La côte ouest de l'île de Guernesey

Guide de voyage des îles Anglo-Normandes Toutes les informations essentielles sur les îles Anglo-Normandes

49° 12′ 44″ N, 02° 07′ 32″ O

Les îles Anglo-Normandes en quelques mots

Situées à quelques encablures des côtes françaises, les îles Anglo-Normandes offrent un cadre parfaitement dépaysant, avec leurs paysages côtiers découpés et leur atmosphère britannique. Certaines de ces îles, dépourvues de circulation, sont des havres de paix propices à la déconnexion.

Jersey et Guernesey, les deux plus grandes îles, sont emblématiques de l’ambiance de l’archipel. Dans les villages et les ports animés, de coquettes maisons de pierre sont entourées de jardins savamment entretenus. Sur chacune des îles se dissémine un patrimoine varié, mêlant forts, châteaux et maisons historiques, telles que celle où Victor Hugo trouva refuge durant son exil. Les sentiers qui sillonnent à travers la lande et le long des côtes surplombent des criques isolées, des plages de sable et parfois des falaises impressionnantes qui offrent de superbes panoramas.

Sercq et Herm, plus petites, comptent parmi les îles les mieux préservées de l’archipel. Dépourvues de routes et de voitures, elles s’explorent idéalement à pied, à vélo ou pourquoi pas en kayak, pour découvrir les grottes de Sercq. Peu fréquentées, et moins encore au printemps et à l’automne, elles offrent de magnifiques paysages sauvage. Ne manquez pas, entre autres, l’isthme étonnant de la Coupée, qui relie la Petite et la Grande Sercq.

Point culminant

136 m

Terrain de jeu

Îles et bord de mer

Superficie

198 km²

Capitale

Saint-Hélier

Langues

L’anglais et le français sont les deux langues officielles des îles Anglo-Normandes. La grande majorité des habitants sont bilingues.

Quelques mots et expressions utiles :

Merci : Thank you
Oui : Yes
Non : No
Comment ça va ? : How are you ?
Bonjour : Bonjour
Bonsoir : Good evening

Contacts & Numéros utiles

Les îles Anglo-Normandes sont des dépendances autonomes de la Couronne britannique et ne possèdent pas d’ambassade. Un passeport est nécessaire pour les séjours de plus d’une journée. Une carte d’identité en cours de validité est acceptée pour les déplacements d’une journée dans les îles Anglo-Normandes.

Bureau des îles Anglo-Normandes
12 rue Ferdinand Buisson
14280 Saint-Contest
Tél. : 02 31 38 21 40

Électricité

Les îles Anglo-Normandes utilisent une tension électrique de 230 V, 50 Hz. Les prises électriques sont de type britannique (prises à trois broches), il est donc recommandé d’avoir un adaptateur.

Monnaie & change

La monnaie officielle est la livre sterling (GBP). Les distributeurs automatiques sont largement disponibles dans les zones urbaines et touristiques. Cependant, il est conseillé d’avoir un peu d’argent liquide pour les zones plus éloignées.

Convertisseur de monnaie

EUR
GBP

Heure locale

15:26 UTC +1

Vaccins

Il n’est pas obligatoire de se faire vacciner pour se rendre dans les îles Anglo-Normandes, mais il est recommandé de vérifier si vos vaccins habituels sont à jour, comme ceux contre le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite et la typhoïde.

Protection de la biodiversité

vanneau huppé
Les îles Anglo-Normandes, composées principalement de Jersey, Guernesey, Aurigny, Sercq et Herm, abritent une biodiversité remarquable. Situées dans la Manche, elles bénéficient d’un climat tempéré océanique qui favorise une grande variété d’écosystèmes.

Les côtes rocheuses et les falaises abruptes des îles Anglo-Normandes offrent un habitat idéal pour de nombreuses espèces d’oiseaux marins, tels que les macareux, les mouettes tridactyles et les fous de Bassan. On compte également un grand nombre d’oiseaux migrateurs, notamment, selon les saisons, des vanneaux huppés et des pluviers, ou plus tard dans l’année, des oies sauvages ainsi que des grèbes.

Les plages de sable abritent aussi des colonies de phoques gris et de phoques communs, qui trouvent refuge dans les criques isolées. Au large, on peut apercevoir des dauphins, tandis que les zones peu profondes sont importantes pour la reproduction de certaines espèces comme le homard et le crabe.

À l’intérieur des terres, les prairies, la lande et les forêts abritent une grande diversité végétale. Les landes côtières sont parsemées de bruyères, fougères et de genêts, offrant un spectacle coloré tout au long de l’année. Les bois abritent essentiellement des feuillus comme le chêne et le hêtre. Parmi la flore sauvage qui borde les chemins, on compte notamment l’ail triquètre et des orchidées sauvages.

Plusieurs zones naturelles protégées ont été créées et des îlots, tels que celui du Lihou, proche de Guernesey, sont classés réserves ornithologiques.