1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Conquête du Mont Fuji
Partez à l'aventure lors d'une incroyable ascension du Mont Fuji en 4 jours. Votre périple commence à Osaka, où vous embarquerez dans le légendaire Shinkansen en direction de cette expédition exceptionnelle. Une nuit de repos bien méritée à Tokyo est prévue avant de prendre un bus public pour atteindre la 5ᵉ station du Mont Fuji, perchée à 2 300 mètres d'altitude.
Ici, commence votre aventure, avec une montée jusqu'à la 8ᵉ station où vous passerez la nuit dans un refuge situé à 3 000 mètres d'altitude. Au milieu de la nuit, vous vous lancerez à l'assaut du sommet du Mont Fuji. À mesure que l'horizon se dévoile, vous découvrirez la région de Hakone jusqu'à la majestueuse baie de Tokyo, tout cela en observant une mer de nuages fascinante. Un spectacle merveilleux et un lever de soleil magique vous attendent. Une expérience inoubliable vous attend au sommet du Mont Fuji !
  • Durée
    4 jours
  • Type
    Extension de voyage
  • Niveau
  • Thématique
    Trek
  • Jours de marche
    2
  • Taille du groupe
    1 à 10 pers.

Itinéraire

  • Jour 1

    Osaka - Tokyo

    • Transport : Shinkansen (2h30)
    • Hébergement : Hôtel

    Votre aventure commence par un voyage en Shinkansen depuis Osaka en direction de Tokyo, avec une arrivée prévue à votre hôtel à 14h. Vous aurez du temps libre pour explorer Tokyo à votre guise jusqu'au dîner. À 18h, rendez-vous pour un délicieux repas tout en profitant d'un briefing passionnant avec votre guide. C'est le moment idéal pour discuter des détails excitants de votre séjour, poser des questions et vous immerger dans l'aventure qui vous attend.

  • Jour 2

    Tokyo - 5ème Station du Mont Fuji - 8ème Station du Mont Fuji

    • Transport : Bus public (2h40)
    • Marche : 2h30
    • Dénivelé positif : 950 m
    • Hébergement : Refuge
    • Déjeuner : libre

    Après un départ matinal, vous embarquerez à bord d'un pittoresque bus public en direction de la 5ᵉ station du Mont Fuji (2h40 de trajet). Une fois arrivés, vous savourez un délicieux déjeuner pour prendre des forces. Ensuite, l'aventure commence avec l'ascension depuis la Yoshida Route, située à la 5ᵉ station (à 2 300 mètres d'altitude), pour vous conduire jusqu'à la 8ᵉ station (à 3 000 mètres). Comptez environ 2h30 de montée. Au départ, l'ascension s'effectue en partie en forêt. Ensuite, le reste du chemin est fait de cendres et de roches volcaniques. Vous serez également charmés par les petites échoppes et les temples qui jalonnent le parcours.
    Une fois la 8ᵉ station, vous vous rendez au refuge, vous profiterez d'un dîner revigorant. C'est l'occasion de partager vos expériences de la journée avec vos compagnons de voyage, d'évoquer vos impressions et d'anticiper le moment magique qui vous attend lors de votre montée vers le sommet du Mont Fuji du lendemain.

  • Jour 3

    Ascension du Mont Fuji - Descente 5ème Station - Tokyo

    • Transport : Bus public (2h40)
    • Marche : 5h-7h
    • Dénivelé positif : 525 m
    • Dénivelé négatif : 1475 m
    • Hébergement : Hôtel

    L'heure est venue de vous préparer pour le grand jour, l'ascension du Mont Fuji. Votre départ est prévu à minuit, et dès les premiers pas, vous sentez la pente devenir de plus en plus raide à mesure que vous progressez. Une fois arrivés au cratère, nous vous recommandons vivement de faire le tour pour atteindre le véritable sommet, appelé Kengamine, perché à 3 776 mètres d'altitude, également connu sous le nom de "bord du volcan". Profitez du lever de soleil au sommet, un moment magique !
    Pour la descente, vous empruntez le sentier Yoshida, qui serpente à travers un épais lit de cendres. Laissez-vous aller et profitez de la descente rapide en glissant sur ce chemin. La descente s'effectue par un chemin différent. Une fois de retour à la cinquième station, vous embarquez dans un bus public pour retourner à Tokyo ! Vous devriez arriver aux alentours de 14h, ce qui vous laissera du temps pour vous reposer ou redécouvrir les merveilles de Tokyo. Une aventure inoubliable vous attend !

  • Voir la suite du programme
Florian en navigation aux Canaries

Contactez-nous

Florian Grally

Conseiller voyages

À noter

Les conditions météorologiques peuvent changer rapidement lors d'une ascension à 3 776 mètres d'altitude, et il peut y avoir des retards lors de la descente.

Budget


A partir de 5 participants : 

Le prix comprend

  • Un guide Francophone depuis le soir du jour 1 à Tokyo jusqu'à l'après midi du jour 3 à Tokyo. 
  • Trajet en Skinkansen en 2ème classe depuis Osaka jusqu'à Tokyo
  • Trajet aller/retour en bus public de Tokyo à la 5ème Station du Mont Fuji 
  • 2 nuits en hôtel à Tokyo et 1 nuit en refuge 
  • Les repas mentionnés au programme. 

Le prix ne comprend pas

  • Les frais d'inscription (à partir de 12 ans) : 18 € par personne
  • L’assurance voyage 
  • Les frais d’inscription
  • La contribution carbone volontaire pour votre voyage au Japon : 10 € par personne.
  • Transfert aéroport hôtel le dernier jour.

À payer sur place :

  • Dépenses personnelles
  • Boissons
  • Les repas non mentionnés au programme. 
  • Pourboires aux équipes locales (à votre discrétion)
  • Le transfert en transport pour se rendre au point de rendez-vous le J1. 
  • Le Transfert depuis l'hôtel à Tokyo vers l'aéroport le J4. 

Assurances au choix

  • Assurance multirisque : 4,1 % du voyage par personne
  • Assurance multirisque avec extension épidémie : 5,1 % du voyage par personne
  • Assurance premium (valable pour tout voyage dont le montant dépasse 8000€/pers.) : 5 % du voyage par personne
  • Assurance multirisque premium avec extension épidémie (valable pour tout voyage dont le montant dépasse 8000€/pers.) : 6,1 % du voyage par personne

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d'aventure.

Options

  • Transfert hôtel/aérport (NRT ou HND)  ou Aéroport/ Hôtel avec transfériste anglophone en transport en commun : 90€ par personne (Base 2 participants) 

Fiche technique

Niveau

En raison de la différence d'altitude entre la cinquième station et le sommet, il existe une grande variation de température, avec une baisse d'environ 0,6 °C pour chaque 100 mètres de montée en altitude. Par conséquent, la température au sommet du Mont Fuji est similaire à celle d'un jour d'hiver, même en été. De plus, le ressenti thermique diminue en raison du vent, avec une perte d'environ 1,0 °C de température par mètre de vitesse du vent.

Même pendant la saison estivale, la température peut chuter à près de zéro degré Celsius quelques heures avant le lever du soleil, et il y a un risque d'hypothermie si l'on reste exposé pendant une longue période en attendant le lever du soleil.

Le Mont Fuji est sujet aux orages en été, et il n'est pas rare d'observer des changements météorologiques soudains et des orages.

Pendant la saison des neiges, lorsque la mousson du nord-ouest apporte des vents forts en permanence, il existe un risque de glissade et de chute. Il est important de prendre en compte ces facteurs lors de l'ascension du Mont Fuji et de se préparer en conséquence.

Encadrement

Un guide Francophone depuis le soir du jour 1 à Tokyo jusqu'à l'après midi du jour 3 à Tokyo. 

Hébergement

  • 2 nuitS en hôtel à Tokyo : Hôtel New Otani inn ou similaire
  • 1 nuit en refuge à la 8ème station du Mont Fuji 

Soyez prêt à faire face à des conditions spartiates, y compris de grands dortoirs superposés, un espace limité et une proximité avec d'autres grimpeurs. Cependant, le couchage est relativement confortable pour passer la nuit. De plus, plusieurs couvertures sont mises à disposition pour vous protéger du froid, qui peut être très intense en haut du mont Fuji.

Le dîner se résume généralement à un bentô, souvent composé de riz au curry en quantité limitée et d'une qualité basique. Il est recommandé d'apporter des barres de céréales, par exemple, au cas où vous auriez encore faim. De plus, une variété de boissons comme des jus de fruits, de la bière, du thé, du café, etc., sont disponibles à l'achat sur place. Les refuges proposent également un petit-déjeuner.

Notez que l'utilisation des toilettes est payante (environ 200 yens, soit environ 1,60 €). Assurez-vous donc d'avoir de la monnaie avec vous. Les frais de toilettes contribuent à l'entretien des infrastructures.

Budget & change

L'unité monétaire est le Yen Japonais (JPY).

Le Japon est un pays d'argent liquide. Dans les restaurants comme dans les magasins, il n'est pas courant de payer par carte de crédit.

Il est vivement recommandé de changer avant le départ, et des sites de changeurs sont très performants et fiables, avec les meilleurs taux (sur les sites comme coopéra ou yeschange).

Il y a beaucoup de banques au Japon, mais peu d'entre elles vous permettront de retirer de l'argent au distributeur avec une carte internationale. En revanche, certaines pourront changer vos euros en yens.
Pour les distributeurs, deux solutions : les postes et les supérettes Seven Eleven.

On peut déjeuner pour 6 à 7€ et dîner à partir de 10€ hors boissons.

Nous conseillons de partir avec 5000 yens  (30euros environ) par personne et par jour, en liquide, donc disons entre 12 000 et 15 000 yens

Pourboires

Au Japon, les pourboires ne sont généralement pas pratiqués, sauf pour le personnel accompagnant (assistants, guides). 

Equipement à prévoir


Chaussures de trekking : Optez pour des chaussures à coupe haute et à semelles dures. Les versions à coupe haute sont recommandées pour empêcher les graviers de pénétrer à l'intérieur des chaussures, notamment lors des descentes sur des "pistes de sable" ou des "grandes pistes de sable". L'utilisation de guêtres est conseillée pour éviter que les graviers n'entrent dans les chaussures.


Vêtements de pluie de type séparé : Privilégiez un pantalon et une veste séparés en matériau résistant aux intempéries, car le Mont Fuji est sujet à des vents forts. Les imperméables d'alpinisme sont souhaitables pour éviter que le vent ne déchire les vêtements en vinyle, qui pourraient s'envoler et devenir des déchets. Il est préférable d'opter pour des matériaux imperméables et respirants qui ne se mouillent pas avec la transpiration.


Vêtements arctiques : Le sommet du Mont Fuji peut être très froid, même en été. La différence de température entre la cinquième station au départ du sentier et le sommet peut être importante, avec des températures pouvant chuter en cas de pluie ou de vent. Prévoyez des vêtements chauds pour vous protéger du froid.


Sous-vêtements : Préférez des articles à séchage rapide tels que les fibres synthétiques, car les sous-vêtements, pantalons et chemises en coton sont difficiles à sécher lorsqu'ils sont mouillés. Les jeans ne sont pas recommandés, car ils sont particulièrement difficiles à sécher.


Chapeau de soleil : Portez un chapeau pour vous protéger du soleil une fois que vous avez dépassé la limite des arbres, car le sentier est dégagé et exposé à un fort ensoleillement.


Lampe frontale : Emportez toujours une lampe frontale, même si vous n'avez pas l'intention de rester debout toute la nuit. Les embouteillages sur le sentier ou d'autres imprévus peuvent retarder votre descente, et une lampe frontale est essentielle pour marcher en toute sécurité dans l'obscurité. Assurez-vous d'avoir des piles de rechange.


Au moins 1 à 2 litres d'eau : La déshydratation est l'une des principales causes d'abandon lors de l'ascension du Mont Fuji. Il n'y a pas de sources d'eau ni d'eau courante sur le Mont Fuji, alors apportez votre propre eau potable en quantité suffisante. Des boissons sportives peuvent également être utiles pour rester hydraté. N'oubliez pas de rapporter les bouteilles en plastique vides avec vous.


Sacs poubelles : Ayez toujours un sac poubelle à portée de main et rapportez vos déchets, y compris les boîtes à lunch vides, car il est interdit de laisser des déchets dans les toilettes.


Argent liquide : Prévoyez de la petite monnaie en pièces de 100 yens pour les toilettes, car la plupart des refuges n'acceptent pas les cartes de paiement. Apportez de l'argent liquide pour l'hébergement en lodge, l'eau potable et d'autres achats.


Bâtons de montagne : Les bâtons de montagne peuvent soulager la pression sur les genoux, en particulier lors des descentes. Ils facilitent le maintien de l'équilibre et préviennent les chutes. Une double crosse (deux bâtons) offre une meilleure stabilité.


Bouchons d'oreille/Masques pour les yeux : Prévoyez des bouchons d'oreille et des masques pour les yeux si vous prévoyez de dormir dans les refuges de montagne, car la température peut être plus fraîche que prévu, surtout au lever du soleil. Des vêtements chauds et des boissons chaudes peuvent également vous aider à rester au chaud.

Pharmacie

Aucun vaccin n'est exigé pour les voyageurs en provenance d'Europe.

Passeport

Valable jusqu'à la date de retour. Dès votre inscription, merci de nous communiquer vos coordonnées de passeport.

A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Visa

Non

Carte d'identité

Non

Vaccins

Depuis la pandémie, la plupart des pays n'accueillent que des personnes vaccinées contre la COVID, pensez à vous informer régulièrement sur les conditions sanitaires, et gardez en tête qu'elles sont évolutives.

Recommandations sanitaires

Les obligations sanitaires de chaque pays face à la pandémie évoluent fréquemment, il est important et de votre responsabilité de les consulter jusqu'au jour de votre départ sur le site du ministère des affaires étrangères, rubrique "Conseil aux voyageurs

Atalante s'engage pour un tourisme responsable

Nous sommes engagés dans une démarche continue et responsable afin de vous offrir une expérience de voyage toujours plus enrichissante et pérenne.

Depuis sa création en 1986, Atalante réfléchit aux diverses significations du voyage : rapprochement des peuples, ouverture d’esprit, échanges et rencontres et préservation des écosystèmes.

Notre responsabilité en tant que spécialiste du voyage d’aventure et du trek est de nous interroger sur les impacts que notre activité peut avoir. Nous agissons donc pour que nos voyages respectent au mieux les équilibres économiques, sociaux et environnementaux des pays visités.

Conscient de l’impact de nos voyages sur les lieux reculés et préservés que nous traversons, nous avons le devoir de protéger la nature. C’est pourquoi nous nous inscrivons dans une démarche de contribution carbone volontaire de tous nos trajets aériens, à titre professionnel comme ceux de nos voyageurs, les émissions aériennes représentant 95% des émissions carbone d’un voyage. Chaque voyageur participe ainsi de quelques euros, en fonction de la distance parcourue, à la contribution carbone volontaire de son voyage.

Voyagez de manière responsable au Japon

  • Respect des populations et des coutumes locales
→ Lors de votre voyage au Japon, veillez à adopter un comportement approprié pour respecter les Japonais et leurs traditions (ne pas pointer du doigt, utiliser le pouce pour indiquer une direction, ne pas toucher la tête des personnes, ne pas poser ses pieds nus sur une table ou une chaise, être attentif à son langage corporel tel qu’un regard trop soutenu ou les mains sur les hanches…)
→ Apprendre quelques mots de la langue locale comme “Konnichiwa” (bonjour) et “Arigatou” (merci) pour montrer votre respect envers les habitants.
→ Se couvrir les épaules et les jambes lors de la visite de temples et de mosquées. À Bali, par exemple, il est obligatoire de porter un Sarong et une écharpe autour de la taille pour entrer dans les temples.
→ Avant de prendre en photo une personne ou une cérémonie traditionnelle, toujours demander l’autorisation au préalable. 

  • Respect de l’environnement et de la biodiversité
→ Lors de votre trek, veillez à rester dans la trace ou le chemin et à laisser les éléments naturels dans leur environnement (ne pas cueillir de fleurs ou de plantes).
→ Appliquez le principe du “Leave No Trace” en s’assurant de ne laisser aucun déchet derrière vous. Pensez à prendre un petit sac plastique pour emmener vos déchets avec vous.
→ Limitez l’utilisation d’objets à usage unique en préférant une gourde à une bouteille d’eau plastique ou un sac en tissu à un sac plastique par exemple.   
→ Observez toujours les animaux à distance afin de ne pas les déranger et ne les nourrissez pas.  Nous vous donnons de précieux conseils à ce sujet dans un article très complet.
→ L’eau potable étant une denrée rare, utilisez-la avec parcimonie (optez pour une douche, utilisez un savon et une protection solaire biodégradables…). Vous trouverez dans cet article tous nos conseils pour préparer une trousse de toilette écoresponsable.

  • Les indispensables pour un voyage responsable au Japon
→ Pensez à ramener chez vous les consommables non recyclables localement.
→ Favorisez au maximum les aliments et les plats locaux (riz, nouilles, tofu, tempeh, poisson, fruits de mer, poulet, bœuf, fruits tropicaux, nasi goreng, bakmi, mi goreng, satay, rendang, gado gado …)
→ Privilégiez l’achat de souvenirs issus de l’artisanat local (Batik, Ikat, tissage de paniers en rotin ou bambou, poterie, instrument de musique traditionnel tel que le gamelan ou le angklung, masques…).