Trek dans les Tsingyes rouges de l'Ankarana @ S.Fautre Les marchés qui jalonnent la RN7 Mythique et endémique caméléon de Mada @ Zoltan Itinérance dans les rizières des Hautes Terres Villages des Hautes Terres Les falaises de l'Andringitra dans la vallée de Tsaranoro @ S.Fautre Couleurs de l'Andringitra au couchant @ S.Fautre Trek dans le massif ruiniforme de l'Isalo @ S.Fautre La traversée de l'Isalo, Parc National @ S.Fautre Pause dans les piscines naturelles de l'Isalo @ S.Fautre Plages du Canal du Mozambique PN de la Montagne d'Ambre @ Fautre Tsingys Rouges dans le nord de Mada @ S.Fautre Randonnée dans les Tsingys gris @ S.Fautre Balade sur la côte le long du Canal du Mozambique Les Nosys : le paradis ! @ Hemis

ITINÉRANCES MALGACHES : DES HAUTS PLATEAUX DU SUD AUX TRÉSORS DU NORD

ITINÉRANCES MALGACHES : DES HAUTS PLATEAUX DU SUD AUX TRÉSORS DU NORD

L'île rouge du sud au nord. Tous les " must " de la Grande Île sont à nous en version trek !

Notre voyage commence dans les Hautes Terres rurales par un trek entre rizières, cultures et villages. Au parc de l'Andringitra, une itinérance sauvage nous attend au milieu de grottes, cascades, rivières avec l'ascension du pic Boby (2658 m) en point d'orgue. Changement de massif et de décor pour une boucle au beau milieu des grès ruiniformes de l'Isalo. Paysages lunaires, canyons luxuriants, piscines creusées dans la roche, et lémuriens sont au rendez vous. Arrive ensuite un moment de détente, à Sarodrano et son lagon pour une petite pause à mi-parcours. Cap vers le nord ! Nous visitons Diego Suarez et sa belle baie, le PN de la Montagne d'Ambre et ses espèces endémiques. Plus tard, c'est le PN de l'Ankarana qui nous ouvre ses portes pour une nouvelle itinérance de 3 jours. Nous découvrons entre autres ses magnifiques formations géologiques que sont les Tsingys. Et des Tsingys aux Nosys il n'y a qu'un pas ; nous le franchissons pour une fin d'aventure dans un décor paradisiaque sur les îles de l'Océan indien.

Votre Expert

Marjolaine LafougeConseiller spécialiste

Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • 4 treks entre rizières, Andringitra, Isalo et Ankarana
  • Le confort des vols intérieurs pour minimiser le temps de route!
  • Les moments de détente en bord de mer en milieu et fin de trek
  • La diversité des hébergements et la qualité des lodges proposés

La carte

Itinéraire du voyage ITINÉRANCES MALGACHES : DES HAUTS PLATEAUX DU SUD AUX TRÉSORS DU NORD


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :24/10/2020
Retour :17/11/2020
Prix :4395€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :06/11/2020
Retour :30/11/2020
Prix :4395€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :24/04/2021
Retour :18/05/2021
Prix :4195€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :15/05/2021
Retour :08/06/2021
Prix :4295€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :12/06/2021
Retour :06/07/2021
Prix :4295€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :10/07/2021
Retour :03/08/2021
Prix :4445€
Statut :Confirmé
 
Départ :07/08/2021
Retour :31/08/2021
Prix :4445€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :11/09/2021
Retour :05/10/2021
Prix :4195€
Statut :Confirmé
 
Départ :02/10/2021
Retour :26/10/2021
Prix :4245€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Départ :06/11/2021
Retour :30/11/2021
Prix :4345€
Statut :Confirmé à partir de 4 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 4 à 12 personnes maximum.

Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus. Les prix ci-dessus sont calculés au départ de Paris, sont soumis à disponibilité au moment de votre réservation, et sont susceptibles d'augmenter au fur et à mesure que le départ se rapproche. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous consulter.

Ce voyage a été construit en collaboration avec notre partenaire Huwans, afin de vous proposer un plus grand nombre de départs garantis, tout en alliant nos savoir-faire et nos expériences du voyage. Par conséquent vous pourriez retrouver des voyageurs Huwans dans votre groupe.

Ce séjour est combiné avec un autre voyage Atalante : " Le trek des Hautes-Terres au Canal du Mozambique " (QMAG). Ainsi, il se peut que vous soyez accompagné de participants de ce séjour. Cela ne modifie pas le nombre maximum de personnes sur le voyage.

Notre prix comprend

- Les vols internationaux et les taxes aériennes
- L'encadrement par un guide-accompagnateur Atalante
- Les transports terrestres
- Les excursions détaillées dans le programme
- Les entrées dans les parcs
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète sauf les repas mentionnés comme « libres » dans le fil des jours
- Atalante reverse 10€ par voyageur à l'association malgache 1001 fontaines. Pour plus d'informations consultez la rubrique « tourisme responsable ».

Notre prix ne comprend pas

- L’assurance voyage
- Les frais d’inscription
- Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe
- La compensation carbone : 10 € par personne

A régler sur place

- Les taxes aéroportuaires à la fin du séjour
- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme « libres » dans le fil des jours. Comptez 5 à 10 € environ par repas.
- Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Pourboires »

Options

- Le supplément départ de province (à partir de 120 €) de Genève ou Bruxelles (nous consulter); départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (25 € par personne)
- Le supplément chambre et tente individuelles (640€)
- Nuit supplémentaire à Antananarivo en hôtel 2* : 45 € en chambre double, 76 € en chambre individuelle. Prix par personne.
- Nuit supplémentaire à Antananarivo en hôtel 3* : 86 € en chambre double, 150 € en chambre individuelle. Prix par personne.

- Transfert aéroport hôtel en centre ville d’Antananarivo ou inversement de 1 à 4 personnes. Prix par transfert : 55 €

Jour 1 :

PARIS - ANTANANARIVO

Vol de nuit pour la capitale malgache Antananarivo, dite " Tana ".

  • Hébergement Avion
Jour 2 :

ANTANANARIVO - ANTSIRABE ET LES HAUTS PLATEAUX

A l'arrivée à l’aéroport, accueil par notre guide. Nous prenons ensuite la route pour Antsirabe. Rapidement, en cours de route, nous nous posons dans un petit resto convivial pour prendre une collation petit déjeuner avant de reprendre notre cheminement. Nous traversons les Hautes Terres par une route sinueuse au milieu des collines pelées et des tapis de rizières en terrasse. Nous admirons les villages aux maisons hautes et étroites, en briques rouges avec de beaux balcons en bois, typiques des Hauts Plateaux. Déjeuner en cours de route. Arrêt à Ambatolampy, pour une visite d'une fabrique de marmites en aluminium. Nous arrivons ensuite à Antsirabe en fin de journée où nous passons la nuit à l'hôtel.

  • Temps de transport 5 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 3 :

TREK DES HAUTES TERRES : BETAFO - AMBATONIKOLAHY

5 à 6 heures de marche

Nous partons pour 2 jours de randonnée le long de sentiers bien tracés à travers les paysages des hauts plateaux. Nous traversons les rizières et les petits villages typiques de la région où s'anime toute la vie de la campagne. C'est une région qui reste verte pratiquement toute l'année, une région de culture, légumes, fruits, rizières... Le contraste entre les dégradés de vert des rizières, les villages rouges en pisé et le bleu du ciel est saisissant ! Les paysans sont très accueillants, souriants et parlent facilement avec nous. Nous parvenons ainsi au village d'Ambatonikhaly où nous passons la nuit en gîte.

  • Dénivelé positif +300 mètres
  • Dénivelé négatif -300 mètres
  • Hébergement Gîte
Jour 4 :

TREK DES HAUTES TERRES : AMBATONIKOLAHY - BETAFO

5 à 6 heures de marche

Deuxième journée de randonnée entre les villages et cultures de cette région des hautes-terres. Après un petit tour du village où nous avons passé la nuit, nous reprenons la marche. Nous sommes au cœur du monde rural et découvrons en cours de chemin les habitants qui vaquent à leur occupation : les fabricants de charrette, les forgerons, les paysans qui récoltent ou préparent les rizières, les enfants qui gardent les zébus, etc... Nous avons à chaque traversée de village les grands « Bonjour » et les rires des enfants. Nous retournons ainsi jusqu'au village de Betafo par un circuit en boucle.

  • Dénivelé positif +300 mètres
  • Dénivelé négatif -300 mètres
  • Hébergement Gîte
Jour 5 :

BETAFO - AMBOSITRA - VISITE DE LA VIEILLE VILLE DE FIANARATSOA

Tôt le matin, nous prenons la route pour Ambositra, capitale de l'artisanat malgache. Nous visitons des ateliers spécialisés dans la sculpture sur bois et la marqueterie. Nous poursuivons ensuite notre route jusqu'à Fianarantsoa, capitale du pays Betsileo sur les hauts plateaux. L'après-midi, découverte culturelle et à pied de la vieille ville de Fianarantsoa.

  • Temps de transport 7 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 6 :

FIANARATSOA - AMBALAVAO - PARC NATIONAL DE L'ANDRINGITRA

Départ matinal pour nous approcher des contreforts de l'Andringitra. Nous débutons la journée par une virée au marché local. Particulièrement animé et coloré, il regorge de légumes et fruits frais mais aussi de toutes sortes d'ustensiles artisanaux allant des casseroles aux essieux de charrues à zébu. Plus tard, nous visitons une fabrique artisanale de Papier Antemoro qui perpétue des méthodes de fabrication traditionnelles à base d'écorce de plantes nommées Havoa. Nous terminons la matinée par la visite d'un atelier de tissage de soie sauvage. L'après-midi, c'est à bord de 4X4 locaux que nous empruntons une piste serpentant entre collines et vallées cultivées pour atteindre le pied du massif de l'Andringitra, ses falaises de granite impressionnantes, et l'entrée du parc national. Nous nous installons dans notre gîte.

  • Temps de transport 6 h
  • Hébergement Gîte
Jour 7 :

TREK DANS LE PARC DE L'ANDRINGITRA

6 à 7 heures de marche

Nous partons pour deux jours et demi de trek dans le parc accompagnés de notre équipe logistique de porteurs et d'un guide local de trekking du parc. Nous commençons par monter sur une crête qui offre une belle vue. Puis, passage en forêt avec visite de grottes et de cascades appelées mâle et femelle ! Plus loin, nous traversons la rivière Zomandao et atteignons la forêt primaire d'altitude où se situe le camp aménagé où nous passons la nuit à près de 2000 m d'altitude.

  • Dénivelé positif +650 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 8 :

TREK DANS LE PARC DE L'ANDRINGITRA ET ASCENSION (FACULTATIVE) DU PIC BOBY (2658 M)

9 à 10 h (avec le Pic) heures de marche

Lever très tôt le matin pour ceux qui le souhaitent en vue d'effectuer l'ascension des 600 mètres jusqu'au sommet du Pic Boby ! La montée est assez raide mais le sentier est toujours bien tracé jusqu'à un vallon rocheux qui précède la montée finale dans les rochers avec une pente plus prononcée. Par temps clair, la vue depuis le Pic Boby est magnifique sur les sommets granitiques environnants et sur la vallée de la Tsaranoro. Nous retrouvons ensuite notre équipe en vue du petit déjeuner au campement de la veille pour retrouver des forces. Nous poursuivons l'itinérance et marchons au milieu des hautes herbes et des bruyères, traversons plusieurs cours d`eau et observons oiseaux et caméléons. Descente à travers des plateaux herbeux et des roches aux formations étranges appelées les « extra-terrestres » ! La descente nous conduit à l'ouest du massif par un beau sentier abrupt mais aménagé d'escaliers en pierre. Ici la végétation contraste avec la partie est. Entre savane et palmiers disséminés dans le granit. La vue est plongeante sur la vallée de Tsaranoro et ses trois mamelons de 800 m de haut. Le bivouac du soir se situe au milieu de la descente, à côté d'une piscine naturelle et de palmiers.

NB : Sans l'ascension du Pic Boby, la durée de la randonnée est de 4 à 5 heures avec un dénivelé de moins 500 mètres.

  • Dénivelé positif +650 mètres
  • Dénivelé négatif -1100 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 9 :

TREK DANS LE PARC ANDRINGITRA : VALLEE DE TSARANORO - RANOHIRA

4 heures de marche

Dernière journée de marche pour atteindre le fond de la vallée ou nous retrouvons les premiers villages, îlots encerclés d`une mer de cultures. Après le déjeuner transfert en véhicule tout terrain pour sortir de la vallée et rejoindre notre bus. Nous atteignons ensuite Ihosy, grande bourgade capitale de l'ethnie Bara (les grands et filiformes éleveurs de zébu). Nous traversons le plateau de l'Horombe, le plus grand de Madagascar, paysage de grande plaine de savane arpenté par les troupeaux de zébus. Arrivée à Ranohira en début de soirée, camp base pour explorer l'Isalo. Nuit en Bungalow à l'hôtel.

  • Temps de transport 6 h
  • Dénivelé négatif -500 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 10 :

TREK DANS LE PARC DE L'ISALO

6 à 7 heures de marche

Aujourd'hui changement de décor pour ces deux jours de randonnée itinérante dans le Parc de l'Isalo. Nous évoluons dans un massif ruiniforme de grès tourmenté par le temps. Des paysages lunaires ou de profonds canyons à la végétation luxuriante se perdent dans la savane aux hautes herbes. Nous randonnons en direction du canyon des Makis et du canyon des Rats, noyés dans la végétation et peuplés de lémuriens. Puis nous faisons une ascension sur le plateau qui nous offre une vue surprenante sur toute la région. Nous poursuivons jusqu'à la cascade des Nymphes et la piscine noire et bleue ou nous établissons notre campement.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -300 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 11 :

TREK DANS LE PARC DE L'ISALO

6 à 7 heures de marche

Deuxième journée de randonnée au cœur du parc national de L'Isalo. Nous repartons pour une petite ascension afin d'atteindre le plateau du massif. Nous progressons entre les tapias, palmiers, aloès, et autres euphorbes... sans oublier le fameux pachypodium ou « pied d'éléphant ». Nous suivons le chemin des crêtes qui surplombe les grandes plaines pour atteindre une piscine naturelle creusée dans la roche. Il n'est pas rare de croiser des lémuriens makis à la queue annelée, des caméléons et de nombreux oiseaux.

  • Dénivelé positif +200 mètres
  • Dénivelé négatif -100 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 12 :

RANOHIRA - TULEAR - SARODRANO ET SON LAGON

Nous prenons la route qui longe le sud du massif de l'Isalo et traverse la « ville western » d'Ilakaka qui a poussé en quelques mois après la découverte de saphirs en 1997. Après avoir traversé la forêt primaire de Zombiste, la végétation est de plus en plus aride, les maisons laissent place aux cases en terre battues. Les premiers baobabs bordent la route. Nous rejoignons notre hébergement en bordure de mer, en pleine végétation de nouveau abondante. Après ces journées de trek, l'après-midi est laissée libre et peut être consacrée à la détente en bord de mer et de lagon.

  • Temps de transport 6 h
  • Hébergement Bungalow en ecolodge
Jour 13 :

SARODRANO- RANDONNEE COTIERE ET PIROGUE

3 à 4 heures de marche

Nous parcourons à pied la côte au relief accidenté et rocailleux par de petits sentiers surplombant l’immense lagon aux eaux bleues. Cette côte où les « arbres pieuvres » côtoient la mangrove. Nous atteignons ainsi le petit village de pêcheurs de Sarodrano sur une presqu'île formée de dunes de sable où nous déjeunons dans un restaurant local. L'après-midi, c'est en pirogue à travers le lagon que nous regagnons notre hébergement situé un peu plus loin sur la côte.

  • Hébergement Bungalow en ecolodge
Jour 14 :

TULEAR - VOL POUR TANA

Nous sommes conduits à l`aéroport de Tuléar pour prendre un vol intérieur retour pour la capitale Antananarivo. Suivant l’horaire du vol intérieur, visite de Tuléar ou de Tana. Nuit en hôtel à la capitale.
Repas libres.

  • Temps de transport 2 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 15 :

ANTANANARIVO - DIEGO SUAREZ - VILLAGE DE PÊCHEURS DE RAMENA

Nous sommes conduits à l'aéroport pour un vol à destination de Diego Suarez (Antsiranana), et sa magnifique baie, une des plus grandes au Monde. A notre arrivée, nous sommes accueillis et conduits à notre hôtel. L'après-midi, nous faisons un tour de la ville de Diego Suarez, lieu de rencontre pour les marins qui aiment y faire une escale. Nous pouvons apprécier le charme de la capitale de la province de Diana. Cette ville d'environ 100.000 habitants, est très animée tôt le matin et tard le soir, mais se révèle aussi plus tranquille en milieu de journée. Nous partons ensuite rejoindre le petit village de pêcheurs de Raména pour plus de tranquillité.

  • Hébergement Bungalow-lodge avec piscine
Jour 16 :

RANDONNÉE A LA MONTAGNE DES FRANÇAIS ET AUX 3 BAIES

6 heures de marche

Le matin nous rejoignons la Montagne des Français pour une randonnée à travers un sentier qui nous mène jusqu'à son sommet. Déjeuner pique-nique en haut pour profiter d’un magnifique panorama sur l’ensemble de la baie... L’après-midi, nous partons découvrir « Les 3 baies ». au départ du Cap Miné, nous longeons la côte à pied le long des petites baies découpées dans les rochers et abritant de magnifiques plages aux sables blancs. Retour à notre village de pêcheurs le soir et dîner.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -250 mètres
  • Hébergement Bungalow-lodge avec piscine
Jour 17 :

RANDONNÉE AU PARC NATIONAL DE LA MONTAGNE D'AMBRE - DIEGO SUAREZ

5 heures de marche

Ce matin, nous partons en direction du parc national de la Montagne d’Ambre. Nous entamons une randonnée en empruntant de petits sentiers bien tracés. Le parc de plus de 23 mille hectares, constitue une réserve de flore et faune endémiques très importante de l'île. Sur plus de 4 hectares, se trouve la réserve spéciale de la forêt d'Ambre. Nous y découvrons une flore variée, ainsi que de magnifiques cascades et lacs de cratère. Nous rencontrons plusieurs espèces de lémuriens tel le lémur couronné ou le lémur de Sanford que l'on trouve uniquement dans les réserves du Nord de Madagascar. Déjeuner pique-nique dans le parc et direction la ville de Diego Suarez ensuite !

  • Temps de transport 1 h
  • Dénivelé positif +250 mètres
  • Dénivelé négatif -150 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 18 :

TSINGY ROUGES ET PARC NATIONAL DE L'ANKARANA

1 à 2 heures de marche

Après le petit déjeuner nous prenons la route vers les Tsingy Rouges, situés à 65 kms au sud de Diego, non loin de la réserve d’Analamera. Les Tsingy Rouges sont le résultat de l’érosion calcaire qui a sculpté, au cours du temps, ces formes colorées et fantasmagoriques, uniques à Madagascar. Nous pouvons comparer leur aspect à celui de leurs voisins, les Tsingy de l’Ankarana, en revanche, leur nature est différente. Pour les premiers il ne s’agit pas de monolithes acérés comme des couteaux, mais des formations éphémères façonnées au gré des caprices du vent et de la pluie. A découvrir absolument ! Déjeuner en cours de route avant de poursuivre en direction du Parc de l'Ankarana. Arrivée et installation sur notre lieu de bivouac au cœur du Parc.

  • Temps de transport 7 h
  • Dénivelé positif +150 mètres
  • Dénivelé négatif -100 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 19 :

TREK DE L'ANKARANA : DES TSINGY GRIS A LA PERTE DES RIVIERES

5 à 6 heures de marche

Départ du campement pour une journée de randonnée dans le parc. Aujourd'hui nous continuons la découverte du parc et c'est l'occasion de randonner jusqu'au Tsingy gris, formation de pics calcaires acérés. Nous continuons vers la « perte des rivières », appelée ainsi car il s'agit d'un grand gouffre où les eaux des 3 petites rivières se déversent. Nous avons aussi la possibilité de voir deux espèces de lémuriens diurnes (Eulémur de Sanford et coronatus), et les oiseaux qui peuplent ce parc. Retour au campement en fin d'après-midi.

  • Dénivelé positif +100 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 20 :

TREK DE L'ANKARANA : GROTTES ET FORETS DE L'ANKARANA - VILLAGE D'AMBILOBé

5 heures de marche

Aujourd'hui nous randonnons à travers grottes et forêts d'arbres à feuilles caduques. Ici nous trouvons des espèces uniques au Monde qui ont évolué et se sont adaptées selon le cas, à la sécheresse ou à l'obscurité. Dans les grottes qui servaient de refuges autrefois aux peuple des Antankaranas. Nous pouvons observer des stalagmites, des stalactites et des draperies de calcites. De nombreuses cavités ont un caractère sacré, car elles renferment les sépultures royales des « Antankaranas ». Ce Massif joua un rôle éminent dans l'histoire de la région comme refuge providentiel en période de guerre, ou comme tombeau grandiose pour les défunts royaux, appartenant tour à tour au royaume des vivants et au domaine des ombres. . Randonnée matinale à la découverte des grottes d'Andrafaibé et la grotte cathédrale aux formations de stalactites et stalagmites impressionnantes. Nous parcourons des galeries souterraines sur plus de 3 kilomètres pour déboucher dans un canyon noyé dans la végétation. Retour au campement en fin de matinée. Déjeuner pique-nique dans le parc et Route dans l'après-midi en longeant les falaises de calcaires acérés du massif pour rejoindre la route et le bourg très animé d'Ambilobé.

  • Dénivelé positif +100 mètres
  • Dénivelé négatif -100 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 21 :

VISITE DANS LES PLANTATIONS - ANKIFY - BATEAU POUR NOSY KOMBA

1 à 2 heures de marche

Nous reprenons la route et trouvons un paysage plus verdoyant. Notre guide local nous emmène à pied à travers les plantations de cacao où l’on trouve également du poivre, café, cumin, gingembre, vanille… Jolie balade à l’ombre des grands arbres Albizia. On nous conte toute l’histoire de l’introduction aux techniques de culture et de préparation du cacao. Rencontre avec la population travaillant dans la plantation et des petits producteurs qui proposent leurs produits. Nous arrivons ensuite à Ankify et prenons place à bord d'un bateau pour Nosy Komba. Débarquement après 30 minutes de navigation et installation au lodge.

  • Temps de transport 4 h
  • Hébergement Lodge
Jour 22 :

ILE DE NOSY KOMBA : RANDONNÉE AU SOMMET DE L’ÎLE ET DÉTENTE

4 heures de marche

Départ matinal pour l'ascension du sommet de l'île. Nous empruntons les sentiers villageois tracés à travers la végétation luxuriante. Les cris d’oiseaux et de lémuriens nous accompagnent... En fin de matinée nous redescendons au village animé. Il est aussi riche en artisanat avec les bateaux sculptés et autres nappes en broderie Richelieu, dont les femmes ont fait ici leur spécialité. Elles sont ravies de nous accueillir et nous montrer comment elles travaillent. L’après-midi, retour à l’hôtel et temps libre pour profiter de cette petite île paradisiaque et de ses plages.

  • Dénivelé positif +450 mètres
  • Dénivelé négatif -450 mètres
  • Hébergement Lodge
Jour 23 :

VISITE DE L’ÎLE DE NOSY TANIKELY

Le matin navigation en direction de la réserve marine de Nosy Tanikely. Au programme, baignade et observation de la faune aquatique à quelques mètres de profondeur. Balade sur la colline entourée de végétation que surplombe le petit phare et sa vue panoramique.... L’après-midi, nous rejoignons Nosy Be pour une visite historique de Hell Ville. Retour dans l’après-midi sur Nosy Komba.

  • Temps de transport 1h15
  • Hébergement Lodge
Jour 24 :

VISITE DE LA VIEILLE VILLE DE NOSY-BE ET SON MARCHé - VOL RETOUR

Le matin nous débarquons au port de Hell Ville à Nosy Bé. Visite de la ville et de son marché
animé, des boutiques d’artisanat…. Dans l’après-midi nous sommes conduits à l’aéroport pour le vol international retour.

  • Temps de transport 30 min
  • Hébergement Avion
Jour 25 :

PARIS

Arrivée à Paris et fin du séjour

Remarque itinéraire

Les temps de marche et transport sont donnés à titre indicatif et peuvent évoluer au gré des groupes, des conditions du terrain et des routes. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

13 jours de randonnée au total : 2 jours dans les rizières, 3 dans l'Andringitra, 2 dans l'Isalo, 1 journée de randonnée côtière, 2 dans les alentours de Diego Suarez, 2 jours au parc d'Ankarana, et 1 journée de randonnée à Nosy Komba. Nous marchons entre 4h et 7h par jour maximum.

Une bonne condition physique et une expérience de randonnée sur plusieurs jours peuvent aider.
Les infrastructures routières et économiques de Madagascar sont délabrées. Un voyage dans ce pays d’exception nécessite d’être prêt à accepter des imprévus et des ajustements de programme. Des événements indépendants de notre volonté peuvent modifier les parcours : routes coupées, pénurie d’essence, climat. Atalante et ses guides mettront toujours tout en oeuvre pour apporter la meilleure solution.

Connaître son niveau

Hébergement

Les infrastructures à Madagascar sont encore peu développées, nos standards européens ne se retrouvent pas à l'identique à Madagascar et il y a parfois des endroits où l'eau chaude fait défaut.

En Bungalow / Lodge et Ecolodge, face ou proche de la mer: Petites structures individuelles avec sanitaires privés; équipées de moustiquaire, de ventilateurs.., électricité, parfois solaire.
J12 et 13 à Sarodrano : Eden Ecolodge : http://www.hoteltulearanakao.com/ ou équivalent.
J15, 16, au village de pêcheurs de Ramena; « Chez Bruno » ou similaire 3* http://www.hlcdiego.com/
J21 et 22 NosyKkomba « chez Yolande eco lodge » ou similaire http://hotel-nosykomba.com/

Hôtels : Chambre avec sanitaire privé. en 2 ou 3* standard local
J2 à Antsirabe « Les chambres du voyageur » ou similaire. Hôtel 3* http://chambres-voyageur.mg/
J5 à Fianaratsoa
J9 à Ranohira : Le Zébu grillé (parfois avec piscine) ou équivalent
J14 à Tana hôtel «Green Palace Hotel » ou similaire
J17 à Diego Suarez, Hôtel le Colbert
J18 , chez Laurent dans le Parc de l'Ankarana
J20 dans le bourg d'Ambilobé

Gîte : Hébergement en dortoir avec sanitaires communs
J3 et 4 à Betafo « Gite de la cascade » ou similaire
J6 Gîte à l’entrée du parc Andringitra

Bivouac pendant les treks : Camping sauvage, en général près d’un point d’eau. Ca peut aussi se faire dans lieu de camping avec des aménagements rustiques pour la cuisine et les toilettes. Tente igloo base double ou twin (tente capacité 3 personnes – pour 2 occupants). Les tentes sont équipées de moustiquaires. 1 tapis de sol par personne est mis à disposition (matelas fins adaptés pour le bivouac).
Il n’y a pas de tente mess – car il y a des petits aménagements locaux et abris pour la cuisine et les repas (en cas de pluie)
J7 et 8 au parc de l’Andrigitra
J10 et 11 au Parc de l’Isalo
J19 au parc de l’Ankarana

Déplacement et portage

TRANSPORT INTERNATIONAL :
A Madagascar nous utilisons des vols réguliers au départ de Paris (s’opérant toute l’année et à heure fixe). Vous volerez principalement avec la compagnie Air Madagascar auprès de laquelle nous réservons des vols directs. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, nous pourrons également vous proposer d’autres compagnies que celles mentionnées ci dessus. (Air Austral , Kenya Airways, Air France)

Les horaires de vols indicatifs au départ de Paris CDG vers Tana A/R
Avec Air Madagascar :
Aller : départ 15h10 - arrivée 03h05 le lendemain
Retour : départ 21h05 - arrivée 06h55 le lendemain

Comme vous arrivez tôt à l'aller, vous bénéficiez d'une collation et d'une chambre en 'day use' pour prendre une douche etc avant de commencer le programme.

Ce voyage comporte également 3 vols intérieurs pour plus de confort.
- Le J14 entre Tulear et Tana, avec Tsaradia : Départ à 11h20 et Arrivée à 12h25.
- Le J15 entre Tana et Diego Suarez
- Le J24 entre Nosy Be et Tana avec Tsaradia : Départ à 09h00 et arrivée à 11h00

IMPORTANT : ces informations sont données à titre indicatif. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, les compagnies aériennes et horaires de vol peuvent être différents des informations mentionnées ci dessus.

DÉPLACEMENT DANS LE PAYS :
- Véhicules tout-terrains ou minibus.
- Les vols intérieurs ci-dessus
Les infrastructures routières sont assez délabrées. Un voyage dans ce pays d’exception nécessite d’être prêt à accepter des imprévus et des ajustements de programme. Des événements indépendants de notre volonté peuvent modifier les parcours : routes coupées, pénurie d’essence, À noter que les moyennes kilométriques sont fonction de l’état des pistes et peuvent descendre jusqu'à 15 km/h ! Par ailleurs, nous disposons de véhicules robustes adaptés à la configuration du réseau routier mais n’apportant pas le confort d’un véhicule tout-terrain haut de gamme.


PORTAGE :
Vous ne portez que vos affaires de la journée. Portage de vos affaires condensées par des porteurs pendant le trek. Se référer à la rubrique bagages.

-Attention si vous prenez les vol internationaux de vote côté, pensez à bien réserver également vos vols intérieurs en accord avec les horaires du groupe.

Pourboire

Il est en général de tradition de constituer une petite cagnotte pour les pourboires discrétionnaires pour les porteurs, chauffeurs et guides en fin de séjour (nous conseillons 2 à 3 euros / client / jour pour l'ensemble de l'équipe locale).
Libre à vous d'y participer ou non.

Encadrement

- Guides-accompagnateurs locaux et francophones : un sur la partie Sud et l'autre dans le Nord, spécialistes de l'itinéraire.
- Chauffeur supplémentaire accompagnant les groupes à partir de 6 participants
- Guides locaux pendant les treks dans les parcs

Alimentation

Repas

La nourriture est préparée par l’équipe malgache et certains repas pris dans des restaurants permettront de vrais plaisirs gastronomiques : la culture française a laissé sa trace dans ce domaine.
L'aliment de base est le riz (Madagascar exporte le riz de bonne qualité de ses hauts plateaux et importe en plus grande quantité du riz de qualité moindre). De nombreuses cantines bon marché ne proposent donc qu'une assiette de riz, parfois accompagnée de morceaux de viande bouillie ou en ragoût. Outre ce plat principal, on vous servira parfois un petit bol de rano vola (ou ranon'apango), une sorte de soupe obtenue en ajoutant de l'eau bouillante au liquide restant dans la casserole à la fin de la cuisson du riz, ou encore des brèdes (feuilles vertes bouillies).
A côté de ces adresses locales, des restaurants souvent destinés aux voyageurs proposent des repas d'une qualité qui peut surprend dans ce pays où la misère alimentaire est une réalité. Vous pourrez ainsi goûter au romazava, ragoût de zébu et de brèdes, et au ravitoto, ragoût de porc aux feuilles de manioc. Peut-être trouverez vous également une version malgache de la soupe chinoise, composée de nouilles, de légumes et, dans les meilleurs restaurants, d'un mélange de viandes ou de fruits de mer, le tout servi dans un délicieux bouillon agrémenté d'une bonne dose de coriandre. Sur les côtes, vous dégusterez une grande variété de fruits de mer : crabes, langoustes, crevettes, huîtres. Certains restaurants de l'île proposent par ailleurs des menus rappelant l'héritage français : foie gras, tournedos (de zébu).
Madagascar produit également un peu de vin, rouge et rosé (Betsiléo).

L'eau

Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone). Évitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance et remplir vos gourdes au fur et à mesure. Si vous souhaitez acheter des bouteilles, vous pouvez en avertir votre guide en début de circuit afin de prévoir une halte à cet effet.

Budget et change

La monnaie officielle est l'Ariary (MGA).
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com
1€ = entre 2900 et 3000 MGA

La carte Visa est utilisée dans les grandes villes, où vous trouverez des distributeurs automatiques (DAB) et où quelques prestataires touristiques acceptent les règlements par ce moyen de paiement. La MasterCard est depuis peu acceptée par les distributeurs automatiques de la CA-BNI. Elle est cependant rarement acceptée comme moyen de paiement.

Equipement Sur place

Matériel de bivouac fourni:
- Tente igloo base double ou twin (tente capacité 3 personnes pour 2 occupants. Les tentes sont équipées de moustiquaires.
- Des tapis de sol sont mis à disposition : 1 par personne.
- Matelas fins adaptés pour le bivouac.
- Logistique de cuisine

Equipement Indispensable

La liste qui va suivre est indicative et se veut la plus complète possible. N’oubliez pas que nous sommes dans l’hémisphère Sud et que l’été pour nous correspond à l’hiver, il peut donc faire frais le soir en juillet et août, surtout sur les hauts plateaux et la capitale.

- 1 casquette ou chapeau pour le soleil.
- 1 foulard pour protéger le cou.
- 1 ou 2 sous-vêtements thermiques (T-shirts manches courtes ou longues).
- T-shirts (manches courtes et longues), de préférence en matière technique à séchage rapide.
- 1 polaire chaude pour le soir (les températures peuvent atteindre les 10°C les soirs d'été).
- 1 veste coupe-vent imperméable respirante à capuche de type Gore-Tex.
- 1 ou 2 shorts longs.
- 1 ou deux pantalons de marche confortable, idéalement avec jambes détachables (dont un solide pour le Sud, le « pays des épines »).
- 1 paire de chaussures de «trekking» imperméables, confortables, avec une tige montante et semelle adhérente (type Vibram).
- 1 paire de sandales techniques à scratch (type Teva), pour les parties en mer, indispensable pour marcher dans l’eau.
- 1 paire de baskets ou chaussures légères équivalentes pour le soir.
- Paires de chaussettes de marche.


Matériel

- Sac de couchage température confort -5°. Bivouac très froid au Pic Boby jusqu’à -5° en juillet.
- Drap de sac.
- Nécessaire de toilette (lingettes pour remplacer l’eau...). Autant que possible, privilégiez les produits biodégradables (savon de Marseille et shampoing).
- Maillot de bain.
- Serviette à séchage rapide.
- Affaires de rechange pour le soir.
- 1 gourde de 1,5 litres ou 2 équivalentes (camel bag ou gourdes rigides).
- Une paire de lunettes de soleil, indice de protection élevé.
- Lampe frontale, piles et ampoules de rechange.
- Un couteau suisse ou équivalent (en soute !!).
- Une paire de bâtons de randonnée télescopiques (recommandé).
- Du papier hygiénique biodégradable et un petit sac pour le stocker après usage.

Bagages

- Un sac de voyage souple ou sac à dos 60-70 litres. Pas de valise.
- Sac à dos de 25-35 litres pour la journée.

Prévoir un sac plastique solide ou sac léger pour laisser les affaires ne servant pas pendant les treks.
Portage de vos affaires pendant les treks par des porteurs, il est donc essentiel de ne prendre que l'essentiel dans vos bagages.

Le sac en soute ne doit pas dépasser le poids maximum de 15 Kg !

Attention, certains pays interdisent l'importation et l'utilisation des cigarettes électroniques, nous vous recommandons donc vivement de vous renseigner auprès des autorités compétentes (MAE, ambassade, consulat) avant votre départ.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :
- Médicaments personnels
- Anti douleur type Paracétamol
- Anti diarrhéiques
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre pour les yeux
- Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique
- Double peau pour les ampoules
- Gel désinfectant pour les mains

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour, avec au moins une page vierge.

Les enfants doivent posséder un passeport individuel. Ils ne peuvent plus être inscrits sur le passeport de leurs parents.
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

Carte identité

Non

Visa

Oui. Il s'agit d'un visa individuel. L'obtention de votre visa est sous votre responsabilité. Ce visa est maintenant payant (depuis le 1er janvier 2016) et doit être obtenu à l'arrivée à l'aéroport au prix de 35 euros environ en 2018 (prévoir des espèces en euros). Le tarif exact dépendra du taux de change appliqué au contrôle de visa. Nous vous conseillons d'apporter de la petite monnaie comme les autorités n'ont pas toujours le change nécessaire.

Pour les ressortissants belges, veuillez consulter le site du service public fédéral des affaires étrangères https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination

Pour les citoyens luxembourgeois, consulter le site du ministère des affaires :étrangères https://maee.gouvernement.lu/fr/services-aux-citoyens.html

Pour les citoyens suisses, consulter le département fédéral des affaires étrangères www.dfae.admin.ch

Pour les citoyenscanadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires de Madagascar dans votre pays.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures...).

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

Infos Vaccins

Même si aucun vaccin n'est obligatoire, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.
Traitement antipaludéen indispensable.
La vaccination contre la fièvre jaune devient obligatoire si vous avez effectué auparavant un séjour ou transit dans un pays situé en zone d'endémie.

Recommandations

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Il est indispensable de consulter avant votre départ un organisme spécialisé pour connaître le traitement anti- paludéen adéquat.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ :
Institut Pasteur - www.pasteur.fr/ip

La responsabilité d'ATALANTE ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Climat

Environnement climatique frais (voir froid de juin à septembre) sur les hauts plateaux et dans l’Andringitra. En descendant vers Tuléar, plus chaud mais sec pendant toute la saison qui s’étend d’avril à novembre.

Général:
Madagascar a un climat tropical divisé en deux saisons bien distinctes, une saison des pluies et une saison sèche. Comme elle se situe dans l’hémisphère Sud :
- D’Avril à Novembre, c’est l’hiver austral, c’est-à-dire qu’il fait plus frais et sec.
- De Novembre à mi-Décembre il fait chaud et sec dans le Nord Est (30 à 32°C),
- De Décembre à Mars, c’est l’été austral, c’est-à-dire la saison des pluies, et qui est aussi plus chaude. Il fait chaud et humide avec des orages surtout en fin d’après-midi.
L’Est du pays est la côte soumise aux alizés, elle est plus venteuse, la mer plus agitée, et surtout elle prend beaucoup de pluie pendant la saison des pluies. La côte ouest est beaucoup plus sèche car les nuages sont arrêtés par les hauts plateaux au centre du pays, au point que toute la partie sud-ouest du pays est aride. Tout cela donne une variété de paysages et d’écosystèmes surprenante.
A noter une petite saison de pluies de juin à septembre sur la côte est (Sainte Marie).
- De janvier et mars le côte est et l'extrémité nord sont touchés par des cyclones - Madagascar se trouve dans la ZCIT (Zone de Convergence Inter Tropicale).

La température varie en fonction de l’altitude, ce qui fait que sur la côte, vous serez toujours bien. Sur les Hautes Terres en revanche, si vous partez au cœur de l’hiver austral (juin à septembre), il fera froid le soir et le petit matin (5 à 10 °C) : prévoyez un bon duvet, et des vêtements chauds.

Géographie

GENERAL :
Quatrième île du monde par sa superficie, la " Grande île " s'est séparée du continent africain il y a environ 165 millions d'années. L'île a préservé grâce à cette insularité des espèces qui se sont éteintes partout ailleurs, mais certaines d'entre elles sont aujourd'hui en danger.
Légèrement plus grande que la France, elle s'étend dans l'océan Indien face aux côtes africaines, à 400 km à l'est du Mozambique. Le tropique du Capricorne coupe le Sud de Madagascar au niveau de Tuléar. Excepté l'extrémité Sud, l'île appartient donc aux tropiques.
A défaut de hautes montagnes, une longue bande de hauts plateaux forme l'épine dorsale de l'île. Ils s'élèvent entre 750 et 1 350 m au-dessus du niveau de la mer. Le pic volcanique de Tsaratanana (2 876 m) est le point culminant. Les plaines les plus vastes sont concentrées à l'Ouest. Elles précèdent une côte de marais, de mangroves et de longues plages de sable.
A l'Est, les hauts plateaux se prolongent par des escarpements abrupts et des collines qui accueillent des forêts tropicales jusqu'à une mince plaine côtière. Le long de la côte orientale, presque linéaire, s'étale le canal des Pangalanes, un cours d'eau intérieur de plus de 600 km formé d'une série de canaux et de lacs artificiels ou naturels.
Le Sud, semi-désertique, est parfois appelé " pays des épines ".

FAUNE ET FLORE :
Des espèces endémiques en danger : Madagascar est une sorte d'arche de Noé où ont été recensés des milliers de plantes, 32 espèces de lémuriens, 260 espèces de reptiles, du caméléon au crocodile, 220 espèces d'oiseaux dont la moitié est endémique, 7 espèces de carnivores endémiques. Seulement voilà, ce patrimoine unique est en train de disparaître.

La déforestation est à Madagascar l'une des plus alarmantes du monde tropical. Dans le sud et le sud-ouest de l’île, la culture du maïs sur abattis-brûlis est la cause principale de la régression de la forêt qui, particulièrement importante dans cette région, s’accroît d’année en année. Plus de 20% du territoire malgache est recouvert par la forêt, ce qui représente environ 13 millions d'hectares. Aujourd'hui, la déforestation atteint des proportions inquiétantes. Chaque année, quelques 200 à 300 000 hectares de forêt disparaissent.

La forêt tropicale de Madagascar a perdu 50% de sa surface ces 40 dernières années. La déforestation menace directement une biodiversité exceptionnelle et unique au monde : orchidées, arbres, plantes médicinales, amphibiens, batraciens, caméléons, oiseaux et lémuriens.

La faune est également impressionnante.
Les lémuriens viennent en tête de la longue liste des espèces endémiques : la majorité de la vingtaine de variétés de ces sympathiques animaux qui appartiennent à l'ordre des prosimiens (un sous-ordre des primates) n'existent en effet que sur l'île Rouge.
Vous pourrez également rencontrer sur la Grande île des mangoustes, chauves-souris, fosa (le plus grand carnivore de l'île, proche du petit puma), 250 espèces d'oiseaux dont 106 endémiques, des caméléons, des geckos, des crocodiles, des serpents (inoffensifs), des grenouilles (148 espèces endémiques) et 3 000 variétés de papillons dont la majorité ne se rencontrent nulle part ailleurs !
Ajoutons que 500 et 700 baleines passent chaque année près de la côte occidentale de l'île Sainte-Marie, entre juillet et septembre. De nombreux spécimens restent sur place pour s'accoupler ou mettre bas.

Au cours de votre voyage, nous vous rappelons que les feux sont interdits et nous vous demandons de veiller attentivement à ne rien laisser derrière vous après votre départ (mégots de cigarettes, déchets divers, restes du pique-nique...).

Electricité

110 ou 220 V
Il n’est pas nécessaire de prévoir un adaptateur.

Nous vous invitons à consulter le site internet ci-dessous afin d’obtenir toutes les informations sur les prises électriques de la destination de votre voyage: www.levoyageur.net/prises.php

Heure Locale

Décalage horaire : Madagascar est à GMT + 3. Donc en heure d’été en France, Madagascar est à + 1 heure par rapport à la France. En heure d’hiver en France, Madagascar est à + 2 heures.
Pour connaitre l’heure locale en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site http://24timezones.com/

Tourisme responsable

Atalante s'engage pour un tourisme responsable.

Nous sommes engagés dans une démarche continue et responsable afin de vous offrir une expérience de voyage toujours plus enrichissante et pérenne.
Depuis sa création en 1986, Atalante réfléchit aux diverses significations du voyage : rapprochement des peuples, ouverture d’esprit, échanges et rencontres et préservation des écosystèmes.
Notre responsabilité en tant que spécialiste du voyage d’aventure et du trek est de nous interroger sur les impacts que notre activité peut avoir. Nous agissons donc pour que nos voyages respectent au mieux les équilibres économiques, sociaux et environnementaux des pays visités.

La compensation carbone chez Atalante

Conscient de l’impact de nos voyages sur les lieux reculés et préservés que nous traversons, nous avons le devoir de protéger la nature. C’est pourquoi nous nous inscrivons dans une démarche de compensation carbone de tous nos trajets aériens, à titre professionnel comme ceux de nos voyageurs, les émissions aériennes représentant 95% des émissions carbone d’un voyage. Chaque voyageur participe ainsi de quelques euros, en fonction de la distance parcourue, à la compensation carbone de son voyage.

Atalante s’engage dans le projet Gandhi

Dans notre démarche de compensation carbone des émissions aériennes, nous nous faisons accompagner par Ecoact, un organisme indépendant et certifié. Ecoact quantifie ainsi nos émissions de CO² dues aux transports aériens et nous propose des projets à parrainer. Nous avons choisi un projet éolien en Inde, dans la région de Gujarat : le projet Gandhi. Il consiste à développer une consommation énergétique propre grâce à la création d’un parc éolien, à la place de la combustion du charbon qui était jusque-là la principale source d’énergie.
Ce projet, principalement environnemental avec le remplacement du charbon et l’amélioration de la stabilité et de l’accessibilité du réseau électrique, a aussi une volonté économique et sociale pour les populations locales. En effet, il finance des écoles et un programme d’aide alimentaire. Ce sont plus de 80 écoles qui ont été soutenues ou créées à ce jour.
C’est donc à notre mesure et avec chacun de nos voyageurs que nous nous engageons pour limiter au maximum notre impact sur cette nature que nous aimons tant, tout en apportant notre aide localement en Inde.

Pour chaque voyageur Atalante, un arbre planté

En plus de notre projet de compensation carbone, nous avons choisi d’agir avec un projet en France. Nous prenons donc en charge, depuis le 1er janvier 2020, la plantation en France d’un arbre à chaque voyageur inscrit. Des milliers d’arbres sont ainsi plantés chaque année, via le projet « Plantons pour l’avenir ». Outre le CO² absorbé par chaque arbre, ce projet valorise des emplois dans la filière Forêt Bois française.

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Contactez nous

Suivez nous

Newsletter

S'inscrire

© Atalante, l'esprit Trek 2018 - Plan du site - Mentions légales - Accès Partenaires - Membre du réseau Altaï, actif de nature