Randonnée au caravansérail de Tach Rabat  Paysages du Pamir aux Tien Shan Photo du lac Son Koul Jeunes cavaliers du lac Song-Kul Photos de trekkeurs vers Tash Rabat Trek dans les Tien Shan @ M.Libeer Paysages sur le trek de l'Arpa Enfants au bord du lac Song Koul Sur les crêtes de Fergana Le spectacle du Bouzkachi au Song Kul Chevaux célestes de la vallée de Fergana Trek des Monts Célestes Les yourtes kirghizes appelées Pause contemplative sur le trek des Monts Célestes Trek au Song Kul Scène de vie chez les nomades Kirghiz Trek des Monts Célestes

Traversée des Monts Célestes par les lacs sacrés

Traversée des Monts Célestes par les lacs sacrés

Une grande itinérance sportive et inédite au cœur des montagnes Kirghizes : les Tien Shan (Monts Célestes). Entre steppes et forêts, glaciers, rivières et lacs sacrés, nous partons arpenter les recoins les plus sauvages du massif avec Atalante ! De rencontres authentiques en découvertes culturelles, nous nous engageons pas après pas sur les traces de la Route de la Soie...

Arrivée à Bichkek, nous rejoignons le départ du trek au gré des curiosités kirghizes en chemin telles les gorges du Parc national d'Ala Archa et le canyon de Boom. Arrivée au mystique caravansérail de Tach-Rabat. A la frontière chinoise, tout au sud du pays, la traversée peut commencer ! Nous bivouaquons au méconnu lac Tchatyr Kul, flanqué à 3500 m. Nous plongeons dès lors vers les secrètes vallées d'Arpa et Karakum. Les rencontres avec les éleveurs de yaks ponctuent notre marche. Nous tutoyons ensuite les glaciers sur la crête de Fergana à plus de 4000 m d'altitude. Une fois au Lac Song Kul, une pause nous permet d'appréhender la vie nomade. Entre nuits en yourtes, randonnées et jeux nomades. Nous comprenons mieux l'âme kirghize sur ce lieu d'estive. Nous rallions enfin le deuxième plus grand lac d'altitude au monde : l'Issyk-Kul. L'occasion d'une baignade et d'apprécier le reflet des montagnes sur l'eau du lac afin de terminer notre aventure en beauté.

Note du voyage

Fiche technique
Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • 340 km de marche dans le massif et via les lacs sacrés
  • La vallée perdues d'Arpa et crête de Fergana en exclusivité Atalante !
  • Des rencontres authentiques avec les nomades, éleveurs de yaks
  • De nombreux lacs sacrés dont Tchatyr Kul, Issyk Kul et Song Kul

La carte

Itinéraire du voyage Traversée des Monts Célestes par les lacs sacrés


Dates & Prix
En cours de programmation
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 5 à 12 personnes maximum.

Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus. Les prix ci-dessus sont calculés au départ de Paris, sont soumis à disponibilité au moment de votre réservation, et sont susceptibles d'augmenter au fur et à mesure que le départ se rapproche. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous consulter.

Les temps de marche et transport sont donnés à titre indicatif et peuvent évoluer au gré des groupes, des conditions du terrain et des routes.

Notre prix comprend

- Les vols internationaux et les taxes aériennes
- L'encadrement par un guide-interprète kirghiz, ainsi qu'un deuxième guide pour le trek Koch-Dobo à partir de 6 personnes
- Le transport avec chauffeur en véhicule adapté aux routes et pistes d'Asie centrale
- Le matériel pour le campement (cuisine, tentes, matelas) ainsi que le portage organisé (chevaux de bât pour le trek)
- L'hébergement en pension complète sauf les repas mentionnés comme « libres » dans le fil des jours
- Les entrées aux musées et dans les parcs nationaux, ainsi que les différentes visites mentionnées dans le programme
- Le permis dans la zone frontalière

Notre prix ne comprend pas

- L’assurance voyage
- Les frais d’inscription
- Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe

A régler sur place

- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »). L'eau purifiée est toutefois fournie durant les treks.
- Les repas mentionnés comme « libres » dans le fil des jours. Comptez 3 à 8 € environ par repas.
- Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Pourboires »

Options

- Le supplément départ de province (à partir de 120 €), de Genève ou Bruxelles (nous consulter), départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (10 € par personne)
- La nuit supplémentaire à Bichkek (70 € en chambre simple, 50 € en chambre double, par personne, avec petit déjeuner)

Jour 01 :

PARIS - BICHKEK

Vol de nuit en direction de la capitale kirghize, Bichkek.

Jour 02 :

BICHKEK (800 M) - PARC NATIONAL D'ALA ARCHA

2 à 3 heures de marche

A notre arrivée dans la République kirghize, nous sommes accueillis à l'aéroport et conduits à notre guest-house. Nous nous installons et bénéficions d'un temps de repos avant de partir pour le tout proche parc national d'Ala Archa ("genévrier multicolore" en kirghize). Il abrite le rare léopard des neiges, entre pics, glaciers, et gorges spectaculaires. A 2000 mètres d'altitude, nous faisons une première randonnée d'acclimatation le long des gorges d'Ala Archa pour aller découvrir des cascades et pique-niquer avant le retour vers Bichkek. De retour dans l'après-midi, nous découvrons cet ancien point de passage sur la Route de la Soie et ville nouvelle au style à la fois communiste et nature. Dîner en ville et nuit en guest-house.

  • Dénivelé positif +600 mètres
  • Dénivelé négatif -600 mètres
  • Hébergement Guest-house
Jour 03 :

BICHKEK - TOUR BURANA - CANYON DE BOOM - NARYN

4 heures de marche

Ce matin, route pour Naryn en suivant les crêtes kirghizes. À la suite des caravanes marchandes, nous parcourons les chemins historiques de la Route de la Soie. La première étape, Burana, est un site historique fondé par les Karakhanides, qui concentre statues funéraires, pétroglyphes et mausolées, et reste le seul témoignage architectural de l'époque épargné par les Mongols, qu'ils nomment alors "Gobalik" (la bonne cité). Cet incontournable minaret du XIe siècle, malgré les tremblements de terre et pillages qui ont porté atteinte à sa conservation, nous dévoile sa légende... Puis nous partons pour une randonnée de 4 heures dans le canyon de Boom, aux impressionnantes formations rocheuses rougeoyantes, qui traverse le Tien-Shan du nord au sud sur plus de 40 km de long. Arrivés à Naryn nous dînons dans la famille d'un aiglier, pour un moment de partage qui nous permet d'approcher ce métier traditionnel et art ancestral (la chasse au vol appartenant au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO). Nuit en guest-house, à 2000 m d’altitude.

  • Temps de transport 5 h
  • Dénivelé positif +200 mètres
  • Dénivelé négatif -450 mètres
  • Hébergement Guest-house
Jour 04 :

NARYN - AT-BACHY - VESTIGES DE KOCHOI-KORGON - TACH-RABAT (3000 M)

Après le petit déjeuner, nous faisons halte dans le village pittoresque d'At-Bachy, au bord de la rivière du même nom. Nous profitons de la matinée avec les villageois pour appréhender leur culture et visiter le marché, l’école, le monument à l’honneur du cheval et l’ancienne garnison des frontaliers. Après le déjeuner au village, à 20 minutes de route, nous découvrons les vestiges d'argile de la ville forteresse de Kochoi-Korgon, ancien point de contrôle de la Route de la Soie établi sur 8 hectares. En milieu d'après-midi, nous arrivons à Tach-Rabat, en franchissant les 3000 m d'altitude. Après notre installation au camp de yourte, nous visitons cet incontournable caravansérail du XVe siècle, construit sur un ancien monastère nestorien, qui a ainsi hébergé de nombreux voyageurs et marchands. Dîner et nuit au camp de yourtes.

  • Temps de transport 1 à 2 h
  • Hébergement Yourte
Jour 05 :

TREK DE L'ARPA : TACH-RABAT - LAC TCHATYR-KUL (3500 M)

6 heures de marche

Après ces deux jours de randonnées d’acclimatation, nous commençons notre trek en suivant les pistes des caravanes sur la Route de la Soie, selon deux axes qui se croisent : Fergana-Kachgar et Song Kul-Kachgar. Ainsi, après ce petit déjeuner sous la yourte, nous partons pour 8 jours et demi d'itinérance ! De la vallée de Tach-Rabat, nous débutons l'ascension du col à 3968 m, que nous franchirons après le déjeuner. Nous redescendons alors dans la dernière et plus haute vallée kirghize avant la Chine, la vallée d'Aksay (3550 m). Au cœur de cette haute vallée s'établit notre campement du jour, près du "lac sous le toit du ciel" en kirghiz, Tchatyr-Kul. Lac endoréique, il tient son nom kirghiz des Monts Célestes (les Tien-Shan) desquels il provient. Dîner et nuit sous tente.

  • Dénivelé positif +968 mètres
  • Dénivelé négatif -468 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 06 :

TREK DE L'ARPA : LAC TCHATYR-KUL (3500 M)

7 heures de marche

Pour cette journée de marche aux dénivelés faibles, nous suivons vers le sud-ouest les rives du lac Tchatyr-Kul, point le plus "bas" (malgré sa situation à quelques 3500 m d'altitude) de la dépression du même nom. Les sommets environnants des Tien-Shan - cinquième relief du monde qui traverse 5 pays sur 2500 km - nous semblent même petits ! Aussi appelés Tangri Tagh, ces monts sont sacrés dans le tengrisme (croyance turco-mongole). Au milieu de troupeaux de yaks et de chevaux, nous profitons de l'environnement préservé dans lequel nous progressons. Arrivée au camp, situé près du lac, pour une nuit sous tente.

  • Dénivelé positif +200 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 07 :

TREK DE L'ARPA : TCHATYR-KUL - RIVIÈRE OZGON TACH (3200 M)

7 à 8 heures de marche

Aujourd'hui, nous quittons le lac Tchatyr-Kul en traversant d'abord la route qui mène à Kachgar, aux confins de la Chine (le contrôle des papiers est possible). Alors, nous sillonnons la vallée de l'Arpa du nord-est au sud-ouest en passant par les plateaux d’altitude : nous nous rapprochons des crêtes et sommets des glaciers des monts Fergana, massif montagneux du Tien-Shan. Ici encore, nous jouissons de vues imprenables sur la dernière barrière enneigée naturelle culminant, entre 4800 et 5100 m d'altitude, qui sépare la vallée de Fergana du Tien-Shan intérieur. Campement en bordure de la rivière Ozgon Tach, à 3200 m d'altitude.

  • Dénivelé positif +200 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 08 :

TREK DE L'ARPA : COL KOK-BEL (4005 M) - RIVIÈRE KARAKUM (3560 M)

6 à 7 heures de marche

Ce jour, nous quittons progressivement les pâturages verts d’altitude pour entrer dans des vallées étroites à plus de 3000 m, en s’approchant du pied des crêtes. Si les premiers jours de treks nous offraient la compagnie ponctuelle de yaks, nous entrons à présent dans une partie encore plus sauvage : nous sommes seuls à plusieurs kilomètres à la ronde, pour un trek inédit au cœur de paysages majestueux. Passage des rivières à gué ou à cheval, et franchissement du col de Kok-Bel à 4005 m d'altitude. Le soir, nous campons au bord de la rivière Karakum, à 3560 m.

  • Dénivelé positif +800 mètres
  • Dénivelé négatif -440 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 09 :

TREK DE L'ARPA : VALLÉE DE KARAKUM (3000 M)

6 à 7 heures de marche

Tôt ce matin, des ibex peuvent se laisser apercevoir... Selon notre envie, nous pouvons nous réveiller à 5h, quand l'équipe de palefreniers vient chercher les chevaux, pour suivre Marambek, palefrenier et chasseur réputé qui nous montre leurs traces. Ainsi, nous avons une chance de voir, sur les pentes rocheuses abruptes, ces animaux proches du chamois remonter avec habileté vers les sommets pointus après s'être abreuvés. Puis nous quittons les plateaux d'altitude pour entrer dans les gorges et dernières vallées des Tien-Shan du sud. A ce point de rencontre de deux massifs des Monts Célestes, le relief est varié. Nous descendons dans la vallée de Karakum en nous éloignant des pentes du nord, couvertes de névés des glaciers. Campement en bordure d'une source près de yourtes nomades.

  • Dénivelé positif +150 mètres
  • Dénivelé négatif -590 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 10 :

TREK DE L'ARPA : KARAKARUM - COL KOK-KIA (3081 M) - RIVIÈRE DJINALATCH (2700 M)

6 à 7 heures de marche

Aux marches à travers les plateaux succèdent les passages de cols. Bien acclimaté en altitude, les montées aux cols nous semblent - relativement - plus aisées au niveau du souffle, et viennent compléter les superbes panoramas que nous apprécions depuis ces hauts points de vue. Aussi, ce matin, nous commençons par une descente avant de remonter vers le col de Kok-Kia (3081 m). Après son franchissement, nous redescendons jusqu'à la rivière Djinalatch, à 2700 m d'altitude, pour un campement avec vue sur deux sommets envoûtants qui s'élèvent à 4200 m : Sindik ("le coffre" en kirghize) et Ak Tach ("la pierre blanche", donc le glacier !).

  • Dénivelé positif +600 mètres
  • Dénivelé négatif -880 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 11 :

TREK DE L'ARPA : COL DGINGALATCH (3959 M) - RIVIÈRES PITCHAN ET BURGUZI (2600 M)

6 à 7 heures de marche

Aujourd’hui, dernier passage soutenu du trek : direction le col Dgingalatch, à 3959 m. Après une marche d'approche de 2 heures, nous éprouvons l'ascension du col et les dénivelés qu'il impose. D'en haut, le panorama sur Fergana et les Tien-Shan du sud, des massifs enneigés et rocheux aux sommets vallonnés et verdoyants, est à couper le souffle. C'est aussi un régal pour les spécialistes en géologie : nous contemplons la succession des roches de différents types, de la roche magmatique(le granite)aux roches de schistes et d’ardoise, jusqu'aux roches sableuses et calcaires du lendemain avec les gisements de charbon près de Kosh-Dobo. Puis descente vers le confluent de la rivière Pitchan et Burguzi, pour un bivouac à 2600 m.

  • Dénivelé positif +1259 mètres
  • Dénivelé négatif -1359 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 12 :

TREK DE L'ARPA : CONFLUENCE - RIVIÈRE ALABOUGA (2000 M)

5 heures de marche

Journée de descente, en changeant par deux fois de direction à 90 degrés comme pour revenir sur nos pas, en suivant un autre sentier, avant de prendre la direction nord et rencontrer une autre rivière, l'Alabouga. C'est l'un des confluents importants de la rivière Naryn, ce très long cours d'eau prend sa source dans les montagnes au sud du lac Issyk-Kul et constitue une source incontournable d'énergie pour le Kirghizistan. Les roches rouges et jaunes se mélangent à la flore et ses diverses couleurs dans le tableau d'une nature accueillante, pour des paysages plus verdoyants. Nous continuons en aval de la rivière jusqu'au lieu du campement, à 2000 m.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Dénivelé négatif -1000 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 13 :

FIN DU TREK - KOSH-DOBO - VILLAGE DU 8 MARS

2 à 3 heures de marche

Ce matin, nous prenons le dernier petit déjeuner avec notre équipe de palefreniers qui nous quitte après une marche facile, en descente, alors que nous rejoignons notre chauffeur. Nous sommes conduits à Kosh-Dobo pour aller déjeuner chez l’habitant, et apprécier ce moment d'échange avec la population locale. Nous reprenons ensuite la route et passons par Ak-Tala, le "désert blanc", avant d'atteindre le village du 8 mars. Nous pouvons participer à un petit atelier culinaire pour découvrir les plats traditionnels kirghiz, avant la douche-sauna locale à l'eau chaude et un repos bien mérité. Dîner et nuit chez l'habitant.

  • Temps de transport 3 h
  • Hébergement Chez l'habitant
Jour 14 :

RANDONNÉE DANS LE TIEN-SHAN INTÉRIEUR - LAC SONG-KUL

6 heures de marche

Petit déjeuner chez l'habitant, avant de rejoindre en voiture le point de départ de la randonnée. Nous commençons alors à nous élever dans la zone de Kara Tala ("le désert noir"), avant de monter au col du même nom, par le sentier des cavaliers, d’où s’ouvre une vue vertigineuse sur le lac Son Kul. À l'est se dévoilent les glaciers et la réserve naturelle de Kara Tala Jiptik. Après le pique-nique, nous redescendons du col pour un court trajet de 20 minutes, afin de passer le dîner et la nuit sous la yourte dans le massif de Kara Tala.

Note 1 : possibilité de faire l'étape du jour à cheval (en option, 30 € à la journée par personne)
Note 2 : en fonction de la météo, nuit au camp de yourtes de familles Kitchi Kum et transfert le J15 après le petit déjeuner.

  • Dénivelé positif +1370 mètres
  • Dénivelé négatif -400 mètres
  • Hébergement Yourte
Jour 15 :

JOURNÉE LIBRE AU LAC SON KUL

Aujourd'hui, nous bénéficions d'une journée libre au bord du lac Song-Kul pour approcher la vie quotidienne des nomades kirghiz. Ainsi, après le petit déjeuner avec une vue imprenable sur le lac et la chaîne des Monts Célestes, nous découvrons les jeux traditionnels équestres qui se livrent dans ce décor splendide. Faisant partie intégrante de la culture nomade ces jeux ,qui animaient autrefois le quotidien des nomades à chaque occasion, sont aujourd'hui généralement réservés aux jours de fête. Nous pouvons également partir pour une randonnée à cheval (en option, 10 € pour 2 heures), sur les rives de ce lac que les nomades et éleveurs de yaks et de chevaux considèrent sacré. Dîner et nuit sous la yourte.

  • Hébergement Yourte
Jour 16 :

RANDONNÉE AUTOUR DU LAC SONG-KOL

4 à 5 heures de marche

Journée de marche facile et sans dénivelé important, qui a pour but de faciliter les rencontres... Petit déjeuner avant le départ en voiture de 30 minutes qui nous conduit jusqu'au début de la randonnée du jour. Nous empruntons le sentier balcon pour longer le lac Son Kul et arriver à sa partie nord. Nous découvrons alors un nouveau point de vue sur le lac et les montagnes alentour. Surtout, nous prenons le temps de profiter des paysages, et de partager du temps avec les nomades éventuellement rencontrés au gré de notre marche. Dîner et la nuit sous la yourte.

  • Temps de transport 0 h 30
  • Dénivelé positif +200 mètres
  • Dénivelé négatif -200 mètres
  • Hébergement Yourte
Jour 17 :

SONG-KUL - COL TOO-ACHOU - KYZART

5 heures de marche

Petit déjeuner matinal pour partir à pied en direction du nord. Nous quittons le lac Song Kul pour franchir le col Too Achou, qui culmine à 3900 m, en remontant les crêtes vallonnées du Tien-Shan intérieur. Nous faisons halte à la descente pour pique-niquer, avant la fin de l'ultime randonnée du séjour. Après avoir éprouvé une dernière fois les dénivelés du Tien-Shan, nous sommes conduits en véhicule jusqu'à Kyzart, pour une nuit chez l'habitant, et nous profitons de ces moments d'échanges privilégiés.

  • Temps de transport 0 h 40
  • Dénivelé positif +930 mètres
  • Dénivelé négatif -1100 mètres
  • Hébergement Chez l'habitant
Jour 18 :

KYZART - KOCHKOR - LAC ISSYK-KUL - TAMCHI

Après le petit déjeuner chez l’habitant, nous partons pour la dernière étape du voyage, le lac Issyk-Kul ("lac chaud" en kirghiz). Ce joyau d’Asie centrale est le deuxième plus grand lac de montagne au monde après le lac Titicaca (en Amérique du Sud), avec une superficie de 6236 m² (soit près de 10 fois le lac Léman). En route, nous nous arrêtons à Kochkor pour découvrir l'artisanat local, avec la visite de l'atelier où sont fabriqués des tapis de feutre ("shyrdaks"), véritablement enracinés dans la culture kirghize. A notre arrivée au bord du lac, nous nous installons dans notre guest-house à Tamchi (sur la rive nord d'Issyk-Kul), avant de profiter de l’après-midi libre. Dîner libre.

  • Temps de transport 4 à 5 h
  • Hébergement Guest-house
Jour 19 :

LAC ISSIK-KUL - BICHKEK

Après le petit déjeuner à la guest-house, nous pouvons aller sur la plage du lac Issyk-Kul avant notre départ pour Bichkek. Ce lac endoréique bordé par les montagnes des Tien-Shan était un point de passage sur la Route de la Soie et offre un cadre naturel exceptionnel. Nous quittons ensuite le lac pour retourner à la capitale kirghize. Déjeuner libre sur la route. À notre arrivée à Bichkek, nous nous installons en guest-house avant de compléter notre découverte de la ville. Dîner d’adieux dans la capitale qui marque la fin de la grande boucle kirghize en terres sauvage. Nuit en guest-house.

  • Temps de transport 4 h
  • Hébergement Guest-house
Jour 20 :

BICHKEK - PARIS

Réveil matinal : nous sommes conduits à l'aéroport pour prendre notre vol retour pour la France. Arrivée à Paris le jour même.

  • Temps de transport 0 h 40

Remarque itinéraire

Les temps de marche et transport sont donnés à titre indicatif et peuvent évoluer au gré des groupes, des conditions du terrain et des routes. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

Ce voyage, cumulant environ 340 km de marche, nécessite une bonne condition physique.
L'itinérance de 8 jours et demi dans la vallée de l'Arpa est constituée majoritairement de journées de marche de 6 heures ou plus.
Le passage du col de Kara Tala offre le dénivelé positif maximum (1370 m) et celui de Kok-Bel l'altitude la plus haute (4005 m).
Vous pratiquez une activité physique de fond (marche, course à pied, vélo, natation) 3 fois par semaine 2 mois avant le départ.


INFORMATION SUR LA SÉCURITÉ DURANT VOTRE VOYAGE ET LE MAL AIGU DES MONTAGNES

Informations sur le Mal Aigu des Montagnes (MAM)

Durant votre voyage vous allez être amenés à évoluer plusieurs jours à plus de 3500 mètres. Le Mal Aigu des Montagnes est le signe d’une acclimatation incomplète à l’altitude et il apparaît le plus souvent à partir de 3500 m. A partir de cette altitude 50% des personnes sont atteintes du MAM bénin. Maux de tête, insomnies, perte d’appétit et nausées sont les troubles les plus fréquents. Ces effets disparaissent souvent après quelques jours passés en altitude. Le MAM est causé par une diminution de la pression atmosphérique entraînant une raréfaction de l'oxygène. La meilleure et la seule prévention est l’acclimatation : ne pas monter trop vite, éviter les efforts intenses en début de séjour et boire en abondance.

Pour plus d'informations sur le MAM : www.ifremmont.com/documentation

Organisation locale

Nos itinéraires respectent au mieux les paliers d'acclimatation en fonction des contraintes géographiques et/ou de la durée du voyage. Nos équipes sont également régulièrement formées à la sécurité en altitude. Nos guides savent au mieux organiser cette acclimatation.

Assistance médicale 24h/24 et 7j/7

En cas de besoin, et avec l'aide de votre guide, un médecin de notre plateau d’assistance médicale (Mutuaide) spécialisé dans les pathologies liées au froid et à l’altitude peut être contacté par téléphone pendant votre voyage, 24H/24 et 7j/7, pour vous aider en cas de problème (l'accès à ce service est possible que si une communication GSM où satellite peut être établie).

Prévention

Avant le voyage, nous vous conseillons d'effectuer une téléconsultation par un des médecins spécialistes de l’Ifremmont, l'institut de formation et de recherche médicale en montagne, particulièrement si vous êtes sédentaire, si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude et si vous avez plus de 50 ans sans expérience préalable de l’altitude. Ce service est optionnel et les frais de consultations sont à votre charge (50€). Pour plus d'informations consulter : http://www.ifremmont.com/consultation.php

N’hésitez pas à consulter votre médecin qui saura vous conseiller, et le cas échéant, vous prescrire un traitement spécifique (Diamox notamment).

IMPORTANT : rappel concernant l'assurance rapatriement

Nous vous recommandons vivement l'assurance rapatriement ou multirisques Atalante. Cette assurance prend notamment en charge financièrement les frais de recherche et de secours en milieu isolé. Les assurances liées à l'usage des cartes bancaires offrent des plafonds et des couvertures moindres que nos assurances qui sont spécialement étudiées pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.

Connaître son niveau

Hébergement

Voici les différents types d'hébergements que nous avons sélectionnés pour ce voyage :

- En hôtel, le J15 : en chambre double ou twin avec literie confortable et salle de bain privative. Voici l’établissement que nous réservons généralement pour ce voyage* : L'hôtel Alpinist à Bichkek (http://www.alpinist.kg/)

- En camp de yourtes les J4, 14, 15 et 16 : Nous dormons dans le camp de Nazira à Tach Rabat et au camp de Baich au lac Song Kul. Nous sommes 4 à 5 personnes par yourte. Elles sont équipées de matelas. Les toilettes sont à l’extérieur et nous nous lavons dans un sauna traditionnel kirghiz.

- Chez l’habitant les J13 et 17 : Logement très basique avec toilettes à l’extérieur. Nous dormons dans des dortoirs de 4 personnes et nous lavons dans un sauna traditionnel kirghiz. Outre le confort plus sommaire, nous partageons d'inoubliables moments avec nos hôtes.

- En bivouac du J5 au J12 : Nous dormons à deux dans des tentes trois places équipées de tapis de sol. Nous devons néanmoins emmener notre duvet. Les sanitaires sont communs et sous tentes.

- En guesthouse, le J2, 3, 18 et 19 : Nous dormons en chambre double/twin avec sanitaires communs.

*Les noms des hébergements sont donnés à titre indicatif. En cas d'indisponibilité, nous logerons dans des logements de niveau équivalent.

Déplacement et portage

TRANSPORT INTERNATIONAL :
En Kirghizie nous utilisons des vols réguliers au départ de Paris (s’opérant toute l’année et à heure fixe). Vous volerez principalement sur les compagnies Air Astana, Aeroflot et Turkish Airlines. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, nous pourrons également vous proposer d’autres compagnies que celles mentionnées ci dessus. Ce sont des vols de nuit à l'aller et jour au retour la plupart du temps en raison su décalage horaire.

Les horaires de vols de indicatifs au départ de Paris vers Bichkek A/R
- Air Astana: Aller : départ 19h40 - arrivée 09h45 / Retour : départ 10h45 - arrivée 18h05 avec escales à Astana
- Aeroflot : Aller : départ 14h00- arrivée 05h00 / Retour : départ 06h20 - arrivée 13h05 avec escales à Moscou
- Turkish Airlines : Aller : départ 21h20 - arrivée 10h15 / Retour : départ 22h30 - arrivée 06h25 avec escales à Istanbul


Nous vous proposerons donc dans la majorité des cas l’un de ces plans de vols.
C'est avec Aeroflot que vous volerez le plus souvent car nous nous engageons auprès d'eux en achetant des vols à l'avance. Ceci afin de vous garantir le plus longtemps possible les meilleurs tarifs et la meilleure disponibilité. Les départs de certaines villes de province sont possibles mais il s’agira la plupart du temps de pré acheminement depuis la province vers Paris soit avec des vols nationaux soit en TGV’air si cela est possible (trajet SNCF faisant partie du billet d’avion) .

IMPORTANT : ces informations sont données à titre indicatif. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, les compagnies aériennes et horaires de vol peuvent être différents des informations mentionnées ci dessus.


DÉPLACEMENT DANS LE PAYS :
- Minibus privatifs ou véhicules 4x4 adaptés aux pistes et aux routes kirghizes
- Les 3 premiers jours du trek, un véhicule transporte le matériel du bivouac et vos bagages. Selon les conditions météorologiques, le véhicule peut-être remplacé par les chevaux de bât dès le premier jour. Par la suite, lors des bivouacs, portage de vos affaires par des chevaux de bât
- Durant le trek du Song kul, la logistique et les bagages sont transportés par votre véhicule.


Pourboire

Le pourboire n’est en rien une obligation et doit être laissé à l’appréciation de chacun. Son montant dépend de l’appréciation du service rendu et doit tenir compte de l’économie locale. Les pourboires trop importants, compte tenu du niveau de vie général du pays visité, déstabilisent les équilibres économiques locaux. Bien que très peu répandue en France, sa pratique l’est dans le monde entier. Pour ce voyage, nous vous conseillons un montant entre 20 et 25 € par personne pour l'ensemble de l'équipe, à répartir entre chaque membre.

Encadrement

- Un guide-interprète kirghiz francophone, assisté d'un deuxième guide local pour le trek à partir de 6 personnes
- Un chauffeur pour les transferts terrestres

Alimentation

Repas

Pique-nique le midi, repas chaud le soir.

L'eau

Pendant le trek, de l'eau bouillie, filtrée est à disposition chaque jour pour remplir vos gourdes. Les boissons autres que l'eau sont votre charge.
Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels, ou dans les jerricans disposés à cet effet, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone). Evitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance et (5 litres par ex) et remplir vos gourdes au fur et à mesure.

Budget et change

La monnaie officielle est le soum kirghiz.
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com.

Il existe des distributeurs automatiques à Bichkek, rien ensuite. L'idéal est d'amener des euros ou des dollars en liquide, faciles à échanger (présence de nombreux bureaux de change).
ATTENTION : il vaut mieux avoir des billets de 50 euros à changer car certains bureaux de change n'acceptent pas les petites coupures.

Equipement Sur place

- Matériel de cuisine
- Tentes
- Tente mess
- Toilettes
- Matelas de sol
- Trousse de pharmacie collective

Equipement Indispensable

La liste ci-dessous est donnée pour les voyages se déroulant en été, lorsque les températures oscillent entre 10 et 30°C. Si vous voyagez en juin ou septembre, prévoir des couches supplémentaires car les températures peuvent descendre en dessous de 0°C même en journée. Exceptionnellement, il est possible qu'en été il puisse faire froid sur quelques jours ! De même, il peut faire froid le soir en altitude.

- Casquette ou chapeau pour le soleil
- Bandana, foulard ou chech pour protéger le cou
- Lunettes de soleil niveau 3 ou 4 (glacier)
- Bonnet
- Sous-vêtements thermiques (tee shirts manches courtes ou longues)
- Tee shirts en coton (manches courtes et longues) OU équivalent (chemisettes, tee-shirt en matières techniques à séchage rapide...)
- Polaire légère ou équivalent
- Plusieurs polaires chaudes ou équivalent
- Veste coupe vent imperméable respirante à capuche de type Gore-Tex ou MTD +
- Cape de pluie
- Shorts longs
- Pantalon de marche confortable (idéalement avec jambes amovibles)
- Pantalon de rechange (randonnée ou jean ou équivalent)
- Pantalon imperméable type gore-tex
- Collant ou équivalent pour les nuits
- Guêtres pour les départs de septembre car les cols peuvent être pris par la neige
- Maillot de bain peut-être utile
- Chaussures de “trekking” imperméables, confortables, à tige montante et antidérapantes
- Baskets ou chaussures légères équivalentes pour les étapes faciles et le soir
- Sandales "techniques" (à scratch)
- Chaussettes épaisses pour la marche
- Gants légers

Pour la grande randonnée, la tige est impérativement haute et renforcée, et l’imperméabilité toujours associée à la respirabilité. La semelle est résistante à l’abrasion et suffisamment crantée pour négocier les passages difficiles.

Matériel

- Drap de sac et sac de couchage pour plus de confort (T° confort 0 à -5°c)
- Matelas thermarest si vous voulez améliorer le confort du dos (facultatif)
- Gourde de 1,5 litres ou 2 équivalentes (camel bag ou gourdes rigides)
- Thermos (facultatif)
- Lampe frontale, piles et ampoules de rechange
- Serviette de toilette à séchage rapide
- Nécessaire de toilette (lingettes pour remplacer l'eau, micropur...)
- Papier toilette + briquet pour brûler celui-ci après usage
- Couteau suisse ou équivalent (en soute!!)
- Bâtons de randonnée (conseillée)
- Appareil photo

Bagages

- Sac de voyage 80-100 litres (ouverture frontale ou sac à dos)
- Sac à dos de 25-30 litres pour la journée. Pas de valise.

Chaque sac ne doit pas dépasser le poids maximum de 20 Kg en soute. Votre sac de cabine peut accueillir 8-9 kg, ce qui permet d'emmener les affaires nécessaires pour la journée. Nous vous recommandons néanmoins de ne pas excéder 15 kg de bagages.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

- Médicaments personnels
- Anti douleur type Paracétamol
- Anti diarrhéiques
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre pour les yeux
- Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique
- Double peau pour les ampoules

Passeport

Pour les ressortissants français, belges, suisses et canadiens, est obligatoire :
Votre passeport valide 6 mois après la date de fin de voyage, avec au moins deux pages vierges face à face.
Il est de votre seule responsabilité d'obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d'entrée dans ce pays avant la date de votre départ.

Vous voyagez avec des enfants :
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures. Ils doivent être titulaires d'un passeport valide 6 mois après la date de fin de séjour.

A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Carte identité

Non

Visa

Aucun visa n'est nécessaire pour les ressortissants français, belges, suisses et canadiens.

Infos Vaccins

Même si aucun vaccin n'est obligatoire, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.

Recommandations

Vous trouverez des conseils à suivre concernant les vaccins sur le site de l'Institut Pasteur : www.pasteur.fr/fr/map

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

La responsabilité d'ATALANTE ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Climat

Le climat de cette région montagneuse présente de grandes différences entre les montagnes et les plaines environnantes. Les conditions climatiques vont de la neige permanente en altitude aux déserts chauds dans les basses terres. De la fin du mois de juin jusqu'à mi-août, les températures atteignent souvent 32°C ou plus, avec un record moyen annuel de 40°C. En revanche, durant les mois d'hiver, les températures restent en dessous de 0°C pendant 40 jours environ. Janvier est le mois le plus froid en raison des vents glacés venus de Sibérie.

L'été est la période la plus favorable et la plus stable sur cette région. Néanmoins, le temps peut changer très rapidement, avec des amplitudes considérables. Les écarts thermiques sont importants: + 25-30°C le jour et jusqu'à des températures négatives la nuit en altitude. Par ailleurs, il est fréquent d'avoir des averses toutes les fins d'aprés midi au lac Song Kul avant que le ciel se dégage de nouveau. Il faut donc être bien équipé pour la pluie.

A partir de fin septembre, les températures baissent fortement avec parfois la présence de neige sur les cols.

Géographie

GENERAL :
À peine plus grand que l'Autriche et la Hongrie réunies, le Kirghizistan est un pays très cloisonné, bordé par le Kazakhstan au nord, la Chine à l'est, le Tadjikistan au sud et l'Ouzbékistan à l'ouest. Près de 95% du territoire est montagneux, dont quasiment la moitié au-dessus de 3 000 mètres et les trois quarts continuellement couverts de neige ou de glaciers. Dans le Sud-Est, la crête du système montagneux du Tian Shan est formée par le spectaculaire massif du Kakchal-Tau, extraordinaire frontière naturelle entre le Kirghizistan et la Chine, culminant au pic Pobedy (7 439 m), le plus haut point du pays. La frontière sud avec le Tadjikistan longe la chaîne du Pamir. Profond de presque 700 mètres, le lac Yssyk-Köl se trouve dans une grande dépression au bord du Tian Shan, à l'est du Kirghizistan.

FAUNE ET FLORE :
Bien que l'Asie centrale ne soit pas exempte de problèmes écologiques, les voyageurs ont de bonnes chances d'y voir une faune et une flore des plus originales. Dans les montagnes du Kirghizistan s'étendent de vastes prairies dans lesquelles les voyageurs peuvent parfois voir courir des antilopes par la fenêtre de leur bus ou de leur train. Les marmottes et les pikas servent de proies aux aigles et aux gipaètes barbus tandis que les quelques léopards des neiges chassent le bouquetin sur les pentes rocheuses. Les épicéas, les mélèzes et les genévriers des forêts du Tian Shan abritent des lynx, des loups, des sangliers et des ours bruns. En été, les fleurs sauvages offrent un véritable festival de couleurs.

Electricité

220V, 50 Hz. Vous n'avez pas besoin d'adaptateur.

Heure Locale

Il existe un décalage horaire de + 5 heures avec la France.
Indicatif téléphonique : +996

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation sur certains de nos voyages à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

Pour des raisons écologiques évidentes, Atalante a décidé de ne plus proposer d'eau en bouteille plastique sur ces circuits. Atalante invite ses voyageurs à traiter l'eau avec des pastilles purifiantes et à éviter, autant que possible, l'achat de bouteilles plastiques dans les pays où elles ne sont pas recyclées.

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Voyages qui pourraient vous intéresser

Contactez nous

Suivez nous

Newsletter

S'inscrire

© Atalante, l'esprit Trek 2018 - Plan du site - Mentions légales - Accès Partenaires - Membre du réseau Altaï, actif de nature