Champs de lavande en Provence, France

Guide de voyage de la Provence Toutes les informations essentielles sur la Provence

43° 48′ 42″ N, 06° 02′ 53″ E

La Provence en quelques mots

Le seul nom de Provence charrie tout un imaginaire… Baignée de lumière, elle offre un cadre enchanteur avec ses paysages méditerranéens qui se déploient entre terre et mer. La région regorge de sentiers de randonnée qui offrent des vues imprenables sur les collines couvertes de maquis, de vignobles et d’oliveraies.

Côté terre, les sites exceptionnels provençaux ne manquent pas. Les gorges du Verdon, surnommées le « Grand Canyon français », offrent des chemins inattendus pour surplomber les falaises ou arpenter le fond des gorges. Les sentiers des Alpilles, du massif des Maures et du pittoresque massif de l’Esterel quant à eux, qui ont inspiré tant d’artistes, invitent à profiter de ces paysages typiquement méditerranéens.

Côté mer, ce sont des paysages magnifiques qui se dévoilent tout le long de la côte provençale. Les falaises du cap Canaille et les calanques offrent des panoramas à couper le souffle sur la Méditerranée. Quant aux îles de Port-Cros et Porquerolles, protégées par un parc national, elles offrent un environnement préservé, propice à la découverte de leur faune et de leur flore, sur les sentiers comme sous l’eau !

Les villages provençaux quant à eux recèlent un charme authentique. Certains, perchés sur des collines escarpées comme Gordes ou Roussillon, ont des airs de Toscane. Leurs ruelles étroites, leurs fontaines et leurs placettes ombragées invitent à la flânerie et à la découverte de l’art de vivre provençal. Sans oublier les célèbres villages viticoles que l’on découvre lors du tour du mont Ventoux, tels que Gigondas et Beaumes-de-Venise...

Point culminant

1 011 m

Terrain de jeu

mer, montagne

Superficie

31 443 km²

Capitale

Marseille

Heure locale

09:54 UTC +2

Protection de la biodiversité

Randonnée dans les marais avec les flamands roses en camargue
La Provence, caractérisée par une variété de paysages allant des côtes méditerranéennes aux massifs montagneux, abrite une biodiversité exceptionnelle adaptée aux différents habitats.

Les eaux de la côte méditerranéenne abritent une vie marine abondante, favorisée par la présence d’herbiers de posidonie et de coraux : de nombreux poissons, des tortues marines et plus au large, des dauphins y trouvent un cadre propice. Les criques isolées et les côtes découpées offrent quant à elles un abri aux poissons de roche tels que les rougets et les rascasses, ainsi qu’un refuge aux oiseaux marins tels que les mouettes, les goélands et les cormorans.

À l'intérieur des terres, les collines provençales sont couvertes de chênes verts, de pins d’Alep et de maquis méditerranéens. Les sangliers, les chevreuils et les renards parcourent les forêts. Les papillons se trouvent en nombre également, attirés par la lavande et la sauge.

Des mesures importantes ont été prises pour protéger la biodiversité, notamment à travers la création de parcs naturels régionaux. Le parc du Verdon et le parc de la Sainte-Baume visent ainsi à préserver des écosystèmes uniques. La réserve naturelle nationale de la plaine des Maures, créée en 2009, a pris des mesures de protection particulières concernant la tortue d’Hermann. Quant au parc national de Port-Cros, qui comprend les îles de Port-Cros et Porquerolles, il s’étend sur la frange du littoral comprise entre Giens et Ramatuelle.