Photo d'une randonnée au Mont Kenya Photo d'une arrivée au sommet du Kilimandjaro

Mont Kenya par la Chogoria et Kili par la Rongai

Mont Kenya par la Chogoria et Kili par la Rongai

L'ascension des deux plus hauts sommets d'Afrique : le sauvage et alpin Mont Kenya, et le mythique Kilimandjaro que vous gravissez par le nord et la moins explorée Rongaï!

Volcan rouge né de l’ouverture du rift, le Mont Kenya est un massif au relief accidenté, aux formes spectaculaires, avec de nombreuses vallées dans lesquelles se nichent des lacs d'altitude et se développe la végétation. Deuxième plus haut sommet d’Afrique, derrière le Kilimandjaro, le Mont Kenya présente un vrai caractère alpin et son ascension vous mène à la Pointe Lenana (4985m) par la réputée superbe et sauvage voie Chogoria. Une fois cette première ascension faite, vous êtes alors prêts pour gravir le Kilimandjaro, ce géant d'Afrique par la plus confidentielle voie Rongai. Les paysages sont plus alpins et petit à petit les forêts laissent place à des landes de bruyères et de lobélies. Vous atteignez le camp de base avant une ultime ascension vers le cratère et ses glaciers toujours bel et bien présents. Vous êtes à l'Uhuru Peak (5895m), point culminant de l'Afrique!

Note du voyage

Fiche technique Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • La meilleure des acclimatations pour réussir le Kili
  • La peu courue voie Rongai pour gravir le Kili par le nord
  • Des équipes expertes et un niveau de sécurité maximal: caisson hyperbare, oxygène, oxymètre, et téléphone satellite

La carte

Itinéraire du voyage Mont Kenya par la Chogoria et Kili par la Rongai


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :10/02/2018
Retour :23/02/2018
Prix :3095€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :17/02/2018
Retour :02/03/2018
Prix :3095€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :24/02/2018
Retour :09/03/2018
Prix :3095€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :17/03/2018
Retour :30/03/2018
Prix :2795€
Statut :Initié
 
Départ :09/06/2018
Retour :22/06/2018
Prix :2795€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :07/07/2018
Retour :20/07/2018
Prix :3295€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :04/08/2018
Retour :17/08/2018
Prix :3295€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :08/09/2018
Retour :21/09/2018
Prix :2895€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :06/10/2018
Retour :19/10/2018
Prix :2895€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Départ :08/12/2018
Retour :21/12/2018
Prix :2895€
Statut :Confirmé à partir de 5 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 5 à 12 personnes maximum.

Le prix du voyage présenté ci-dessus est au départ de Paris. Les départs de province ou d'autres villes sont possibles. Veuillez nous consulter pour en faire la demande. Les prix indiqués sont valables pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes desservant cette destination. Ils sont donc évolutifs en fonction de la disponibilité au moment de la réservation.
Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.



Notre prix comprend

- Les vols internationaux et les taxes aériennes et les vols intérieurs
- L'encadrement par un guide-accompagnateur Atalante
- Les transports terrestres
- Les excursions détaillées dans le programme
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète sauf les repas mentionnés comme « libre » dans le fil des jours
- Les équipements de sécurité nécessaires pendant le trek : trousse de secours, oxymètre, caissons hyperbare, bouteilles d'oxygène
- L'accès à un service médical spécialisé sur l'altitude 24h/24 et 7j/7 (en cas d'urgence uniquement)

Notre prix ne comprend pas

- Les taxes d'entrée dans le parc du Kilimanjaro pour les 5 jours d'ascension : à partir de 635 € par adulte.
- Les taxes d’entrée dans le parc du Mont Kenya : à partir de 330 € pour les adultes.
Ces montants vous sont facturés par Atalante lors de votre inscription. Ils peuvent être réajustés jusqu'à 30 jours avant le départ.
- L’assurance voyage
- Les frais d’inscription
- Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe

A régler sur place

- Les frais de visa. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Formalités’
- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme ‘libres’ dans le fil des jours. Comptez 15 € environ par repas
- Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Pourboires’

Options

- Le supplément départ de province (à partir de 120 €), de Genève ou Bruxelles (nous consulter), départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (25 € par personne à Nairobi et 55 € par personne à Arusha)
- Le supplément tente individuelle au Kenya, hors refuges (80 €) et en Tanzanie (130 €).
- Le supplément chambre individuelle au lodge à Arusha (45 €)
- La nuit supplémentaire à Nairobi (65 € par personne en chambre double, 90 € en chambre individuelle, avec petit déjeuner)
- La nuit supplémentaire à Arusha (80 € en chambre double, 125 € en chambre individuelle, avec petit déjeuner)

Jour 1 :

PARIS - NAIROBI

Départ de Paris sur un vol de nuit pour une arrivée à Nairobi tôt le matin du J2. En cas de vol de jour le J1, arrivée prévue en fin de journée à Nairobi (nuit et transferts à régler en supplément, dîner libre).

  • Hébergement Avion
Jour 2 :

NAIROBI - PIED DU MONT KENYA

2 à 3 heures de marche

Arrivée de votre vol international le matin et accueil à l'aéroport par votre guide.
Après le petit déjeuner, vous prenez la route vers le Mont Kenya où vous partez randonner jusqu'aux villages Kikuyus et visitez l'une des fermes, pour en apprendre d'avantage sur le mode de vie de ce groupe ethnique. Les Kikuyus cultivent les montagnes centrales fertiles et sont également le groupe ethnique le plus économiquement actif au Kenya. En route à la recherche des buffles, antilopes… Début de la rando parmi les cultures, puis un peu plus haut, au cœur de la forêt tropicale, où votre guide vous explique les secrets des plantes médicinales et où vous essayez d'apercevoir les énigmatiques singes colobes avant de rejoindre votre petit lodge champêtre au coeur de la forêt.

  • Temps de transport 2 à 3 h
  • Hébergement Lodge
Jour 3 :

PIED DU MONT KENYA - CHOGORIA (2900 m)

2 à 3 heures de marche

Départ pour Chogoria, au pied du Mont Kenya, versant Est. Après un arrêt administratif à l'entrée du parc, vous poursuivez votre chemin en véhicule jusqu'aux abords du refuge. Une randonnée finale de 2 ou 3 heures peut être envisageable (si les conditions climatiques le permettent) sur la partie basse du Mont Kenya, caractérisée par ses profondes vallées au profil en « V ». Vous vous installez à votre refuge de Chogoria pour y passer la nuit.

  • Hébergement Refuge ou bivouac
Jour 4 :

CHOGORIA - NITHI CAMP (3300 m)

3 heures de marche

Vous franchissez une succession d’écosystèmes : des forêts du mont Kenya aux paysages grandioses des zones semi-désertiques du Nord Kenya. Vers 3000 m, les bruyères géantes se glissent dans le paysage avant de céder la place aux lobélies et séneçons. Vous montez tranquillement jusqu'à Nithi camp (3300 m) où vous installez le camp au bord d'un cours d'eau. L'après-midi, rando d'acclimatation pour découvrir les chutes Nithi et aller jusqu'au lac Ellis ou jusqu'aux Mugi Hills.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 5 :

NITHI CAMP - MINTO'S CAMP (4100 m)

6 heures de marche

Vous remontez la Chogoria par un sentier longeant la falaise qui surplombe la vallée. Les points de vue sont spectaculaires et variés : lacs de montagnes, rochers en forme de champignon, reliefs tabulaires, gorges encaissées se succédant jusqu'à Minto's camp (4270 m). Une balade est possible l'après-midi, pour aller jusqu'au « Temple », au-dessus du lac Michaelson en passant par de magnifiques châteaux de pierre.

  • Dénivelé positif +1000 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 6 :

MINTOS - LENANA (4895 m) - SHIPTON'S CAMP (4200 m)

7 heures de marche

Départ très matinal pour le sommet : la Pointe Lenana (4895 m), le troisième pic le plus haut du Kenya. Vous passez par un itinéraire facile et peu emprunté, pour arriver au lever du soleil. Vous êtes récompensé par la vue qui par temps clair, s'étend à l’infini. Vous pouvez parfois voir le Kilimandjaro, à plus de trois cents kilomètres ! Puis, après un long repos, vous redescendez vers Shipton's, sur le versant occidental du massif. Nuit en refuge (4 200 m).

  • Dénivelé positif +600 mètres
  • Dénivelé négatif -700 mètres
  • Hébergement Refuge ou bivouac
Jour 7 :

SHIPTON'S - OLD MOSES (3300 m) - NAIROBI

4 heures de marche

Descente par la voie Sirimon, jusqu'à Old Moses Camp. La végétation afro-alpine (bruyères arborescentes, séneçons, et lobélies) laisse progressivement place à la forêt équatoriale, où vous rencontrez des traces d'animaux que vous apprenez à reconnaître (singes colobes, éléphants, buffles…). Transfert et nuit à Nairobi. Déjeuner libre..

  • Temps de transport 3 h
  • Dénivelé négatif -900 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 8 :

NAIROBI - RONGAÏ - FIRST CAVE (2630 m)

4 heures de marche

Aujourd'hui, vous passez la frontière, vous voilà maintenant en Tanzanie ! Arrivée à Loitokitok. Vous êtes transféré à Rongaï, porte Nord du Kilimanjaro où vous rencontrez votre nouvelle équipe et votre accompagnateur. Vous partez ensuite pour votre première randonnée sur le Kili. La forêt tropicale laisse place aux hautes herbes et bruyères géantes. Vous quittez les champs pour pénétrer dans la forêt primaire d’altitude, et arrivez à First Cave (2630 m), une grotte naturelle au milieu des bruyères arborescentes.

  • Temps de transport 4 à 5 h
  • Dénivelé positif +1200 mètres
  • Hébergement Campement fixe
Jour 9 :

FIRST CAVE - THIRD CAVE (3950 m)

6 à 8 heures de marche

Le chemin serpente à travers une savane de hautes herbes, de pierres volcaniques et de bruyères à barbes de lichen. La flore est vraiment particulière, adaptée au froid des nuits. Autour de vous, se dessine un superbe panorama dominé par les aiguilles du Mawenzi et les pentes sommitales du Kibo, le sommet actuel du Kili. Campement à Third Cave (3950 m).

  • Dénivelé positif +1200 mètres
  • Hébergement Campement fixe
Jour 10 :

THIRD CAVE - OUTWARD BOUND (4750 m)

4 heures de marche

Vous atteignez Outward Bound, sur la « Saddle », dans le désert afro-alpin, entre les volcans Mawensi et Kibo. En ces lieux, le paysage est de plus en plus impressionnant et spectaculaire au fur et à mesure que les température baissent. Vous préparez vos affaires et vous couchez tôt, pour l'ascension finale. À 4750 m, vous finissez votre acclimatation.

  • Dénivelé positif +800 mètres
  • Hébergement Campement fixe
Jour 11 :

UHURU PEAK (5895 m) - HOROMBO (3720 m)

11 à 12 heures de marche

Début de l’ascension dans la nuit. Après 5 heures sur le dôme sommital, vous arrivez au bord du cratère, à Gillman’s Point (5 700 m). Le jour se lève derrière le Mawenzi. Reprise de la marche sur une pente douce qui longe la caldeira, jusqu’à Uhuru Peak à 5895 m. L’ambiance est irréelle au milieu des glaciers suspendus et la vue est imprenable du haut du toit de l'Afrique. Redescente sur Horombo Hut (3 600 m), sur la voie Marangu.

  • Dénivelé positif +1150 mètres
  • Dénivelé négatif -2200 mètres
  • Hébergement Campement fixe
Jour 12 :

HOROMBO - MARANGU (1850 m) - ARUSHA

5 heures de marche

Vous descendez directement sur Marangu, où vous prenez votre déjeuner. Les véhicules vous conduisent ensuite à Arusha pour une nuit dans un beau petit lodge avec piscine pour vous reposer de votre aventure. Dîner libre

  • Dénivelé négatif -1800 mètres
  • Hébergement Lodge
Jour 13 :

ARUSHA

Matinée et déjeuner libre à Arusha. Dans l'après-midi, transfert à l'aéroport de Kili Airport à Arusha pour prendre votre retour de nuit vers la France.

  • Hébergement Avion
Jour 14 :

ARUSHA - PARIS

Arrivée en france en fin de matinée.

EXTENSION A ZANZIBAR
Après votre trek, partez pour quelques jours de détente à Zanzibar. Notre extension vous propose idéalement 3 nuits sur la côte Est et 1 nuit dans la capitale de l'île Stone Town. N'hésitez pas à nous contacter pour adapter cette extension à vos souhaits.

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

Ce circuit comprend 5 jours de trek sur le Mont Kenya et 5 jours sur le Kilimanjaro. 90 % du temps du voyage est consacré au trek.
Les dénivelés oscillent entre 700 m et 2 200 m selon les jours. L'altitude de la Pointe Lenana est de 4 895 m et le sommet du Kili 5 895 m (Uhuru Peak).
Tout comme l'ascension d’Uhuru Peak, celle de la pointe Lenana ne présente pas de difficulté technique particulière et ne requiert aucun équipement spécial. La seule difficulté demeure l'altitude : l’acclimatation sur le Mont Kenya est idéale pour augmenter vos chances de succès sur le Kilimanjaro, qui avoisine les 100 %. L'ascension finale du Kili est une journée difficile car longue et au plus haut du voyage mais son souvenir reste impérissable !
Il convient d’être en bonne condition physique et de pouvoir supporter les conditions de vie rudimentaires inhérentes à ce type de voyage. Nous conseillons de faire une activité physique de fond (course à pied, vélo, natation), de 45 mn d'affilée minimum, deux fois par semaine, en commençant 6 mois avant le départ. Arrêtez quelques jours avant le début du voyage pour arriver en pleine forme.

SUR LE MONT KENYA TOUT COMME SUR LE KILI:
Il est prévu un caisson hyperbare, de l’oxygène et une trousse de secours de montagne sur l’ensemble de l’ascension, quel que soit le nombre de participants. Tous nos guides et accompagnateurs savent s’en servir. Tous les soirs, un test en oxymétrie est effectué afin d'évaluer le taux d'oxygène dans le sang des participants. Cela a une véritable valeur ajoutée préventive.

L’ascension du Kilimandjaro n'est pas une ascension technique. Il est toutefois recommandé d'avoir une très bonne condition physique pour optimiser ses chances de réussite du sommet.
Nous vous conseillons de pratiquer une activité physique de fond (course à pied, vélo, natation), 2 fois par semaine minimum, et de cesser toute activité intense la semaine précédant le départ pour arriver en forme.


INFORMATION SUR LA SÉCURITÉ DURANT VOTRE VOYAGE ET LE MAL AIGU DES MONTAGNES

Informations sur le Mal Aigu des Montagnes (MAM)

Durant votre voyage vous allez être amenés à évoluer plusieurs jours à plus de 3500 mètres. Le Mal Aigu des Montagnes est le signe d’une acclimatation incomplète à l’altitude et il apparaît le plus souvent à partir de 3500m. A partir de cette altitude 50% des personnes sont atteintes du MAM bénin. Maux de tête, insomnies, perte d’appétit et nausées sont les troubles les plus fréquents. Ces effets disparaissent souvent après quelques jours passés en altitude. Le MAM est causé par une une diminution de la pression atmosphérique entraînant une raréfaction de l'oxygène. La meilleure et la seule prévention est l’acclimatation : ne pas monter trop vite, éviter les efforts intenses en début de séjour et boire en abondance.

Pour plus d'informations sur le MAM : www.ifremmont.com/documentation

Organisation locale

Nos itinéraires respectent au mieux les paliers d'acclimatation en fonction des contraintes géographiques et/ou de la durée du voyage. Nos équipes sont également régulièrement formées à la sécurité en altitude. Nos guides savent au mieux organiser cette acclimatation. Un caisson hyperbare est également présent sur ce voyage pour une intervention immédiate en cas de mal aigu des montagnes (MAM).

Assistance médicale 24h/24 et 7j/7

En cas de besoin, et avec l'aide de votre guide, un médecin de notre plateau d’assistance médicale (Mutuaide) spécialisé dans les pathologies liées au froid et à l’altitude peut être contacté par téléphone pendant votre voyage, 24H/24 et 7j/7, pour vous aider en cas de problème (l'accès à ce service est possible que si une communication GSM où satellite peut être établie).

Prévention

Avant le voyage, nous vous conseillons d'effectuer une téléconsultation par un des médecins spécialistes de l’Ifremmont, l'institut de formation et de recherche médicale en montagne, particulièrement si vous êtes sédentaire, si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude et si vous avez plus de 50 ans sans expérience préalable de l’altitude. Ce service est optionnel et les frais de consultations sont à votre charge (50€). Pour plus d'informations consulter : http://www.ifremmont.com/consultation.php

N’hésitez pas à consulter votre médecin qui saura vous conseiller, et le cas échéant, vous prescrire un traitement spécifique (Diamox notamment).

IMPORTANT : rappel concernant l'assurance rapatriement

Nous vous recommandons vivement une assurance rapatriement ou multirisques Atalante. Cette assurance prend notamment en charge financièrement les frais de recherche et de secours en milieu isolé. Les assurances liées à l'usage des cartes bancaires offrent des plafonds et des couvertures moindres que nos assurances qui sont spécialement étudiées pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.

Connaître son niveau

Hébergement

Couchage pendant les ascensions:
- sur le Mont Kenya : nuits en refuge et nuits sous tente 3 places pour 2, matelas type karimat, sanitaires collectifs.
- sur le Kilimanjaro : tentes 3 places pour 2, matelas isolants de 5 cm d'épaisseur. 1 tente sanitaires avec de l'eau froide et parfois un peu d'eau chaude pour effectuer un brin de toilette, tente mess, chaises et table pliante pour les soirées et les repas.

En hôtel et lodge avant et après l'ascension : chambre double (individuelle sur demande) avec literie confortable. Salle de bain privative.

Déplacement et portage

- Transports terrestres en minibus ou en véhicules tout-terrain privés

- Durant les ascensions, vos bagages sont transportés par vos porteurs

- Transports aériens : sur les vols internationaux, vous volez avec les compagnies aériennes régulières KLM, Ethiopian Airlines, Turkish Airlines ou Qatar Airways.

Pourboire

KENYA:
Les pourboires sont normés au Kenya. Les indications que nous vous donnons constituent une moyenne mais au final c'est bien sûr votre décision.

Sur le Mont Kenya :

Pour un porteur : 5 – 7€. par jour
Pour le cuisinier: 10 - 12€. par jour
Pour le guide: 12 – 15€. par jour

De 1 à 3 participants : 2 porteurs/ participant + cuisinier + guide
De 4 à 6 participants : "1,5" porteurs par participant + cuisinier + guide
Au delà de 7 participants : "1,5" porteurs par participant + 2 cuisiniers + 2 guides

L'ensemble est à diviser par le nombre de participants bien-sûr

KILI :
Pour l'ascension du Kilimandjaro, le coût des pourboires par personne se situe, selon votre satisfaction :

Entre 160 et 180 USD sur la base de 10 à 12 participants
Entre 170 et 190 USD sur la base de 7 à 9 participants
Entre 210 et 240 USD sur la base de 6 participants
Entre 240 et 270 USD sur la base de 5 participants
Entre 260 et 290 USD sur la base de 4 participants

PS / nous avons une moyenne de 9 participants par groupe

Sur place, le montant par enveloppe se calcule ainsi:

KILI :
- 20 à 25 USD / guide chef x 6 jours
- 15 à 20 USD / accompagnateur francophone x 6 jours
- 10 à 15 USD / assistant guide x 6 jours
- 5 USD / porteur x 6 jour x nombre de porteurs
- 10 à 15 USD / cuisinier x 6 jours
- 5 à 10 USD / serveur x 6 jours

SAFARI:
- 20 à 25 USD / chauffeur-guide x 4 jours
- 10 à 15 USD / cuisinier x 4 jours
- 5 à 10 USD / aide serveur x 4 jours

Vous pouvez également exprimer votre reconnaissance en donnant à l’équipe du matériel et/ou des vêtements de randonnée.

Pour le conducteur du véhicule qui vous dépose/vient vous chercher à votre hôtel, vous pouvez décider de lui remettre un pourboire de 5 à 10 dollars (par véhicule).

Encadrement

Durant vos ascensions votre équipe d'encadrement est composée de :
- 1 guide de haute-montagne local anglophone expérimenté ayant réalisé maintes fois l'ascension
- 1 accompagnateur local francophone
- des assistants guides anglophones (1 encadrant pour 2 à 3 participants)
- 1 cuisinier (2 cuisiniers dés 6 personnes)
- 4 à 8 porteurs par participant en moyenne en fonction de la taille du groupe

Tous nos guides et assistants ont la certification américaine WFR de premiers secours

Alimentation

Repas

Les repas sont étudiés pour apporter le nombre de calories nécessaires au maintien de votre bonne condition physique et à l'effort que vous devez fournir. Les petits-déjeuners sont du type brunch, les déjeuners des pique-niques froids et les dîners sont constitués d'une soupe, d'un plat de résistance chaud avec légumes et sucres lents et d'un dessert.

Possibilité pour les personnes allergiques au gluten d'avoir des repas adaptés (prévenir avant le départ avec présentation d'un certificat médical).

L'eau

Pendant le trekking, de l'eau purifiée est à disposition chaque jour pour remplir vos gourdes (à noter que les bouteilles d'eau minérale sont interdites dans le parc du Kili)

Budget et change

La monnaie officielle est le shilling Tanzanien.
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com.

A votre arrivée à l'aéroport, vous pouvez changer des euros en dollars ou en shillings pour vos dépenses personnelles. Les pourboires sont payés en dollars. La carte bancaire est très peu acceptée ou à des taux exorbitants et les banques sont souvent fermées.
En ce qui concerne les dollars : la Tanzanie n'accepte plus les billets USD émis avant 2006. Veuillez vous assurer d'apporter uniquement des billets émis après 2006.

Equipement Sur place

- Tentes et matériel de camping
- Caisson hyperbare, oxygène et pharmacie collective
- Tests oxymétriques et téléphone satellite

Equipement Indispensable

Quelques règles pour les ascensions du Kili : le principe de l’équipement est de prévoir des couches superposables, car, à chaque étape la température et la météo sont différentes, sachant que le jour de l’ascension vous devrez être très chaudement habillé. Cette liste se veut exhaustive, mais si vous n’avez pas exactement le matériel technique demandé, voyez si vous pouvez le remplacer par un équipement déjà à votre disposition. Il peut faire très froid sur le kili, n'hésitez pas à prendre des vêtements adaptés.Votre sac de voyage principal peut peser jusqu'à 20 kg maximum pour aller en soute dans l’avion. Sur les ascensions, nous vous demandons de limiter le poids de votre sac de voyage à 9kg car ce même sac sera porté par les porteurs durant l'ascension.

Sur place, la veille de l'ascension, notre équipe vous aide à refaire votre sac de voyage pour ne pas dépasser ces 9 kgs. Les autres affaires (de rechange utilisées pour l’avion ou pour le safari sont laissées en sécurité à notre bureau à Arusha). C’est à cela, entre autre, que sert la journée de repos et de préparation du dimanche. Avec la vaste gamme de vêtements techniques en fibres synthétiques que l’on trouve désormais sur le marché, ce poids est facilement respectable, sans sacrifier au confort.

Durant l'expédition, vous ne portez que votre petit sac à dos avec vos affaires personnelles (appareil photo, crème, gourde, pique nique...).

Important : il peut arriver que votre bagage ne soit pas dans le même avion que vous et qu'il arrive avec 1 ou 2 jours de décallage. Le cas échéant, nous vous faisons parvenir votre sac sur le Kili avec un porteur dès que nous le réceptionnons, ce qui se fait vite car le vol est quotidien. C'est pourquoi nous vous conseillons de prendre avec vous ou sur vous les vêtements importants pour le début de l’ascension : chaussures, veste, polaire, sac de couchage, et les petites choses : lunettes, médicaments, gants, etc.
Par ailleurs un conseil : si vous voyagez à deux ou plus, vous pouvez répartir vos affaires dans les 2 sacs plutôt que d’en faire chacun un.

Prenez de quoi rassembler vos déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de pommade, lingettes usagées...) afin de les ramener en France où le tri est bien fait et efficace. Un conseil : évitez au maximum d'emmener les emballages du matériel ou équipement que vous auriez acheté avant de partir… Toujours cela en moins que vous aurez à ramener en France.

Sur le Kili :
- Un bonnet ou passe-montagne ou un bandeau.
- Un chapeau en toile ou une casquette pour se protéger du soleil.
- Une paire de lunettes de glacier.Sur le Kili :
- 4/5 tee-shirts ou maillot (en microfibres de préférence).
- Un sweat-shirt ou une chemise chaude.
- Une fourrure polaire chaude.
- Une surveste haute montagne contre le vent et la pluie (Goretex ou Micropore).
- Une paire de gants ou de moufles chaudes.
- Un poncho s'il pleut pendant l'ascension.

En safari :
- Une bonne polaire car le soir peut être frais, notamment à N’Gorongoro (2 400 mètres).
- Un coupe-vent ou une Gore Tex.
- Un sweat-shirt ou pull léger.
- 4/5 tee-shirts ou chemises.Sur le Kili :
- Un pantalon de montagne en toile légère et plutôt imperméable, ample et confortable pour la marche d’approche.
- Une paire de guêtres ou de stop-tout.
- Un collant chaud et un sur-pantalon en nylon ou Goretex.
- Un short.

En safari :
- 1/2 pantalon(s).
- Un bermuda.Sur le Kili :
- 4/5 paires de chaussettes en coton et une paire chaude.
- 1 paire de chaussures de marche, que vous avez déjà portées, plutôt chaudes et tenant bien la cheville. Vous n’avez pas besoin de chaussures de haute montagne.
- 1 paire de tennis ou de chaussures légères pour le soir
- des moufles ou gants pour l'ascension finale (où il fait très froid)

En safari :
- 4 paires de chaussettes en coton (non synthétiques).
- Une paire de sandales pour aller dans l'eau (type Teva ou Source).
- Une paire de chaussures de randonnée (déjà portées) pour les balades à pied vers le lac Natron par exemple. De bonnes chaussures de randonnée pour l’ascension du Lengaï.Lacez vos chaussures sans trop les serrer, surtout dans les montées inversement, il est recommandé de serrer ses chaussures en descente.

Le choix des chaussures doit s’effectuer avec beaucoup de soin, il faut absolument éviter que le pied ne vienne buter sur l’avant de la chaussure.
N’hésitez pas à acheter une chaussure de marche d’une demi-pointure de plus que votre taille habituelle. Sinon il est conseillé de choisir une chaussure dans laquelle il est possible de passer un doigt derrière le talon lorsque l’avant du pied touche la chaussure.

Equipement Utile

Sur le Kili, un sac de couchage chaud (température de confort - 10° C) et en option un drap de sac.
En safari en camp privatif, prévoir un sac de couchage (+ éventuellement un petit drap housse). Pour tous les safaris en lodge ou en tented camp, tout est prévu pour votre confort (lit, draps, couverture, oreillers), inutile d'apporter un sac de couchage.

Matériel

- 1 sac de couchage (température confort -10°c)
- 1 Drap de sac
- Nécessaire de toilette (privilégiez les produits biodégradables et 1 savon de Marseille
- 1 serviette de toilette à séchage rapide
- 2 gourdes isothermes, camel back ou thermos (pas de bouteilles en plastique, elles ne sont pas acceptées dans le Parc du Kili)
- 1 paire de lunettes de soleil, indice de protection élevé
- 1 Lampe frontale (piles et ampoules de rechange)
- 1 Couteau suisse ou équivalent (en soute !!)
- 1 paire de bâtons de randonnée télescopiques (fortement recommandés)
- Crème solaire haute protection
- Papier toilette
- Une cape de pluie ou un poncho pour protéger vous et votre sac à dos
- Appareil photo avec câble de recharge et carte mémoire supplémentaire si besoin

NB: A Arusha, nous disposons de matériel de location adapté à l'ascension du Kilimandjaro. Si vous souhaitez louer, Merci de nous le commander à l'inscription
- Veste Gore-Tex: 45 €
- Doudoune en duvet: 40 €
- Paire de bâtons télescopiques: 25 €
- Sac de couchage: 60 € (2,3 kg à inclure aux 9 kg permis)
- Matelas gonflable: 25 € (750 g à inclure aux 9 kg permis)

Bagages

Un sac de voyage solide (sac marin, sac à dos, ou sac de sport) qui contiendra votre matériel personnel et sera pris en charge par un porteur. Prévoyez un sac robuste.
- Dans un sac plastique : des sous -vêtements et des chaussettes de rechange.
- Une lampe frontale ou lampe torche, des piles et ampoules de rechange.
- Un plastique étanche avec vos papiers et votre argent.
- Un canif de poche
- 2 gourdes isotherme ou thermos (pas de bouteilles en plastique, elles sont interdites sur le Kilimanjaro) ou camel bag (à disposer entre la 1ère couche de vêtements et la polaire pour l'ascension finale afin que l'eau évite de geler).
- Du papier hygiénique biodégradable et un petit sac pour le stocker après usage.
- Un nécessaire de toilette et une serviette de toilette.

Sur le Kili :
- Une gourde et/ou une gourde isotherme. Les gourdes « camel back » sont très pratiques, mais l’eau gèle rapidement dans le tuyau la nuit de l’ascension finale.
- Crème solaire haute protection pour le visage et les lèvres.
- Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires. 1 ou 2 gros sacs poubelle pour protéger votre sac en cas de pluie.
- Quelques vivres de courses.
- Piolets et crampons inutiles pour ces ascensions.
- Un bâton de randonnée pour soulager les jambes à la descente (fortement conseillé).
- Des guêtres (si vous en avez déjà) pour les passages boueux au pied du Kili.

En safari :
- Une gourde.
- Un maillot de bain pour les rivières saines et les piscines des lodges.Un matelas de mousse (1.25 cm épais x 180 cm de long x 40 cm) est fourni pour les nuits en tente. Possibilité de louer des matelas gonflables auprès de notre partenaire local.Sur le Kili :
- Un sac à dos d’une contenance de 30 à 50 litres pour les affaires de la journée, qui passera en bagage à main dans l'avion. Vous aurez ce sac avec vous durant toute l’ascension. Afin de savoir si la taille de votre sac est adaptée, remplissez le d’une gourde, d’un appareil photo, d’un coupe-vent, d’une fourrure polaire, de gants, bonnets et autres vêtements chauds... tout ce dont vous n’aurez plus besoin une fois le sommet gravi, à la redescente, lors de l’étape Uhuru-Barafu-Mweka durant laquelle les porteurs ne sont pas avec vous.
- Vous pourrez utiliser le sac ATALANTE pour laisser à l’hôtel les vêtements ne servant pas pour l’ascension (ou les vêtements spécifiques à l’ascension pendant votre safari)

En safari :
- Un petit sac à dos, que vous prendrez en bagage à main dans l’avion, qui contiendra appareil photo, jumelles, pull, gourde et affaires personnelles lors des balades à pied.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :
- Médicaments personnels
- Anti douleur type Paracétamol
- Anti diarrhéiques
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre pour les yeux
- Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique
- Double peau pour les ampoules

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour, avec au moins 2 pages vierges.

Nous vous conseillons de voyager avec des photocopies de vos papiers d'identité en permanence sur vous (en cas de perte ou de vol des papiers).

Attention : les enfants doivent posséder un passeport (ou une CNI) individuel, et ne peuvent plus être inscrits sur le passeport de leurs parents. Toutefois, les passeports délivrés antérieurement au 12 juin 2006, qui font apparaître des enfants mineurs de moins de 15 ans, demeurent valables jusqu'au terme de leur validité normale.
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Carte identité

Non autorisée

Visa

KENYA : Oui, il s'agit d'un visa individuel et son obtention est sous votre responsabilité.
Depuis septembre 2015, il n'est plus possible d'obtenir un visa sur place à l'arrivée, les voyageurs français doivent obtenir un visa électronique en ligne.

Vous devez obtenir votre e-visa avant votre départ au maximum 90 jours avant l'entrée sur le territoire kenyan, et l'imprimer. Il est à présenté à l'embarquement, et à votre arrivée au service d'immigration qui vous délivre le visa simple entrée valable 30 jours.

Le e-visa est à demander en ligne sur le site officiel www.evisa.go.ke.
Après avoir créé votre compte en ligne et que celui-ci soit validé, vous téléchargez une photo d'identité et renseignez le formulaire.
Note : vous devez voyager avec le passeport déclaré lors de la demande e-visa.

Coût du visa : 51 $ USD à ce jour. Compter un délai de 48 heures pour recevoir votre e-visa.
À compter du 1er février 2016, le visa est gratuit pour les enfants de moins de 16 ans.

TANZANIE : Oui, il s'agit d'un visa individuel et son obtention est sous votre responsabilité.
Il vous sera délivré à votre arrivée en Tanzanie, aux aéroports internationaux de Dar-Es-Salaam, Zanzibar et Kilimandjaro. Coût du visa : 50 USD en espèces.

Infos Vaccins

Le vaccin contre la fièvre jaune n'est obligatoire que si vous arrivez d'un pays africain et ce, même si vous n'y êtes qu'en transit.
Traitement antipaludéen recommandé.

Même si les autres vaccins ne sont pas obligatoires, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.

Climat

Deux saisons sèches : notre hiver (décembre à mi-mars) et notre été (fin juin à mi-octobre). La saison d’été est plus fraîche que celle d’hiver : cela ne change rien pour le Kili, mais cela signifie qu'il peut faire assez froid au petit matin lors d’un safari.

SUR LE KILI ET LE MONT KENYA les nuits sont froides : autour de 0/5°C humides à 3 000 m d’altitude, et entre –5 et –15°C au-dessus de 4 600 m d’altitude. Journées tempérées (rando en t-shirt ou petite polaire), généralement sèches, sauf parfois en-dessous de 3 000 m.

Géographie

GENERAL :
Pays de plaines, de lacs et de montagnes bordé d'une étroite bande côtière, la Tanzanie est le plus grand pays d'Afrique orientale. Elle est formée d'un plateau montagneux semi-désertique, en partie couvert de savane et de bush clairsemé. Ses plus hautes montagnes, le Meru (4 556 m) et le Kilimandjaro (le plus haut sommet d'Afrique, culminant à 5 895 m) se dressent au nord-est, à la frontière avec le Kenya.

FAUNE ET FLORE :
Dotée de quelques-unes des plus grandes réserves naturelles du monde, la Tanzanie regroupe en outre de très importantes populations d'éléphants, de buffles, de crocodiles, d'hippopotames, de chacals et de chimpanzés. Nulle part ailleurs qu'en Tanzanie on ne voit de si importants troupeaux de gnous, de gazelles, de zèbres et d'antilopes.

Les Parcs nationaux ont été mis en place pour préserver ce riche héritage naturel du pays, et pour conserver intacts des territoires où la faune et la flore peuvent prospérer, protégés d’une population humaine toujours croissante.
L’accès à ces parcs est réglementé et payant. Les sommes ainsi collectées permettent la conservation et la protection de la nature, ainsi que le financement de travaux de recherche sur la faune et la flore.

Le tourisme fournit d’importants revenus utilisés pour soutenir le travail de protection des Parcs Nationaux. Il permet aussi l’éducation et le bien être des communautés locales. En outre, le tourisme permet une prise de conscience internationale des problèmes de protection, et la présence physique des touristes décourage les activités illégales de braconnage, aidant ainsi les guides des Parcs dans leur travail de gestion de la nature.

Au cours de votre visite dans ces parcs, nous vous rappelons qu'il est interdit de ramasser quoi que ce soit (os, restes d'animaux, cueillir des fleurs, plantes,...). Les feux ne sont autorisés que dans les lieux de campement, et doivent être éteints avec grand soin avant votre départ. Et nous vous demandons de veiller attentivement à ne rien laisser derrière vous après votre départ (mégots de cigarettes, déchets divers, restes du pique-nique...).


PARCS ET LIEUX VISITES :

• LE SERENGETI : immense sanctuaire de 15 000 km2, il a été érigé en Parc National en 1951. Son nom provient du maasaï " Siringet " qui signifie " aire étendue ". Situé entre les montagnes du N’Gorongoro et le Parc kenyan du Maasaï Mara, à une altitude entre 1 000 et 2 000 mètres, il présente une incroyable diversité d’espèces animales. La savane herbeuse du Serengeti permet une observation facile des interactions entre les différentes espèces : ordres de préséance, chaînes alimentaires sont des évènements quotidiennement observés.
Notre cheminement à travers ce parc dépendra véritablement de la saison, car le Serengeti est le théâtre de la Grande Migration : entre fin mai et juin, lorsque la grande saison des pluies se termine, 1 250 000 gnous et plus de 250 000 zèbres réunis dans le Serengeti, prennent la direction du Nord vers le Maasai Mara côté kenyan, région qu’ils quitteront fin novembre - début décembre, afin de rejoindre le secteur du Lac N’Dutu et des hautes plaines de N’Gorongoro. Fin février – début mars, 80 % des naissances de ces herbivores ont lieu sur une période de 15 jours, dans les plaines du Serengeti, entre l’entrée du Parc et Seronera. C’est donc un spectacle incroyable qui se déroule en permanence sous vos yeux.
Donc en fonction de la période de voyage nous irons au Nord, à l’Ouest ou au Sud du parc, sachant que quelle que soit la saison, les forêts-galeries qui longent les rivières de Mara, Grumeti, Sand... permettent une observation de qualité : élans du Cap, topis, bubales, buffles et éléphants ne migrent pas, ainsi que les prédateurs dominants. Même les lions dépassent le chiffre exceptionnel de 2000 unités au Serengeti. Quant aux oiseaux, ils y sont représentés par plus de 350 espèces.

• N’GORONGORO est une immense zone de conservation, qui ne se résume pas seulement au cratère. Elle a été créee en 1974 dans le but de protéger les écosystèmes ainsi que tous ses habitants, les animaux donc, mais aussi les populations Maasaï, qui participent pleinement au maintien de ces écosystèmes sauvages. Par ailleurs, ce parc abrite les sites préhistoriques d’Olduvaï et de Laetoli, témoins des origines de l’humanité.
Ce parc protège plus de 30 000 animaux d'une incroyable diversité. La zone la plus connue et fréquentée est le cratère du Ngorongoro. Lorsque l'on descend au fond de ce vieux volcan, on éprouve toujours le sentiment de pénétrer dans la coque d'une Arche de Noé naturelle. Aujourd’hui, quasiment tous les carnivores et herbivores de plaine ou de savane boisée y ont élu domicile. On trouve également un lac sodique où vivent des flamants roses, ainsi qu’un lac d’eau douce avec ses hippopotames. Les rhinocéros noirs sont bien protégés et il n’est pas rare de pouvoir les observer.
Depuis janvier 2006, les autorités du parc limitent à 6 heures le temps passé par véhicule dans le cratère, nous respectons donc ces règles.

• TARANGIRE : situé au coeur de la Rift Valley, le Tarangire, créé en 1970, est un parc national méconnu et pourtant fabuleux... Situé à basse altitude en comparaison de Ngorongoro et Serengeti, son écosystème est particulier, composé de savane arbustive sur un terrain très vallonné, et ponctué de nombreux baobabs. L’atmosphère très africaine qui y règne vous séduira à coup sûr. Le parc doit son nom à la rivière Tarangire qui la traverse, et qui pour les animaux à la recherche d'eau et de pâturage, est un lieu de prédilection. Les éléphants sont particulièrement nombreux. Durant la grande saison sèche, de juillet à octobre, toute la faune des grandes steppes maasaï vient élire domicile dans le parc, et les herbivores, contraints de venir boire à la rivière, sont attendus par les prédateurs ! Vous y trouverez aussi des rhinos, impalas, girafes, quelques rares koudous, les dikdiks, lions, guépards, hyènes...

• MANYARA NP : créé en 1960, ce petit parc national couvre 325 km2 et présente une grande variété de milieux écologiques, donc de nombreuses espèces d’animaux. “Emanyara” est un mot maasaï qui désigne une variété d’euphorbe utilisée pour fabriquer des enclos pour le bétail. Le lac Manyara est situé au pied de l’escarpement du bras oriental de la Rift Valley, grande faille tectonique d’Afrique, qui s’étend (pour sa partie orientale) de Djibouti à la Tanzanie. Situées à 945 mètres d’altitude, les attractions majeures du Parc sont les lions et les éléphants, mais aussi les sources chaudes et les montagnes du Rift.
En raison de la variété de ses habitats (lac, forêt humide, bush à acacias), ce parc offre une diversité incroyable : en témoigne le nombre d’espèces d’oiseaux que l’on peut y observer, 380. La forêt mixte qui couvre 2300 hectares est le milieu de prédilection de l’éléphant, la girafe, le zèbre et l’impala. Les plaines alcalines qui bordent le lac fournissent un pâturage excellent aux gnous, aux buffles et aux zèbres. Enfin, le bush et les contreforts du Rift qui comptent de splendides baobabs sont fréquentés par les éléphants, les babouins et d’immenses vautours toujours à l’affût d’une charogne à nettoyer. Quant à la plage aux hippos, c’est surtout la gent ailée qui retiendra notre attention... outre les hippopotames.

• LA MIGRATION DES GNOUS EN TANZANIE ET AU KENYA représente un trek de 1000 kms tous les ans !

Constituée de 1 à 2 millions de gnous, et de quelques centaines de milliers de zèbres et d’antilopes, la migration se déplace en colonnes de 30 ou 40 km de long qui peuvent couvrir jusqu'à 80 km / jour. Ils parcourent une boucle qui les amène selon la saison des pluies entre le sud du Serengeti et l'aire de conservation du Ngorongoro en hiver et les plaines du nord du Serengeti et le parc de Masai Mara au Kenya en été.
- De janvier à mars, la migration est concentrée dans le sud-est du parc du Serengeti, région des grandes plaines et des kopjes (sur lesquels aiment se prélasser les grands fauves).
En avril, les gnous avancent vers le nord et ils approchent la Grumeti river qu'ils traversent en juillet.
- La grande migration quitte entre mai et juin les plaines du sud du Serengeti pour rejoindre les zones plus humides du nord-ouest et atteindre le Masaï Mara en été.
- Juillet est la saison sèche, l'eau et l'herbe verte se font plus rares. Les gnous continuent leur progression vers le nord et passent la Grumeti River. C'est l'occasion de photographier ou de filmer les fameux "crossings" où les gnous sont en prise avec les gigantesques crocodiles du Nil. Une autre partie des troupes part directement en direction du Masai Mara en passant par la région de Lobo.
- Août et Septembre : la majeur partie de la migration est maintenant passée au Kenya pour redescendre vers le sud-est du Serengeti à partir de fin octobre, à l’approche de la nouvelle saison des pluies, à la recherche de l’herbe verte et tendre.
- Octobre et Novembre constituent la migration descendante. En privilégiant les régions de Lobo et de Natron, vous pourrez assister à son passage dans de très beaux paysages.

• ZANZIBAR - L’ILE ET LA VIEILLE VILLE : La vieille ville de Zanzibar, appelée Stone Town, est située sur la côte Ouest de l’île. Les Portugais y érigèrent un fort imposant, pour protéger leur mainmise sur la route des Indes. Plus tard, ce sont les commerçants de la Péninsule Arabique qui vinrent y commercer, protégés du continent par l’insularité. Ils ouvrent ainsi la voie à une installation plus importante, notamment du Sultanat d’Oman, qui y bâtit des palais somptueux. Stone Town est depuis cette époque une « médina » dans l’Océan Indien, et Zanzibar est de ce fait devenue le berceau de la culture et de la langue swahilie, mélange d’Afrique et d’Arabie. Par ailleurs, c’est d’ici que partirent les grandes expéditions d’exploration du continent. À l’abolition de l’esclavage, ce commerce devenant prohibé par les Britanniques, l’île devint une zone de production agricole, notamment d’épices, commerce toujours florissant qui lui vaut ce surnom d’île aux épices.

• ZANZIBAR - CÔTE EST : Ici ce sont les longues plages d’un sable blanc et doux, ourlées de cocotiers, dont vous profitez. Pour autant, les hôtels sont de taille modeste et les villages nombreux, ce qui anime agréablement la région. À marée basse, les femmes vont chercher les algues et les coquillages. Des vaches ruminent nonchalamment sur la plage. Des hommes passent en vélo sur le sable durci par l’eau, pour on ne sait quelle destination. Outre le repos et les bains de mers bien mérités, et que vous appréciez à la fin d'un voyage, les centres d’intérêt et les sources d’étonnement sont toujours présents, car c’est une plage habitée et vivante ! Nombreuses possibilités d’excursions, en mer ou dans les terres, organisées par votre hôtel.

• L'ILE DE MAFIA : Composée d’une île principale, de nombreux atolls coralliens et de langues de sables inhabités, Mafia est avant tout réputée pour ses superbes fonds coralliens, abritant une faune extraordinaire. La réserve marine couvre une superficie de 821 km2, qui en fait la plus grande d’Afrique de l’Est ! On y trouve parmi les meilleurs sites de plongée en apnée et en bouteille. Une myriade de petits poissons multicolores essaie de ravir la vedette aux tortues marines ou aux plus gros poissons (barracudas, mulets rouges ou autres poissons-perroquets...). Les infrastructures hôtelières sont peu nombreuses, et de ce fait l’île est relativement peu fréquentée en comparaison des autres sites côtiers plus connus sur ces côtes de l’Océan Indien.

Electricité

Prises électriques : nous vous invitons à consulter le site internet ci-dessous afin d’obtenir toutes les informations sur les prises électriques de la destination de votre voyage.

http://www.levoyageur.net/prises.php?paysfr=Tanzanie

Dans les 4x4, prise allume cigare avec adaptateur 12V.

Heure Locale

Il existe un décalage horaire de + 3 heures en hiver + 2 heures en été.
Pour connaitre l’heure locale en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site http://24timezones.com/.

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables :
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des
retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes.
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

Conditions équipes locales :
1 - Versement de salaires et de primes aux équipes locales (porteurs, cuisiniers, guides) plus élevés de 20 à 100% par rapport aux pratiques locales. Ex : salaire des porteurs à 10 USD / jour chez Atalante.
2 - Salaire garanti à tous les porteurs, même quand l'un ne peut pas accomplir l'ascension (peu importe la raison : maladie, accident,...) et paiement d'une couverture santé pour chaque porteur concernant les dommages pouvant être causés pendant l'ascension. Un compte bancaire a été ouvert à chacun des 600 porteurs référencés à la TPO afin de leur verser leur salaire sur leur compte, et d'éviter ainsi les tentations de fraudes.
3 - Fourniture de vestes et pantalons imperméables et chauds, de bonnet et gants, et de ponchos pour une protection contre la pluie. Fourniture de tentes, matelas et sacs de couchage pour l'équipe. Inspection préalable à chaque ascension de l'équipement des
porteurs pour garantir le port de chaussures adéquates, de vêtements chauds et une paire de lunettes de ski pour assurer la protection de leurs yeux. Les mêmes règles de sécurité que celles requises pour les voyageurs sont appliquées aux porteurs.
4 - Limitation du poids autorisé pour les charges de porteur (20 kg pour les porteurs Atalante, quand ce poids est communément accepté jusqu'à 30 kg par les autres agences). Le poids des bagages des voyageurs est limité (à 9 kg) pour permettre de respecter cette consigne et pesée systématique des charges portées par chaque porteur avant l'ascension pour respecter cette limitation.
5 - Les mêmes repas que ceux servis aux voyageurs sont fournis aux équipes locales et ne sont pas déduits de leurs salaires (comme cela peut être pratiqué localement).

Encadrement / Qualité prestation :
1 - En moyenne 3 porteurs par voyageur chez Atalante, et ce afin de respecter les recommandations de la KPAP, Kilimanjaro Porters Assistance Project (qui est à l'initiative de la création de TPO : Tanzanian Porters Organisation qui est soutenue par notre partenaire sur place) http://www.kiliporters.org/
2 - Travail régulier avec une équipe de porteurs fidélisés à qui l'on paie le transfert en minibus depuis et vers leur village pour venir faire l'ascension avec un groupe. Avantages d'une équipe de porteurs fidélisés et raisons pour lesquelles nous ne travaillons pas avec les porteurs qui attendent aux « gates » :
- Connaître les porteurs permet de compter sur eux
- Ils se connaissent tous et se font confiance
- Ils sont formés par nos équipes et connaissent et respectent nos procédures
3 - Chacun des 12 guides locaux dispose d'une équipe de 4 porteurs mieux payés que les autres pour exécuter des tâches spécifiques liées à la logistique de camp. Ceci permet aux guides de se concentrer sur le bien être et la sécurité des voyageurs.
4 - Niveau de formation élevé des guides : TOUS NOS GUIDES de montagne sont certifiés WFR (Wilderness First Responder), un niveau international de secourisme de haute montagne certifié par Sentinel outdoor (40 guides diplômés cette année) : http://sentineloutdoorinstitute.com/
Une formation annuelle aux premiers secours leur est dispensée par la North USA Association (80 h), vérification des connaissances tous les 2 ans (formation et tests), cours de langue (anglais) et remboursement des frais liés à ces sessions de formation (transport, nourriture…)
5 - qualité des repas sur l'ascension : produits fait maison (pain), confiture de petits producteurs locaux, repas qualitatifs (déterminés en fonction des apports calorifiques nécessaires à l'ascension) et servis en quantité
6 - niveau de sécurité maximal : matériel acheté en Afrique du Sud, vérifié avant chaque ascension, et emporté sur chaque ascension = un téléphone satellite, 3 radios VHF sur tous les treks, un caisson hyperbare, bouteilles d'oxygène (2 pour un groupe de plus de 2 à 8 pers et 3 pour un groupe > 9 pers), pharmacie, un oxymètre de pouls (ou saturomètre) afin de mesurer tous les soirs la saturation artérielle de l’hémoglobine de chaque participant.

Protection de l'environnement :
1 - Pour le voyage « Kili objectif cratère » un porteur est dédié au transport de toilette portable emporté pour éviter de laisser des déchets sur place.
2 - Rétribution des porteurs pour ramasser les déchets laissés dans la montagne par d'autres agences. La rémunération est versée au poids de déchets récoltés et rapportés du sommet jusqu'à la porte de Mweka. Notre partenaire sur place est membre de Leave No Trace, formation des porteurs et guides sur le respect de l’environnement : www.LNT.org
Entre Janvier 2008 et Juin 2012, nos porteurs ont rapporté plus de 400 kg de détritus laissés par d'autres voyageurs rien que dans le cratère du kibo !
De juin 2012 à octobre 2012 nos porteurs ont descendu 161 kg de déchets laissés par les touristes d'autres Tour Opérateurs au Crater Camp. Ils sont payés 5000 Tzh par kg de déchets descendus du camp. Tous ces déchets sont triés à Arusha. Suivant le le principe du "LEAVE NO TRACE" sur le Kilimanjaro, nous sommes parmi les seuls à redescendre tous les déchets, y compris humains, du cratère en utilisant un système de WAG BAG créé par Phillips Environmental.
En 2013 nos porteurs ont descendu 300 kgs de déchets laissés par les touristes des autres Tour Opérateurs au Crater Camp.
En avril 2013 les 600 porteurs référencés auprès de la TPO (Tanzanian Porters Organisation) ont également suivi une formation "Leave no trace" afin de les sensibiliser sur la nécessité de protéger l'environnement.

Notre partenaire est également membre de CARBON TANZANIA, c'est-à-dire que nous payons la taxe carbone sur chaque trek et safari pour la conservation des forêts et de la biodiversité Tanzanienne.

3 notes
3avis

Très bonne organisation. Le mont Kenya est beaucoup plus beau avec des paysages plus variés que le Kili, parfois irréels avec de bonnes possibilités de voir des animaux (antilopes, buffles éléphants singes). il faut en profiter car vous ne les verez pas sur le Kili ou au parc d'arusha vu les tarifs prohibitifs du safari sans aucune mesure avec ceux annoncés dans la fiche technique. programme dense ne laissant aucune place au tourisme.

Philippe
Départ du 20/06/2015

Organisation sans faille; équipes locales professionnelles, disponibles, sympathiques et serviables; paysages superbes MAIS tenir compte des frais annexes et prévus (pourboires, taxes des parcs importantes). 5ème voyage lointain avec ATALANTE et toujours autant satisfait. Que cela continue !!!

Joël
Départ du 10/09/2011

C'est notre 5ème grand voyage avec Atalante et franchement on est toujours aussi content. On est bien encadré et on sent que la machine est bien huilée !!!!

Véronique
Départ du 10/09/2011

Tanzanie

Escapade à Zanzibar

Tanzanie

  • Formule en liberté garantie dès 1 personne
  • Plages de sable blanc et rencontre des habitants de l'île
  • Sélection d'hôtels de charme, confortables et chaleureux
  • à partir de : 535€
  • Durée : 5 jours
  • Activité : Découverte
  • Niveau :
  • Note :
  • Code : KZNZEXT-ATA
Voir le voyage

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Voyages qui pourraient vous intéresser