatabs) ou Hydroclorazone pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique (type Insect Ecran zone infestées)
- Double peau type Compeed pour les ampoules.

Une trousse de premiers secours sera également fournie pendant votre voyage.

Passeport

Oui en cours de validité.

En plus de votre passeport ou de votre CNI, nous vous conseillons de voyager avec une photocopie en permanence sur vous (la double page où figure la photo), qui vous dépannera en cas de perte ou de vol de l'original.

A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr
Pour tout complément d'information, cliquez ici

Carte identité

Oui en cours de validité.
À compter du 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales d'identité (CNI) délivrées aux personnes majeures passera de 10 à 15 ans. Attention, cette prolongation ne concernera pas les CNI délivrées aux mineurs qui resteront toujours valables 10 ans. Un décret vient en effet d'être publié en ce sens au Journal officiel du vendredi 20 décembre 2013. Cet allongement de 5 ans concernera à la fois : les nouvelles CNI délivrées à partir du 1er janvier 2014, les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013. Pour les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, cette prolongation de 5 ans n'impliquera aucune démarche particulière de la part des usagers, la date de validité inscrite sur le titre n'étant pas modifiée. Pour chaque pays acceptant la carte nationale d'identité comme document de voyage, le ministère de l'intérieur propose une fiche d'information traduite.
http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Duree-de-validite-de-la-CNI

Visa

Non

Infos Vaccins

Non

Climat

Les îles Canaries vivent un éternel printemps. La moyenne des températures oscille entre 17°C en hiver et 25°C en été. Si la chaleur se fait un peu trop sentir sur la plage, l'air sera plus frais en montagne l'hiver, vous aurez franchement besoin de vêtements chauds en altitude. Les îles septentrionales connaissent un climat subtropical, à l'exception de Lanzarote et de Fuerteventura, plus sèches et légèrement plus chaudes. Les précipitations sont généralement faibles, sauf sur les côtes nord exposées aux vents et surtout sur la partie nord des îles les plus montagneuses. Les îles au relief plus plat ne reçoivent que très peu de pluies. Il arrive que le sirocco, vent chaud venant du Sahara, se mette à souffler, surtout en été la lumière devient crépusculaire et une couche de poussière recouvre tout. C'est dans les îles de l'est que ce vent, surnommé le kalima par les Canariens, est le pire.

Tenerife : Durant l'hiver de décembre à fin mars, la température minimum est d'environ 17°C, avec une moyenne à 20°. L'été, le temps oscille entre 25 et 30°C avec quelques jours de canicule en juillet et août avec des températures pouvant atteindre 40°C. Les randonnées sont alors compromises, hormis celles le long de la côte. Dès lors que vous passez les 2 000 m, le climat se refroidit, environ 10°C avec des températures nulles ou négatives sur le Teide. A Tenerife, le temps est plus instable que dans la majorité des îles, il peut parfois pleuvoir ou neiger.

Gomera : Le climat est très semblable à celui de Tenerife, avec la partie nord de l'île plus venteuse due à l'exposition aux flux des alizés.

La Palma : Plus nuageuse que les îles précédentes, il peut pleuvoir de décembre à mars. Les grosses pluies interdisent l'accès à la caldeira de Taburiente. En hiver, le sud est plus chaud que le nord de l'île, plus frais et plus humide, permettant la présence de forêts luxiantes de laurissilva. Possibilité de neige sur les crêtes de Roque de Los Muchachos. Il faut prévoir une cape de pluie et une frontale lors de vos randonnées à Los Tilos, pour l'eau tombant des tunnels. La meilleure période se situe d'avril à novembre, en évitant les mois les plus chaud de juillet et août. Activités aquatiques d'avril à novembre.

El Hierro se visite toute l'année, mais c'est au printemps (mars) que les coquelicots et autres fleurs sauvages parent les prairies d'altitude de couleurs sublimes : randonner à cette période est un régal. Plus près du niveau de la mer, les mois de juin (jusqu'à début juillet) et septembre sont parfaits pour barboter dans les nombreuses piscines naturelles ou plonger à la découverte des merveilles sous-marines de La Restinga. Les amateurs de culture locale ne manqueront pas, fin avril, la Fiesta de los Pastores, une procession religieuse haute en couleurs en l'honneur de la Virgen de los Reyes (Vierge des rois).

Lanzarote : En hiver, les températures minimales ne descendent jamais en dessous de 14°C ce qui permet à l'île de bénéficier d'un hiver doux et avec peu de précipitations. En été, la moyenne oscille autour de 30°C avec des températures maximales excédant rarement 30°C. Avec un total de seulement 20 jours de pluie par an, l'île connait une période complètement sèche d'avril à octobre.

Fuerteventura : Cette île est avec Lanzarote l'une des plus sèches de l'archipel. En effet, les reliefs étant relativement bas, il n'y a pas de montagnes pour retenir les nuages. Il en résulte une moyenne de précipitations annuelles inférieure à 150mm, dont la majorité se produit en hiver. Les températures hivernales varient entre 15 et 21°C, alors que en été celles-ci oscillent entre 20 et 30°C.

Géographie

Situé dans l'océan Atlantique, à l'ouest du Maroc, l'archipel des Canaries comporte sept îles principales et six îlots, qui sont les sommets émergés d'une vaste chaîne volcanique sous-marine. L'île de Fuerteventura, à l'est, se trouve à moins de 100 km de la côte marocaine. Couvrant un territoire un peu inférieur à celui de la Corse, l'archipel présente une multitude de paysages : étranges plateaux volcaniques, forêts majestueuses, falaises battues par l'océan, vignobles et champs d'oliviers. Sans oublier les rangées d'hôtels et les plages surpeuplées, qui font partie intégrante du paysage.
Les volcans formant l'épine dorsale de l'archipel ont vu le jour au moment de la formation de la chaîne de l'Atlas en Afrique du Nord, il y a des millions d'années. Le volcan le plus élevé des Canaries, le Teide (3 718 m), à Tenerife, est aussi le plus haut sommet d'Espagne et le troisième du monde après ceux de Hawaii. Cette activité volcanique a donné au sol sa fertilité, mais les îles sont dépourvues de rivières et souffrent périodiquement du manque d'eau. Sur certaines îles, l'eau potable provient en grande partie d'usines de dessalement de l'eau de mer.

FAUNE ET FLORE :
Les différences d'altitude et la richesse des sols volcaniques ont doté les îles de véritables trésors biologiques. La moitié environ des 2 000 espèces de plantes existantes sont endémiques, dont le palmier des îles Canaries ou le pin. En raison des microclimats, la végétation est d'une grande diversité, des sites de laurisilva (lauriers, houx, tilleuls et bruyères recouverts de lichens), classés patrimoine mondial par l'Unesco aux régions semi-désertiques où poussent les palmiers et le cardón de Jandía, une espèce rare ressemblant au cactus.
L'animal le plus intéressant est le lagarto del Salmor, un lézard repoussant pouvant atteindre 1 m et qu'on ne trouve que sur l'île de Hierro. Quelques espèces de chauves-souris sont installées et plus de 200 espèces d'oiseaux s'y abritent migrateurs pour la plupart, ils ne font toutefois que passer. Le canari, bien sûr, vit dans les espaces sauvages, mais ne vous attendez pas au petit serin que vous avez souvent vu en cage : son cousin des îles n'est pas jaune mais brun.
Les îles représentent, en théorie du moins, un des territoires protégés les plus étendus d'Europe : les parcs, nationaux ou naturels, regroupent 42% des terres. Il existe quatre parcs nationaux, dont celui de Teide, qui s'étend autour du volcan, et celui de Garajonay, une forêt primitive.

Electricité

Electricité : 220 V.
Pour en savoir plus : nous vous invitons à consulter le site internet ci-dessous afin d’obtenir toutes les informations sur les prises électriques de la destination de votre voyage.
http://www.levoyageur.net/prises.php?paysfr=Canaries

Heure Locale

Décalage horaire :
Pour connaitre l’heure locale en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site http://24timezones.com/

Pour joindre une personne aux Canaries, il vous faut composer le 00 34 suivi des 9 chiffres du numéro souhaité.
Pour passer un appel depuis les Canaries vers la France, même démarche en composant le 00 33.

Evitez autant que possible d'appeler depuis votre hôtel, et privilégiez plutôt les "locutorios", plus avantageux, avec des cabines pour les appels locaux ou longue distance.

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation sur certains de nos voyages à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

Notre engagement pour un tourisme responsable justifient que nos groupes soient généralement limités à 15 participants, dans le but de réduire l'empreinte écologique et sociale de notre passage. Nos séjours en bateau ("Croisière dans les îles de la Sonde", "Bali, Lombok et Komodo en bateau" et "Extension Lombok et Komodo en bateau") font exception à la règle car il s'avère ici plus responsable sur le plan environnemental d'éviter autant que faire se peut, que le bateau navigue sans être optimisé. Pour des raisons écologiques évidentes, Atalante a décidé de ne plus proposer d'eau en bouteille plastique sur ces circuits. Atalante invite ses voyageurs à traiter l'eau avec des pastilles purifiantes et à éviter, autant que possible, l'achat de bouteilles plastiques dans les pays où elles ne sont pas recyclées.

2- Informations spécifiques au voyage
Artisanat à acheter sur place et sensibilisation sur la sauvegarde d’espèces animales et végétales :
Les voyageurs doivent se garder d’abuser de la tentation de populations démunies à vendre des objets traditionnels, ou faisant partie du patrimoine du pays (sauf s’ils sont fabriqué à la seule fin d’être vendus aux touristes).
Les accords pour la protection des espèces (CITES) – qui visent à protéger plus de 2 500 espèces d’animaux et 30 000 espèces de plantes menacées – interdisent le commerce de peaux, d’ivoire, d’écailles, de coraux, de coquillages, de même que l’importation d’animaux exotiques vivants.

Voyages qui pourraient vous intéresser