Mont Kenya et safari

Mont Kenya et safari

Un voyage complet pour les amoureux du trek et des animaux sauvages !

Le Mont Kenya qui culmine à 5 199 m d'altitude est le 2ème sommet d'Afrique. Vous le gravissez par la voie Chogoria qui est située sur la face est, et qui est réputée pour ses jolis paysages. Cette voie traverse des forêts de bois de rose et de lichens, des cascades. Votre objectif : la pointe Lenana à 4 985 m, avant de redescendre par la voie Sirimon. Vous poursuivez par un safari dans la magnifique réserve d'Amboseli, avec le Kilimanjaro en toile de fond. Vous partez à la découverte de l'écosystème et de la faune du Sud Kenyan, à la frontière avec la Tanzanie. Un voyage aventure complet pour les amoureux du trek et des animaux sauvages !

Votre Expert

Emelyne BarbetConseiller spécialiste

Note du voyage

Fiche technique Je Privatise ce voyage

Envie de partir en famille, entre amis ou en couple ?

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez ! Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Les points forts

  • Une ascension via un itinéraire facile et peu emprunté
  • Des safaris en véhicule dans le parc d'Amboseli
  • 2 nuits en lodge et en camp de toile au cœur de la nature

La carte

Itinéraire du voyage Mont Kenya et safari


Dates & Prix
Départ
Retour
Prix
Statut
Départ :02/12/2017
Retour :11/12/2017
Prix :2145€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :23/12/2017
Retour :01/01/2018
Prix :2295€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :13/01/2018
Retour :22/01/2018
Prix :1895€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :10/02/2018
Retour :19/02/2018
Prix :2195€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :17/02/2018
Retour :26/02/2018
Prix :2195€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :24/02/2018
Retour :05/03/2018
Prix :2245€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :17/03/2018
Retour :26/03/2018
Prix :2045€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :02/06/2018
Retour :11/06/2018
Prix :2045€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :07/07/2018
Retour :16/07/2018
Prix :2445€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :14/07/2018
Retour :23/07/2018
Prix :2445€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :04/08/2018
Retour :13/08/2018
Prix :2445€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :08/09/2018
Retour :17/09/2018
Prix :2045€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Départ :06/10/2018
Retour :15/10/2018
Prix :2045€
Statut :Confirmé à partir de 3 personnes
 
Remarques sur nos prix

Les groupes sont composés de 3 à 14 personnes maximum.

Le prix du voyage présenté ci-dessus est au départ de Paris. Les départs de province ou d'autres villes sont possibles. Veuillez nous consulter pour en faire la demande. Les prix indiqués sont valables pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes desservant cette destination. Ils sont donc évolutifs en fonction de la disponibilité au moment de la réservation.
Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.



Notre prix comprend

- Les vols internationaux et les taxes aériennes
- L'encadrement par un guide-accompagnateur Atalante
- Les transports terrestres
- Les excursions détaillées dans le programme
- Les hébergements comme indiqués dans le fil des jours
- La pension complète sauf les repas mentionnés comme « libre » dans le fil des jours

Notre prix ne comprend pas

- L’assurance voyage
- Les frais d’inscription
- Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe
- Les taxes d'entrées dans les parcs (330 € par adulte et 165 € par enfant de moins de 18 ans, pour l'ensemble des parcs).
Ces montants vous sont facturés par Atalante lors de votre inscription. Ils peuvent être réajustés jusqu'à 30 jours avant le départ.

A régler sur place

- Les frais de visa. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Formalités’
- Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »).
- Les repas mentionnés comme ‘libres’ dans le fil des jours. Comptez 10 à 12 € environ par repas.
- Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique ‘Pourboires’

Options

- Le supplément départ de province, Genève et Bruxelles à partir de 120 € et le départ anticipé ou retour différé compter 80 €
- Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (25 € par personne)
- Le supplément chambre et tente individuelles (80 €)
- La nuit supplémentaire à Nairobi (90 € en chambre individuelle, 65 € en chambre double, par personne, avec petit déjeuner)

Jour 1 :

PARIS - NAIROBI

Départ de Paris sur un vol de nuit pour une arrivée à Nairobi tôt le matin du J2. En cas de vol de jour le J1, arrivée prévue en fin de journée à Nairobi le J1 (nuit en supplément et repas libres).

  • Hébergement Avion
Jour 2 :

NAIROBI - PIED DU MONT KENYA

2 à 3 heures de marche

Arrivée de votre vol international le matin et accueil à l'aéroport par votre guide.
Après le petit déjeuner, vous prenez la route vers le Mont Kenya où vous partez randonner jusqu'aux villages Kikuyus et visitez l'une des fermes, pour en apprendre d'avantage sur le mode de vie de ce groupe ethnique. Les Kikuyus cultivent les montagnes centrales fertiles et sont également le groupe ethnique le plus économiquement actif au Kenya. En route à la recherche des buffles, antilopes… Début de la rando parmi les cultures, puis un peu plus haut, au cœur de la forêt tropicale, où votre guide vous explique les secrets des plantes médicinales et où vous essayez d'apercevoir les énigmatiques singes colobes avant de rejoindre votre petit lodge champêtre au coeur de la forêt.

  • Temps de transport 2 à 3 h
  • Hébergement Lodge
Jour 3 :

MONT KENYA - CHOGORIA (2900 m)

2 à 3 heures de marche

Départ pour Chogoria, au versant est du Mont Kenya. Après un arrêt administratif à l'entrée du parc, vous poursuivez votre chemin en véhicule jusqu'aux abords du refuge. Une randonnée finale de 2 ou 3 h peut être envisageable pour une première acclimatation (si les conditions climatiques le permettent), sur la partie basse du Mont Kenya, caractérisée par ses profondes vallées au profil en « V ». Vous vous installez à votre refuge de Chogoria pour y passer la nuit.

  • Temps de transport 5 h
  • Hébergement Refuge ou bivouac
Jour 4 :

CHOGORIA - NITHI CAMP (3300 m)

3 heures de marche

Vous franchissez une succession d’écosystèmes : des forêts du mont Kenya aux paysages grandioses des zones semi-désertiques du Nord Kenya. Vers 3000 m, les bruyères géantes se glissent dans le paysage avant de céder la place aux lobélies et séneçons. Vous montez tranquillement jusqu'à Nithi camp où vous vous installez dans votre refuge. L'après-midi, rando d'acclimatation pour découvrir les chutes Nithi et aller jusqu'au lac Ellis ou jusqu'aux Mugi Hills.

  • Dénivelé positif +400 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 5 :

NITHI CAMP - MINTO'S CAMP (4270 m)

6 à 7 heures de marche

Vous remontez la Chogoria par un sentier longeant la falaise qui surplombe la vallée. Les points de vue sont spectaculaires et variés : lacs de montagnes, rochers en forme de champignon, reliefs tabulaires, gorges encaissées se succédant jusqu'à Minto's camp. Une balade est possible l'après-midi, pour aller jusqu'au « Temple », au-dessus du lac Michaelson en passant par de magnifiques châteaux de pierre.

  • Dénivelé positif +1000 mètres
  • Hébergement Bivouac
Jour 6 :

MINTO'S - LENANA - SHIPTON'S

7 heures de marche

Départ très matinal pour atteindre votre objectif au lever du soleil : la Pointe Lenana (4985 m), le troisième pic le plus haut du Kenya, en passant par un itinéraire facile et peu emprunté. Vous êtes récompensé par la vue qui par temps clair, s'étend à l’infini. Vous pouvez parfois voir le Kilimandjaro, à plus de 300 kilomètres ! Puis, après un long repos, vous redescendez vers Shipton's, sur le versant occidental du massif. Nuit en refuge (4200 m).

  • Dénivelé positif +600 mètres
  • Dénivelé négatif -700 mètres
  • Hébergement Refuge ou bivouac
Jour 7 :

SHIPTON'S - OLD MOSES - NAIROBI

4 heures de marche

Descente par la voie Sirimon, jusqu'à Old Moses Camp. La végétation afro-alpine (bruyères arborescentes, séneçons, et lobélies) laisse progressivement place à la forêt équatoriale, où vous rencontrez des traces d'animaux que vous apprenez à reconnaître (singes colobes, éléphants, buffles…). Transfert et nuit à Nairobi. Déjeuner libre.

  • Temps de transport 3 h
  • Dénivelé négatif -900 mètres
  • Hébergement Hôtel
Jour 8 :

NAIROBI - PARC AMBOSELI

Vous êtes transféré dans le sud du pays, en direction du parc national d'Amboseli. L'après-midi est consacrée à un safari véhicule hors des sentiers battus pour observer la faune abondante de cette réserve et ses espèces endémiques. Situé en territoire masaï et au pied du Kilimandjaro, Amboseli est l’un des plus beaux et plus anciens parcs du Kenya et s’étend sur 392 km². Vous pouvez y apercevoir d’importants troupeaux d’éléphants et des hippopotames grâce à ses nombreux marécages, mais c'est également le terrain de jeu des grands prédateurs : lions, guépards et léopards. Partez à la rencontre des girafes massaï, des buffles, des gnous et des zèbres, mais aussi des babouins, des gazelles et bien d’autres espèces encore. C’est un endroit idéal pour observer une riche faune sauvage dans l’un des décors les plus époustouflants d’Afrique.

  • Temps de transport 4 h
  • Hébergement Campement confort
Jour 9 :

PARC AMBOSELI - NAIROBI - PARIS

Très tôt le matin, vous partez pour votre dernier safari dans le parc Amboseli, avant de rentrer au camp prendre votre petit déjeuner. Puis vous prenez la route pour rejoindre l'aéroport de Nairobi et prendre votre vol retour de nuit.

En cas de vol retour de jour le J10, prévoir une nuit à Nairobi et le transfert aéroport en supplément, et dîner libre. Arrivée à Paris le J10 en fin de journée.

  • Temps de transport 4 h
  • Hébergement Avion
Jour 10 :

PARIS

Arrivée de votre vol international dans la matinée à Paris.

Remarque itinéraire

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. L'itinéraire peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou autres imprévus. Atalante et ses guides mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

Niveau

4,5 jours consécutifs sur le Mont Kenya. 1,5 jours de safari véhicule.
+ 1000 m / - 900 m de dénivelés maximum lors des treks.
Les nuits en brousse sont sans barrière entre vous et la nature. Les treks dans les parcs ont lieu en sécurité, et nécessitent le respect des règles de prudence.

L’ascension du Mont Kenya n'est pas une ascension technique. Il existe toutefois quelques passages plus aériens en toute fin d'ascension, où il est bon de poser les mains. Il est recommandé d'avoir une bonne condition physique pour optimiser ses chances de réussite du sommet. Nous vous conseillons de pratiquer une activité physique de fond (course à pied, vélo, natation), 2 fois par semaine minimum, et de cesser toute activité intense la semaine précédant le départ pour arriver en forme.



SECURITE:
Il est prévu un caisson hyperbare, de l’oxygène en bouteilles et une trousse de secours de montagne sur l’ensemble de l’ascension, quel que soit le nombre de participants. Tous nos guides et accompagnateurs savent s’en servir. Tous les soirs, un test en oxymétrie est effectué afin d'évaluer le taux d'oxygène dans le sang des participants. Cela a une véritable valeur ajoutée préventive.


INFORMATION SUR LA SÉCURITÉ DURANT VOTRE VOYAGE ET LE MAL AIGU DES MONTAGNES

Informations sur le Mal Aigu des Montagnes (MAM)

Durant votre voyage vous allez être amenés à évoluer plusieurs jours à plus de 3500 mètres. Le Mal Aigu des Montagnes est le signe d’une acclimatation incomplète à l’altitude et il apparaît le plus souvent à partir de 3500m. A partir de cette altitude 50% des personnes sont atteintes du MAM bénin. Maux de tête, insomnies, perte d’appétit et nausées sont les troubles les plus fréquents. Ces effets disparaissent souvent après quelques jours passés en altitude. Le MAM est causé par une une diminution de la pression atmosphérique entraînant une raréfaction de l'oxygène. La meilleure et la seule prévention est l’acclimatation : ne pas monter trop vite, éviter les efforts intenses en début de séjour et boire en abondance.

Pour plus d'informations sur le MAM : www.ifremmont.com/documentation

Organisation locale

Nos itinéraires respectent au mieux les paliers d'acclimatation en fonction des contraintes géographiques et/ou de la durée du voyage. Nos équipes sont également régulièrement formées à la sécurité en altitude. Nos guides savent au mieux organiser cette acclimatation. Un caisson hyperbare est également présent sur ce voyage pour une intervention immédiate en cas de mal aigu des montagnes (MAM).

Assistance médicale 24h/24 et 7j/7

En cas de besoin, et avec l'aide de votre guide, un médecin de notre plateau d’assistance médicale (Mutuaide) spécialisé dans les pathologies liées au froid et à l’altitude peut être contacté par téléphone pendant votre voyage, 24H/24 et 7j/7, pour vous aider en cas de problème (l'accès à ce service est possible que si une communication GSM où satellite peut être établie).

Prévention

Avant le voyage, nous vous conseillons d'effectuer une téléconsultation par un des médecins spécialistes de l’Ifremmont, l'institut de formation et de recherche médicale en montagne, particulièrement si vous êtes sédentaire, si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude et si vous avez plus de 50 ans sans expérience préalable de l’altitude. Ce service est optionnel et les frais de consultations sont à votre charge (50€). Pour plus d'informations consulter : http://www.ifremmont.com/consultation.php

N’hésitez pas à consulter votre médecin qui saura vous conseiller, et le cas échéant, vous prescrire un traitement spécifique (Diamox notamment).

IMPORTANT : rappel concernant l'assurance rapatriement

Nous vous recommandons vivement une assurance rapatriement ou multirisques Atalante. Cette assurance prend notamment en charge financièrement les frais de recherche et de secours en milieu isolé. Les assurances liées à l'usage des cartes bancaires offrent des plafonds et des couvertures moindres que nos assurances qui sont spécialement étudiées pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.

Connaître son niveau

Hébergement

En hôtel 3*** à Nairobi et en lodge : chambre double et salle de bain privative

En refuge : chambres en dur ou presque, équipées d’un matelas simple et le plus souvent de couvertures si nécessaire. Dortoirs collectifs, salle de bain à partager, eau souvent chaude.

En bivouac : tente 3 places pour 2, matelas type karimat, sanitaires collectifs.

Note : les refuges sont utiles pour faire un brin de toilette et partager un moment convivial pour le repas, mais il se peut que vous dormiez sous la tente à proximité pour plus de confort.

En campement confort lors du safari :
- Tentes haute 3 places pour 2 personnes, permettant de se tenir debout. Lit de camp et matelas confortable (prévoir votre sac de couchage)
- Sanitaires : 1 tente toilettes et 1 tente douche avec de l'eau chaude
- Tente mess, chaises et table pliante pour les soirées et les repas.

Déplacement et portage

Transport en minibus ou véhicule tout terrain type Landcruiser.

Pourboire

Les pourboires sont à la discrétion du voyageur, et ce qui suit ne doit être utilisé que comme ligne directrice. Tout notre personnel est rémunéré selon les standards kenyan (voire mieux) et ne vit donc pas dans l’attente de votre pourboire, même s’il est toujours le bienvenu ! Sur la base d’un groupe de 8 personnes, vous pouvez envisager un montant d’environ 50 USD pour un safari d’une semaine, ou d'environ 80 USD pour un safari de 15 jours.
Votre accompagnateur vous conseillera dans la justesse de cette démarche.
Les « tarifs » généralement pratiqués sont :
- Chauffeurs et accompagnateur francophone : 15 USD par jour
- Cuisiniers : 10 USD par jour
Il suffit donc de multiplier chaque type d'emploi par le nombre de personnes (2 chauffeurs, 1 accompagnateur…), d'en faire la somme pour obtenir le montant global, puis de diviser ce chiffre par le nombre de participants pour connaître le montant individuel approximatif. Pour les voyages en famille ou de deux semaines, ce calcul n'est pas applicable de la même façon.

En général dans le pays :
- porteur dans les hôtels: 50 KES par valise
- Serveur dans les restaurants: 50 à 100 KES par pers

Encadrement

- Un guide kenyan francophone formé par nos soins
- Chauffeurs et cuisiniers anglophones
- Vous serez parfois accompagné d'un guide de haute montagne anglophone assisté d'un traducteur local francophone (lors des ascensions).

Alimentation

Repas

Repas préparés avec soin par 1 ou 2 cuisiniers selon la taille du groupe. Les petits-déjeuners sont du type occidental, les déjeuners à base de salade, et les dîners sont constitués d’un plat de résistance chaud et dessert.

L'eau

Pendant le trekking, de l'eau bouillie est à disposition chaque jour pour remplir vos gourdes. Durant votre séjour les boissons, y compris l’eau minérale, sont à votre charge. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels, ou dans les jerricans disposés à cet effet, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone). Evitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance (5 ou 10 litres par ex) et remplir vos gourdes au fur et à mesure. Si vous souhaitez acheter des bouteilles, vous pouvez en avertir votre guide en début de circuit afin de prévoir une halte à cet effet.

A la fin de votre voyage, vous pouvez donner ces bouteilles aux populations locales qui les utilisent pour transporter l'eau et le lait.

Budget et change

La monnaie officielle est le shilling kenyan (KES).
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com

Les euros se changent sans problème à l’aéroport ou dans les banques. Se munir de la somme exacte en dollars pour les entrées dans les parcs nationaux.

Les bureaux de change (forex), implantés un peu partout, constituent les meilleurs endroits pour changer de l’argent au Kenya – ils ne prélèvent pas de commission. L’utilisation des cartes de crédit se généralise. Les terminaux électroniques tombent toutefois régulièrement en panne. Les cartes Visa et MasterCard sont largement acceptées dans les hôtels de catégorie moyenne et supérieure, les grands restaurants et certains magasins.

Equipement Sur place

- Tente et matelas
- Couvertures fournies dans les lodges et refuges

Equipement Indispensable

Cette liste d'équipement se veut exhaustive et adaptée à l'ascension d'un haut sommet où il peut faire très froid.

Nous vous conseillons de prendre avec vous dans l'avion les vêtements importants pour le début de l’ascension : chaussures, veste, polaire, sac de couchage...etc en cas de retard de votre bagage.

- 1 casquette ou chapeau pour le soleil
- 1 foulard pour protéger le cou type "buff"
- 1 bonnet ou passe-montagne
- 2 ou 3 sous-vêtements thermiques (T-shirts manches courtes ou longues)
- 2 T-shirts (manches courtes et longues), de préférence en matière technique
- 1 polaire légère ou équivalent
- 1 polaire chaude ou équivalent
- 1 veste imperméable respirante à capuche de type Gore-Tex
- 1 doudoune en duvet ou matériau synthétique équivalent
- 1 ou 2 shorts ou bermudas
- 1 pantalon de marche confortable
- 1 pantalon de rechange
- 1 collant chaud
- 1 sur-pantalon en nylon ou Goretex.
- 1 paire de chaussures de trekking chaudes, imperméables, confortables, à tige montante et semelle type Vibram
- 1 paire de baskets ou chaussures légères pour le soir.
- Plusieurs paires de chaussettes de marche dont 1 chaude
- 1 paire de gants chauds ou de moufles
- 1 paire de guêtres ou de stop-tout

Matériel

- 1 sac de couchage (température confort -10°)
- 1 Drap de sac
- Nécessaire de toilette (privilégiez les produits biodégradables et 1 savon de Marseille
- 1 serviette de toilette à séchage rapide
- 2 gourdes isothermes, camel back ou thermos (pas de bouteilles en plastique, elles ne sont pas acceptées dans le Parc du Kili)
- 1 paire de lunettes de soleil, indice de protection élevé
- 1 Lampe frontale (piles et ampoules de rechange)
- 1 Couteau suisse ou équivalent (en soute !!)
- 1 paire de bâtons de randonnée télescopiques (fortement recommandés)
- Crème solaire haute protection
- Papier toilette
- Une cape de pluie ou un poncho pour protéger vous et votre sac à dos
- Appareil photo avec câble de recharge et carte mémoire supplémentaire si besoin

Prenez de quoi rassembler vos déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de pommade, emballage de pellicules photo...) afin de les ramener en France où le tri est bien fait et efficace. Un conseil : évitez au maximum d'emmener les emballages du matériel ou équipement que vous auriez acheté avant de partir… Toujours cela en moins à ramener en France.

Bagages

- Un sac de voyage souple et solide (80 à 100 litres).
- un sac à dos de 30-35 litres pour porter vos affaires de la journée.

Sur l'ascension, le poids de votre sac de voyage est limité à 15 kg car il sera porté par les porteurs..

- Depuis cette année, une nouvelle loi interdit les sacs plastiques dans le pays. Ils risquent donc d’être retirés à votre arrivée au Kenya.

Pharmacie

Vos guides disposent d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

- Médicaments personnels
- Anti douleur type Paracétamol
- Anti diarrhéiques
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre pour les yeux
- Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique
- Double peau pour les ampoules

Passeport

Valable 6 mois après la date de retour, avec au moins 2 pages vierges.

Nous vous conseillons de voyager avec des photocopies de vos papiers d'identité en permanence sur vous (en cas de perte ou de vol des papiers).

Attention : les enfants doivent posséder un passeport (ou une CNI) individuel, et ne peuvent plus être inscrits sur le passeport de leurs parents. Toutefois, les passeports délivrés antérieurement au 12 juin 2006, qui font apparaître des enfants mineurs de moins de 15 ans, demeurent valables jusqu'au terme de leur validité normale.
A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Carte identité

Non autorisée

Visa

Oui, il s'agit d'un visa individuel et son obtention est sous votre responsabilité.

Depuis septembre 2015, il n'est plus possible d'obtenir un visa sur place à l'arrivée, les voyageurs français doivent obtenir un visa électronique en ligne.

Vous devez obtenir votre e-visa avant votre départ au maximum 90 jours avant l'entrée sur le territoire kenyan, et l'imprimer. Il est à présenté à l'embarquement, et à votre arrivée au service d'immigration qui vous délivre le visa simple entrée valable 30 jours.

Le e-visa est à demander en ligne sur le site officiel www.evisa.go.ke.
Après avoir créé votre compte en ligne et que celui-ci soit validé, vous téléchargez une photo d'identité et renseignez le formulaire.
Note : vous devez voyager avec le passeport déclaré lors de la demande e-visa.

Coût du visa : 51 USD à ce jour en simple entrée. Compter un délai de 7 jours ouvrés pour recevoir votre e-visa.

Des procédures d'obtention du visa de façon plus urgente existent et sont bien sûr plus onéreuses.

À compter du 1er février 2016, le visa est gratuit pour les enfants de moins de 16 ans.

L'adresse sur place à fournir pour compléter le formulaire de demande de visa est la suivante :
ATALANTE KENYA
Jubilee Insurance House
4th Floor - Room 430 P.O.BOX 00100
nairobi 15796 kenya
info@adventureholidays.co.ke
Tel : 00 254 20 21 00 51

Infos Vaccins

Le vaccin contre la fièvre jaune n'est obligatoire que si vous arrivez d'un pays africain et ce, même si vous n'y êtes qu'en transit.
Traitement antipaludéen recommandé.
Même si les autres vaccins ne sont pas obligatoires, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.

Climat

Il existe 2 saisons sèches au Kenya : notre hiver (décembre à mi-mars) et notre été (fin juin à mi-octobre). L'été, les températures peuvent être est plus fraîches que celle d’hiver, cela signifie qu'il peut faire assez froid au petit matin lors d’un safari. Et qu'une polaire est appréciée pour les soirées.

En raison des grandes variations d'altitude, les conditions climatiques sont très variées, depuis la chaleur humide de la côte, la chaleur sèche de la Rift Valley (Bogoria), et jusqu'à la fraîcheur des hautes terres : autour de 10 à 15°C lors des départs en safaris très matinaux (Maasaï Mara). Le ciel reste généralement pur le matin et peut parfois devenir nuageux l'après-midi.

Lamu bénéficie d'un climat tropical plaisant avec des mois d'hiver un peu plus chauds que la période estivale. Les mois pluvieux sont Mai, Juin et Juillet. Les pluies sont faibles en Janvier et Février. La meilleure période pour visiter Lamu est la période de Novembre à Mars.

Le climat dans la région du lac Turkana est chaud et sec, particulièrement entre décembre et mars avec des températures très élevées la journée (40°C) et qui peuvent être fraiches la nuit. Les mois de juin à début septembre sont les plus agréables avec des températures plus supportables (25-30°C). Octobre et novembre sont des mois où le vent souffle fort le soir et le matin. Les pluies y sont faibles et certains endroits n’ont pas connu la pluie pendant plusieurs années.

Géographie

GENERAL :
Coupé en son centre par l'équateur, le Kenya occupe une superficie légèrement supérieure à celle de la France. Le pays, situé sur la côte est du continent africain, est bordé par la Somalie, l'Éthiopie, le Soudan, l'Ouganda et la Tanzanie. La Rift Valley et les hautes terres centrales, qui en forment l'épine dorsale, contrastent avec la côte humide, bordée de longues plages. L'ouest du pays, formé par les abords fertiles du lac Victoria, abrite quelques parcs naturels de premier ordre. La vaste région nord-est est plus aride. Le point culminant du pays est le mont Kenya (5 199 m).

Les paysages caractéristiques du Kenya sont la brousse sèche et la savane arborée.
Dans les régions semi désertiques se dressent des acacias de 3 à 5 mètres de haut lorsque la brousse devient plus dense, le baobab est plus fréquent (la légende dit que Dieu, peu adroit, l'aurait planté à l'envers, les racines vers le ciel).

FAUNE ET FLORE :

La flore locale doit sa richesse à la diversité du territoire kenyan. Acacias, baobabs et bush sont caractéristiques des plaines du Sud, tandis que les forêts tempérées et les bambous sont présents sur les pentes des monts Elgon et Kenya et que des mangroves jalonnent la côte.

Les environs de la réserve de Masaï-Mara sont le territoire d'une vaste savane, où se donnent rendez-vous les innombrables espèces animales du pays.
Outre quelques primates (singe bleu, babouin), les petits mammifères sont représentés par plusieurs espèces de mangoustes, la civette d'Afrique et une variété de blaireaux particulièrement agressifs. L'ordre des félidés s'illustre avec la hyène (la hyène tachetée, prédateur efficace, peut atteindre 60 km/h à la course et diffère de la hyène rayée, piètre prédateur se nourrissant de charognes), le lynx, le léopard qui excelle dans l'embuscade et se révèle un excellent grimpeur. Peu actif durant la journée, le lion vit en groupes pouvant atteindre une trentaine d'individus, au sein desquels les mâles coalisés défendent leur territoire et leurs femelles. Les grands herbivores sont les proies favorites de ces redoutables chasseurs particulièrement territoriaux. Le guépard, plus rapide mammifère terrestre, peut atteindre une vitesse de 105 km/h sur une distance de quelques centaines de mètres, ce qui l'oblige à une approche lente de sa proie.
Autres seigneurs des savanes africaines, les éléphants vivent en groupes familiaux de 10 à 20 individus. Les adultes, dont le poids peut atteindre 6 tonnes, sont susceptibles d'ingurgiter 250 kg de végétation par jour. Citons également le rhinocéros noir, l'un des grands mammifères les plus menacés d'Afrique, les zèbres, les buffles, les girafes - qui en dépit de leur cou pouvant dépasser 5 m de haut ne comptent que 7 vertèbres cervicales, comme l'homme -, les hippopotames, dont les seuls prédateurs sont les lions et les crocodiles, et un grand nombre de gracieuses antilopes : dik-dik, impala, oryx, gazelle de Thompson, gnou.

• Problématiques et recommandations :
Le braconnage répandu au Kenya a réduit la population de rhinocéros dans le pays à un taux estimé de 20,000 dans les années 1970, à moins de 350. Toutefois les initiatives anti-braconnage et d'autres initiatives y compris les sanctuaires de rhinocéros ont ramené le nombre à environ 540.

Dans un autre registre, un récent projet a été initié pour réduire les conflits entre homme et animaux autour du Parc national Amboseli, qui abrite 1500 éléphants. Il s'agit de plantations de tabac pimenté empêchant les éléphants de s'aventurer sur les terres agricoles, de systèmes d'alarme simple et ingénieux pour les agriculteurs qui utilisent des systèmes de cloches qui sonnent dans la ferme, ou de feux d'artifice inoffensifs qui peuvent chasser les animaux. Parallèlement, les populations d'éléphants au Kenya ont récemment augmenté de 4% après des années de succès de lutte contre le braconnage.

Au cours de votre visite, nous vous rappelons qu'il est interdit de ramasser quoi que ce soit (os, restes d'animaux, ...) et de cueillir des fleurs, plantes,.... Les feux ne sont autorisés que dans les lieux de campement, et doivent être éteints avec grand soin avant votre départ. Et nous vous demandons de veiller attentivement à ne rien laisser derrière vous après votre départ (mégots de cigarettes, déchets divers, restes du pique-nique...).

•NAIROBI :
Cosmopolite, vivante et agréable, la capitale kenyane possède un charme malheureusement pondéré par la fréquence des vols à la tire, qui lui ont valu le surnom de nairobbery (la ville où l'on se fait voler). La ville sortit de terre lors de la construction par les Britanniques de la ligne ferroviaire Ouganda-Mombasa et prit son essor dans les premières années du XXe siècle. Elle supplanta Mombasa comme capitale du protectorat britannique dès 1905. Avec 1,5 million d'habitants, Nairobi est la plus grande ville d'Afrique entre Le Caire et Johannesburg.
Comme toute grande ville, Nairobi alterne quartiers populaires et commerçants, faubourgs où résident les classes moyennes et quartiers résidentiels opulents. River Road, avec son agitation, ses bus fatigués et ses échoppes en tout genre est l'exemple typique des premiers. Au centre de la ville, sa visite mérite le détour, même si l'agitation qui y règne vous fait préférer un hôtel dans un quartier plus calme. Le musée National, le musée des Serpents, les Archives nationales, le parc national de Nairobi et le Parc Ostrich – ce dernier à l'extérieur de la ville – comptent également parmi les lieux intéressants à visiter.

• MASAI MARA :
La réserve de Masaï Mara, fondée en 1961, qui s’étend sur 1800 km2, est un passage obligé lors d’un voyage au Kenya car l’observation y est extraordinaire. Extension nord du Serengeti (parc national Tanzanien), elle offre des paysages similaires et une faune aussi riche car les écosystèmes sont identiques. Ces deux parcs sont pratiquement indissociables car ils sont le théâtre de la migration de plus d’un million de gnous, de gazelles et de zèbres qui, chaque année, quittent le sud du Serengeti pour rejoindre le Masaï Mara après avoir franchi les rivières Grumeti, Sand, Talek et Mara. La Réserve est reliée à Nairobi par deux vols quotidiens et de nombreuses possibilités d'hébergement existent sur place. La petite localité de Narok, à quelques heures de route à l'ouest de Nairobi, est la principale entrée du parc.
Grandes plaines, collines, rivières boisées, taillis d’acacias (le bush)... forment une grande diversité d’habitats et vous permettront de rencontrer buffles, gazelles de Grant et de Thomson, hippotragues, topis, impalas, girafes... Les éléphants sont aussi présents en belles troupes les rhinocéros sont régulièrement observés les prédateurs : lions très présents, guépards que l’on peu surprendre en chasse (ils sont les rares qui chassent le jour), léopards -très difficiles à observer-, hyènes, chacals... et avec de la chance les lycaons. Plus de 400 espèces d’oiseaux ont été recensées et les abords des rivières sont un paradis pour les ornithologues .

• LAC BOGORIA :
Le parc national du Lac Bogoria (ex-lac Hannington) est un petit parc charmant de 110km2, extrêmement intéressant, du point de vue géologique. Un petit lac salin accolé à Laikipia Escarpement abrite de nombreux flamants roses et flamants nains qui viennent parfois nidifier. L’intérêt de ce parc réside dans le fait qu’il est un résumé de la “Rift Valley” : nombreuses sources d’eau chaude, geysers de la rive occidentale du lac, “escarpement” de Laikipia, qui est la bordure orientale de cette grande faille, salinité du lac : toutes ces caractéristiques témoignent d’une intense activité tellurique.
Le parc abrite également de magnifiques antilopes maintenant assez rares : les grands Koudous aux cornes spectaculaires à large spire. Il est possible, en raison de l’absence de gros prédateurs, de se balader à pied dans ce parc. Attention néanmoins aux sources d’eau chaude dont la température peut atteindre 100°C, et dont les abords sont glissants.
Particulièrement agréable et bien entretenue, la réserve nationale du lac Bogoria offre quelques possibilités d'hébergement. Elle est accessible en bus depuis les localités de Loboi ou de Marigat.


• SAMBURU & BUFFALO SPRINGS :
L’Ewaso N’Giro (la rivière brune), qui prend sa source sur le plateau de Laikipia alimentée par les eaux des Monts Aberdare et Mont Kenya, est un cours d’eau pérenne autour duquel trois réserves nationales ont été créées : Samburu au nord de la rivière, Buffalo Springs au sud reliés par un pont et plus à l’est Shaba national reserve.
Ces trois réserves sont situées au nord du Mont Kenya à la limite d’une immense région de déserts semi arides et vous permettent de découvrir un écosystème très différent de secteurs comme Maasaï Mara, Amboseli, Nakuru etc... La surface des parcs est essentiellement composée de savanes sèches et ouvertes, d’acacias et d’épineux, et le long de l’Ewaso N’Giro de tamariniers et palmiers doums.
Cet habitat semi-aride abrite des espèces que l’on ne rencontre pas ailleurs comme la girafe réticulée, l’oryx beisa, le Zèbre de Grévy, le gerenuk (antilope girafe), l’autruche de Somalie aux pattes bleues et beaucoup d’autres aussi : les diks diks timides, impalas, gazelles, cobes à croissant, buffles... Les éléphants sont moins nombreux que par le passé, lions, guépards et léopards s’observent assez facilement car le tapis végétal est clairsemé. Les oiseaux sont aussi fort présents et vous pouvez les observer facilement aux abords de la rivière.

• PARC NATIONAL DE MARSABIT :
Ce parc du nord du pays abrite les plus grands mammifères du Kenya : lions, léopards, guépards, éléphants, rhinocéros, buffles, zèbres, girafes, hyènes et gazelles. La végétation rendant l'observation des animaux plus difficile que dans d'autres réserves du pays, mieux vaut prévoir plusieurs jours sur place. Pour séjourner, le Lake Paradise (lac paradis) est certainement le plus agréable site de safari du pays.
Des bus relient la localité de Marsabit – la plus proche de l'entrée du parc – à la ville d'Isiolo, près du mont Kenya.


• LA MIGRATION DES GNOUS EN TANZANIE ET AU KENYA : représente un trek de 1000 kms tous les ans !
Constituée de 1 à 2 millions de gnous, et de quelques centaines de milliers de zèbres et d’antilopes. La migration se déplace en colonnes de 30 ou 40 km de long qui peuvent couvrir jusqu'à 80 km / jour. Ils parcourent une boucle qui les amène selon la saison des pluies entre le sud du Serengeti et de l'aire de conservation du Ngorongoro en hiver et les plaines du nord du Serengeti et le parc de Masai Mara au Kenya en été.
- De janvier à mars, la migration est concentrée dans le sud-est du parc du Serengeti, région des grandes plaines et des kopjes (sur lesquels aiment se prélasser les grands fauves).
En avril les gnous avancent vers le nord et ils approchent la Grumeti river qu'ils traversent en juillet.
- La grande migration quitte entre mai et juin les plaines du sud du Serengeti pour rejoindre les zones plus humides du nord ouest et atteindre le Masaï Mara en été.
- Juillet est la saison sèche, l'eau et l'herbe verte se font plus rares. Les gnous continuent leur progression vers le nord et passent la Grumeti River. C'est l'occasion de photographier ou de filmer les fameux "crossings" où les gnous sont en prise avec les gigantesques crocodiles du Nil. Une autre partie des troupes part directement en direction du Masai Mara en passant par la région de Lobo.
- Août et Septembre : la majeur partie de la migration est maintenant passée au Kenya pour redescendre vers le sud-est du Serengeti à partir de fin octobre, à l’approche de la nouvelle saison des pluies, à la recherche de l’herbe verte et tendre.
- Octobre et Novembre constituent la migration descendante. En privilégiant les régions de Lobo et de Natron vous pourrez assister à son passage dans de très beaux paysages.


• L'ARCHIPEL DE LAMU :
Sa capitale Lamu est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO avec son architecture swahili : portes en bois sculptées à la main et ses rues étroites. Fondée au 14ème siècle, Lamu est la plus vieille ville au Kenya avec une histoire riche. Presque exclusivement musulmane, la plus vieille ville habitée du Kenya a peu changé au cours des siècles. Son ancienne prison a été transformée en un musée et une bibliothèque.
Lamu bénéficie d'un climat tropical plaisant avec des mois d'hiver un peu plus chauds que la période estivale. Les mois pluvieux sont Mai, Juin et Juillet. Les pluies sont faibles en Janvier et Février. La meilleure période pour visiter Lamu est la période de Novembre à Mars.
Il y a quelques villages pittoresques sur l'île. Vous pouvez par exemple aller visiter les petits villages de Shela et Matondoni, qui ont quelques grandes plages proposent des sports nautiques comme le ski nautique, le jet ski, la planche à voile et plongée au tuba ou à la bouteille à Lamu.
Des bateaux permettent de rejoindre l'île de Lamu depuis le port de Mokowe. Airkenya effectue des vols tous les après-midi depuis Nairobi.

• MOMBASA :
La côte kenyane s'étend sur près de 400 km de plages, de nature, de découverte. La deuxième ville du Kenya, située sur cette même côte, se nomme Mombasa. Installée sur une île de 13 km², elle abrite environ 1,5 millions d'habitants. Son centre-ville est très animé par la circulation, à contrario de la vieille ville qui est plutôt discrète et paisible. Un pont qui surplombe l'océan indien relie la ville de Mombasa avec la côte nord. En revanche au sud, il faut emprunter le ferry.
Attention, au Kenya, on roule à gauche. On vous conseil de demander un chauffeur, si vous decidez de louer un véhicule, car l'état des routes du Kenya sont très souvent chaotiques !
Les habitations sont entourées par une végétation très dense : cocotiers, manguiers, cajous... Par ailleurs, ne soyez pas surpris de croiser de nombreux check-point. Cette route est très surveillée par la police, elle va jusqu'en Tanzanie.
Il faut savoir que toutes les plages au Kenya sont publiques et la grande majorité des hôtels ont été construits au bord de la plage.

Electricité

240 V, 50 Hz
Nécessité de prévoir un adaptateur.

Vous aurez la possibilité de recharger votre appareil photo numérique aux endroits suivants :
- Hell’s Gate National Park
- Mountain Rock Lodge
- Maasai Mara Camp : générateur qui fonctionne de 19h à 23h.

Heure Locale

Il existe un décalage horaire de + 3 heures en hiver + 2 heures en été (GMT + 3 h).
Indicatif téléphonique : + 254

Tourisme responsable

Atalante s'inscrit dans une démarche d'organisation de voyages respectant des principes équitables :
- Développement d'un tourisme de qualité tant pour les prestations fournies aux voyageurs que dans l'optimisation des retombées économiques locales.
- Rémunération des services à des prix justes.
- Amélioration des conditions de travail des équipes locales.
- Transmission de savoir-faire auprès des équipes locales.
- Information et sensibilisation des voyageurs.
- Participation à des travaux de recherche des institutions internationales et nationales pour le développement de l'écotourisme.
- Participation à des actions concrètes de protection de l'environnement et de développement durable.

5 notes
3avis

beau combiné trek /safari avec des paysages à couper le souffle tant sur le mont Kenya que dans le parc d' Amboseli, avec le Kilimandjaro en toile de fond.

Peu de tourisme sur le mont Kenya, idéal pour les amoureux de la nature

Très beau voyage et très belle organisation.

Valérie
Départ du 29/07/2017

Trek et safari se complètent parfaitement pour une première approche du Kenya: une excellente organisation permet une ascension en douceur malgré l'altitude, traversant des paysages aussi variés qu'inattendus (bambous, forêts, lobélies géants et séneçons, cratères volcaniques), dévoilant des traces de léopards, de hyènes et d'éléphants, croisant divers animaux.
Le safari transforme nos rêves d'enfants en réalité: apercevoir un lion, approcher des girafes et éléphants à quelques mètres.

JEAN-FRANÇOIS
Départ du 29/07/2017

bon enchainement Mont Kenya - safari - avec l'extension au Maweni cuisine super, y compris pendant le trek, c'était remarquable

Gérard
Départ du 30/07/2011

Envie de partir en famille

Envie de partir entre amis

Envie de partir en couple

Je privatisece voyage

Partez quand vous voulez et avec qui vous voulez !

Atalante vous propose de privatiser ce voyage.

Demandez-nous un devis, un conseiller voyage Atalante vous enverra une proposition personnalisée sous 48h.

Demander un devis

ou appelez-nous au 04.72.53.24.80

Voyages qui pourraient vous intéresser