Kirghizie

Traversée des Monts Célestes par les lacs sacrés

(8 notes)
  • 280km et 10000 D+ par les lacs sacrés : un trek aventure et sportif...
  • La vallée perdue d'Arpa et la crête de Fergana : exclu Atalante !
  • Des rencontres authentiques avec les semi-nomades le long du trek.
  • De nombreux lacs sacrés dont Tchatyr Koul, Issyk Koul et Song Koul.
  1. Accueil
  2. Asie
  3. Kirghizie
  4. Traversée des Monts Célestes par les lacs sacrés
Une grande itinérance sportive et inédite au cœur des montagnes Kirghizes : les Tien Shan (Monts Célestes). Entre steppes et forêts, glaciers, rivières et lacs sacrés, nous partons arpenter les recoins les plus sauvages du massif avec Atalante ! De rencontres authentiques en découvertes culturelles, nous nous engageons pas après pas sur les traces de la Route de la Soie...
Une fois arrivés à Bichkek nous rejoignons le départ du trek au gré des curiosités kirghizes en chemin telles les gorges du Parc national d'Ala Archa et le canyon de Boom. Arrivée au mystique caravansérail de Tach-Rabat. A la frontière chinoise, tout au sud du pays, la traversée peut commencer ! Nous bivouaquons au méconnu lac Tchatyr Kul, flanqué à 3500 m. Nous plongeons dès lors vers les secrètes vallées d'Arpa et Karakum. Les rencontres avec les éleveurs ponctuent notre marche. Nous tutoyons ensuite les glaciers sur la crête de Fergana à plus de 4000 m d'altitude. Une fois au Lac Song Koul, une pause nous permet d'appréhender la vie nomade. Entre nuits en yourtes, randonnées et jeux nomades. Nous comprenons mieux l'âme kirghize sur ce lieu d'estive. Nous rallions enfin le deuxième plus grand lac d'altitude
Lire la suite au monde : l'Issyk-Koul. L'occasion d'une baignade et d'apprécier le reflet des montagnes sur l'eau du lac afin de terminer notre aventure en beauté.
  • À partir de
    2 695 €
  • Durée
    20 jours
  • Type
    Voyage en petit groupe
  • Niveau
  • Thématique
    Trek
  • Jours de marche
    13
  • Taille du groupe
    5 à 12 pers.

Dates & prix

Du Au Prix Etat Réservez votre aventure
dim. 09/07/2023 ven. 28/07/2023 2 695 €
Confirmé dès 5 inscrits
Réserver
dim. 06/08/2023 ven. 25/08/2023 2 695 €
Confirmé dès 5 inscrits
Réserver
dim. 20/08/2023 ven. 08/09/2023 2 695 €
Confirmé dès 5 inscrits
Réserver

Les prix ci-dessus sont calculés au départ de Paris, sont soumis à disponibilité au moment de votre réservation, et sont susceptibles d'augmenter au fur et à mesure que le départ se rapproche. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous contacter.

Le nombre de participants peut être inférieur au nombre minimum indiqué ci-dessus.

Le prix comprend

  • Les vols internationaux et les taxes aériennes
  • L'encadrement par un guide-interprète kirghiz, ainsi qu'un deuxième guide pour le trek Koch-Dobo à partir de 6 personnes
  • Le transport avec chauffeur en véhicule adapté aux routes et pistes d'Asie centrale
  • Le matériel pour le campement (cuisine, tentes, matelas) ainsi que le portage organisé (chevaux de bât pour le trek)
  • L'hébergement en pension complète sauf les repas mentionnés comme « libres » dans le fil des jours
  • Les entrées aux musées et dans les parcs nationaux, ainsi que les différentes visites mentionnées dans le programme
  • Le permis dans la zone frontalière

Le prix ne comprend pas

  • Les frais d'inscription (à partir de 12 ans) : 18 € par personne
  • L’assurance voyage
  • La compensation carbone : 8€ par personne 
  • Les frais d’inscription
  • Les transferts aéroport en cas de vols différents de celui du groupe

À payer sur place :

  • Les boissons et l'eau minérale pendant le séjour y compris durant les repas (cf rubrique « Alimentation/Eau »). L'eau purifiée est toutefois fournie durant les treks.
  • Les repas mentionnés comme « libres » dans le fil des jours. Comptez 3 à 8 € environ par repas.
  • Les pourboires aux équipes locales. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Pourboires »

Assurances au choix

  • L'assurance assistance rapatriement :
    2,5 % du voyage par personne
  • L'assurance multirisque :
    4,1 % du voyage par personne
  • L'assurance premium (valable pour tout voyage dont le montant dépasse 8000€/pers.) :
    5 % du voyage par personne
  • L'assurance COVID (complémentaire à l'assurance multirisque ou premium) :
    1 % du voyage par personne

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d'aventure.

Départs de province

Les prix ci-dessus sont calculés au départ de Paris (si le vol est inclus), sont soumis à disponibilité au moment de votre réservation, et sont susceptibles d'augmenter au fur et à mesure que le départ se rapproche.

Des départs d'autres villes sont possibles. Pour plus d'informations, nous consulter par mail ou par téléphone au 04 81 68 55 60.

Options

  • Le supplément départ de province (à partir de 120 €), de Genève ou Bruxelles (nous consulter), départ anticipé ou retour différé (à partir de 100 €)
  • Le transfert aéroport si arrivée ou départ différé du groupe (10 € par personne)
  • La nuit supplémentaire à Bichkek (70 € en chambre simple, 50 € en chambre double, par personne, avec petit déjeuner)

Itinéraire

  • Jour 1

    PARIS - BICHKEK

    • Transport : Avion

    Vol de nuit en direction de la capitale kirghize, Bichkek.

  • Jour 2

    BICHKEK (800 M) - PARC NATIONAL D'ALA ARCHA

    • Transport : 9 km
    • Marche : 4h-5h
    • Dénivelé positif : 650 m
    • Dénivelé négatif : 650 m
    • Hébergement : Guest-house

    A notre arrivée dans la République kirghize, nous sommes accueillis à l'aéroport et conduits à notre guest-house. Nous nous installons et bénéficions d'un temps de repos avant de partir pour le tout proche parc national d'Ala Archa ("genévrier multicolore" en kirghize). Il abrite le rare léopard des neiges, entre pics, glaciers, et gorges spectaculaires. A 2000 mètres d'altitude, nous faisons une première randonnée d'acclimatation dans les gorges d'Ala Archa pour aller découvrir des cascades et pique-niquer avant le retour vers Bichkek. De retour dans l'après-midi, nous découvrons cet ancien point de passage sur la Route de la Soie et ville nouvelle au style à la fois communiste et nature. Dîner en ville et nuit en guest-house.

  • Jour 3

    BICHKEK - TOUR BURANA - CANYON DE BOOM - NARYN

    • Transport : 7h-8h, 360 km
    • Marche : 3h
    • Dénivelé positif : 300 m
    • Dénivelé négatif : 300 m
    • Hébergement : Guest-house

    Ce matin, route pour Naryn en suivant les crêtes kirghizes. À la suite des caravanes marchandes, nous parcourons les chemins historiques de la Route de la Soie. La première étape, Burana, est un site historique fondé par les Karakhanides, qui concentre statues funéraires, pétroglyphes et mausolées, et reste le seul témoignage architectural de l'époque épargné par les Mongols, qu'ils nomment alors "Gobalik" (la bonne cité). Cet incontournable minaret du XIe siècle, malgré les tremblements de terre et pillages qui ont porté atteinte à sa conservation, nous dévoile sa légende... Puis nous partons pour une randonnée de 3 heures dans le canyon de Boom, aux impressionnantes formations rocheuses rougeoyantes, qui traverse le Tien-Shan du nord au sud sur plus de 40 km de long. Arrivée à Naryn pour le dîner et la nuit en guesthouse, à 2000 m d’altitude.

  • Voir la suite du programme
Benjamin, expert Tanzanie

Contactez-nous

Benjamin Feuillet

Conseiller voyages

À noter

Les temps de marche et transport sont donnés à titre indicatif et peuvent évoluer au gré des groupes, des conditions du terrain et des routes. L'aspect "trek aventure" de ce voyage est indéniable. Nous évoluons hors sentiers battus et hors sentiers tout court d'ailleurs la plupart du temps. Les aléas (liés au climat, au terrain montagnard etc) sont intrinsèques à ce voyage.

Fiche technique

Niveau

Trek engagé, sportif et parfois technique, hors des sentiers balisés.
Ce voyage, cumulant environ 280 km de marche, nécessite une très bonne condition physique.
L'itinérance de 8 jours et demi dans la vallée de l'Arpa est constituée majoritairement de journées de marche de 6 heures ou plus.
Les distances à parcourir en marche sont importantes (parfois 25km voire plus), avec des traversées de rivières fréquentes sur le trek, du hors sentier, quelques rares passages aériens. Certaines descentes sont raides et le terrain parfois morainique.
Le passage du col de Kadou offre le dénivelé positif maximum (1600 m) et les altitudes les plus hautes oscillent autour de 4000 mètres.
Vous pratiquez une activité physique de fond (marche, course à pied, vélo, natation) 3 fois par semaine 2 mois avant le départ.


INFORMATIONS SUR LA HAUTE ALTITUDE ET LE MAL AIGU DES MONTAGNES : cf. rubrique «Recommandations».

Encadrement

- Un guide-interprète kirghiz francophone, assisté d'un deuxième guide local pour le trek à partir de 6 personnes
- Une équipe de muletiers et cuisine
- Un chauffeur pour les transferts terrestres

Alimentation

Pique-nique pour les déjeuners, repas chaud le soir.

Pendant le trek, de l'eau bouillie, filtrée est à disposition chaque jour pour remplir vos gourdes. Les boissons autres que l'eau sont votre charge.
Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les villages, les sources, les hôtels, ou dans les jerrycans disposés à cet effet, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes (de micropur ou d’hydrochlonazone). Evitez autant que possible l’achat de bouteilles en plastique qu’il faut ensuite recycler. Si vous devez acheter de l’eau en bouteille, nous vous conseillons d’acheter des bouteilles de grande contenance (5 litres par ex) et remplir vos gourdes au fur et à mesure.

Hébergement

Voici les différents types d'hébergements que nous avons sélectionnés pour ce voyage :

- En hôtel, le J15 : en chambre double ou twin avec literie confortable et salle de bain privative. Voici l’établissement que nous réservons généralement pour ce voyage* : L'hôtel Alpinist à Bichkek (http://www.alpinist.kg/)

- En camp de yourtes les J4, 14, 15 et 16 : Nous dormons dans le camp de Nazira à Tach Rabat et au camp de Baich au lac Song Kul. Nous sommes 4 à 5 personnes par yourte. Elles sont équipées de matelas. Les toilettes sont à l’extérieur et nous nous lavons dans un sauna traditionnel kirghiz. Nous bénéficions de logements en dur ou d'une yourte dédiée pour les repas le midi et/ou le soir.

- Chez l’habitant les J13 et 17 : Logement basique avec toilettes à l’extérieur. Nous dormons dans des dortoirs de 4 personnes et nous lavons dans un sauna traditionnel kirghiz. Outre le confort plus sommaire, nous partageons d'inoubliables moments avec nos hôtes.

- En bivouac du J5 au J12 : Nous dormons à deux dans des tentes trois places équipées de tapis de sol. Nous devons néanmoins emmener notre duvet. Les sanitaires sont communs et sous tentes.

- En guesthouse, le J2, 3, 18 et 19 : Nous dormons en chambre double/twin avec sanitaires communs.

*Les noms des hébergements sont donnés à titre indicatif. En cas d'indisponibilité, nous logerons dans des logements de niveau équivalent.

Déplacement

TRANSPORT INTERNATIONAL :
En Kirghizie nous utilisons des vols réguliers au départ de Paris (s’opérant toute l’année et à heure fixe). Vous volerez principalement sur les compagnies Air Astana, Aeroflot et Turkish Airlines. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, nous pourrons également vous proposer d’autres compagnies que celles mentionnées ci dessus. Ce sont des vols de nuit à l'aller et jour au retour la plupart du temps en raison su décalage horaire.

Les horaires de vols de indicatifs au départ de Paris vers Bichkek A/R
- Air Astana: Aller : départ 19h40 - arrivée 09h45 / Retour : départ 10h45 - arrivée 18h05 avec escales à Astana
- Aeroflot : Aller : départ 14h00- arrivée 05h00 / Retour : départ 06h20 - arrivée 13h05 avec escales à Moscou
- Turkish Airlines : Aller : départ 21h20 - arrivée 10h15 / Retour : départ 22h30 - arrivée 06h25 avec escales à Istanbul


Nous vous proposerons donc dans la majorité des cas l’un de ces plans de vols.
C'est avec Aeroflot que vous volerez le plus souvent car nous nous engageons auprès d'eux en achetant des vols à l'avance. Ceci afin de vous garantir le plus longtemps possible les meilleurs tarifs et la meilleure disponibilité. Les départs de certaines villes de province sont possibles mais il s’agira la plupart du temps de pré acheminement depuis la province vers Paris soit avec des vols nationaux soit en TGV’air si cela est possible (trajet SNCF faisant partie du billet d’avion) .

IMPORTANT : ces informations sont données à titre indicatif. En fonction des disponibilités au moment de votre inscription, les compagnies aériennes et horaires de vol peuvent être différents des informations mentionnées ci dessus.


DÉPLACEMENT DANS LE PAYS :
- Minibus privatifs ou véhicules 4x4 adaptés aux pistes et aux routes kirghizes
- Les 3 premiers jours du trek, un véhicule transporte le matériel du bivouac et vos bagages. Selon les conditions météorologiques, le véhicule peut-être remplacé par les chevaux de bât dès le premier jour. Par la suite, lors des bivouacs, portage de vos affaires par des chevaux de bât
- Durant le trek du Song kul, la logistique et les bagages sont transportés par votre véhicule.


Budget & change

La monnaie officielle est le soum kirghiz.
Pour connaitre le taux de change en temps réel, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.xe.com.

Il existe des distributeurs automatiques à Bichkek, rien ensuite. L'idéal est d'amener des euros ou des dollars en liquide, faciles à échanger (présence de nombreux bureaux de change).
ATTENTION : il vaut mieux avoir des billets de 50 euros à changer car certains bureaux de change n'acceptent pas les petites coupures.

Pourboires

Le pourboire n’est en rien une obligation et doit être laissé à l’appréciation de chacun. Son montant dépend de l’appréciation du service rendu et doit tenir compte de l’économie locale. Les pourboires trop importants, compte tenu du niveau de vie général du pays visité, déstabilisent les équilibres économiques locaux. Bien que très peu répandue en France, sa pratique l’est dans le monde entier. Pour ce voyage, nous vous conseillons un montant entre 20 et 25 € par personne pour l'ensemble de l'équipe, à répartir entre chaque membre.

Matériel fourni sur place

- Matériel de cuisine
- Tentes
- Tente mess
- Toilettes
- Matelas de sol
- Trousse de pharmacie collective
- Téléphone satellite pour le trek de l'Arpa (absence de réseau)

Vêtements à prévoir

La liste ci-dessous est donnée pour les voyages se déroulant en été, lorsque les températures oscillent entre 10 et 30°C. Si vous voyagez en juin ou septembre, prévoir des couches supplémentaires car les températures peuvent descendre en dessous de 0°C même en journée. Exceptionnellement, il est possible qu'en été il puisse faire froid sur quelques jours ! De même, il peut faire froid le soir en altitude.

- Casquette ou chapeau pour le soleil
- Bandana, foulard ou chech pour protéger le cou
- Lunettes de soleil niveau 3 ou 4 (glacier)
- Bonnet
- Sous-vêtements thermiques (tee shirts manches courtes ou longues)
- Tee shirts en coton (manches courtes et longues) OU équivalent (chemisettes, tee-shirt en matières techniques à séchage rapide...)
- Polaire légère ou équivalent
- Plusieurs polaires chaudes ou équivalent
- Veste coupe vent imperméable respirante à capuche de type Gore-Tex ou MTD +
- Cape de pluie
- Shorts longs
- Pantalon de marche confortable (idéalement avec jambes amovibles)
- Pantalon de rechange (randonnée ou jean ou équivalent)
- Pantalon imperméable type gore-tex
- Collant ou équivalent pour les nuits
- Guêtres pour les départs de septembre car les cols peuvent être pris par la neige
- Maillot de bain peut-être utile
- Chaussures de “trekking” imperméables, confortables, à tige montante et antidérapantes
- Baskets ou chaussures légères équivalentes pour les étapes faciles et le soir
- Sandales "techniques" (à scratch) indispensables pour les traversées de gué.
- Chaussettes épaisses pour la marche
- Gants légers

Pour la grande randonnée, la tige est impérativement haute et renforcée, et l’imperméabilité toujours associée à la respirabilité. La semelle est résistante à l’abrasion et suffisamment crantée pour négocier les passages difficiles.

Equipement à prévoir

- Drap de sac et sac de couchage pour plus de confort (T° confort 0 à -5°c)
- Matelas thermarest si vous voulez améliorer le confort du dos (facultatif)
- Gourde de 1,5 litres ou 2 équivalentes (camel bag ou gourdes rigides)
- Thermos (facultatif)
- Lampe frontale, piles
- Appareil photo
- Piles et/ou batteries de rechanges / batteries externes (Pas de réseau téléphonique ni électricité pendant tout le trek !)
- Serviette de toilette à séchage rapide
- Nécessaire de toilette (lingettes pour remplacer l'eau, micropur...)
- Papier toilette + briquet pour brûler celui-ci après usage
- Couteau suisse ou équivalent (en soute !)
- Bâtons de randonnée (conseillée)

Bagages

- Sac de voyage 80-100 litres (ouverture frontale ou sac à dos)
- Sac à dos de 25-30 litres pour la journée. Pas de valise.

Chaque sac ne doit pas dépasser le poids maximum de 20 Kg en soute. Votre sac de cabine peut accueillir 8-9 kg, ce qui permet d'emmener les affaires nécessaires pour la journée. Nous vous recommandons néanmoins de ne pas excéder 15 kg de bagages.

Attention, certains pays interdisent l'importation et l'utilisation des cigarettes électroniques, nous vous recommandons donc vivement de vous renseigner auprès des autorités compétentes (MAE, ambassade, consulat) avant votre départ.

Pharmacie

Votre accompagnateur dispose d'une trousse de secours de première urgence pendant le circuit. Toutefois, nous vous recommandons d'apporter vos médicaments :

- Médicaments personnels
- Anti douleur type Paracétamol
- Anti diarrhéiques
- Traitement antibiotique à large spectre
- Pansement intestinal
- Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau
- Collyre pour les yeux
- Crème hydratante pour le traitement des brûlures superficielles (ampoules et coups de soleil)
- Une bande élastique adhésive, une boîte de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
- Pastilles purifiantes pour désinfecter l’eau
- Un répulsif anti-moustique
- Double peau pour les ampoules

Vous trouverez des conseils à suivre concernant les vaccins sur le site de l'Institut Pasteur : www.pasteur.fr/fr/map

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

La responsabilité d'ATALANTE ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

IMPORTANT : rappel concernant l'assurance rapatriement

Nous vous recommandons vivement une assurance rapatriement ou multirisques Atalante. Cette assurance prend notamment en charge financièrement les frais de recherche et de secours en milieu isolé. Les assurances liées à l'usage des cartes bancaires offrent des plafonds et des couvertures moindres que nos assurances qui sont spécialement étudiées pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.


CAS SPÉCIFIQUE DES VOYAGES EN HAUTE ALTITUDE :

Les voyages comprenant des nuits au-dessus de 3000 mètres d'altitude s’adressent à des personnes en très bonne santé, avec une condition physique appropriée.

La haute montagne est un milieu particulier, souvent rude pour les organismes (froid, sécheresse, soleil, hypoxie…). Parmi les différentes pathologies d’altitude, les symptômes liés au Mal Aigu des Montagnes doivent être connus et ne jamais être sous-estimés. Ce sont les signaux d’une montée en altitude trop rapide : votre corps n’a pas eu le temps de s’adapter au manque d’oxygène (hypoxie). Maux de tête, insomnies, perte d’appétit, œdèmes et nausées sont les troubles les plus fréquents. Ces symptômes sont courants et relativement bénins lorsqu’ils restent modérés. Ils disparaissent avec le temps, à condition de ralentir ou de stopper l’ascension. Dans le cas contraire, le MAM peut conduire à des pathologies graves, tels que l’œdème cérébral et l’œdème pulmonaire.

Avant de partir : optez pour une préparation physique adaptée à votre voyage et munissez-vous de l’équipement adéquat. Nous vous conseillons aussi de faire un test d'effort à l'hypoxie : cela vous permettra de connaître la réaction de votre corps face au manque d'oxygène. Ceci est d'autant plus important si vous êtes sédentaire, si vous n'avez pas d'expérience de la haute altitude, ou si vous avez plus de 50 ans, sans expérience récente de la haute altitude. Enfin, prévoyez une pharmacie personnelle complète et adaptée (antalgiques et Diamox peuvent notamment être prescrits par votre médecin).

Pendant le voyage : sachez que nos programmes sont étudiés pour proposer une acclimatation la plus progressive possible, en fonction des contraintes géographiques et de la durée du voyage. Il convient malgré tout d’éviter les efforts intenses, de boire beaucoup d’eau (évitez l’alcool), et de rester bien couvert. Nimaos équipes locales sont régulièrement formées à la sécurité en altitude : n’hésitez donc jamais à faire part de vos soucis de santé à votre guide, même en cas de troubles légers. Il connait parfaitement le sujet et saura vous apporter des solutions. En cas de problème, il dispose des équipements de sécurité nécessaires, notamment téléphone satellite, oxymètre, caisson hyperbare et/ou bouteilles d’oxygène. Il pourra aussi vous mettre en relation avec un médecin spécialiste via notre plateau d’assistance médicale téléphonique (disponible 24H/24 et 7j/7 pour tous nos voyageurs, lorsqu’une communication GSM où satellite peut être établie).

Passeport

Pour les ressortissants français, belges, suisses et canadiens, est obligatoire :
Votre passeport valide 6 mois après la date de fin de voyage, avec au moins deux pages vierges face à face.
Il est de votre seule responsabilité d'obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d'entrée dans ce pays avant la date de votre départ.

Vous voyagez avec des enfants :
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures. Ils doivent être titulaires d'un passeport valide 6 mois après la date de fin de séjour.

A partir du 15 janvier 2017, un enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

- Pièce d'identité valide du mineur : carte d'identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
- Photocopie du titre d'identité valide du parent signataire : carte d'identité ou passeport
- Formulaire d'autorisation de sortie du territoire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale.

NB : cette autorisation peut être requise par certains pays lorsque l'enfant mineur voyage avec un seul de ses parents (par exemple : Algérie, Maroc, Suisse : à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

Visa

Aucun visa n'est nécessaire pour les ressortissants français, belges, suisses et canadiens.

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès des consulats dans le mois précédent votre départ.

Carte d'identité

Non

Vaccins

Depuis la pandémie, la plupart des pays n'accueillent que des personnes vaccinées contre la COVID, pensez à vous informer régulièrement sur les conditions sanitaires, et gardez en tête qu'elles sont évolutives. Assurez-vous cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B également recommandés.

Recommandations sanitaires

Pas d'information santé spécifique pour ce pays.

Spécificités

Pour la réalisation des permis en zone frontalière, il nous faudra les renseignements suivants avant l'arrivée sur le territoire kirghize:
- Nom et prénom
- Date et lieu de naissance
- Nationalité
- Date de délivrance du passeport

Atalante s'engage pour un tourisme responsable

Nous sommes engagés dans une démarche continue et responsable afin de vous offrir une expérience de voyage toujours plus enrichissante et pérenne.

Depuis sa création en 1986, Atalante réfléchit aux diverses significations du voyage : rapprochement des peuples, ouverture d’esprit, échanges et rencontres et préservation des écosystèmes.

Notre responsabilité en tant que spécialiste du voyage d’aventure et du trek est de nous interroger sur les impacts que notre activité peut avoir. Nous agissons donc pour que nos voyages respectent au mieux les équilibres économiques, sociaux et environnementaux des pays visités.

La compensation carbone chez Atalante

Conscient de l’impact de nos voyages sur les lieux reculés et préservés que nous traversons, nous avons le devoir de protéger la nature. C’est pourquoi nous nous inscrivons dans une démarche de compensation carbone de tous nos trajets aériens, à titre professionnel comme ceux de nos voyageurs, les émissions aériennes représentant 95% des émissions carbone d’un voyage. Chaque voyageur participe ainsi de quelques euros, en fonction de la distance parcourue, à la compensation carbone de son voyage.

Atalante s’engage dans le projet Gandhi

Dans notre démarche de compensation carbone des émissions aériennes, nous nous faisons accompagner par Ecoact, un organisme indépendant et certifié. Ecoact quantifie ainsi nos émissions de CO² dues aux transports aériens et nous propose des projets à parrainer. Nous avons choisi un projet éolien en Inde, dans la région de Gujarat : le projet Gandhi. Il consiste à développer une consommation énergétique propre grâce à la création d’un parc éolien, à la place de la combustion du charbon qui était jusque-là la principale source d’énergie. Ce projet, principalement environnemental avec le remplacement du charbon et l’amélioration de la stabilité et de l’accessibilité du réseau électrique, a aussi une volonté économique et sociale pour les populations locales. En effet, il finance des écoles et un programme d’aide alimentaire. Ce sont plus de 80 écoles qui ont été soutenues ou créées à ce jour. C’est donc à notre mesure et avec chacun de nos voyageurs que nous nous engageons pour limiter au maximum notre impact sur cette nature que nous aimons tant, tout en apportant notre aide localement en Inde.

Pour chaque voyageur Atalante, un arbre planté

En plus de notre projet de compensation carbone, nous avons choisi d’agir avec un projet en France. Nous prenons donc en charge, depuis le 1er janvier 2020, la plantation en France d’un arbre à chaque voyageur inscrit. Des milliers d'arbres sont ainsi plantés chaque année, via le projet « Plantons pour l’avenir ». Outre le CO2 absorbé par chaque arbre, ce projet valorise des emplois dans la filière Forêt Bois française.

Les avis de nos voyageurs

La réponse de Atalante

Chère Barbara, Nous vous remercions pour votre avis et sommes ravis de lire que vous n'avez pas été pleinement satisfaite de votre voyage. Toutes vos remarques ont été prise en compte par notre responsable de la destination afin que les corrections soient apportées sur nos prochains départs.