Albanie

Découverte de la riviera albanaise en rando et kayak

(8 notes)
  • Le meilleur du sud de l'Albanie entre navigation en kayak et randonnées incontournables
  • Un rythme doux et adapté à la découverte de la côte en kayak et les baignades
  • Deux superbes bivouacs sur les plages idylliques de la côte Ionienne
  1. Accueil
  2. Europe
  3. Albanie
  4. Découverte de la riviera albanaise en rando et kayak
Pays pour les trois quarts montagneux, l'Albanie possède aussi 400 km de côtes entre Mer Adriatique et Mer Ionienne. C'est par la mer que nous vous proposons d'explorer les beautés de cette côte Ionienne sauvage et pleine d'authenticité.
Rien de tel que pagayer dans les eaux translucides de la Mer Ionienne pour admirer l'endroit le plus sauvage de la côte albanaise. Après la visite de l'incontournable Gjirokastra et ses ruelles pavées, notre itinérance en kayak nous fait parcourir la Riviera albanaise, qui s'étend sur une centaine de kilomètres entre Vlora et Saranda tout au sud. Nous progressons entre criques sauvages au détour de champs d'oliviers, d'orangers et de citronniers, de jolis villages surplombant les plages et notre rythme tranquille nous permet de profiter de pauses baignade bien appréciables. Avant de rentrer sur Tirana, nous nous arrêtons à Berat, la ville aux mille fenêtres. Un mix parfait pour savourer tout ce que le sud de ce petit pays a à offrir à ses visiteurs.
  • À partir de
    1 295 €
  • Durée
    8 jours
  • Type
    Voyage en petit groupe
  • Niveau
  • Thématique
    Canoë-Kayak / Randonnée

Dates & prix

Aucune date n'est disponible pour l'instant...

Le prix comprend

  • Les vols Paris Tirana A/R
  • Les taxes aériennes
  • Les transferts aéroport / Tirana / aéroport
  • Hébergement en hôtels 3* et en bivouac
  • Tous les repas du dîner du J01 au petit-déjeuner du J08
  • Le transport en 4*4 jusqu'à 5 personnes (ou en minibus à partir de 6 personnes)
  • Une guide albanais francophone (et un chauffeur, si plus de 6 participants)
  • Les droits d'entrée pour les sites visités
  • L'accueil et assistance

Le prix ne comprend pas

  • Les frais d'inscription (à partir de 12 ans) : 18 € par personne
  • La compensation carbone pour votre voyage en Albanie : 5 € par personne.

À payer sur place :

  • Les boissons
  • Les dépenses personnelles
  • Les pourboires

Assurances au choix

  • L'assurance assistance rapatriement :
    2,5 % du voyage par personne
  • L'assurance multirisque :
    4,1 % du voyage par personne
  • L'assurance premium (valable pour tout voyage dont le montant dépasse 8000€/pers.) :
    5 % du voyage par personne
  • L'assurance COVID (complémentaire à l'assurance multirisque ou premium) :
    1 % du voyage par personne

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d'aventure.

Départs de province

Nos voyages sont construits avec un départ de Paris (lorsque le vol est inclus), mais nous pouvons étudier sur demande des départs d'autres villes (et de Belgique, Suisse, Luxembourg).

Lorsque le départ du voyage choisi n'est pas encore confirmé, nous vous proposons un forfait fixe :
  • 90 € par personne aller-retour pour l'Europe (120 € pour les départs de juillet-août)
  • 120 € par personne aller-retour pour les autres continents (150 € pour les départs de juillet-août)

Options

  • Le supplément chambre individuelle (sur demande et sous réserve de disponibilité) = 100 euros (hors juillet-août), 150 euros (juillet-août)

Itinéraire

  • Jour 1

    Vol France - Albanie

    • Transport : Minibus (0h25, 17 km)
    • Hébergement : Hôtel
    • Déjeuner : libre

    Arrivée à l'aéroport de Tirana. Visite libre de la ville selon les horaires d'avion.

  • Jour 2

    Gjirokastra - Butrint - Saranda

    • Transport : Minibus (290 km)
    • Hébergement : Hôtel

    Départ pour la ville de Gjirokastra, au sud-est du pays. Après 3h de route, nous arrivons à Gjirokastra, ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Ville natale du grand écrivain albanais Ismail Kadare, c'est aussi la ville d'origine de l'ex-dictateur communiqte Enver Hoxha. Si au premier regard elle peut sembler un peu sombre et triste (de par ses toitures gris ardoise), cette ville regorge de quartiers typiques et de terrasses ombragées bien agréables. Elle abrite aussi le musée ethnographique et sa citadelle, témoins d’un large pan de l’Histoire de l’Albanie. Nous poursuivons ensuite vers Saranda, sur la côte ionienne. Apres le déjeuner on va faire la découverte du site archéologique de Butrint qui est connu pour sa rare richesse. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992, ce site propose une antique cité à ciel ouvert déclinant plusieurs siècles d’occupation humaine. Haut lieu historique, saviez-vous que Racine fait référence à cet endroit dans son œuvre Andromaque?
    Demi-journée de plage. Détente sur la plage de Ksamil, située au Sud de la ville de Saranda sur la route menant à Butrint. (3h puis 1h10 de minibus)

  • Jour 3

    Saranda - Baie de Krorez

    • Activité : 3h
    • Hébergement : Bivouac

    Ce matin nous partons à la découverte de la riviera albanaise en kayak. Notre périple commence par la découverte d’un des coins le plus vierge et méconnu de la mer Ionienne. Pendant le trajet, plusieurs arrêts baignades sont prévus. Une fois arrivés sur la Baie de Krorez nous découvrons le petit monétaire, niché sur la colline, qui porte le même nom que la baie.
    Bivouac sur la Baie de Krorez.

  • Voir la suite du programme
Fanny, conseillère voyage, en Eductour dans les canaries

Contactez-nous

Fanny Drieux

Conseillère voyages

À noter

Ce voyage a été construit en collaboration avec notre partenaire Huwans, afin de vous proposer un plus grand nombre de départs garantis, tout en alliant nos savoir-faire et nos expériences du voyage. Par conséquent vous pourriez retrouver des voyageurs Huwans dans votre groupe.
Cet itinéraire est fourni à titre indicatif : suivant les conditions météorologiques et opérationnelles, votre guide accompagnateur peut en effet modifier cet itinéraire, pour votre sécurité et celle du groupe.

Fiche technique

Niveau

Aucune expérience préalable du kayak nécessaire pour participer à ce séjour mais il faut être en bonne forme physique car le séjour demande un minimum d'efforts et aimer la vie de plein air (bivouacs sur les plages, confort sommaire ... )

Encadrement

A votre arrivée à Tirana, en Albanie, vous serez accueillis par un représentant de notre équipe locale ou votre guide albanais francophone.

Alimentation

Les petits dejeuners sont pris la plupart de temps sous forme de buffet à l'hôtel, les déjeuners sous forme de pique nique ou au restaurant. Les dîners sont pris dans les restaurants en ville le soir.

Pendant les bivouacs les repas sont pris sur la plage.


La géographie de l'Albanie fait que la cuisine du nord est plus « continentale » et celle du sud plus « méditerranéenne ». L’histoire, quant à elle, a fait que l’influence turque soit prépondérante, mais que l’Italie (au nord) et la Grèce (au sud) aient également droit de cité dans les assiettes albanaises. Au nombre des entrées, on compte les feuilles de vigne farcies, le foie de veau à l’oignon, la soupe de concombre et yaourt (tarator). Le poulet aux noix, l’agneau safrané (avec une sauce au yaourt) ou l’anguille, sont des plats de résistance. La salade « grecque » est omniprésente, la polenta aussi (au nord). Quant aux desserts, ils sentent bon le miel, les pignons et l’Empire ottoman.


Pour parer à toute éventualité, il est préférable de boire de l’eau minérale en bouteille (capsulée). Les sodas ont envahi l’Albanie comme le reste du monde. Parmi les breuvages locaux, notons le boza (fermentation de blé et de maïs, au très faible degré d’alcool), le babeurre (ou lait baratté), le raki (eau de vie de raisin ou de prune, anisée). Le café est « turc ».

Hébergement

  • Hôtels 3* pour les nuits en ville. Chambres doubles ou exceptionnellement triples. Les hôtels sont généralement bien situés en centre-ville.
  • 2 nuits en bivouac : matériel de bivouac fourni : tentes (tentes 4 personnes prévues pour 2-3 personnes), matelas de sol, douches solaire. Possibilité de prêt de sac de couchage sur place si vous ne possédez pas le vôtre.



Déplacement

Le transport des bagages, de la nourriture, de l’eau et de tout le matériel nécessaire pour le bivouac sera effectué par bateau. Vous ne gardez avec vous sur le kayak que vos effets personnels (crème solaire, 1 bouteille d’eau, une casquette pour se protéger du soleil). le Jour 3 il faut prévoir des affaires de rechange + trousse de toilette (avec vous dans les kayaks dans des bidons etanches). Vous retrouvez le reste des affaires le Jour 4. Les J4 – J5 pas besoin de prévoir des affaires de rechange car les bagages seront accessibles et transportés par la voiture.

Le reste du temps les bagages sont avec vous dans le minibus.


Type de kayaks utilisés : kayaks ouverts ‘si-on-top’RTM ; 2 participants par kayak.



Budget & change

La monnaie nationale est le lek (ALL), divisé en 100 qindarka. 1 euro = 138 leks environ.


Les banques sont ouvertes de 8h30 à 14h30.


On change aisément les euro. Veillez toutefois à emporter des billets en bon état. Par contre, les chèques de voyage sont très difficiles à changer hors de Tirana. Les distributeurs automatiques de billets se multiplient, mais les règlements par carte bancaire sont très rarement possibles (quelques hôtels, restaurants et boutiques chics de Tirana) ; commissions importantes.

Pourboires

Il s'agit d'une pratique usuelle et non obligatoire. Selon votre satisfaction à la fin de votre voyage, il est d'usage de donner un pourboire à votre guide et à l'équipe locale. Il doit être adapté en fonction du niveau de vie du pays et de la durée de votre voyage. C'est votre geste d'appréciation par rapport à la prestation reçue.

En accord avec votre guide, il pourra se charger de répartir cette somme à l'ensemble de l'équipe de manière équitable.

Vêtements à prévoir

  • Une cape de pluie,
  • Une veste du type gore tex.
  • 3-4 T-shirts ou chemises en coton.
  • Chaussettes fines et épaisses.
  • Un ou deux pantalons, deux pulls dont un en laine ou veste polaire.
  • Shorts et maillots de bain.
  • Une paire de tennis pour le soir.
  • Une paire de tongs / crocs (pour la plage et les bivouacs)
  • Une bonne paire de chaussures de marche légère ou tennis pour les visites de villes



· Sacs plastiques pour protéger vos affaires.

. sac de couchage léger pour les nuits en bivouac

Equipement à prévoir

  • 1 paire de lunette de soleil
  • Un chapeau ou casquette
  • Une lampe frontale ou de poche
  • 1 gourde, 1.5l
  • 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage qui va en soute)
  • Nécessaire de toilette: préférez les produits biodégradables
  • 1 serviette de bain qui sèche rapidement
  • Des boules quiès (facultatif)
  • Papier toilette + 1 briquet
  • crème solaire et stick à lèvres


Bagages

Vous aurez besoin de deux sacs :


  • un grand sac de voyage souple avec cadenas dont le poids ne doit pas dépasser 15kg. Les bagages étant transportés par véhicule ou à dos d'animaux, ils doivent être résistants. Evitez les sacs rigides et les valises.
  • Un petit sac à dos (contenance : 30l env) est nécessaire pour porter les affaires dont vous avez besoin dans la journée.



Attention, certains pays interdisent l'importation et l'utilisation des cigarettes électroniques, nous vous recommandons donc vivement de vous renseigner auprès des autorités compétentes (MAE, ambassade, consulat) avant votre départ.

Pharmacie

Votre accompagnateur disposera d'une pharmacie de première urgence. Toutefois, vous devez prévoir les médicaments personnels suivant : tricostéril, aspirine, antidiarrhéique, antiseptique intestinal, collyre, désinfectant cutané, pansements adhésifs, mercurochrome, élastoplast, crème solaire et crème hydratante, petits ciseaux.


Les infrastructures sanitaires sont insuffisantes ; en cas de problème, il ne faudra donc pas hésiter à contacter la compagnie d’assistance et l’ambassade de France à Tirana (tél. 335 4 23 40 54).


Pas de vaccin obligatoire.


Vaccins conseillés :

  • diphtérie, tétanos, poliomyélite ;
  • hépatites A et B ;
  • coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage).


Passeport

Oui en cours de validité.

A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

Visa

Non.

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

Carte d'identité

Oui en cours de validité sauf pour le circuit EBALK12 : Voyage autour des Balkans : Albanie, Macédoine, Kosovo, Monténegro, le passeport en cours de validité est obligatoire
Pour le voyage EBALKSOM Sur le sentier des Pics des Balkans, seule la nouvelle carte d'identité est valable pas les anciennes.
À compter du 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales d'identité (CNI) délivrées aux personnes majeures passera de 10 à 15 ans. Attention, cette prolongation ne concernera pas les CNI délivrées aux mineurs qui resteront toujours valables 10 ans. Un décret vient en effet d'être publié en ce sens au Journal officiel du vendredi 20 décembre 2013. Cet allongement de 5 ans concernera à la fois : les nouvelles CNI délivrées à partir du 1er janvier 2014, les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013. Pour les CNI délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, cette prolongation de 5 ans n'impliquera aucune démarche particulière de la part des usagers, la date de validité inscrite sur le titre n'étant pas modifiée. Pour chaque pays acceptant la carte nationale d'identité comme document de voyage, le ministère de l'intérieur propose une fiche d'information traduite.
http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Duree-de-validite-de-la-CNI

Vaccins

Depuis la pandémie, la plupart des pays n'accueillent que des personnes vaccinées contre la COVID, pensez à vous informer régulièrement sur les conditions sanitaires, et gardez en tête qu'elles sont évolutives.

Recommandations sanitaires

Non

Atalante s'engage pour un tourisme responsable

Nous sommes engagés dans une démarche continue et responsable afin de vous offrir une expérience de voyage toujours plus enrichissante et pérenne.

Depuis sa création en 1986, Atalante réfléchit aux diverses significations du voyage : rapprochement des peuples, ouverture d’esprit, échanges et rencontres et préservation des écosystèmes.

Notre responsabilité en tant que spécialiste du voyage d’aventure et du trek est de nous interroger sur les impacts que notre activité peut avoir. Nous agissons donc pour que nos voyages respectent au mieux les équilibres économiques, sociaux et environnementaux des pays visités.

La compensation carbone chez Atalante

Conscient de l’impact de nos voyages sur les lieux reculés et préservés que nous traversons, nous avons le devoir de protéger la nature. C’est pourquoi nous nous inscrivons dans une démarche de compensation carbone de tous nos trajets aériens, à titre professionnel comme ceux de nos voyageurs, les émissions aériennes représentant 95% des émissions carbone d’un voyage. Chaque voyageur participe ainsi de quelques euros, en fonction de la distance parcourue, à la compensation carbone de son voyage.

Atalante s’engage dans le projet Gandhi

Dans notre démarche de compensation carbone des émissions aériennes, nous nous faisons accompagner par Ecoact, un organisme indépendant et certifié. Ecoact quantifie ainsi nos émissions de CO² dues aux transports aériens et nous propose des projets à parrainer. Nous avons choisi un projet éolien en Inde, dans la région de Gujarat : le projet Gandhi. Il consiste à développer une consommation énergétique propre grâce à la création d’un parc éolien, à la place de la combustion du charbon qui était jusque-là la principale source d’énergie. Ce projet, principalement environnemental avec le remplacement du charbon et l’amélioration de la stabilité et de l’accessibilité du réseau électrique, a aussi une volonté économique et sociale pour les populations locales. En effet, il finance des écoles et un programme d’aide alimentaire. Ce sont plus de 80 écoles qui ont été soutenues ou créées à ce jour. C’est donc à notre mesure et avec chacun de nos voyageurs que nous nous engageons pour limiter au maximum notre impact sur cette nature que nous aimons tant, tout en apportant notre aide localement en Inde.

Pour chaque voyageur Atalante, un arbre planté

En plus de notre projet de compensation carbone, nous avons choisi d’agir avec un projet en France. Nous prenons donc en charge, depuis le 1er janvier 2020, la plantation en France d’un arbre à chaque voyageur inscrit. Des milliers d'arbres sont ainsi plantés chaque année, via le projet « Plantons pour l’avenir ». Outre le CO2 absorbé par chaque arbre, ce projet valorise des emplois dans la filière Forêt Bois française.

Les avis de nos voyageurs