Pont suspendu au dessus du Rio Celeste, PN Tenorio, au Costa Rica

Guide de voyage du Costa Rica Les incontournables

Que voir ?

Les incontournables

Découvrez les lieux incontournables du Costa Rica, des parcs nationaux aux volcans impressionnants.

canoë dans le parc national Totuguero

Parc National Tortuguero

Situé sur la côte caraïbe du Costa Rica, le Parc National de Tortuguero est considéré comme l'un des incontournables du pays. Ce lieu unique est totalement isolé du monde moderne, accessible uniquement par avion ou bateau.

Le parc offre une incroyable diversité biologique, comprenant des marais, des plages, des lagons, des mangroves et une forêt primaire luxuriante.

Son nom lui vient de la présence des tortues de mer qui viennent y pondre. Quatre des sept grandes espèces de tortues marines y sont recensées, dont les tortues vertes et les tortues luth (les plus grandes). Chaque année, lors des nuits de marée haute, les femelles viennent pondre leurs œufs. Elles peuvent déposer entre une et six portées, à intervalles de 10 à 14 jours. Les tortues vertes pondent entre juillet et octobre, tandis que les tortues luth choisissent février à juin.

Le parc est traversé par de nombreuses rivières et canaux, abritant une faune diversifiée : lamantins, crocodiles, plus de cinquante espèces d'amphibiens, plus de 60 espèces de mammifères et plus de 300 espèces d'oiseaux. La flore est également remarquable, avec plus de 400 espèces d'arbres et environ 2 200 espèces de plantes.

Lors de votre séjour à Tortuguero, vous aurez l'opportunité d'explorer en bateau (à moteur ou à la rame) les nombreux canaux, vous plongeant ainsi dans la découverte de la forêt primaire et de sa faune sauvage.
Singe capucin - Costa Rica

Parc National de Manuel Antonio

Le Parc National de Manuel Antonio, créé en 1972, est le plus petit parc du Costa Rica. Il est célèbre pour la stupéfiante beauté de ses plages de sable fin et pour la diversité exceptionnelle de sa faune et de sa flore, concentrées sur un territoire si restreint. Malgré sa superficie de seulement 700 hectares de forêt, on y a recensé plus de 100 espèces différentes de mammifères et près de 200 espèces d'oiseaux. Vous aurez ainsi fréquemment l'occasion d'observer des paresseux, des iguanes, des singes-écureuils et des aras multicolores, entre autres.

Le Parc Manuel Antonio offre une expérience parfaite pour profiter à la fois de la forêt tropicale humide et de la côte parsemée de récifs coralliens. Vous découvrirez de magnifiques criques aux plages de sable blanc. Çà et là, vous verrez des cocotiers pousser presque à l'horizontale, à quelques centimètres au-dessus du sable, avant de s'élever gracieusement au-dessus des eaux cristallines, comme s'ils aussi voulaient profiter de ces plages paradisiaques.

Lors de nos voyages, nous prenons le temps d'observer les nombreux oiseaux et les espèces cachées au cœur de cette végétation luxuriante, tout en nous détendant sur ces fameuses plages de sable blanc.
grenouille, costa rica, animaux, faune, naturaliste

Parc National Cahuita

Le Parc National de Cahuita est un véritable joyau né de l'alliance entre l'espace marin et les montagnes tropicales de Talampaya. Ce site naturel d'une beauté exceptionnelle vous transporte dans un véritable paradis, où une communauté rasta dédiée à la pêche et à la culture des noix de coco vit paisiblement au bord des Caraïbes. Le parc s'étend sur 1 067 hectares de terre et 22 400 hectares de mer, offrant un cadre somptueux : une dense forêt tropicale voisine des kilomètres de côte bordés de magnifiques récifs rocheux. Vous pouvez partir à la découverte des fonds marins en équipement snorkeling depuis les magnifiques plages de sable.

Les passionnés de faune et de flore seront comblés par la diversité du parc. Des lamantins joueurs aux singes hurleurs, des grenouilles rouges aux libellules roses, les espèces aquatiques et terrestres abondent. Le récif corallien entourant la Punta Cahuita abrite 35 espèces marines, dont la majestueuse tortue luth, ainsi que plus de 125 variétés de poissons, y compris des requins de récif inoffensifs.

En plus de ravir vos yeux, la côte Pacifique sud éveillera également vos papilles. La cuisine créole de Cahuita est réputée comme l'une des meilleures du Costa Rica. Combinant différentes influences culinaires, elle fait la renommée des chefs et procure une expérience gustative des plus exquises à ceux qui la dégustent.
Rivière au Costa Rica

Parc National du Corcovado et péninsule d'Osa

La péninsule d'Osa, située à l'extrémité sud de la côte Pacifique, offre une destination d'une richesse exceptionnelle. Au cœur du Parc National du Corcovado, vous découvrirez une flore d'une diversité extraordinaire et une faune tout aussi remarquable. Le parc, s'étendant sur 54 500 hectares de terre et 2 500 hectares de mer, abrite 140 espèces de mammifères, 367 espèces d'oiseaux, 117 espèces de reptiles ou d'amphibiens et 40 espèces de poissons. Les plus chanceux qui s'aventurent hors des sentiers battus pourront peut-être apercevoir l'un des six félins qui peuplent ces forêts abritant 500 espèces végétales.

La péninsule d'Osa, éloignée et difficile d'accès, est un paradis sauvage encore peu fréquenté. Actuellement, elle n'est habitée que par quelques passionnés d'écologie et des surfeurs chevronnés qui, après avoir exploré toutes les autres plages du pays, viennent profiter des côtes désertes de la péninsule pour surfer.
monteverde, jungle, tropical, faune, costa rica

Parc National Monteverde

Nichée sur la cordillère de Tilaran, la réserve de Monteverde est célèbre pour sa spectaculaire "forêt de brouillard". Sa localisation de part et d'autre de la ligne continentale du partage des eaux lui confère des caractéristiques climatiques et géographiques remarquablement variées. À l'ouest, les eaux s'écoulent vers l'océan Pacifique, tandis qu'à l'est, elles se dirigent vers les Caraïbes. Les réserves de Monteverde et de Santa Elena sont nichées au cœur de collines luxuriantes, avec des altitudes variant entre 800 et 1 800 mètres. Ces deux réserves sont de véritables paradis pour les ornithologues et les botanistes. Le climat humide et nébuleux qui y règne ravit les oiseaux et enchante les visiteurs venus les observer. La forêt dense et diversifiée abrite plus de 120 espèces d'amphibiens et de reptiles. Plus de 400 espèces d'oiseaux y résident, dont le célèbre Quetzal, emblème de la région.
Cascade du Rio Celeste au Parc National de Tenorio

Parc National du volcan Tenorio et Rio Celeste

Au cœur du Parc National du volcan Tenorio se trouve un véritable joyau naturel : le Rio Celeste, un fleuve aux eaux cristallines qui serpente à travers la forêt, créant un lieu magique et enchanteur. Selon la légende, le Rio Celeste doit sa couleur céleste au fait que, lorsque Dieu a terminé de peindre le ciel en bleu, il a lavé ses pinceaux dans ce fleuve.

En réalité, la couleur du fleuve est le résultat de réactions chimiques entre le carbonate de calcium et le soufre provenant du volcan Tenorio. En plus de ses eaux impressionnantes, le fleuve abrite l'une des plus belles cascades du Costa Rica et des sources thermales naturelles. Les sentiers de randonnée à travers ce parc peu fréquenté permettent de découvrir différents points d'intérêt, en traversant des forêts primaires et secondaires qui abritent une incroyable biodiversité de faune et de flore. On peut y observer de nombreuses espèces animales telles que le tapir, le lynx, les singes, les toucans, ainsi qu'une grande diversité d'amphibiens et de reptiles.
Cratère du Volcan Poas - Costa Rica

Volcan Poas

Dominant à une altitude de 2 700 mètres, ce volcan donne son nom au parc national qui l'entoure. On peut atteindre à pied une plateforme offrant une vue imprenable sur son cratère principal. Spectaculaire, ce dernier mesure environ 2 km de diamètre et renferme des geysers ainsi qu'un lac d'acide, dans un paysage lunaire encaissé au milieu de la forêt tropicale. La vision de ce chaudron bouillonnant est à couper le souffle. Les environs du volcan regorgent d'oiseaux, notamment le magnifique colibri, très présent au Costa Rica, ainsi que le merle fuligineux, une espèce adaptée aux hautes altitudes, et même le quetzal entre février et avril.

En raison de sa proximité avec la capitale, San José (à 35 km), nous vous recommandons souvent de visiter le cratère en début ou en fin de votre voyage. La route depuis San José traverse des plantations de café et diverses zones de végétation. Une fois arrivés au belvédère, nous emprunterons un petit sentier balisé à travers une forêt naine qui nous conduira à un niveau plus élevé, offrant une vue sur un petit lac dans un cratère secondaire. Observer de près ce géant, où la couleur des roches contraste avec celle du lac fumant, procure une sensation unique !
randonnée vers le sommet du volcan Rincon de la Vieja

Volcan Rincon de la Vieja

Niché dans la région de Guanacaste et vieux de plus d'un million d'années, le volcan Rincon de la Vieja a donné son nom au parc national qui l'entoure. Doté de neuf cratères, il se classe au troisième rang des volcans actifs du Costa Rica. Autrefois, le Rincon de la Vieja était si souvent en éruption qu'il servait de repère aux navigateurs qui sillonnaient les côtes du Pacifique. Aujourd'hui, les amateurs de randonnée et les passionnés de nature y trouvent leur bonheur. Les visiteurs peuvent contempler de magnifiques cascades, des étangs bouillonnants et même des bassins de boue réputés pour leurs vertus rajeunissantes selon la légende. Outre une flore d'une grande diversité, la forêt "sèche" typique de la région abrite une faune extrêmement variée, avec plusieurs centaines d'espèces d'oiseaux, tels que des perroquets, des hiboux et des aigles. Vous aurez certainement l'occasion d'observer des iguanes, des agoutis, des coatis, des singes hurleurs et même des singes-araignées lors de votre visite.
Volcan Arenal au Costa Rica

La Fortuna et volcan Arenal

Après plus de 3 000 ans d'inactivité, le volcan Arenal s'est réveillé en juillet 1968, détruisant entièrement la ville de La Fortuna qui se trouvait à ses pieds. Depuis lors, la ville a été entièrement reconstruite et s'est développée grâce à l'afflux de touristes attirés par la vue sur le volcan, qui continue régulièrement d'émettre des projections de lave et de cendres.

La ville de La Fortuna offre une vue imprenable sur le volcan Arenal, et le soir, en fonction de l'activité volcanique et des conditions météorologiques, il est possible d'observer les éruptions de lave incandescente.

Le Parc National du Volcan Arenal propose de nombreuses promenades et activités, comme des randonnées sur des sentiers recouverts de cendres volcaniques ou des traversées de la forêt primaire en empruntant des ponts suspendus au-dessus de la canopée. Ces véritables sentiers en hauteur offrent une vue imprenable sur la végétation tropicale et le volcan, en toute sécurité. Les ponts fixes et suspendus du parc sont parmi les plus intéressants du pays.

Enfin, la région est réputée pour ses sources d'eau chaude, et en fonction de votre choix de voyage, nous vous proposerons des moments de détente dans une station thermale pour profiter de ces eaux bienfaisantes.
Rencontre avec les Indiens Bribris au Costa Rica

Communauté indigène Bribri

Les communautés indigènes Bribris résident à l'extrême sud-est du Costa Rica, dans un petit village isolé du reste du monde. Au sein de ce village, les familles vivent dans des maisons traditionnelles disséminées parmi les forêts de bananiers et de cacaotiers. Ils possèdent leur propre école et église, et s'investissent activement dans la protection de leur environnement ainsi que dans la préservation et la transmission de leurs traditions ancestrales, y compris de leur langue, le Bribri.
cascade dans la foret du Cerro Escondido, dans péninsule de Nicoya

Cerro Escondido et péninsule de Nicoya

Perché au cœur de la péninsule de Nicoya, on découvre "Cerro Escondido", une colline secrète, hors des sentiers touristiques populaires. Cette appellation désigne également une auberge qui se dresse fièrement au-dessus de la canopée de la forêt tropicale. Dans ce lieu préservé, l'électricité est absente, et les visiteurs s'illuminent à la lueur des bougies. La région abrite la magnifique cascade Velo de la Novia, qui se déverse majestueusement, ainsi que la forêt primaire qui l'entoure. Les amateurs de randonnée et d'aventure y trouveront un refuge paisible, propice à la tranquillité et à l'exploration.