Volcan Dallol en Ethiopie

Simien, Gheralta, dépression du Dallol et volcan Erta Ale

Simien, Gheralta, dépression du Dallol et volcan Erta Ale

Nous vous proposons une aventure exclusive en terre africaine, un voyage donc qui allie la marche dans un espace naturel éblouissant et la découverte culturelle du royaume Abyssin.

Notre périple commence par le parc national du Simien , un des reliefs les plus escarpés et les plus spectaculaires d'Afrique : des pics, des vallées et des précipices atteignant jusqu'à 1 500 m de profondeur. Puis nous nous enfonçons dans une région qui offre la plus grande concentration de sites inscrits au patrimoine culturel du pays, le massif du Gheralta dans la région du Tigré. Enfin, nous allons dans la région du Dallol, avec son extraordinaire activité thermale, qui nous offre des paysages que l’on ne trouve nul par ailleurs. A partir d'octobre 2017 nous allons en plus faire l'ascension du volcan encore actif du Erta Ale avec son cratère de lave bouillonante : une expérience rare et extraordinaire.

Votre Expert

Matthieu LibeerResponsable de la destination

Note du voyage

Fiche technique
Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • 3 jours de trek dans le massif du Simien, découpé d'à-pics vertigineux.
  • 2 jours de trek dans le massif du Gheralta à la découverte des églises rupestres.
  • Les visites des villes historiques de Gondar, Lalibela et Axoum et la rando dans la montagne d’Asheten à Lalibela
  • La découverte du Danakil : le Dallol, ses sites colorés, ses canyons et aiguilles de sel, le lac Asalé avec les caravanes de sel et l'ascension du Volcan Erta Ale

La carte

Itinéraire du voyage Simien, Gheralta, dépression du Dallol et volcan Erta Ale


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :22/02/2019
Retour :10/03/2019
Prix :3495€
Statut :Dernières places
 
Départ :22/03/2019
Retour :07/04/2019
Prix :3395€
Statut :Confirmé
 
Départ :19/04/2019
Retour :05/05/2019
Prix :3395€
Statut :Dernières places
 
Départ :20/09/2019
Retour :06/10/2019
Prix :3195€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :18/10/2019
Retour :03/11/2019
Prix :3195€
Statut :Confirmé
 
Départ :15/11/2019
Retour :01/12/2019
Prix :3195€
Statut :Confirmé
 
Départ :20/12/2019
Retour :05/01/2020
Prix :3495€
Statut :Confirmé
 
Départ :10/01/2020
Retour :26/01/2020
Prix :3395€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :07/02/2020
Retour :23/02/2020
Prix :3195€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :06/03/2020
Retour :22/03/2020
Prix :3195€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :03/04/2020
Retour :19/04/2020
Prix :3195€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 3 à 12 personnes maximum.

Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.

Ce voyage a été construit en collaboration avec notre partenaire Huwans, afin de vous proposer un plus grand nombre de départs garantis, tout en alliant nos savoir-faire et nos expériences du voyage. Par conséquent vous pourriez retrouver des voyageurs Huwans dans votre groupe.

Suivant les conditions météorologiques et opérationnelles, votre accompagnateur peut être amené à modifier cet itinéraire, pour votre sécurité et celle du groupe.

Pour la zone volcanique Afar (Dallol et Erta Ale), le port du masque de protection contre les émanations gazeuses des fumerolles n'est pas utile. Il est tout à fait possible d'éviter d'approcher les zones importantes en fumerolles et nous veillons à cela. Toutefois, pour plus de confort, vous pouvez vous munir d'un masque de protection ( à acheter depuis la France avec un lot de 2 cartouches filtrantes ABEK, coût = 36 €)

Pour le cas particulier des campements dans la région afar, Atalante s’engage financièrement auprès de la communauté Afar pour le nettoyage des lieux. Si nous ne pouvons maîtriser le niveau de propreté à l’échelle du site et du pays, nous mettons un point d’honneur à nous impliquer activement pour vous proposer un service de qualité compte tenu des conditions locales.

Information sur la visibilité du lac de lave en fusion :
En septembre 2017, il y a eu plusieurs éruptions du volcan Erta Ale. A cause d’une coulée de lave tout autour du cratère, il était difficile de s’en approcher pendant quelques semaines.
Puis, de janvier 2018 à octobre 2018, il y a souvent eu de la fumée qui a parfois rendu difficile la visibilité, mais il était toujours possible de voir le lac en activité.
Depuis, une nouvelle faille a « vidé » une partie du lac qui est maintenant à environ 60 m sous le niveau du cratère. Le lac de lave en fusion est donc en ce moment (novembre 2018) peu visible. Ces phénomènes sont naturels et donc imprévisibles, ce qui est aujourd’hui peut être différent demain, il est donc possible que le cratère se « découvre » à nouveau rapidement.
Nous continuons toujours l’ascension de ce volcan si particulier sur nos voyages.


Notre prix comprend

- L'encadrement par un guide accompagnateur Atalante éthiopien francophone.
- Les droits d'entrée dans les sites et parcs d'une valeur de 165 € par personne.
- Les vols internationaux Paris / Addis Abeba / Paris (régulier).
- Les vols intérieurs et transports terrestres
- Les taxes aériennes.
- Les excursions détaillées dans le programme
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète du J2 au J16
- Les services d'une équipe locale.
- L'accès à un service médical spécialisé sur l'altitude 24h/24 et 7j/7 (en cas d'urgence uniquement)

Notre prix ne comprend pas

- Les frais de visa (~ 50 EUR),
- Les frais d'inscription.
- Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe



A régler sur place

- Les frais de visa. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Formalités »
- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme «libres» dans le fil des jours. Comptez 5 à 10 € environ par repas.
- Les pourboires aux équipes locales. A titre indicatif 50 à 60 USD par participant pour l'ensemble du voyage. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique «Pourboires»
- Les boissons
- Les dépenses personnelles

Options

- Le supplément départ de province (à partir de 120 €), de Genève ou Bruxelles (nous consulter), départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (30 € par personne)
- La nuit supplémentaire à Addis Abeba en hôtel 3***(95 € en chambre individuelle, 60 € en chambre double, par personne, avec petit déjeuner)
- Le supplément chambre et tente individuelle (265 €)
- Supplément tente individuelle uniquement dans le Simien mais pas possible dans le Danakil : 60 €
- Chameau de selle Erta Ale: 60€ par personne.

Jour 01 :

PARIS - ADDIS ABEBA

Vol de nuit pour Addis Abeba.

Jour 02 :

VOL POUR LALIBELA - VISITE DE LA VILLE SAINTE ET DÉCOUVERTE DU MARCHE

Arrivée tôt le matin à Addis et connexion pour le vol sur Lalibela. (Enregistrement des bagages à faire jusqu'à Lalibela). Accueil par votre guide accompagnateur éthiopien francophone à l'aéroport de Lalibela. Lalibela est née de l'ambition (ou d'inspiration divine) d'un roi qui entre la fin du 12e, début du 13e siècle a fait creuser et à même le roc, une dizaine d'églises “hypogées”, reparties de part et d'autre d'une tranchée en partie creuser “ le Jourdain”, et en a fait un grand lieu de pèlerinage. Ce site unique et les alentours, haut-lieu du christianisme éthiopien s'ouvrent à vous pour une journée et demie de découverte. Nous visitons aujourd'hui des églises situées dans la partie nord du site: Bete Medhanialem, l'église la plus grande et la plus haute, Bete Mariam, l'église qui présente des décorations et des symboles de croix latines, ensuite les église Bete Meskel, Bete Denaghel, Bete Michael et Bete Golgotha. Nous visitons également le marché coloré de Lalibela qui se tient tous les samedis.

  • Hébergement Hôtel
Jour 03 :

TREK LALIBELA (2500 m) – EGLISES ASHETEN MARYAM (3000 m) – MONASTERE NAAKUTO LAB (2500 m)

4 à 5 heures de marche

Une vingtaine d'églises troglodytes, parfois difficiles d'accès, sont bâtis dans les montagnes aux alentours de Lalibela. Aujourd'hui, nous allons découvrir les églises de Asheten Maryam et Naakuto Lab. Le matin, départ pour notre randonnée dans la montagne d'Asheten. Apres la visite de l'église monolithique, continuation vers le monastère de Naakuto Lab qui se trouve dans une caverne. Apres la visite, notre véhicule vient nous chercher pour le transfert vers Lalibela.

  • Dénivelé positif +500 mètres
  • Dénivelé négatif -500 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 04 :

VOL POUR GONDAR - VISITE DE LA VILLE -

Apres un vol matinal pour Gondar, nous visitons la ville de Gondar, capitale du royaume d'Ethiopie entre 17eme et 19eme siècle, ville aux multiples châteaux construits par les différents empereurs durant plus de 2 siècles. Cette cite médiévale fortifiée est d'une grande richesse archéologique et culturelle, et jusqu'a la fin du 19eme siècle la ville était encore le grand centre du commerce éthiopien et un carrefour de grande ampleur. Visite le Palais de Fassilidas, le plus impressionnant et le plus vieux de tous les châteaux, les bains royaux et l'église de Debre Berhan Selassie (Lumière de la Trinité) située au sommet d'une colline et entourée par des murs fortifiés avec son intérieur décoré de peintures murales uniques

  • Hébergement Hôtel
Jour 05 :

GONDAR - VILLAGE FELASHA - PARC NATIONAL DU SIMIEN - SANKABER (3200 m)

2 à 3 heures de marche

Le matin, nous prenons la route en direction des montagnes avec un arrêt au village des derniers "Felasha", juifs africains. Continuation vers le Parc national de Simien, site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. Après le déjeuner à Debark, route vers Sankaber. Avant d'arriver au camp, randonnée de 2 à 3h pour admirer le panorama unique des Hauts Plateaux et canyons. Nous installons notre bivouac au cœur du parc du Simien, à Sankaber (3200 m) où résident différentes espèces endémiques. Ce massif sauvage de toute beauté est magnifique pour la randonnée.

  • Temps de transport 3
  • Hébergement Bivouac
Jour 06 :

SANKABER 3200m – RIVIERE JINBAR - GEECHE 3600m

6 à 7 heures de marche

Notre première journée de trekking dans les montagnes du Simien commence après un bon petit déjeuner, préparé par notre cuisinier. Nous marchons à travers une foret d’Erica Erobora (bruyère arborescente). Après 2-3 heures de marche, nous atteindrons le point de vue de la cascade saisonnière de Jinibar. De là, nous continuons pendant une heure pour atteindre la vallée de Jinbar. Pique-nique à coté de la rivière (3,190 m), un cadre majestueux. Après un bref repos à la rivière, nous montons par une piste ondulée pendant 2-3 heures jusqu’au village de Geeche, habité par une communauté musulmane. Halte dans le village pour la cérémonie du café. Pendant la journée, possibilité d’apercevoir quelques animaux sauvages comme klipspringer, Babouins Gelada, Vautours égyptiens et gypaètes barbues. A l’arrivée, randonnée facultative jusqu’au col Kedadit (3760 m) pour une vue au coucher du soleil.

  • Dénivelé positif +900 mètres
  • Dénivelé négatif -525 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 07 :

GEECHE 3600m –IMET GOGO 3926m - INNATYE 4070m – CHENEK 3650m

6 à 7 heures de marche

Aujourd’hui, on marche sur l’un des sentiers les plus pittoresques et spectaculaires dans le parc du Simien. La première partie de la randonnée nous amène au sommet de Imet Gogo (3,926 m), le plus beau point de vue dans la région. Avec un peu de chance, nous apercevrons le loup éthiopien. La deuxième partie de la randonnée nous amène à travers la végétation afro alpine. Ensuite, nous descendons au point de vue imprenable sur la gorge de Imet Gogo. Le sentier serpente et nous amène vers le point le plus bas avant de remonter au pic d’Innatye (4070 m), qui signifie mère bien-aimée en amharique. Cette zone est un endroit exceptionnel pour voir les oiseaux, en particulier les rapaces. De nombreuses espèces intéressantes parmi lesquels l'aigle ravisseur, gypaète et augure busard. En fin d'après-midi, descente jusqu’au camp de Chenek où il est possible de voir les bouquetins Walia aux alentours.

  • Dénivelé positif +900 mètres
  • Dénivelé négatif -850 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 08 :

CHENEK 3650 - BAWIT 4435m - CHENEK 3650 - DEBARK

5 à 6 heures de marche

Ce matin vous prenez de la hauteur jusqu'au Bawit, le deuxième plus haut sommet en Ethiopie. En chemin, vous pouvez avoir la chance d'apercevoir le fameux Walia Ibex ou bouquetin d'Abyssinie, espèce endémique du massif. Cette ascension est facultative et ceux qui qui le souhaitent peuvent randonner autour du camp. Dans l'après midi, transfert à Debrak

  • Dénivelé positif +790 mètres
  • Dénivelé négatif -790 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 09 :

ROUTE POUR AXOUM - DECOUVERTE DE LA VILLE

Nous prenons la route en direction d'Axoum. Sur pres de 270 km, nous passerons tour a€ tour sur le balcon de Wolkafit (avec une vue imprenable sur le Simien et le Tsellemti), Addi Arkay (un village de pasteurs), ... Nous traversons la rivie€re Tekkezé à mi-parcours, puis la grande ville de Shire. Nous remontons enfin vers Axoum, la capitale du royaume déchu axoumite, ville où la Reine de Saba aurait résidé ! Les origines de la civilisation éthiopiennes sont liées aux royaumes florissants du début de notre ère, dont la force était leur grande organisation commerciale. C'est au 1er siècle que le royaume d'Axoum émerge, et pendant cinq siècles il connaît son apogée. Nous pourrons en voir de nombreux vestiges : stèles monolithiques en granit décorées avec des gravures symboliques, tombeaux, l'église de Sainte Marie de Sion qui abrite la vraie Arche d'alliance et les couronnes des rois éthiopiens et autres trésors.

  • Temps de transport 7 h
  • Hébergement Hôtel
Jour 10 :

TREK DANS LE MASSIF DU GHERALTA - ABOUNA GEBRE MICKAEL (2500 m)

3 à 4 heures de marche

Nous quittons Axoum à travers les hauts plateaux du Tigray et les belles montagnes d'Adwa pour rejoindre le massif du Gheralta. Il s'agit de la première région christianisée d'Éthiopie et elle abrite les plus anciennes églises du pays, construites ou taillées dans le roc, souvent perdues au milieu de sites naturels majestueux. Nous commençons notre premiere journee de trekking par la visite de l'église Abouna Gebre Mikael. Depuis un village, le sentier monte dans une gorge étroite nécessitant, par endroit, l'usage des mains. Du haut, la vue est magnifique sur les pitons rocheux et la plaine parsemée d'acacias. Accompagné du prêtre, nous visitons cette église troglodyte remarquablement taillée, abritant de jolies fresques aux couleurs éclatantes. Descente par le même sentier et un court transfert en véhicule vers notre hébergement chez l'habitant, idéalement situé faisant face au massif du Gheralta.

  • Temps de transport 4 h
  • Dénivelé positif +250 mètres
  • Dénivelé négatif -250 mètres
  • Hébergement Chez l'habitant
Jour 11 :

TREK DAN LE MASSIF DU GHERALTA : MARYAM ET DANIEL KORKOR 2450m – MARYAM PAPASIT 2000m

5 à 6 heures de marche

Après le petit-déjeuner, nous quittons à pied notre hébergement pour rejoindre la montagne de Korkor. C'est ici que se trouvent les églises de Mariam & Daniel Korkor. Sculptées dans la roche, les églises sont nichées sur les hauteurs du massif. Vous montez a travers une faille pour atteindre la première église, Mariam Korkor, décorée de peintures byzantines. La seconde église, Daniel Korkor, est située sur le versant est de la paroi, sur une vire rocheuse étroite d'ou la vue sur la plaine est époustouflante. Cette randonnée offre au voyageur des paysages incroyables tout le long du trajet. Environ 3h de marche avec 350 m de dénivelé positif et négatif. Vient l'heure du pic-nic. Dans l'après- midi, nous empruntons ce matin un sentier agréable offrant une vue spectaculaire sur une rangée d'aiguilles rocheuses. Après avoir dépassé un gigantesque sycomore, cette balade nous mène à l'église de Maryam Papasetti, construite à 2000 m d'altitude sous l'abri d'une falaise et constituée de trois salles en enfilade.

  • Dénivelé positif +450 mètres
  • Dénivelé négatif -450 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 12 :

TREK DU GHERALTA : ABOUNA ABRAHAM 2150m – YOHANNES MAKUDI 2350m - ABRAHA ET ATSBHA

5 à 6 heures de marche

Nous débutons notre troisième journée de trek dans le Gheralta par une montée progressive menant au sommet de la montagne de Debre Tsion, où se trouve l'église d'Abouna Abraham. cette église présente une large façade partiellement sculptée et l'intérieur est richement décoré du sol au plafond. Descente vers Degoum. Picnic. L'après-midi, nous faisons l'ascension pour Yohannes Makudi, ou on trouve l'église du même nom, taillée dans une paroi rocheuse. La vue sur la plaine du nord est impressionnante. Puis, visite de l'église facilement accessible, d'Abreha et Atsbeha, sans doute le monument le plus imposant de la région avec des fresques étonnantes. Continuation vers Wukro

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -400 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 13 :

EXPLORATION DU DALLOL : LAC ASSALE - LAC KAROUM - MONTAGNES DE SEL - AMEDELA

2 à 3 heures de marche

Petit déjeuner puis départ en 4x4 vers le pays Afar pour atteindre le village Berahile, où nous rencontrons des policiers Afar et un guide afar qui nous suivront pendant toute la durée de notre séjour dans cette région. Nous poursuivons par une nouvelle route goudronnée jusqu'au village d'Ahmedila, dernier poste avancé vers le Dallol, village vivant au rythme des caravanes de sel remontant vers Mekele. C'est là que nous passerons la nuit en campement (couchage sur des lits traditionnels en cordage). Dans l'après-midi, nous rejoignons l'incroyable volcan du Dallol, site unique au monde. Il est situé 120 mètres en dessous du niveau de la mer ! Découverte le site d'exploitation du sel au lac Karoum, au cœur du désert du Danakil. Nous assistons à la découpe du sel et au chargement des interminables caravanes de dromadaires. Par la suite nous profitons des vues spectaculaires sur les collines et les sources chaudes pleines de couleurs. Ces sources chaudes sont composées de différents minéraux combinés avec du sulfure et du potasse, ce qui donne des couleurs extraordinaires. Nous faisons aussi une promenade sur le site des montagnes de sel aux formes sculptées par l'érosion. Pendant le retour vers Amedila, nous aurons peut-être la chance, d'accompagner au soleil couchant l'une des nombreuses caravanes qui acheminent le sel vers Berhale.

  • Temps de transport 4 à 5 h
  • Hébergement Bivouac
Jour 14 :

AMEDELA – DESERT DU DANAKIL – ASCENSION DU VOLCAN ERTA ALE

3 à 4 heures de marche

Aujourd'hui, on traverse le désert du Danakil du nord au sud. Nous poursuivons par une piste goudronnée puis à travers un terrain alternant sable et roches pour atteindre le camp de Dodome, le pied de l'Erta Ale. Vers 18h, nous prenons le repas du soir, chaud préparé, par notre cuisinier et dès que le soleil se couche, l'ascension du volcan Erta Ale (compter 4h, accessible à tous). Installation dans les abris en pierre de lave en bordure de caldeira (sous réserve des autorisations et sous réserve que l'activité volcanique le permette). Nuit inoubliable en bivouac au sommet du volcan face au spectacle des lacs de lave en activité.

  • Temps de transport 6
  • Hébergement Bivouac
Jour 15 :

VOLCAN ERTA ALE - MEKELE

2 à 3 heures de marche

Réveil matinal afin de profiter du lever de soleil sur le lac de lave en fusion et la caldeira de l'Erta Ale. Balade jusqu'au pic du cratère nord où l'on observe souvent différentes formes d'activité (projections, coulées de lave...). A la fraîche, nous descendons par le même sentier que la veille jusqu'au camp de Dodome où nous attendent les 4x4, chauffeurs et cuisiniers. Après le petit-déjeuner, nous quittons la dépression du Danakil pour rejoindre de nouveau les hauts plateaux du Tigray et sa capitale, Mekele. Nous retrouvons le confort d'un hôtel après 3 jours au confort sommaire !

  • Temps de transport 5
  • Hébergement Hôtel
Jours 16 et 17 :

VOL RETOUR VIA ADDIS ABEBA

Vol pour Addis Abeba. Suivant l'horaire d'arrivée, nous visitons Addis Abeba, "la nouvelle fleur" en Amharique. Addis Abeba a été fondée en 1886 par Menelik II et est située à 2500 m d'altitude. C'est une ville agréable avec ses grandes avenues bordées de Jacaranda. Nous commençons par le musée national, un des musées sub-saharien les plus importants de toute l'Afrique. Nous visitons ensuite la cathédrale de la sainte trinité, la plus grande église orthodoxe en Ethiopie qui a survécu à beaucoup de périodes historiques comme en témoigne son architecture particulière. Transfert dans un restaurant local. En soirée, accompagnement aéroport et vol vers la France. Arrivée le lendemain.

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

3 journées consécutives de trek en itinérance au cœur du massif sauvage du Simien. 2 autres en étoile dans celui du Gheralta pour partir à l'exploration des églises troglodytes. En point d'orgue, vous faites l'ascension du volcan Erta Ale aux laves bouillonnantes.

Itinéraire modéré s’adressant à des randonneurs en bonne condition physique. Les difficultés sont liées à l'altitude puisque vous campez plusieurs nuits au-dessus de 3000 m. Le sommet du Buahit à 4435 m est facultatif.

Une bonne condition physique et une expérience de randonnée sur plusieurs jours sont nécessaires.
Nous vous conseillons de pratiquer une activité physique de fond (course à pied, vélo, natation), 2 fois par semaine en guise de préparation.

Nos itinéraires respectent au mieux les paliers d'acclimatation en fonction des contraintes géographiques et/ou de la durée du voyage. Nos équipes sont également régulièrement formées à la sécurité en altitude.


INSTITUT IFREMMONT:
Avant le voyage, vous pouvez effectuer une téléconsultation par un des médecins spécialistes d'Ifremmont, (Institut de formation et de recherche en médecine de montagne) basé à Chamonix, surtout si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude. Ce service est optionnel et les frais de consultations sont à votre charge (50€). Pour plus d'informations consulter : http://www.ifremmont.com/consultation.php

ASSURANCE :
Nous vous recommandons vivement une assurance rapatriement ou multirisques Atalante pour tous nos voyages en altitude ou en milieu isolé. Cette assurance prend notamment en charge financièrement les frais de recherche et de secours en milieu isolé (et garantie le recours possible à un hélicoptère en cas d'accident grave). Les assurances liées à l'usage des cartes bancaires offrent des plafonds et des couvertures moindres que nos assurances qui sont elles spécialement étudiées pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.

Connaître son niveau

Hébergement

L'Éthiopie n'est pas un pays très touristique. Les infrastructures hôtelières sont rares dans certaines régions, vétustes dans d'autres et certainement pas équivalentes à nos standards européens. Nous faisons notre possible pour vous trouver le meilleur rapport qualité prix et notre principal objectif est la propreté.

Pour le cas particulier des campements dans la région afar, Atalante s’engage auprès de la communauté afar pour le nettoyage des lieux. Si nous ne pouvons maîtriser le niveau de propreté à l’échelle du site et du pays, nous mettons un point d’honneur à nous impliquer activement pour vous proposer le meilleur service possible compte tenu des conditions locales.

Campement dans le Simien :
- Tente dômes 3 places pour 2 personnes et matelas mousse
- Tente messe pour dîner avec tables, chaises et matériel de cuisine
- Éclairages pour le soir
- Hygiène : l'équipe du trek vous fournit régulièrement de l'eau pour la douche, outre les rivières qui peuvent s'avérer utiles pour un brin de toilette. Quant aux toilettes, la plupart des camps du Simien Park en sont équipés (confort sommaire) ; en revanche, à l'extérieur du parc, aucune infrastructure n'est prévue à cet effet (c'est en ce sens que nous vous conseillons d'apporter du papier hygiénique biodégradable avec un petit sac pour le stocker après usage).

Déplacement et portage

Sur l’Ethiopie nous utilisons des vols réguliers au départ de Paris (s’opérant toute l’année et à heure fixe). Vous volerez principalement sur la compagnie Ethiopian Airlines. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, nous pourrons également vous proposer d’autres compagnies que celle mentionnée ci-dessus.

Les horaires de vols indicatifs au départ de Paris et arrivée Addis Abeba :

Départ PARIS CHARLES DE GAULLE à 21:45 .../... Arrivée ADDIS ABEBA à 06:45 le lendemain
Départ ADDIS ABEBA à 00:15 .../... Arrivée PARIS CHARLES DE GAULLE à 05:40

Les départs de certaines villes de province sont possibles mais il s’agira essentiellement de pré acheminement depuis la province vers Paris.

IMPORTANT : ces informations sont données à titre indicatif. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, la compagnie aérienne et horaires de vol peuvent être différents des informations mentionnées ci-dessus.

- Transport en minibus 12 places ou 23 places à partir de 8 personnes
- Transport en 4x4 dans le Dallol et Erta Ale

Attention, certaines étapes sont longues et se déroulent sur des routes ou des pistes difficiles, poussiéreuses, parfois en travaux. Les paysages traversés sont magnifiques et vous font oublier ce désagrément.

Les voyages en pays Afar (Erta Ale / Dalol) sont soumis à des règles de déplacement et de sécurité.
Elles sont relayées par le Ministère des Affaires étrangères sur son site, et nous les respectons :
- Présence d'au moins deux véhicules 4x4.
- Pièces mécaniques et pneus de rechange.
- Ressources suffisantes en nourriture, eau et carburant.

Pourboire

Le pourboire n’est en rien une obligation et doit être laissé à l’appréciation de chacun. Son montant dépend du service rendu et doit tenir compte de l’économie locale. Les pourboires trop importants, compte tenu du niveau de vie général du pays visité, déstabilisent les équilibres économiques locaux. Bien que très peu répandue en France, sa pratique l’est dans le monde entier.
Il est en général de tradition de constituer une cagnotte, mais en aucun cas cela ne doit être obligatoire, libre à vous d'y participer ou non !

Pour cet itinéraire il est conseillé de donner :
20€ par participant pour les équipes du Simien
15€ par participant pour les équipes dans le Gueralta
30€ par participant pour le guide et chaffeur pendant le circuit

Une cagnotte de 15€ sera donnée pour les micro-pourboires et les droits photos pendant les visites (à donner à votre guide à l'arrivée)

Des petits cadeaux en bon état comme vêtements , chaussures et autres sont très appréciés. Si vous avez chez vous des vêtements et chaussures dont vous ne vous servez plus, emmenez les pour les donner, mais uniquement aux personnes qui vous ont rendu des services (parents, professeurs...), sous peine d’entraîner des modifications à long terme dans les mentalités et comportements des populations locales. Donner des stylos ou des bouteilles vides est à éviter. Votre accompagnateur saura vous conseiller.

Encadrement

A votre arrivée, vous serez accueilli par votre guide accompagnateur Atalante éthiopien francophone. Dans tous les cas, il a été choisi pour son expérience du terrain, sa connaissance spécifique d'une aire géographique et de la culture s'y rattachant et pour sa passion à faire découvrir son pays. Il est assisté :
- par une équipe locale composée d'un guide éthiopien spécialiste du Simien, un gardien rangers, une équipe de muletiers et un cuisinier pour les randonnées dans le parc national
- par une équipe locale composée d'un guide éthiopien et de rangers/militaires dans le Dallol ;
- par un chauffeur lors des transferts ;
- par un guide local dans les grandes villes et lors des visites.

L'accueil de votre guide à l'aéroport :
A votre arrivée à l'aéroport le guide vous accueillera. Cependant, il peut parfois se voir refuser le droit de rentrer dans l'aéroport. Dans ce cas il vous faudra aller à sa rencontre à la sortie de l’aéroport.

Les voyages en pays Afar (Erta Ale / Dalol) sont soumis à des règles d'encadrement et de sécurité.
Elles sont relayées par le Ministère des Affaires étrangères sur son site, et nous les respectons :
- Encadrement par un guide professionnel, connaissant parfaitement les zones traversées.
- Accompagnement par des gardes locaux armés dans la région Dallol et Erta Ale
- Téléphone satellitaire pour une liaison sûre à tout moment
- Respect des consignes de sécurité locales (ne jamais s'éloigner du groupe de plus de 300 mètres et encadrement militaire obligatoire).
- Trousse à pharmacie

Alimentation

Repas

Repas dans des restaurants locaux qui proposent des plats traditionnels : injera, tips, wat, ketfo...
Pique-nique durant les treks et les étapes en véhicules. Repas préparés par un cuisinier pour les nuits sous tentes.

Attention, les produits auxquels nous sommes habitués ne sont pas encore diffusés sur le territoire éthiopien. N'hésitez pas à apporter avec vous des spécialités de votre région, elles sont toujours appréciées !

L'eau

Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Dans bien des endroits comme au Dallol notamment, il n'est malheureusement pas possible de remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels, ou dans les jerricans disposés à cet effet, afin de les traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone).
En conséquence, nous n'avons d'autre choix que de fournir l'eau en bouteille (bouteilles de 2L au tarif de 0,5€ par bouteille. Si vous en avez la possibilité sur place, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de plus grande contenance (5 litres par ex, portés par nos soins) et remplir vos gourdes au fur et à mesure.

Budget et change

La monnaie officielle est le birr éthiopien (ETB).
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com

L’euro est bien accepté comme monnaie de change. Vous pouvez aussi vous munir de dollars (non déchirés, coupures de 20 ou 50 USD) avant de partir si vous ne voulez pas tout changer dès le début du voyage.

Equipement Sur place

Pour le bivouac:
Tentes 3 places pour 2 personnes et matelas de 12 centimètres d'épaisseur, 65 centimètres de largeur et 195 centimètres de longueur.

Equipement Indispensable

Cette liste d'équipement se veut exhaustive et adaptée à un climat éthiopien à la fois en basse et en haute altitude.

Nous vous conseillons de prendre avec vous dans l'avion les vêtements importants pour le début du séjour : chaussures de marche, veste, polaire, sac de couchage, etc. en cas de retard de votre bagage.

- Casquette ou chapeau
- Bonnet, écharpe et gants, bandana
- Lunettes de soleil indice élevé (4)
- 1 veste chaude et imperméable
- 1 polaire épaisse
- 1 ou 2 pulls
- 3/6 tee-shirts ou polos à manches longues
- 2 pantalons
- 1 short ou bermuda
- 4/5 paires de chaussettes (dont 1 paire de chaussettes chaudes)
- 1 paire de chaussures de trekking à tige haute de préférence
- 1 paire de chaussures légères
- 1 paire de sandales

Le choix de vos chaussures doit s’effectuer avec beaucoup de soin, il faut absolument éviter que le pied ne vienne buter sur l’avant de la chaussure.
N’hésitez pas à acheter une chaussure de marche d’une demi pointure de plus que votre taille habituelle. Sinon il est conseillé de choisir une chaussure dans laquelle il est possible de passer un doigt derrière le talon lorsque l’avant du pied touche la chaussure.

Matériel

- 1 très bon sac de couchage (température de confort -5°C) car les nuits sont froides en montagne
- 1 sac-drap en coton, pour rajouter dans le duvet ou dans certains hôtels
- Des sacs plastiques pour isoler tous les vêtements de l’humidité et de la poussière
- 1 lampe frontale ou lampe torche, des piles et ampoules de rechange
- 1 couteau suisse ou équivalent (en soute!)
- 1 gourde d'un litre et demi au minimum
- 1 nécessaire de toilette avec lingettes
- 1 serviette de toilette
- Crème solaire + produit pour les brûlures dues au soleil
- Du papier hygiénique biodégradable et un petit sac pour le stocker après usage
- 1 paire de bâtons de randonnée (facultatif)


- Pour la zone volcanique Afar (Dallol et Erta Ale), le port du masque de protection contre les émanations gazeuses des fumerolles n'est pas utile. Il est tout à fait possible d'éviter d'approcher les zones importantes en fumerolles et nous veillons à cela. Toutefois, pour plus de confort, vous pouvez vous munir d'un masque de protection ( à acheter depuis la France avec un lot de 2 cartouches filtrantes ABEK, coût = 36 €)

- Prenez de quoi rassembler vos déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de pommade, emballage de pellicules photo...) afin de les ramener en France où le tri est bien fait et efficace. Un conseil : évitez au maximum d'emmener les emballages du matériel ou équipement que vous auriez acheté avant de partir… Toujours cela en moins à ramener en France.

Bagages

- 1 sac de voyage solide 70-90 litres ne craignant pas la poussière (pas de valises)
- 1 petit sac à dos 35-40 litres pour la journée

Franchise bagages sur vol international : classe économique 46 kg (soit 2 sacs de 23 kg chacun). Chaque sac ne doit pas dépasser le poids maximum de 32 kg !
Sur les vols intérieurs le poids est limité à 20 kg.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

- Médicaments personnels
- Anti douleur type Aspirine ou doliprane
- Antidiarrhéiques type Tiorfan
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal type Smecta
- Vitamine C
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre et crème antibiotique pour les yeux
- Crème hydratante type Biafine
- Une bande élastique adhésive type Elastoplast de 10 cm de large
- Une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes (Micropur forte, Aquatabs) ou Hydroclorazone pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique (type Insect Ecran zone infestées)
- Double peau type Compeed pour les ampoules

Par précaution, indiquez vos allergies aux médicaments dans votre pharmacie.

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour, avec trois pages vierges dont au moins 2 face à face.

Nous vous conseillons également de voyager avec des photocopies de vos papiers d'identité en permanence sur vous (en cas de perte ou de vol des originaux).
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Carte identité

Non

Visa

Oui. Il s'agit d'un visa individuel. Son obtention est sous votre responsabilité. Le délai est au minimum de 3 jours. Son prix est d'environ 36 EUR. Pour son obtention vous devez fournir : votre passeport, 1 formulaire de demande de visa, 1 photo et 1 copie de votre confirmation d'inscription Atalante.
Il est possible également de le faire sur place à l'aéroport d'Addis Abeba au prix de 45 ou 50 euros (en liquide seulement).
Depuis 2017, une solution de visa électronique existe. Le visa coûte 52 USD pour un séjour de 30 jours. Le délai de la procédure de demande de e-visa est de 3 jours. En cas de problème avec le e-visa, vous avez toujours la possibilité d'obtenir le visa à l'arrivée dans l'aéroport d'Addis Abeba.
Le lien pour l'obtention du e-visa est : www.evisa.gov.et
Une fois que la demande en ligne est approuvée, les candidats recevront un courrier électronique les autorisant à voyager en Ethiopie et le visa sera dûment tamponné sur leur passeport à l'arrivée à Addis-Abeba.
Si besoin, vous pouvez noter dans votre demande de visa l'Hôtel MOMONA - Airport Rd, Addis Ababa, Éthiopie - Téléphone : +251 11 667 2201 et le contact sur place : Daniel : +251 91 216 3704

Infos Vaccins

Pas de vaccin obligatoire.
La vaccination contre la fièvre jaune est recommandée. Elle peut toutefois théoriquement vous être exigée si vous avez effectué auparavant un séjour ou transit de plus de 12 heures dans un pays situé en zone d?endémie.

Nous recommandons fortement d?être à jour des vaccinations classiques : diphtérie-tétanos-poliomyélite (DT polio) / coqueluche, tuberculose, fièvre
typhoïde, hépatites A et B.
Le paludisme en Ethiopie peut être contracté à moins de 2000 mètres d'altitude (Institut Pasteur). A Addis Abeba et sur tout la zone des Hauts Plateaux, le traitement est inutile. En revanche il est indispensable pour les voyages dans le sud dans la Vallée de l'Omo notamment. (Voyages QETNI, QETOUR et QETCAR) En tous les cas, consulter votre médecin

Recommandations

Vous trouverez des conseils à suivre concernant les vaccins et le traitement contre le paludisme sur le site de l'Institut Pasteur : www.pasteur.fr/fr/map

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

La responsabilité d'ATALANTE ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Climat

La géographie du pays explique l'existence de 4 zones climatiques bien distinctes. Il existe une grande différence climatique selon l'altitude et l’influence de la mousson. En général, les journées sont ensoleillées et tempérées par l'altitude (2.200 mètres en moyenne). Les températures diurnes ne dépassent pas 30°C tandis que la nuit, elles peuvent avoisiner 10°C.
Il faut noter cependant qu'en début de saison (mois de septembre, octobre voire novembre correspondant au « printemps » éthiopien), les températures peuvent descendre jusqu'à 0°C au petit matin, notamment dans les régions du Tigré et du Simien.
Températures :
- En montagne (Simien et Bale), grâce à l’altitude, elle ne dépasse que rarement les 25°C et ne descend guère en dessous de 5°C, dans la journée. La nuit, le thermomètre chute en-dessous de 0°C.
- Dans la région de l’Omo, donc à des altitudes bien plus faibles, la température peut monter à 35 / 40°C dans la journée.

Pluviométrie :la saison des pluies en Ethiopie commence mi-juin et se termine mi-septembre. Les pluies peuvent créer, par leur abondance, des inondations et endommagent les routes. Dans le massif du Bale, cette saison des pluies s’étend de fin mars à fin octobre.

Géographie

GEOGRAPHIE :
Située à la pointe orientale du continent, la corne de l'Afrique, l'Éthiopie est enclavée entre le Soudan à l'ouest, l'Érythrée au nord, la minuscule république de Djibouti et la Somalie à l'est, et le Kenya au sud. D'une superficie de 1 127 000 km2, elle est dominée par un haut plateau central, coupé de profondes gorges dont la vallée du Rift. Les terres agricoles, concentrées autour des plaines fluviales du Nil Bleu, dans l'ouest du pays, ne représentent que 12% du territoire et sont essentiellement consacrées à la subsistance du pays.


FAUNE ET FLORE :
Entre 1980 et 2005, près de 77% des forêts éthiopiennes ont été décimées pour répondre aux besoins en combustible et en bois de construction. A la fin du XIXe siècle, des eucalyptus d'Australie furent introduits pour lutter contre la déforestation, mais ces arbres au développement très rapide ont eu un effet dévastateur sur l'environnement : la faune endémique ne les apprécie guère et rien ne pousse autour de leurs racines, si bien que les forêts d'eucalyptus ne font que précipiter l'érosion du sol.

La variété des climats pouvant être observés en Ethiopie et les altitudes extrêmes sont propices au développement d'espèces endémiques.
Ce pays dispose d'une végétation extrêmement diversifiée du fait de la grande variété de climats et de reliefs au sein du pays. Dans les régions de très hautes altitudes (au-dessus de 3 800 m), seule subsiste une végétation alpine (lichen, bruyère). Plusieurs plantes sont caractéristiques de ces régions, notamment la lobélie géante.
Dans les régions des hauts plateaux (2 400 m-3 800 m), le climat est plus tempéré, et le sol plus riche. C'est dans ses régions, qui constituent le cœur historique de l'Éthiopie, que l'on trouve encore aujourd'hui la majeure partie de l'exploitation agricole (teff, sorgho, maïs). Le long de la frontière soudanaise à l'ouest, le climat tropical et les précipitations abondantes conduisent à une végétation luxuriante, particulièrement le long des fleuves. Dans les régions de plus basses altitudes au sud-ouest, le climat plus sec contribue à développer un environnement de type savane (herbes hautes, arbustes) ainsi que des plantes résistant à des conditions climatiques plus extrêmes (plantes succulentes). Enfin dans les régions désertiques périphériques, le climat aride et les précipitations quasi-inexistantes contribuent à développer une végétation xérophytique ou à la vie très courte, avec une végétation plus faible (acacias, palmiers) autour des quelques cours d'eau.

On dénombre en Éthiopie un nombre important d'espèces endémiques tout aussi bien chez les mammifères que chez les oiseaux notamment le bouquetin walia (Capra walie), le loup d'Abyssinie (Canis simensis), le nyala de montagne (Tragelaphus buxtoni), le corbeau corbivau (Corvus crassirostris), le babouin gelada.
On peut admirer cette faune dans les parc nationaux éthiopiens: lions, girafes, éléphants, crocodiles, hippopotames, bouquetins éthiopiens («Ibex walia», espèce menacée), ânes sauvages, zèbres...

PARCS NATIONAUX

Créés sous le règne de Haïlé Sélassié, les parcs nationaux ont beaucoup souffert des méfaits collatéraux de la guerre civile et des années d’inaction qui ont suivi. Aujourd’hui l’Ethiopie semble prendre conscience de la richesse de sa biodiversité et tente de restructurer ses espaces protégés par des mesures de protection plus strictes, la réintroduction d’espèces, le développement d’infrastructures touristiques et l’implication de sociétés étrangères, notamment sud-africaines, pour une meilleure gestion des parcs. Il existe actuellement dans le pays neuf parcs nationaux, trois sanctuaires, huit réserves sauvages et 18 zones de chasses contrôlées, ce qui représente environ 194 000 km², soit presque 14 % de la superficie de l'Ethiopie.

Exemple : le Parc national des montagnes du Simien abrite 3 espèces phares de la faune éthiopienne : l’ibex Wallia, le loup du Simien et le babouin Gélada. Le ciel est dominé par les grands rapaces dont l’impressionnant gypaète barbu.

Le tourisme fournit d’importants revenus utilisés pour soutenir le travail de protection des Parcs Nationaux. Il est ainsi un facteur de développement qui permet l’éducation et le bien être des communautés locales, vivant dans ces parcs.

Au cours de votre voyage, nous vous rappelons qu'il est interdit de ramasser quoi que ce soit (os, restes d'animaux, cueillir des fleurs, plantes,...). Les feux ne sont autorisés que dans les lieux de campement, et doivent être éteints avec grand soin avant votre départ. Et nous vous demandons de veiller attentivement à ne rien laisser derrière vous après votre départ (mégots de cigarettes, déchets divers, restes du pique nique...).

Electricité

- Prises électriques : nous vous invitons à consulter le site internet http://www.levoyageur.net/prises.php?paysfr=Ethiopie

- Au cours du voyage, vous aurez la possibilité de recharger vos appareils électriques dans les hôtels, ou parfois dans les véhicules (12V).

Heure Locale

Il existe un décalage horaire de + 2 heures en hiver, et + 1 heure en été avec la France.
Indicatif téléphonique : + 251

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables :

- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes.
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation à des travaux de recherche des institutions internationales et nationales pour le développement de l'écotourisme.
- Participation à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.


FRAGILITÉ DES ÉCOSYSTÈMES ET BONNES PRATIQUES DES VOYAGEURS

Dans beaucoup de pays du monde, l’équilibre social et écologique des écosystèmes traversés est précaire. Même en groupe restreint, notre passage perturbe cet équilibre et il est de la responsabilité de chacun des participants de veillez à ne pas polluer. Portez donc une attention particulière à ne laisser aucun déchet derrière vous et à les ramasser et toute circonstance. Pensez également à économiser l’eau, limiter l’achat des bouteilles en plastique et l’utilisation des plastiques en règle générale.

Adoptez, vous aussi, quelques gestes simples lors de vos voyages et agissez pour un tourisme responsable :

- Ne laisser aucun déchet derrière soi : ramasser tous les déchets suite aux pique-niques et bivouacs.
- Économiser l’eau, l’énergie et limiter l’utilisation d’emballages plastiques : limiter l’achat de bouteille plastique et préférer le traitement de l’eau sur place, limiter l’utilisation de sacs plastiques, préférer les savons biodégradables pour se laver etc.
- Respecter les populations locales (attitudes et tenues, autorisation photo, etc.)
- Préférer les échanges aux dons (les pourboires, cadeaux trop importants peuvent déstabiliser l’équilibre économique local)
- Respecter les réglementations en vigueur dans les réserves et les parcs naturels (payer les taxes d’entrée pour participer à la préservation des sites, ne pas sortir des sentiers, ne pas nourrir les animaux etc.)
- Éviter de dégrader les sites culturels (ne pas toucher les statues, ne pas déplacer pierres et objets, ne pas escalader les sites etc.)

Afin de réduire votre consommation de CO2 et faire un geste pour la planète voici quelques conseils :

- Privilégier des vols directs quand cela est possible
- Penser au co-voiturage ou au train pour les déplacements jusqu’à l’aéroport
- Compenser votre trajet aérien via le site de Good Planet par exemple (www.goodplanet.org/fr/)

15 notes
7avis

Très beau circuit, très bien construit avec de bonnes étapes (contraste du très basique au luxe local) et magnifique bivouac. Guide local cultivé: Aigue faisant l'impossible pour gérer un groupe de 13: bravo à lui, et aux équipes locales qui ont été parfaites: gentillesse, attention, sourire, ... nous préparant des repas de grandes fraîcheur et variés. Des paysages inattendus et de toute beauté, beaucoup de poussière et long trajet en semaine 2, comfort très très basique.

Caroline
Départ du 23/11/2018

Pays très varié et très beau. Le parcours peut être très physique et demande une bonne préparation.
Notre guide Wbetu a fait son possible pour nous rendre le séjour agréable, malgré les difficultés inhérentes au pays.
Prenez les médicaments recommandés sur la fiche technique.
L'un de mes plus beaux voyages...

Laurence
Départ du 19/10/2018

Paysages époustouflants, programme varié avec un bon équilibre entre visites et marche.
Découverte d'un pays aux richesses culturelles et géographiques qui valent le déplacement.
Mais on reste sur sa faim pour les échanges sur l'histoire du pays, le mode de vie de la population, la culture actuelle car le guide était totalement inexpérimenté et faisait ce voyage pour la 1ère fois.

Anne
Départ du 19/01/2018

Chère Anne, nous vous remercions pour votre avis. Nous regrettons d'apprendre que votre guide n'a pas été à la hauteur de vos attentes. Notre formateur s'est rendu en Ethiopie l'an dernier afin de sélectionner et former une équipe de guides afin qu'ils répondent à nos exigences et à nos attentes. Malheureusement, L'Ethiopie faisant face à une affluence accrue de ses visiteurs, notre partenaire local a du s'adapter à cette forte demande et solliciter d'autres guides. Nous avons longuement échangé avec lui à ce sujet et lui avons demandé de rester extrêmement vigilant sur la qualité des guides qu'il positionne sur nos voyages. Nous espérons que vous garderez malgré tout les meilleurs souvenirs de ce pays.

La réponse d'Atalante

Le circuit est très bien (varié, équilibré, bien organisé) mais concernant la sélection du guide (et non la personne) il est inadmissible :
- qu'il découvre le circuit avec nous
- qu'il ignore la culture orthodoxe (les églises orthodoxes constituent le tiers du programme)
- qu'il ne parle pas français (incapacité à traduire une phrase d'un guide local de l'anglais au Français sauf contre sens majeur) conformement à l'engagement formel d'Atalante pour mon inscription et celle d'un ami.

CHRISTIAN
Départ du 19/01/2018

Cher Christian, nous vous remercions pour votre avis et regrettons que votre guide n'ait pas été à la hauteur de vos attentes. L'Ethiopie fait face à une affluence accrue de ses visiteurs et notre partenaire local doit s'adapter à cette forte demande. Nous avons longuement échangé avec lui à ce sujet et lui avons demandé de rester extrêmement vigilants sur la qualité des guides qu'il positionne sur nos voyages, d'autant plus que notre formateur interne s'est rendu sur place et a sélectionné et formé différents guides afin qu'ils répondent à nos exigences.

La réponse d'Atalante

Ce voyage permet de cerner plusieurs facettes de l'Ethiopie: culture, montagne, volcans. Les paysages sont très variés, on ne s'ennuie jamais, même pendant les transferts. Le rythme est intense (pas de temps de repos), ce qui explique peut-être les tensions qu'il y a pu avoir entre les participants. Les treks ne sont pas des promenades du dimanche, il faut être un peu aguerris aux randos et avoir la forme. Merci au guide pour avoir tout bien géré.

PASCALE
Départ du 22/12/2017

Etre informé sur le tourisme responsable, c' est bien... Pouvoir l' assumer dans de telles conditions de saleté, c' est impossible!

Denis
Départ du 22/12/2017

Cher Denis, nous vous remercions pour votre avis et regrettons sincèrement que ce voyage n'ait pas répondu entièrement à vos attentes. Nous avons noté que votre insatisfaction est essentiellement liée au campement dans la région afar. Nous avons choisi de faire découvrir à nos voyageurs des lieux hors du commun, aussi nous sommes de ce fait confrontés à un manque d'offre en termes d'hébergement dans cette région et d'une manière générale dans le pays qui est encore peu touristique. De plus, ces campements étant régis par l'Etat, nous avons peu d'influence sur la qualité des prestations proposées. Sachez néanmoins qu'Atalante s?engage financièrement auprès de la communauté afar pour le nettoyage des lieux. Si nous ne pouvons maîtriser le niveau de propreté à l?échelle du site et du pays, nous mettons un point d?honneur à nous impliquer activement pour vous proposer le meilleur service possible compte tenu des conditions locales.

La réponse d'Atalante

Des paysages superbes, bonne organisation, un bon aperçu du Nord de l'Ethiopie.

AURELIE
Départ du 17/11/2017

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Voyages qui pourraient vous intéresser

Contactez nous

Suivez nous

Newsletter

S'inscrire

© Atalante, l'esprit Trek 2018 - Plan du site - Mentions légales - Accès Partenaires - Membre du réseau Altaï, actif de nature